Découverte d’un traitement anticancer simple, mais qui n’intéresse pas les lobbies pharmaceutiques

Quand je lis ce genre d’article, je ne peux m’empêcher de penser que, le remède contre le cancer existe depuis longtemps, et que ce serait mettre en faillite toute la filière qui en profite de le révéler, ce qui  serait criminel si je pense juste. Que vaut la vie humaine en regard des faramineux profits des Big Pharma, et autres industries qui fabriquent les machines irradiantes sensées soigner……..

Article provenant du site french-revolution-2

Ce post est la traduction par votre serviteur d’un article en Anglais qui évoque la découverte d’un traitement anticancer par des chercheurs canadiens de l’université d’Alberta.
Ce traitement est basé sur une molécule bon marché : le dichloroacetate (DCA), il n’intéresserait pas l’industrie d’après l’article car il n’est pas brevetable.
Des chercheurs Canadiens découvrent un traitement anticancer simple, mais les lobbies pharmaceutiques ne sont pas intéressés
EDMONTON, CANADA, 14 mai 2011/Informations/ – Des scientifiques Canadiens ont testé le dicholoroacétate (DCA) sur des cellules humaines ; ce dernier a tué des cellules cancéreuses du poumon, du sein et du cerveau sans endommager les cellules saines.
Il fut testé sur des rats affectés de tumeurs sévères, ces dernières se résorbèrent dès qu’elles furent alimentées avec de l’eau additionnée de DCA.

Ce médicament est largement disponible et facile à utiliser, alors pourquoi les grandes entreprises pharmaceutiques ne sont-elles pas impliquées ?
Et pourquoi les médias ne s’intéressent-ils pas à cette découverte ?
Les entreprises pharmaceutiques ne sont pas intéressées par cette recherche contre le cancer car la méthode DCA ne peut pas être brevetée.
Les chercheurs de l’université d’Alberta à Edmonton au Canada ont soigné des cancers, cependant il n’y eut qu’un faible écho médiatique.
C’est une technique simple qui utilise un médicament très basique.
La méthode utilise du dichloroacétate, qui est utilisé jusqu’à présent pour traiter des désordres métaboliques. Il n’y a donc aucun risque d’effets secondaires sur le long terme.
Ce médicament n’a pas besoin d’être breveté, il peut donc être employé à grande échelle et à bas cout comparés aux médicaments très onéreux développés par les grandes compagnies pharmaceutiques.
Dans le corps humain, il y a une arme anticancer naturelle, la mitochondrie, la centrale énergétique naturelle des cellules, elle doit cependant être stimulée pour fonctionner.
Les scientifiques pensaient que lorsque les mitochondries des cellules étaient endommagées elles ne pouvaient plus avoir d’effet contre le cancer.
Ils se sont donc focalisés sur la glycolyse qui est une approche moins efficace pour traiter le cancer et plus onéreuse.
Les fabricants de médicaments ont focalisé sur cette méthode de glycolyse pour combattre le cancer.
Le DCA ne remplace cependant pas la glycolyse par la mitochondrie, elle stimule la mitochondrie qui a son tour combat les cellules cancéreuses.
Un effet de bord induit par cette technique pourrait également réactiver un processus appelé apoptose.
La mitochondrie possède en effet un important système d’autodestruction qui ne peut plus être activé par les cellules cancéreuses.
Sans ce dernier, les tumeurs grossissent puisque les cellules refusent de mourir. La mitochondrie est complètement réactivée grâce au DCA, la cellule peut à nouveau mourir.
La glycolyse étant stoppée, le corps produit moins d’acide lactique, en conséquence le tissu endommagé autour des cellules cancéreuses ne se décompose pas et ne propage pas de nouvelles tumeurs.
Les sociétés pharmaceutiques n’investissent pas dans cette recherche car la méthode DCA ne peut être brevetée, sans brevets elles ne peuvent pas gagner d’argent comme elles peuvent le faire avec ceux qui ont été déposés autour du SIDA.
Puisque les sociétés pharmaceutiques ne développent pas cette méthode, l’article dit que des laboratoires indépendants devraient commencer à produire ces médicaments et continuer les recherche pour confirmer les résultats ci-dessus.
Tout le travail de base peut être réalisé en collaboration avec les universités, qui seront heureuses d’aider à une telle recherche pour développer un traitement efficace contre le cancer.
Vous pouvez accéder à la source de cette recherche ici :
http://www.dca.med.ualberta.ca/Home/index.cfm
Les dernières mises à jour des tests cliniques peuvent être consultées ici –http://www.medicorcancer.com/dca-data.html
Les dernières informations sur les recherches DCA –http://www.dca.med.ualberta.ca/Home/Updates/2010-05-12_Update.cfm
Les résultats de l’université d’Alberta sont encourageants et justifient des tests cliniques avec le DCA plus larges. L’équipe de recherche espère obtenir de nouveaux financements pour continuer les test en cours avec le DCA à l’université d’Alberta.

Source surface-libre partagé avec Jo de noxmail.us et webinfos

16 commentaires

  • Antoine

    Voila un moment que j’ai entendu parler de cette fameuse DCA, j’ai lu que ce ne pouvait être qu’un hoax (à défaut de pouvoir me procurer l’étude en question), je reste sceptique car aucun médecin dans mon entourage n’a entendu parler de ce traitement miracle. Si effectivement le DCA est un remède contre pratiquement toutes les formes de cancer (même les tumeurs cerebrales) ce serait une découverte majeure en médecine.

    PS: dichloroacétate et non dichOloroacétate.

  • Il y a des tas de découvertes contre cette maladie, certaines sont tellement simples qu’on peut mettre en doute leurs fiabilité…. Mais, si ce n’était pas un *hoax*, et qu’on veuille discréditer ces découvertes?? Il y a tellement d’argent en jeu, qu’on devrait se poser la question. Dans l’état actuel, il ne faut rien sous-estimer et si la volonté de soigner est la plus forte, il ne faut rien rejeter..Je me méfie, en science rien n’est abouti, rien de stagne, c’est tout les jours que les chercheurs trouvent de nouvelles applications, à des molécules connues, alors pourquoi pas?
    j’ai lu le rapport de http://www.medicorcancer.com/dca-data.html ils sont conscients et connaissent les limites, n’empêche que le rapport démontre des réponses positives, il faudrait certainement aller plus loin.

  • Joy

    Honnêtement je préfèrerais tout autre remède anticancer simple que leur chimiothérapie et autre médicament compliqué et onéreux et on finit quand même par mourir de cancer. Pourquoi ne pas essayer autre chose? Des connaissances se sont retrouvés de l’autre côté malgré la chimio, les médicament etc. Je suis persuadée, comme tu dis voltigeur, qu’il existe déjà des remèdes pour cancer et même pour tout autre maladie. Un exemple: mon frère a eu des problèmes de prostate, il devait être opéré une semaine après le diagnostique du médecin, et entre temps il a bu pendant trois jours de la tisane de feuilles de corossol, la veille de l’opération quand le médecin l’a réexaminer, la prostate avait spectaculairement diminué. J’étais sidérée C’est comme l’hypertension, au lieu de médicament c’est tellement plus simple de consommer de l’ail, on en constamment besoin en cuisine. Nous avons tout dans la nature d’ailleurs Hippocrate a dit quelque chose comme:  » que ta nourriture soit ton médicament »..

  • Mishe

    sans parler du sida.
    Un patient traité, à vie, coûte environ 30000 euros par an, essentiellement, hors pathologies, en médicaments trithérapie qui bloquent le virus, et permettent de vivre presque normalement. Un progrès par rapport à la mort d’avant, mais le jackpot pour les cies pharmaceutiques, toutes étrangères, qui commercialisent leurs antiviraux à prix d’or, soi-disant pour financer et payer leurs recherches.
    Et bloquant tout accès, vu les prix, à la majorité des malades qui vivent dans les pays pauvres.
    La santé devrait être complètement sous la coupe d’organismes internationaux indépendants qui régenteraient les recherches et veilleraient aux prises d’intérêts scandaleuses qui existent.

    Et puis, nos élus : beaucoup sont issus des milieux de la médecine, tiens, quel hasard ! allez leur demander après cela de faire des lois protégeant les intérêts des malades, avant ceux de leurs amis.

  • fred

    De nombreuses études ont abouti au même résultat depuis le développement du Cancer.
    Je citerais :
    – les travaux de Pierre Boloré qui a soigné le cancer de P.Chaban-Delmas par un concept d’onde électromagnétique.
    – Valery Uvanov relate les recherches entreprises en Russie, et qui ont mis en lumière les guérisons spectaculairement positives du cancer grâce à des petites pyramides (10 m de hauteur). Les sujets étant du même coup immunisés contre les souches les plus virulentes.
    – Le MMS de Jim Humble qui OFFRE la formule simple pour soigner la plupart des maladies à caractères infectieux avec 2 molécules utilisées tous les jours en industrie alimentaire.

    Le lobby étant tellement puissant que c’est à chacun de nous de réfléchir dans un premier temps sur la nature particulièrement équilibrée que seul l’homme déséquilibre créant ainsi de nouvelles affections ; puis de chercher au sein de cette même nature, les éléments simples qui peuvent détruire cette affection.

    En fait, tout est simple dans la nature qui sans même avoir besoin de rentrer dans le débat de « hasard ou création ? nous prouve tous les jours que tout est SIMPLE.
    TOUT EST AUTOUR DE NOUS : l’eau, la nourriture, les remèdes, l’énergie….

    • nucleargarden

      Exact, c’est mon cheval de bataille, c’est sûr, tout est dans tout, hélas tout est dévié pour faire du pognon, c’est dans la nature de l’homme et de lui seul, donc son éradication deviendrait plus que nécessaire !!

  • On en revient au mensonge général! C’est pas pour rien que 95% des cancérologues refuseraient toute chimio s’ils avaient un cancer! Cela n’est pas fiable, et pour cette info, elle me dit quelque chose…Ouiiiii, le 17 mai, mais tu lances une chose à laquelle j’avais pensé, remettre en avant des articles passés puisque maintenant il y a de quoi mettre le bordel sur internet, merci aux internautes… Ha oui, c’était juste ici: http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/05/17/des-cherceurs-canadiens-ont-reussi-a-soigner-le-cancer-mais-personne-ne-sy-interesse/

  • Le souci c’est qu’avec l’avalanche d’infos, si on ne remonte pas de temps en temps, ça s’oubliiiie!! donc acte! ;)
    jean avait laiiser un com:
    ***J’aimerais avoir la source en anglais, l’adresse Web exacte SVP.
    J’ai cherché sur « hubpages.com » et je n’ai rien trouvé.
    J’ai un ami malade du cancer et après 3 traitements de chimio, les médecins ont abandonné.
    Merci de votre diligence à me répondre!****
    Là il y a des liens……

  • Oussana

    André Gernez, vidéo, c’est en français, c’est simple et ça commence à dater, mais toujours d’actualité. Je crois que c’est à voir, écouter et essayer de comprendre. Oui, je sais, difficile.

  • mémé

    Mon père est mort d’un cancer du poumon et je soupçonne que la chimio lui a non seulement gâché le reste de son existence mais encore précipité sa fin.
    Il faut vraiment qu’on sorte de la pression pharma.

    • Victor2

      @ mémé : mon épouse aussi à 54 ans, terrible années de souffrances, ils l’ont charcutée de façon épouvantable pour me dire le jour ou elle sortait, alors que nous ne savions rien, qu’elle était condamnée, personne n’avait parlé de cancer, le chirurgien, sans me connaître alors que je souffre de gros soucis cardiaques depuis de nombreuses années, m’a asséné ça comme un coup de marteau, les 6 derniers mois furent une épouvante pour nous deux, pour beaucoup, ce sont des bouchers mais, descendez voir au parking les véhicules qu’ils se paient sur le compte de la souffrance humaine, Porsche et Ferrari ou autre Lamborghini, oh je ne suis pas jaloux, si simplement ils faisaient leur travail avec humanité, jusque preuve du contraire, les hôpitaux ne sont pas des boucheries ! Ils ont simplement juré sur le serment d’hypocrites, certains médecins sont très valables, hélas, ils sont très rares et surtout, la plupart manquent d’un minimum d’humanité, la honte !!

  • Raphaël

    Bonjour, je vous recommande la collection de livres (4 tomes) « savants maudits, chercheurs exclus » de Pierre lance, ou il recense pas mal de personnes qui ont découvert des remèdes, que ce soit contre le cancer ou d’autres maladies…

  • http://www.amazon.fr/Savants-maudits-Chercheurs-exclus-r%C3%A9quisitoire/dp/2844454577 (T1)
    http://www.amazon.fr/Savants-maudits-chercheurs-exclus-2/dp/2844455727 (T2)

    Ernest VILLEQUEZ – Professeur de médecine français, il découvrit le parasitisme latent du sang et inventa un test de dépistage du cancer permettant de déceler des micro tumeurs qu’aucune autre technique ne permet de découvrir. Malgré un taux de réussite de 95 %, les  » grands patrons  » cancérologues n’acceptèrent jamais de le pratiquer.

    Norbert Duffaut – Chimiste français, réalisa en 1957 la première molécule de silicium organique, puissant régénérateur cellulaire efficace contre le cancer.

    David Rees-Evans – Guérisseur gallois, parvenait à détruire les tumeurs avec des cataplasmes de plantes.

    Gaston Naessens
    – Biologiste français, découvrit les « somatides » et inventa un anticancéreux efficace. Condamné en France il s’exila au Québec.

    André Gernez – Ancien médecin-chef à l’hôpital de Roubaix, découvrit qu’on pouvait prévenir le cancer par des prises périodiques d’un sédatif pour nourrissons.

    Mirko Beljanski, docteur ès-sciences, chercheur en biologie moléculaire à l’Institut Pasteur pendant trente ans, puis en Faculté de pharmacie dix ans, qui inventa des produits efficaces contre le cancer ( utilisés avec profit par François Mitterrand ) ainsi que contre le sida. Il créa son propre laboratoire et put guérir de nombreux malades. Sur plainte de l’ordre des pharmaciens, il fut arrêté, menottes aux mains, à l’âge de 73 ans, puis persécuté judiciairement jusqu’à ce que mort s’ensuive.

    Antoine Priore, ingénieur électronicien, qui construisit en 1950 une machine rayonnant des champs électriques et électromagnétiques détruisant les tumeurs et les cellules cancéreuses. Malgré les preuves incontestables de son efficacité et le soutien de professeurs d’université bordelais ainsi que de Jacques Chaban-Delmas, son appareil, avec lequel il guérit clandestinement de nombreux malades, ne fut jamais agréé par les cancérologues parisiens.

    Jean Solomidès, docteur en médecine, licencié ès-sciences, diplômé de bactériologie, chercheur à l’Institut Pasteur durant huit ans, qui inventa les « physiatrons synthétiques » destructeurs des cellules cancéreuses. Chassé de l’Institut, il ouvrit son propre laboratoire et guérit de nombreux cancéreux. L’Ordre des médecins le poursuivit pour « exercice illégal de la médecine » car il était médecin de l’Université ( non de la Faculté ), et ne pouvait donc être inscrit à l’ordre pour exercer, bien qu’ayant toutes les compétences requises.

    Voir d’autres *hérétiques* http://www.ldi5.com/heret/lance.php

    Après on nous dira que la science officielle est sure d’elle, et qu’elle ne s’enrichit pas sur le dos des malades….. :(

  • dupontg

    finalement,personne ne vous oblige à aller chez un medecin quand vous etes malade.
    Donc pas de raison de se plaindre pour l’instant.

  • Dr.um

    concernant André Gernez il à aussi démontré une méthode simple de prévention du cancer … le jeûne..
    Si l’on écoute ces vidéo on se rend bien compte que les politique de l’époque n’était pas intéresser par ces solution…. ça sauverai trop de gens…

    En fait comme il à été déjà évoquer dans les commentaires de cette article et d’autre le problème est plus général je m’explique :

    – Le sida un buinses monstrueux si l’on rapproche toutes les personnes qui bossent de près ou de loin à cause / pour cette « maladie »…
    Cocasse quand le mec qui à découvert le sida nous dit maintenant que le sida tel qu’il à cru le découvrir n’existe pas mais que c’est une maladie intervenant sur les population aillant une mauvaise qualité / hygiène de vie…. et que selon lui toujours les remèdes sont simple une alimentation saine, un mode de vie calme et non stressé.

    – Le cancer comme vu ici, n’est qu’un vaste supercherie qui peut très bien être prévenu avec une bonne hygiène de vie et au besoin soigné s’il arrive quand même… mais bon c’est un gros business le cancer… écrivez à l’arc et donnez nous vos sioux ^^

    – Le mythe de pasteur, comme quoi les agent pathogènes sont la source de toute maladies et qui vas de paire avec le mensonge du vaccin. La encore la facture à beaucoup de zéros !

    – L’énergie, un bon paquet de gens on réfléchit à des solution pour donner de l’énergie à tous sans impact environnemental majeur.
    les solution existent, curieusement les solution que l’on nous rabâche actuellement c’est pétrole et nucléaire…
    Imaginez le manque à gagner monstrueux si jamais on développais les source d’énergie intarissable non polluantes, gratuites…

    Et tout est à l’avenant…
    Le problème est le même partout c’est la cupidité de qqn que l’on laisse prendre le pas sur l’intérêt de tous…

  • Bien évidemment, ils agissent par pur altruisme….

    D’ailleurs c’est sans doute pour cela qu’ils ont empêché la vente à vil prix de la Stévia à l’état de plante, mais monnaient « leurs recherches » à 8;90€ le pot de 75 grammes… Le prix de la santé pour les diabétiques !

    Idem pour le Corossol, l’altruisme du porte feuille aura coûté combien de vies ?

    http://www.stop-sante.com/corossol-mille-et-une-vertus-therapeutiques.html