Ces médicaments qui menacent de tuer les seniors

Que dire de plus… Je vous met l’information, c’est assez dingue!
 Mais nous sommes ici dans un monde ou le meurtre des ainés est légal, aucune condamnation, rien, affligeant complet!

Ces médicaments qui menacent de tuer les seniors

De nombreux médicaments, largement consommés par les personnes du troisième âge, entraînent une dégénérescence cognitive, décuplant ainsi la mortalité des aînés. Selon les conclusions d’une étude anglo-américaine, les molécules incriminées, dont certaines sont disponibles sans ordonnance, seraient au nombre de 70.

On attribue généralement les symptômes tels que raisonnement altéré, perte de mémoire, propos incohérents et perte d’équilibre au temps qui passe. Pourtant, à en croire une étude anglo-américaine financée par the Medical Research Council et révélée le 6 juillet par Le Figaro, les fonctions cognitives des seniors seraient pour une grande partie altérées par plus de 70 médicaments. Ces effets secondaires avaient déjà été pointés par une équipe du CHU de Saint-Étienne en 2009 : la présente étude vient confirmer les soupçons. Les personnes d’un grand âge consomment dans leur majorité de façon abondante ces médicaments, prescrites -parfois sans ordonnance- en raison de leur effet anticholinergique.

Cette réaction, précise le quotidien, est due à « une substance appartenant à une classe pharmacologique de composés visant à réduire les effets de l’acétylcholine, un neurotransmetteur cérébral qui joue un rôle de médiateur dans le système nerveux ». Mais la résultante de ce « passage » de l’influx nerveux entre deux neurones, en fin de compte, est loin d’être sans conséquence : Les médicaments en question occasionnent chez les patients des troubles de l’équilibre, de la mémoire, de la vision, une faiblesse musculaire ou même un discours incohérent. Pour arriver à ces observations, des équipes universitaires britanniques et américaines ont suivi 13 000 patients âgés de plus de 65 ans sur une période de deux ans.

Et les chercheurs, qui ont publié leur rapport dans le Journal of the American Geriatrics Society, livrent des chiffres qui font froid dans le dos : 20 % des patients qui ont pris des médicaments à l’effet anticholinergique, sont décédés durant les deux années de l’étude contre seulement 7 % des patients ne prenant aucun médicament contenant cette molécule. En réaction, le Docteur de Ladoucette, psychiatre et gériatre à la Pitié-Salpêtrière à Paris, a estimé dans une interview au Figaro que « les gériatres doivent être attentifs face aux ordonnances pléthoriques et ne doivent pas hésiter à supprimer tous les produits contenant des anticholinergique ». Dominique Maraninchi, directeur de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), a quant à lui indiqué qu’ « il n’est pas raisonnable de laisser sur le marché des molécules aux effets possiblement dangereux ».
Source: carevox.fr

17 commentaires

  • geronimo87

    Salut Benji.
    T’acharne pas sur le café.
    Du calme voyons, je n’arrive pas à suivre.
    Bonne journée

  • moutondu22

    à ces vieux …y sont plus bon qu’à ça …

    !

  • moutondu22

    et au moins ils ne voterons plus sarko et ses « délires »(nos délires) sécuritaires !!!!

    :)

  • Il faut ajouter à ce génocide la vaccination ‘obligatoire’ des nouveaux-nés et vous avez le tableau complet… Les vaccins sont montrés du doigt pour des effets ‘secondaires’ graves.

    Pourquoi les autorités autorisent aux industries pharmaceutiques ces aberrations ?

    L’industrie agro-alimentaire n’est pas en reste – non plus.

    La vie ‘humaine’ et ‘végétale’ est devenue insignifiante aux yeux de nos …

  • nucleargarden

    Soleil vert ;-) !!

  • mémé

    Comment on fait pour vivre de plus en plus vieux ? ( malgré tout!)

    • nucleargarden

      C’est vrai, certain vivent très vieux, simplement par le fait qu’ils ont connus les bonnes époques, nourriture et air sains, les jeunes d’aujourd’hui tombent comme des mouches, après 50 balais, c’est maladies cardiovasculaires et cancers à la pelle, les statistiques sont faussées car elles prennent en compte les bébés qui n’auraient pas survécus il y a une cinquantaine d’années !! cqfd !!

  • On va y arriver à ce que Soleil Vert soit un film prémonitoire !

  • mamie Sophie

    trop nombreux et pas assez rentables! à moins que d’entretenir la maladie soit mieux…..allez en maison de retraite…. c pathétique la façon dont on enterre rapidement les vieux oups ….j’ai dit « vieux » , maintenant c devenu une insulte … même la rhétorique est dangeureuse . du chômage , des jeunes désœuvrés, des enfants décérébrés bien gentiment par la télé ….. au secours . ….. il y aurait tant de bonnes choses à faire , les vieux sont des livres ouverts sur la vie et peuvent élever les plus jeunes , et ces jeunes ils pourraient aider les vieux à faire leur jardin , repeindre leur palissade ….. Mélanger les âges et ainsi apprendre de chacun …..se réunir ,communiquer , partager , la vie est courte , faisons de notre mieux avec ce monde …..

  • Il n’y a malheureusement pas que les vieux qui trinquent !
    Tous les médicaments ont des effets pervers et certains sur le Vidal, une page d’effets indésirables !

    En faite, pour bien faire, il ne faudrait quasiment pas en prendre puisque le lobby de la pharmacologie à su nous y rendre accroc.

    Un petit médic par-ci, un autre par là, c’est toute un catégorie professionnelle qui se frottent les mains et des multinationales qui s’enrichissent.

    Certes, certains médicaments sont nécessaires, mais uniquement dans les cas extrêmes, arrêtons d’être des assistés… Entre ceux qui prient le bon dieu pour survivre et ceux qui se bourrent de tranxène, valium, il y a un juste milieu.

    D’ailleurs à ce sujet, il y aune histoire chinoise qui raconte qu’un homme déjà sous traitement médical tombe malade et fait venir le médecin qui lui prescrit une liste de médics…
    N’allant pas mieux, il le fait revenir, re-liste de médics…
    Deux semaines plus tard, gravement malade, un ami lui conseille un spécialiste de renom qu’il fait venir aussitôt.
    Re- nouvelle liste de médicaments…

    Au bout de 3 semaines, au plus mal, ne pouvant plus se lever ni même crier, le pauvre homme ne peut plus prendre un seul médicament et décide de se laisser mourir…

    Les jours passent, je ne suis pas encore mort se dit-il…
    Les jours suivants, il lui semble même une légère amélioration, encore trop faible, il ne peu que boire l’eau sur la table de nuit…
    Encore une semaine et la vie semble revenir, il se lève, bois, mange un peu…
    Plus les jours passent, plus il se sent en forme.

    Depuis, il va bien et n’a jamais repris un seul médicament…

    Personnellement, je ne prends que de l’aspirine ou du Lactéol si besoin.
    D’ailleurs, notre eau du robinet, regorge de saloperies pharmaceutiques que les autorités n’osent même pas analyser par crainte de panique les gens…

    Mon blog du collectif de remises en causes, dénonce depuis des années les dérives de santé.
    Une étude américaine qui date de 15 ans a clairement établit qu’ils avaient sous-estimé les méfaits du Paracétamol sur le foi et les reins.
    Pourtant, depuis, nos médecins continuent depuis toujours à le privilégier aux enfants…
    Aberrant non !
    http://collectif-rec.20minutes-blogs.fr

  • geronimo87

    @patrick25
    Merci pour le lien.

    Si l’article de Mme Herrade Nehlig est juste, on a vraiment du soucis à ce faire. On bouffe des ogm à longueur de journée ne serai-ce que par les importations de soja servant à l’élevage. La vie va devenir une loterie.
    Bonne journée quand même.