Prix des aliments: Un rapport dénonce les marges de la grande distribution

Voilà la preuve que si les petits commerçants disparaissent, la grande distribution nous entubera en nous faisant payer le prix qu’elle voudra. C’est pratique, tout est centralisé, pensé pour que nous achetions un maximum de produits qui s’avèrent trompeurs au niveau du prix, avec des promos qui n’en sont pas si on regarde le prix du kilo……………………Il faut bien engraisser les actionnaires

Une cliente règle ses achats dans un supermarchés, le 7 décembre 2010. DURAND FLORENCE/SIPA

Elle a augmenté ces dernières années au détriment des producteurs…

Que les prix grimpent ou s’effondrent, la grande distribution garde toujours des marges confortables. C’est la conclusion du rapport de l‘Observatoire des prix et des marges sur les produits agricoles mis en place en septembre 2010, qui publie ce lundi un rapport chapeauté par l’économiste Philippe Chalmin.

Selon le quotidien Les Echos, qui s’est procuré le rapport, les distributeurs sont clairement mis en cause par ce document, qui leur reproche notamment de ne pas répercuter dans les étals les baisses de prix des matières premières lorsque la flambée des cours se calme.

Les distributeurs touchent plus que les éleveurs

L’auteur s’appuie sur de nombreux exemples, notamment la viande, les fruits et légumes. La marge des distributeurs n’a cessé d’augmenter depuis dix ans sur ces produits alors que les producteurs sont nombreux à voir leurs revenus baisser.

Résultat, la part du prix final allant aux éleveurs a baissé sur ces produits. Sur la viande de porc, elle était de 45% en 2000 mais n’est plus que de 36% en 2010. Celle des distributeurs est en revanche passée de 39% à 55% et dépasse donc aujourd’hui celle des éleveurs. En cause, les relations commerciales très complexes, avec des contrôles administratifs très élevés, estime l’auteur. Mais aussi le rapport de force très défavorable aux producteurs, souvent isolés, qui doivent négocier avec des industriels au rayonnement national voire international.

T.S.

Source 20minutes

7 commentaires

  • HAAAAAAAAA!!! J’ai vu l’info au JT que je regarde une fois de temps en temps, complètement navré d’ujn tel spectacle, mais il faut bien savoir ce qu’ils racontent pour savoir aussi vers quelles vérités se diriger mais ce n’est pas le sujet ici. Donc les méchants sont les grands distributeurs? Bien sur que les grands distributeurs se gavent et ne profitent, j’ai déjà vu des documentaires qui expliquent leurs magouilles, dingue!!! Mais là encore, la cible n’est pas QUE les grands distributeurs! Le rapport oublie les banques qui spéculent de manière très agressive comme la JP Morgan, mais il y a aussi l’accumulation de récoltes ravagées en 2010-2011 par la météo et les catastrophes naturelles, là cela contribue aussi. Quitte à informer, que les médias nous donnent TOUTES les informations.

  • Tu avoueras que si tout le monde s’y met, banksters and Co, ça ne résoudra pas le problème! Reste que les moutons prennent conscience de leur pouvoir et refusent l’arnaque!

  • lillyne

    Aucune excuse pour la grande distribution qui se « sucre » largement. Mais certains petits producteurs ne jouent pas vraiment le jeu non plus et je n’ai pas toujours l’impression de payer moins cher en m’adressant directement à eux…Exemple concernant les cerises en mai dernier ; Un kilo vendu 5 euros (Idem en grande surface) sur le bord de la route…Sans même pouvoir choisir les cerises (Le paquet étant déjà prêt) qui pour la majorité étaient pourries ou pas assez mûres…Alors…

  • Docteur X

    Lilyne, oui on peut dire que tout le monde se gave au maximum, grande distribution, petit commerçant, marché locaux et petits producteurs… c’est la tendance générale au vol autorisé par l’Etat qui se permet pas mal de chose dans ce domaine aussi. Il se comportent tous depuis quelques années comme si il n’y avait plus de règle, peut n’y en à t-il plus et je pense que tous les commercants se font les c….. en or. A commencé par les opticiens et les fringues dont les marges sont faramineuses pour ceux qui se fournissent en Asie.
    Ceci est agravé par la bêtise du con-sommateur qui pense que plus c’est chère, plus c’est bien, à tous les niveaux (qualité et image). Proposez quelque chose à bas prix, des lunettes à 10 euros (produite en Asie, valeur 1 euro, comme la plupart des lunettes) par exemple, personne n’en voudra. Merci les médias et le marketing !!!
    Mais ça va plus loin, car les discounteurs, qui font partis des grands groupes de distribution, proposent des produits à bas prix et de qualité vraiment médiocre pour justement favoriser cette idée idiote qu’il faut payer le prix fort pour avoir une qualité.
    Tout, dans le domaine de la distribution est pensé, calculé et sous contrôle.

    • jerome

      Mon entourage me répondait toujours « On est pas chez les soviets ! » il y a quelques annèes à ce sujet. Aujourd’hui certains ont ouvert les yeux et le pire c’est qu’ils continuent à allez acheter dans ces endroits là.
      L’homme et bizarre il sait qu’il va à sa perte mais il continu en croyant qu’il joue juste à se faire peur et que le petit jésus (sarkozy peut etre ??) va le sauver au dernier moment.

  • si cela continu ainsi, nous allons revenir aux tickets de rationnement! il ne faut pas que les grand distributeurs aient le monopole de la distribution! les éleveurs en sont les premières victimes et nous ensuite! mais il y a aussi une grande conséquence sur le marché de la grande distribution c’est la mondialisation et le marché chinois qui envahis toutes les couches de la société et ce n’est pas avec les gouvernements actuels que cela va s’arranger, en Europe la Grèce en sais déjà quelque-chose!!!!!!!!son gouvernement avec la complicité du gouvernement européen brade le pays!les grecs paient le prix fort! ils ne sont plus chez eux, la pieuvre asiatique (je n’ai rien contre les chinois en particulier)!!!étend ses tentacules, bientôt si nous n’y prenons pas garde c’est sur le continent qu’elle viendra s’installé!!!!!!!!!!!!!.
    il faut absolument aider par nos achats solidaire les petits distributeurs et faire en sorte que les patrons des grande entreprises de distribution, soit obligés de revoir leur marges de bénéfices et leur groupement d’achat afin que les produits chinois et autre qui entre dans nos pays ne soit plus en concurrence direct avec les petits producteurs européens et français pour ce qui nous concerne.
    de plus les récentes affaires sanitaires actuelles ne me réconcilient pas avec la grande distribution! et l’on est forcer de constater les dangers de la productions intensive!!!!!!!!!!
    il nous faut revenir a un mode plus humain , des exploitations a échelles humaine et des distributeurs plus a même de garantir un revenu décent aux exploitants comme au distributeur cela passe par une refonte des accords européens et mondialistes.