Appel à la révolution des silencieux!! (2ème)

Au mois de mars dernier, j’avais mis en ligne un appel à la révolution des silencieux, je vais le remettre avec un peu plus de détails, et vous verrez que ça correspond à ce que nous disons tout les jours. Si vous voulez agir, rien de plus facile, lisez et appliquez les simples conseils de bon sens. REVOLUTION est le mot ACTION est la concrétisation du mot, sans ACTION pas de REVOLUTION!!

Il est temps d’agir !

Nous paraissons bien petits face à la puissance démesurée de l’économie et des puissants de ce monde!
Et pourtant…
qui d’autres que nous, simples consommateurs, leur donnons ce pouvoir extraordinaire?
Imaginez: 


– 100 millions de personnes qui dépensent 1,2 € par mois pour acheter un produit vendu par une multinationale… et c’est 1 milliard 200 millions d’€/an de pouvoir donné et concentré en quelques mains!
– 10 € par mois, et c’est 12 milliards qui sont ainsi donnés!
– Avec 300 millions de personnes et 1 000 € dépensés par an, c’est 300 milliards qui sont ainsi concentrés en 1 seul pouvoir.
Alors qui sont les vrais puissants : les quelques centaines d’individus qui concentrent tous ce pouvoir ou les centaines de millions de simples gens qui le leur donnent?
Si nous sommes si puissants tous ensemble, comment retrouver notre véritable pouvoir individuel?
Pour que ce monde marche ainsi, les puissants de ce monde utilisent 2 leviers parfaitement connus, et développés consciemment: la peur et l’intérêt personnel!
La peur rend les individus et les masses manipulables;
l’intérêt personnel rend les gens individualistes, égoïstes, séparés les uns des autres… et donc manipulables!
Concrètement, pour que cela fonctionne, il est important que les milliards de citoyens du monde soient:
– dans la peur de l’insécurité tout en croyant que tout est fait pour leur sécurité,
– dans la peur de la maladie tout en croyant que tout est fait pour une meilleure santé,
– dans la peur du manque tout en croyant qu’il faut toujours avoir plus pour être heureux,
– dans la peur de la mort tout en croyant à l’urgence de vivre et surtout qu’il faut en profiter le plus possible et le plus vite possible
– dans la peur de l’autre tout en croyant que tout est fait pour un monde meilleur, etc.
Ainsi, il devient facile de rendre les milliards d’habitants dépendants et manipulés, au service d’un système qui donne toujours plus de pouvoir à quelques familles et multinationales influentes auxquelles même les gouvernements sont soumis!
C’est ainsi que tout est fait pour accroître la mauvaise santé générale des individus et donc leur recours à des remèdes toujours plus nombreux, variés et de plus en plus onéreux. Ce résultat est obtenu:

1. en favorisant une présence de plus en plus grande des polluants à long terme dans l’environnement quotidien des gens – alimentation, air, eau, médicaments :
– Présence de plus en plus développée et ‘raffinée’ de composants synthétiques, chimiques et industriels dans tous les secteurs de la vie.
– Développement des brevets et des titres de propriété sur des éléments naturels afin de les remplacer par des produits de synthèse

2. en minimisant, voire éliminant, les connaissances, les informations et les études concernant ces polluants… et les gêneurs: experts au service des multinationales, lois réduisant le plus possible l’accès aux médecines naturelles et aux semences naturelles, désinformation organisée, campagne de dénigrement des alternatifs et des alternatives, etc.

3. en dépensant des fortunes dans des recherches orientées qui nourrissent le système, au détriment de ceux qui cherchent vraiment et trouvent des procédés en contradiction avec la logique économique du plus grand profit à plus court terme.

4. en augmentant le nombre officiel de maladies et de risques.
C’est ainsi que tout est fait pour développer une alimentation pauvre et créatrice de déséquilibres:

1. en favorisant l’agriculture intensive qui appauvrit la terre et les aliments tout en développant la présence des produits chimiques (pour traiter contre les maladies ou les parasites, accroître les rendements, etc.)

2. en développant une distribution de masse et la circulation de plus en plus grande des marchandises afin de faire croire que l’on peut acheter plus avec moins… surtout si l’on est fidèle… et consommateur de crédit…

3. en minimisant les bienfaits d’une alimentation fraîche, saine et de proximité et son impact sur la santé,

4. en favorisant le moins possible l’agriculture biologique, en petite unité et de proximité,

5. en réduisant le plus possible l’accès aux semences naturelles et reproductibles pour les agriculteurs et les jardiniers.

C’est ainsi que tout est fait pour rendre le monde insécure tout en faisant croire que tout est fait pour la tranquillité des gens. Cela se réalise tout simplement:

1. en favorisant une information des catastrophes et des malheurs qui guettent,

2. en favorisant le commerce, la création et le développement des armes,

3. en favorisant dans l’ombre les dictatures et les dictateurs qui permettent d’un autre côté que soient pillées les ressources de leurs pays,

4. en favorisant dans le même temps, toujours dans l’ombre, les opposants et les rebelles qui luttent pour leurs libertés…

5. tout cela dans le but caché d’entretenir un climat de guerres et de conflits,

6. en favorisant les provocateurs, ceux qui mettent de l’huile sur le feu et attisent les conflits au nom de la sécurité des peuples et du monde,

7. en favorisant tout ce qui accroît les possibilités individuelles de protection,

8. en accentuant la dépendance économique des individus, des peuples et des pays grâce aux drogues légales (excitants, tabac, alcool) et illégales (en apparence), à l’endettement, aux besoins illusoires et créés, aux modes, à l’information orientée, aux faux rêves, etc.

Et c’est ainsi que tout est fait pour faire croire que le bonheur est dans ‘Avoir toujours plus’:

1. en favorisant les jeux et le rêve d’une fortune possible, facile et rapide,

2. en favorisant le vedettariat accessible (artistique, sportif ou autre),

3. en favorisant la publicité et son message subliminal qui dit que pour être heureux il faut telle lessive parce qu’elle lave mieux, la dernière nouveauté de téléphone portable, la dernière marque en vogue, aller en vacances dans les îles, etc. etc.

4. en favorisant l’accès aux crédits,

5. en éliminant, mettant de côté ou diabolisant ceux qui proposent un autre message: développement de la peur des sectes, de la peur des charlatans, de la peur d’être manipulé, de la peur de la différence, etc.
6. en développant des lois qui encadrent de plus en plus et réduisent de plus en plus la possibilité de vivre autrement que selon ce modèle-là.

Tout ce système est parfaitement pensé, anticipé, étudié et coordonné dans les sphères cachées de ceux qui tirent les ficelles!
Cette compréhension des leviers que sont la peur et l’intérêt personnel, au niveau individuel, pour dominer le monde, au niveau planétaire, est nécessaire pour agir: elle permet de se rendre compte que la solution est dans l’action individuelle.

APPEL à LA RéVOLUTION DES SILENCIEUX (texte anonyme)

Parce qu’une croissance matérielle infinie sur une planète aux ressources limitées est illusoire,
Parce que les vraies richesses ne sont pas dans la spéculation monétaire et boursière,
Parce qu’une agriculture productiviste et génétique conduit inexorablement à l’impasse tandis que la nature, si nous la respectons, dispose de toutes les ressources pour nourrir sainement et durablement l’humanité,
Parce que le modèle dominant de la mondialisation génère exclusion, séparatisme et pollution, tandis que des échanges planétaires plus limités et plus respectueux de la vie engendreront équité et fraternité,
Parce que l’état de notre planète nous accule au changement pour ne pas disparaître..

Pour toutes ces raisons, nous poursuivons notre appel à une insurrection pacifique des consciences, c’est-à-dire à la non-soumission au modèle qui nous est imposé par notre société de sur-consommation.
Le pouvoir est entre nos mains. Notre responsabilité citoyenne ne peut se limiter à mettre un bulletin dans une urne. C’est avant tout en nous changeant nous-même que nous pourrons changer la société.

Texte de l’Appel

Nous paraissons bien petits face à la puissance gigantesque des multinationales, face aux pouvoirs politiques, économiques et financiers qui dirigent ce monde, face à tous ceux qui font et défont les choses à leur propre profit.
Et pourtant, et pourtant…
Nous, petits consommateurs, qui sommes si insignifiants, possédons un pouvoir extraordinaire :
celui d’acheter ou non tel ou tel produit,
celui de nourrir de notre argent ou non, telle ou telle entreprise,
celui de cautionner ou non, tel ou tel organisme.

Nous avons la possibilité de choisir à qui nous donnons notre argent… et de là, à qui nous donnons du pouvoir économique et financier… que nous pérénisons.
Ensemble, sans plus attendre, chacun dans notre coin, sans tambour ni trompette, sans fourche ni canon, faisons la Révolution des Silencieux.
Si nous voulons une terre saine et dépolluée, donnons notre argent-pouvoir à ceux qui respectent la planète et voient les choses à long terme, dans une dynamique de développement durable, à ceux dont on sait ce qu’ils font et comment ils le font.
Si nous ne voulons plus de drogues, de mafias et d’argent sale, donnons notre argent-pouvoir aux gens, aux associations, aux entreprises, aux banques et aux institutions financières qui fonctionnent avec des choix éthiques, dans la transparence et le respect reconnus.
Si nous ne voulons plus de guerres, cessons d’engraisser de notre argent les gens et les entreprises qui, directement ou indirectement, travaillent pour l’industrie des armes.
Chaque euro qui sort du système des pouvoirs sans lendemain, afin de nourrir les entreprises, les paysans ou les artisants qui respectent les êtres humains et la nature, est important.

Ensemble, comme les gouttes qui, se réunissant, finissent par faire les ruisseaux et les fleuves, puis les océans, faisons la Révolution des Silencieux !
Devenons des consommateurs conscients et attentifs, informés et informateurs, et surtout prêts à remettre en question notre façon de consommer, notre mode de vie ainsi que nos attitudes et comportements pour cette cause noble et juste ! La croissance économique, laquelle se poursuit d’ailleurs au détriment des populations aux revenus les plus modestes, est le piège par lequel nous devenons dépendants des systèmes de pouvoirs pour qui seul compte le profit à court terme… sans autre considération !
Servons-nous de l’expérience de ceux qui paient en milliers de morts les conséquences de cascades d’actions, à tous les niveaux, où les seules visions sont les profits uniquement personnels ! N’attendons pas que cela nous arrive ! N’attendons pas d’être des millions à mourir des diverses pollutions et aveuglements ou laxismes pour devenir conscients et agir !

Photocopiez (et traduisez) cet appel à volonté puis distribuez ou envoyez-le à 1, 10, 20, 100, 1000 personnes : passons-nous le mot afin d’être ainsi dégagés et unis comme un seul homme ! Car si cette révolution appartient à tous, elle est avant tout affaire de responsabilité et d’engagement individuels.
N’attendons personne pour agir ! Mobilisons-nous individuellement pour tous !

Texte anonyme diffusé sur des dizaines de sites et blogs, à reproduire et à diffuser sans modération…….merci à tous

14 commentaires

  • Je me permets de donner le lien du RÉSEAU SORTIR DU SUPERMARCHÉ 12 où nous expliquons en long en large et en travers comment et pourquoi consommer ailleurs et autrement !

    Avec les temps qui arrivent mieux vaut savoir s’alimenter sans compter sur la grande distribution, en plus de la question de la santé… Et donc au cours de cette émission nous expliquons tout en détail ^ ^

    Version courte mp3 :

    http://dl.free.fr/bqFZYQEAX

    Version longue en vidéo :

    http://sortirdusupermarche12.free-h.net/index.php?option=com_frontpage&Itemid=1

    Émission de Radio Ici & Maintenant animée par Alex et Christian Jacquiau –

    Intervenants au cours de l’émission :

    * Richard Marietta du Tarn, fondateur de Nature et Progrès
    * Hervé Legal, fondateur du GASE (Groupement d’Achat et Service Épicerie) en Bretagne
    * Annie, Joël et Moon du Réseau Sortir du Supermarché 12
    * Christian Roqueirol,éleveur de brebis et co-fondateur du magasin de producteurs « au marché paysan » à Millau

    Et toujours dans le même but, afin d’apprendre à se soigner le plus possible sans Big Pharma,
    je partage mon mémoire d’aromathérapie (approche simplifiée)
     » Mes Huiles Essentielles, ma Santé au Naturel  » à cette adresse :

    http://sortirdusupermarche12.free-h.net/index.php?option=com_content&task=view&id=495&Itemid=44

    Cela marche de manière incroyable, apprenez vite à utiliser les huiles essentielles et surtout faites du stock car elles seront prochainement interdites : trop efficaces et non brevetables puisque élaborées à partir de plantes simples !

    Bon courage & bonne santé à tous :-)

    • Madame Jocelyne BRETON

      je suis scotchée parce que vous écrivez exactement ce que je pense et prône et que j’ai toujours pensé être une utopiste, une marginale, une rebelle. Face à mes 56 ans d’un peu de connaissance de la Vie, je me sentais bien seule avec mes idées et je commence à lâcher les armes…

      Bravo pour votre texte. J’aurais certainement quelques idées supplémentaires …

      Madame Jocelyne BRETON

  • pm

    ACTION SOLUTION REVOLUTION

    ALLEZ ON Y VA

  • Frédéric World citizen

    Nous sommes des lâches individualiste et matérialiste, malgré nous.
    Le lavage de cerveau sournois de l’éducation imposé est d’une efficacité redoutable. Quand je vois des écoles de commerce avec des cursus ayant comme nom « force de vente » Désolé, mais la je n’adhère plus……..
    Oui réveillons nous.
    J’ai 52 ans et j’ai voté 3 fois dans ma vie, quand j’étais jeune. Non pas parce que je suis un mauvais « citoyen », mais parce que le vote blanc n’est pas reconnu. Il faut voter pour le moins mauvais. C’est grave… toute la classe politique est a foutre en l’air. Même schéma depuis des siècles.
    Le seul pour qui j’aurai aimé voté a été accidenté par un arbre qui traversait la route!!!.
    Tous, nous sommes effectivement une super puissance….internet est surement notre arme et ils le savent et s’en morde les doigts….Et c’est grâce à lui que le système s’écroulera.

  • Ce qui serait bien quand même, c’est les sources pour savoir avec qui travaillent les industries que nous payons. Si elle cautionne la guerre par ex.
    On m’a dit que Mc Do le faisait pour la palestine, impossible de trouver la source… moi je veux bien, être dans cette démarche. Où puis je trouver ces informations ?

    Ce blog est super. Le travail fait est +++. Merci de ces billets qui réveillent en douceur ceux qui sont encore endormi ;)

  • Rodica

    Pour la bouffe mac-crado,Julie, regarde sur les déforestations en Amazonie; ils sont à l’origine des expoliations des Terres de Tribus Indiennes qu’ils utilisent ensuite en paturage(une partie) et l’autre pour la culture du soja pour les bestiaux (ehöui faut bien nourrir le bétail) dont raffolent beaucoup d’occidentaux!
    Mais il est VRAI que l’Amazonie c’est loin…….ça fait un certain temps que j’en parle autour de moi et c’est déconcertant comme beaucoup s’en fiche(tu comprends les gamins raffolent de ça…….ect….genre de discours pour soulager leur conscience et pour les marques IDEM….(chaussures de sport).bien qu’ils soient souvent fabriqués par des gamins……..Malgré cela ils y a encore des Humains qui chaque jour font des petits gestes…..alors il reste de l’espoir…

  • J2M

    Révolution !
    La dernière a permit à ceux qui nous spolient à longueur de temps d’éliminer les forces qui s’opposaient à eux.
    Une Révolution bouleversent l’ordre établie mais suis toujours une idéologie politique.
    Actuellement tous ceux qui nous gouvernent, ou se proposent de nous gouverner à l’avenir, toutes ces personnes sont là depuis des années et ont contribué à nous amener à la situation actuelle.
    Par conséquent je pense que ce n’est pas une révolution qu’il nous faut mais une vraie Révolte.
    Car seule une révolte permettra de fermer la parenthèse du passée et de repartir sur de bonne base pour la suite.

    • D’accord avec toi, mais là il s’agit d’une révolution silencieuse, de la prise de conscience individuelle de ne pas donner notre argent à n’importe qui.
      De n’acheter que le nécessaire etc… et pour la révolte dont tu parles il me semble que ce n’est pas loin!! ;)

      • J2M

        Il faut l’espérer ! Quand je vois ce matin une news selon laquelle l’année prochaine l’UE réduit ses aides pour les associations caritatives (Secours pop….) par 5.
        Bizarre en 2012 il est prévu qu’il n’y est plus de pauvre?
        Ah oui je suis bête on le sera tous donc on se contentera de dire le peuple.
        Franchement plus les jours passent et plus les mensonges sont gros, et mon pot de vaseline touche à sa fin.

  • jf

    T’y es pas du tout, le révolution c’est un truc de la BOURGEOISIE. La bourgeoisie s’est toujours nourrie des révolutions, elle provoque sinon récupère en tous cas les révolutions pour se renforcer.

    L’action ne passe pas par la révolution mais par le déchaînement de la parole politique et des happenings, des imprévus, des subversions, des glissements sur le long terme et non pas ponctuellement.

  • jf

    @ J2M : La révolte n’est pas suffisamment constructive. Si on veut construire quelque chose de différent qui tienne, c’est par la désobéissance civile que ça passe, soit le fait d’assumer collectivement de ne plus suivre les ordres devenus insupportables de la hiérarchie des pouvoirs. Pour tenir, le mouvement a besoin d’être massif, et pour cela, une préparation, une coordination, du sérieux sont indispensables. Crier, houspiller, casser, ça ne sert à rien.

  • jf

    @ J2M à propos du pot de vaseline, sache qu’il est très agréable pour une bonne partie de la population de se faire enculer (de nos jours, c’est gel à base d’eau, la vaseline attaque le latex c’est dangereux).
    Relier se faire enculer à quelque chose de négatif, d’infériorisant, c’est typiquement mysogine et mahciste, sache-le. En tout cas, si l’expression se maintient, ses racines sont homophobes et mysogines.

    Pour proposer une alternative, on peut dire se faire entuber, soit enfermer dans un tube, un piège, et n’en plus pouvoir sortir. y a plus de tube de vaseline mais y a de l’entubage en règle.

    • J2M

      Révolte pour moi est bien le terme à utilisé: http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volte
      Après pour l’histoire de la vaseline qui attaque le latex, j’ai envie de te dire que dans un sofitel il n’y a pas si longtemps, un de nos Don Juan national ne s’est pas embarrasser d’accessoire lorsqu’il a voulu inspecter les fondement d’une certaine employée.
      Et en regardant l’actualité récente on va bien qu’ils ne prennent plus de gants avec la populace.