Nicolas Hulot candidat pour 2012

Les verts n’étant pas assez verts en France, le plus vert de tous les écolos a décidé de se présenter en tant que candidat aux présidentielles de 2012, reste à savoir si le programme est vraiment crédible et efficace car c’est bien beau l’écologie, mais il y a d’autres soucis qu’il ne faut pas ignorer non plus…

Nicolas Hulot, candidat pour une "société nouvelle, écologique et sociale"En se déclarant candidat à la présidentielle à Sevran, Nicolas Hulot voulait signifier qu’il se plaçait aussi sur le terrain social. © Lionel Bonaventure / AFP

« Il est passé par ici, il repassera par là… » C’est un peu le refrain qui s’est joué toute la matinée de mercredi, à Sevran (Seine-Saint-Denis), où Nicolas Hulot a annoncé sa candidature à la présidentielle. Récit.

10 h 15. Devant la salle des fêtes de l’une des villes les plus pauvres de France, une brochette de journalistes, armés de leurs caméras et de leurs appareils photo, attendent de pied ferme la star du jour : Nicolas Hulot. On annonce son arrivée au volant d’un scooter électrique…

10 h 30. Jean-Paul Besset, plume et conseiller d’Hulot, fait patienter la presse. Pendant ce temps-là, Daniel Cohn-Bendit – qui, le matin même sur RTL, s’est dit « très sceptique » à l’idée d’une candidature écologiste – sirote un café dans un bistrot du 14e arrondissement de Paris…

10 h 45. Toujours personne, si ce n’est quelques curieux qui s’attroupent et des agents qui tentent de faire la circulation. Sur des affiches collées dans la rue, on peut lire : « Nico Hulot + Nico Sarko = pro de la com ! » ou encore « nous ne sommes pas des cautions sociales ». Une allusion au choix de Sevran pour déclarer sa candidature : en s’exprimant, non pas sur un plateau de télé, mais depuis l’une des banlieues les plus pauvres de France, Hulot veut marquer le début de sa campagne sur le terrain social. Une façon de montrer qu’il peut parler d’autre chose que d’environnement.

10 h 55. Entré par une porte dérobée, Hulot est déjà sur l’estrade quand la moitié des journalistes l’attendent encore sur le trottoir.

Hulot passe en force

11 heures. Sur un fond turquoise et devant un pupitre siglé 2012HULOT.fr, il se lance. Chemise ciel à col Mao et veste anthracite, la voix posée, Hulot revient sur son parcours. « J’ai, pour ma part, franchi un cap, dit celui qui fêtera ses 56 ans à la fin du mois. J’ai donc décidé d’être candidat à l’élection présidentielle. » Son projet ? « Une société nouvelle, écologique et sociale », égrène-t-il. Un projet, à ses yeux, « incompatible avec les politiques que le pouvoir en place et sa majorité développent ». L’ex-conseiller officieux de Nicolas Sarkozy, déçu par le Grenelle de l’environnement, prend clairement ses distances avec la majorité présidentielle. Ce qui ne signifie pas, prévient-il d’emblée, « un soutien automatique à qui que ce soit ». Un message adressé au PS…

Quant à participer à la primaire d’Europe Écologie-Les Verts (EELV), Hulot laisse planer le doute dans son discours. Se présentant comme « candidat à la présidentielle », il déclare habilement : « Je sollicite le soutien de l’ensemble des écologistes et notamment, évidemment, s’ils le souhaitent, de ceux dont je me sens le plus proche, mes amis d’Europe Écologie-Les Verts. » EELV qui, jusqu’ici, ne lui a pas déroulé le tapis rouge en optant pour des primaires en juin, réservées aux seuls adhérents. Qu’importe, Hulot passe en force, se posant comme candidat au-dessus de la mêlée et des bisbilles internes. Dans une interview à paraître jeudi dans Le Nouvel Observateur, il précise sa stratégie : « Je n’imagine pas que nous ne fassions pas ce chemin ensemble. (…) Je comprends la nécessité d’une primaire de l’écologie. Et j’y participerai. »

Reste que l’expression « Hulot, candidat à la présidentielle » fait sourire un dirigeant d’EELV qui lance : « La route est longue. » Pour y parvenir, Hulot et sa petite équipe devront faire adhérer entre 2 000 et 3 000 personnes au mouvement. Sur le site internet www.2012hulot.fr, actif depuis ce matin, on trouve déjà un formulaire de soutien à sa candidature et un lien pour adhérer à EELV.

11 h 20. La séance est terminée. Avant de s’éclipser, Hulot a prévenu qu’il ne répondrait pas aux questions des journalistes. À l’extérieur, les photographes – parmi lesquels Xavier Cantat, compagnon à la ville de Cécile Duflot – espèrent encore un cliché de l’écologiste vedette. En vain. Les proches d’Hulot esquivent les questions. Ils ont reçu pour consigne de ne pas commenter sa déclaration. Mais, en aparté, certains doutent de ces méthodes de communication. Seul habilité à parler, Jean-Paul Besset, un brin agacé, lance à la presse : « On n’est pas dans un ring ! Tout ça va se construire tranquillement, lentement. La lenteur n’est-elle pas une valeur écologique ? » Une valeur difficilement compatible avec le rythme d’une campagne…

Source: lepoint.fr

http://www.youtube.com/watch?v=XjBoN3Alx1s&feature=player_embedded

  • pascale

    C’est pour lui qu’il faut voter, lui il est conscient de la detresse de la terre mére, il faut sauver la planéte pour aider l’humanité, le reste foutaise……..

  • myvong

    pour un écolo, rouler en 4X4 ça le fait pas trop quand même !!

  • sirius

    Si j’étais français , je voterais pour lui :)

  • super didier

    Salut les moutons enragés ,
    je vous presente une belle Bêlleuse…attention les coeurs!elle est très séduisante!

    BEEEEEEHHHHHHHHHHHHH !!!
    en 2012 votez Biquette!
    h t tp://www.youtube.com/user/Dieudonet#p/u/23/SgFOVZz-FJ0
    (enlevez les 2 espaces au debut de l’adresse)

  • super didier

    oubliez le nico (hulot) : vu de la caméra , il joue le role d’un ecolo.
    vu de derrière ca sent le gros caca (rappellez vous la vidéo fukushima expliqué aux enfants).

    preuves : il bosse pour tf1(télé débilisante) , son emission sponsorisée par rhone-poulenc(produits chimiques de la mort qui tue) ou encore son déodorant ushuaia du meme nom que son emission.ah oui il a fait joujou dans un avion de chasse qui consomme(qui coûte et détruit la planete) une quantité que je n’ose imaginer.Il nous a deja fait chier en 2007 pour rien!que des belles paroles.

    emission sur ce nico hulot maléfique

    h t tp://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/labassijysuis/index.php?id=103630
    (pareil enlevez les deux premiers espaces pour que le lien soit ok)
    vous pouvez ecouter l’emission si vous avez les plugs in et logiciels adéquats.
    a+

  • Je suis d’accord super didier! Pour un écolo il a des liaisons dangereuses ! et ils vont l’aider à financer sa campagne……..

  • myvong

    ha!! quand même!!……… ils y en a qui sont clairvoyants………..

  • sirius

    il ne vous vient pas à l’idée qu’il pourrait profiter d’eux pour les envoyer sur les roses après ?

    Vous croyez une seule seconde qu’il se moque du peuple français?

    Si j’étais francais et que je devais choisir entre Sarko – DSK – Aubry – Le pen , je n h’ésiterais pas une seconde à voter pour Hulot ! Gauche , droite et parti nationaliste ne font que se moquer du peuple , donnez une chance à Hulot , si vous voulez vous donner une chance de changement… Je ne sais pas si il changera réellement les choses mais avec les 4 premiers que j’ai cité , il est certain qu’ils n’arrangeront rien… la situation a grande chance d’empirer même… Moi je suis dégouté des politiciens, je suis belge et ca va bientot faire un an que nous n’avons pas de gouvernement… Les belges savent très bien que la Belgique est finie , ce n’est plus qu’une question de jour voir de mois. Nous aussi en Belgique , nous sommes perdus…

    Je me demande bien ce qu’on va devenir :s il parait qu’on nous rattacherait à la France ^^ perso , ca me dérange pas, je dirais même que je m’en fou car je me considère plus comme un citoyen de ce monde… je suis très loin d’être patriotique ! Courage amis francais ;) et dire qu’on est sensé évolué et être mieux mais c’est tout l’inverse ! c’est a avoir peur de faire des enfants… bonne journée à tous

  • Sirius, c’est là que l’on se rend compte du formatage, plus de gouvernement et c’est la panique, quand il y en a un on lui tape dessus, parce qu’il ne fait que des conneries!

    Est ce que les administrations Belges sont fermées, est ce que le pays est livré à lui même?? les habitants n’ont plus rien?, ne sont plus payés?, les services publics ont mit la clé sous la porte?

    Comment ça se passe sans gouvernement? est ce le chaos? expliques nous que l’on comprenne un peu mieux ;) va t-il y avoir scission entre les Belges Wallons et Flamands?

    C’est pas croyable qu’il n’y ait pas d’entente depuis, et après on va nous parler de guerres, on est pas fichus de s’entendre dans un même pays, et c’est partout pareil…désolant quand même non?

    Ca me rappelle l’Irlande du nord et du sud avec leur guerre de religions, le monde est devenu complètement dingue! :(

  • sirius

    Je vais te donner mon propre avis et cela ne concerne que moi :

    Il est vrai que même sans gouvernement notre pays fonctionne toujours, on a plutot même tendance à dire, que le pays va mieux avec un gouvernement en affaire courante…

    Le problème est que les nationalistes flamand veulent leur indépendance et par la même occasion la disparition de la Belgique !

    Pourquoi ?

    Parce qu’ils sont nationaliste tout simplement… Ils se considèrent plus intelligent que les wallons ! Le 1er Ministre Leterme (flamand) a déclaré que les wallons n’étaient pas capable d’apprendre une langue autre que le français et que nous étions des fénéants… je vous racontes pas le scandales en Wallonie après ces propos…

    Parce que la Flandre va mieux économiquement que la Wallonie… Et de ce fait , ils ne veulent pas aidé financièrement une région plus pauvre… Mais ils ont la mémoire courte, du temps des mines à Charleroi et de l’essor industrielle de la ville de Liège, la wallonie était très forte économiquement comparé à la flandre. Mais contrairement à ce que veulent faire les flamands à ce jour, nous les avons aidé financièrement !!!

    En gros, ils veulent nous abandonner…

    Les problèmes sont plus conséquent en périphérie bruxelloise ( BHV ) Je vais vous donner un petit exemple : Un club de football de la région bruxelloise, a fait savoir à ces jeunes joueurs, qu’il était interdit de parler le francais pendant leur entrainement… Et maintenant, ils font supprimer la langue française dans certains magasin ! Mais ou va t’ on???

    Les wallons en ont plus que marre… Ce cirque dure depuis bientôt un an, et rien n’avance.. On finit nous même par dire , que nous devons nous séparer, il devient de plus en plus impossible d’avoir un avenir avec eux ! Ils ne nous respecte plus , et balancent des clichés complètement idiot afin de diviser encore plus les gens…

    Nous avons atteinds un point de non retour.. Car même si ils arrivent à trouver un compromis ( ce que je ne crois pas du tout ) tôt ou tard nous nous séparerons…

    Je ne dis pas que la wallonie est une sainte mais nous formons un pays, et il est logique de s’aider entre régions ! Que deviendrais certaines régions de france si elles n’étaient pas aider par d’autres??

    Les flamands ont plus de problèmes avec les wallons, que les wallons en n’ont avec les flamands…

    Heureusement, nous n’avons pas de fanatiques au point de faire des attentats comme dans certains pays…

    Ce pays est devenu complètement surréaliste, comprenez vous que nous ayons 60 ministres pour un si petit pays??? Je ne sais pas ou tous ça va nous emmener , mais surement pas à une nouvelle union avec la flandre , j’ai bien peur qu’il soit trop tard !

    En wallonie les gens sont dégoutés de la politique , car ce sont eux qui crée ces conflits !! On nous parle de peut être devoir revoté mais d’après les sondages , il est confirmé que ce sont les même partis qui seraient réélus… nous sommes donc dans l’impasse !

    Ceci ne résume pas complètement la situation , mais vous donne une idée du bordel dans lequel nous sommes…

    Pour ma part , je suis dégouté de mon pays ! Et je suis très loin d’être fier de mon pays…

  • Donc c’est bien ce que je dis, c’est un problème de souveraineté, les uns se croient meilleurs et supérieurs aux autres, ils ne voient pas l’avantage du partage….et refrain connu, quand on ne peux pas avoir, on détruit!
    Je comprends ta lassitude, mais tant que les esprits resteront à l’étroit dans leur certitude, la situation n’évoluera pas.
    Pour en revenir à Nicolas Hulot, je l’apprécie mais ne le vois pas profiter des largesses de ses sponsors, et les envoyer sur les roses après, on ne mord pas la main qui nous nourrit dit on……..et quand bien même il le ferait, quel crédit accorder à quelqu’un qui retourne sa veste?
    Je suis écolo et pourtant je ne vote pas pour eux, trop politisés à mon gout, donner un chèque en blanc à n’importe qui, j’ai trop été déçue.
    Je préfère un(e) candidat(e) qui ne fera aucune promesse, mais qui dira clair et fort, nous allons en baver, ça va être difficile mais tous ensembles on peut y arriver!
    Tu vois on est loin du compte, tous veulent notre bien (comme d’hab) et une fois en place, nous ne sommes même pas consultés….le berger décide, et les moutons suivent…
    ça fait des années que ça dure……..;)

  • Un petit article sur son financement, pour ceux qui aimeraient en savoir un peu plus:
    Nicolas Hulot a officiellement confirmé sa candidature à l’élection présidentielle de 2010 le 13 avril dernier. Lors de la primaire écolo, si elle a vraiment lieu, chacun pourra constater que M. Hulot n’est pas sans le sou.

    L’écolo médiatique a créé une SARL, baptisée Eole, du nom de… son regretté chien. Une niche dont il détient la quasi-totalité des parts, et qui est alimentée par les royalties de la marque Ushuaia (dont TF1 est propriétaire) et autres droits d’auteurs. Tout cela lui permettant de doubler le modeste salaire que lui verse la chaîne (environ 33’000 euros mensuels pour quatre émissions par an). « J’ai bien conscience que ce n’est pas le smic, mais je n’ai pas honte de ce que je gagne », a-t-il indiqué au Canard enchaîné cette semaine. Néanmoins l’animateur ne percevra plus ces émoluments jusqu’à la fin de son « congé sabbatique », en mai 2012.

    Mais comme il faut assurer à la fois ses arrières et son propre développement durable, le désormais candidat a fait la tournée des généreux mécènes qui porte son nom avant de se jeter dans les eaux tumultueuses de la campagne. Toujours selon le Canard, il a rencontré le PDG d’EDF, Henry Proglio, le 29 mars dernier. Le surlendemain, c’était au tour du patron de L’Oréal. Pas peu fier que ces bienfaiteurs continuent de financer son « bébé », il prétend même avoir convaincu récemment Veolia – la multinationale de l’eau, des déchets, des transports, etc. – de mettre la main au portefeuille. Encore un géant vert…

    Au total, une vingtaine de donateurs (dont Bouygues Telecom, le constructeur automobile Volvo ou encore Les Autoroutes du Sud de la France) qui assurent aujourd’hui plus de 65% du financement de la fondation, contre 12% de fonds publics, le reste en dons et legs. Le tout pour un budget total avoisinant les 5 millions d’euros. « Ces partenariats, je les ai noués à deux conditions, affirme l’encore président Hulot à l’hebdomadaire. Que l’indépendance de la fondation soit garantie. Et que les entreprises elles-mêmes s’engagent davantage dans la protection de l’environnement. » Même avec EDF, se vante Hulot : « J’ai rappelé à Proglio que la sortie du nucléaire était nécessaire. » Lumineux ! Il faut dire que, sur ce sujet, l’animateur télé a aussi évolué. Il y a peu, il n’était pas farouchement hostile au réacteur EPR. Il aura suffi d’un tsunami…

    Agata Kovacs, Mecanopolis
    Source: http://www.mecanopolis.org/?p=23017

  • comme beaucoup ,j’y ai cru.

    malgré tout « l’éco tartuffe » fait que l’esprit critique reste en éveil.
    la sortie sur le désistement possible en faveur de DSK à la Bellevilloise m’a ouvert les yeux.

    j’en conclue que Nicolas Hulot sert de taupe de luxe pour DSK

    http://paysan-bio.blogspot.com/2011/04/nicolas-hulot-en-campagne-pour.html

    et je trouve ça terrible pour la démocratie

    quen pensez-vous?

    pascal