La situation nucléaire actuelle (MàJ)

Petite revue de presse des articles du moment sur Fukushima, le nucléaire, les magouilles, les scandales, etc… Beaucoup de choses se passent et il n’est ni possible ni utile de détailler chaque fait avec des articles distincts les uns des autres, l’actu « fast-food » est donc utile, vite lue, vite comprise, vite digérée!

Nous avons eu Tchernobyl, la « catastrophe du pauvre », c’était un peu limité au niveau moyens, le Japon a fait mieux avec Fukushima, 6 réacteurs, qui dit mieux? Tout ce qu’on espère c’est que les USA n’aient pas envie de nous faire un remake hollywoodien même s’il y a toujours des risques, centrales en mauvais état, risques sismiques, etc… Nous pouvons quand même voir quelles sont les dernières infos dans le domaine:

  • Les autorités japonaises sont composées de crétins, cette vidéo expliquant la catastrophe nucléaire aux enfant le prouve bien! Très scato, la vidéo compare les radiations de la centrale à un problème très pipi-caca, classe! Qu’ils expliquent maintenant que leur pays sera contaminé pour des décennies maintenant.
  • Un faisceau de neutron a été observé au niveau des réacteurs, ce qui n’est vraiment, mais vraiment pas bon signe! Nous pouvons apprendre cela en cherchant un peu: «Rayonnement neutronique : le rayonnement neutronique se produit lorsque des neutrons sont éjectés du noyau par fission nucléaire et par d’autres processus. La réaction
    nucléaire en chaîne est un exemple de fission nucléaire ». Maintenant, venons-en à cet article qui nous donne des détails sur ce rayonnement:

Tokyo Electric Power Co. a annoncé mercredi avoir observé un faisceau de neutrons, une sorte de rayonnement radioactif, 13 fois dans les locaux de l’usine nucléaire de Fukushima Daiichi après avoir été paralysé par la catastrophe du 11 Mars avec un séisme-tsunami massif.

TEPCO, l’exploitant de la centrale nucléaire, a déclaré que le faisceau de neutrons mesurait environ 1,5 km au sud-ouest des réacteurs n ° 1 et 2 de l’usine plus de trois jours à partir du Mars 13 et est équivalent à 0.01 au 0.02 microsieverts par heure et que ce n’est pas un niveau dangereux.

L’entreprise d’utilité a dit qu’il permettra de mesurer l’uranium et de plutonium qui pourraient émettre un faisceau de neutrons.

Dans l’accident de 1999 de criticité dans une usine de traitement du combustible nucléaire dirigé par JCO Co. à Tokaimura, la préfecture d’Ibaraki, de l’uranium s’est disloqué en permanence dans la fission nucléaire, provoquant une énorme quantité de faisceaux de neutrons.

Dans le dernier cas à l’usine nucléaire de Fukushima Daiichi , par exemple un accident de criticité a pas encore eu lieu.

Mais le faisceau de neutrons mesuré peut être la preuve que l’uranium et le plutonium sont échappés des réacteurs nucléaires de l’usine et des combustibles nucléaires usés ont libéré une petite quantité de faisceaux de neutrons par fission nucléaire.

  • Le réacteur N°4 a toujours été défectueux et est considéré depuis longtemps déjà comme étant une « bombe à retardement », l’article de zerohedge nous apprend ceci:

Mitsuhiko Tanaka dit qu’il a aidé dissimuler un défaut de fabrication dans le récipient d’acier de 250 millions de dollars installé à la Fukushima Dai-Ichi du réacteur n ° 4 tout en travaillant pour une unité d’Hitachi Ltd en 1974. Le réacteur, Tanaka, qui a comparé à une «bombe à retardement » a été fermé pour entretien lorsque le 11 Mars tremblement de terre a déclenché une vague de 7 mètres (23 pieds), un  tsunami qui a désactivé les systèmes de refroidissement à l’usine, ce qui conduit à des explosions et des fuites de rayonnement …. »

  • En France tout ce qui vient du Japon sera désormais contrôlé, dès fois que cela soit radioactif! J’apprécie au plus haut point la générosité des autorités sanitaires qui se soucient autant de nous, mais je vais vous vous rafraichir un peu la mémoire puisque nous sommes déjà plus ou moins contaminés! Donc, pour l’instant, l’info exacte est celle-ci: Tout est bon dans le Japon? Pas pour le moment selon les autorités françaises qui ont lancé toute une batterie de mesures afin d’éviter toute contamination radioactive en France via des produits japonais, alimentaires ou non. Je me dois de vous rafraichir la mémoire avec cet article du blog: Des déchets radio-actifs dans les matériaux de construction, une arnaque politique? L’état a fermé les yeux sur sa propre contamination et il va s’inquiéter de celle des autres? Ils se foutraient pas un peu de nous par hasard? Pour connaître le niveau de contamination de la France, vous pouvez vous tourner vers une carte mise à disposition par la CRIIRAD (Commission de  Recherche et d’Information  Indépendantes sur la Radioactivité) soit au format JPG soit au format PDF.

  • La nourriture au Japon est donc « impropre à la consommation » pour ne pas dire irradiée et dangereuse, l’eau est contaminée et donc imbuvable, ce n’est pas un cri d’alarme, c’est une condamnation pour des millions de personnes!
  • La CRIIRAD (Commission de  Recherche et d’Information  Indépendantes sur la Radioactivité) a fait savoir hier dans un communiqué disponible en PDF que les données relatives aux taux de contamination existent mais qu’ils sont confisqués par les états, l’information est tout simplement censurée, l’organisme collectant ces données pour la France étant le Commissariat à l’Energie Atomique, organisme en charge du
    développement des activités nucléaires militaires et civiles. voici un extrait de cette déclaration:

Les chiffres relatifs à la contamination de l’air existent mais ils sont confisqués par les Etats !
La publication des données du réseau CTBTO1 ainsi que des installations nucléaires nordaméricaines nous aurait renseigné précisément sur les niveaux de contamination de l’air et nous aurait permis d’évaluer de façon fiable les niveaux de risque bien avant que les masses d’air contaminé n’arrivent sur l’Europe.
La CRIIRAD lance un appel international, invitant citoyens, associations, scientifiques, élus… de tous pays à se mobiliser à ses côtés afin d’exiger que les résultats relatifs à la contamination radioactive de l’air, obtenus grâce à l’argent public, soient mis à disposition du public ET SERVENT A SA PROTECTION.

  • Petite information sur les centrales mais aussi une bonne nouvelle via le journal en ligne express.be, la Chine qui reste un des pays les plus pollueurs de cette planète va opter pour une alternative au nucléaire, fini l’uranium, terminé le plutonium, ils passent au thorium:

L’Agence Internationale de l’Energie Atomique indique qu’il y aurait 442 réacteurs nucléaires de par le monde, produisant 372 gigawatts d’énergie, et contribuant pour 14% de l’énergie totale. Et avec le développement économique de l’Inde et de la Chine, cette production doit doubler dans les 20 ans. La Chine vient cependant d’annoncer qu’elle a opté pour une alternative au nucléaire traditionnel, produisant mille fois moins de déchets que les réacteurs à uranium : le réacteur à sel fondu de thorium. Le thorium est un métal argenté nommé d’après le dieu scandinave du tonnerre Thor. Ce métal radioactif a ses inconvénients, mais surtout, de nombreux avantages : il est aussi commun que le plomb, par opposition à l’uranium, dont il ne resterait plus que l’équivalent de 80 ans de consommation dans le sol terrestre. Le thorium est également utilisable presque totalement, alors que l’uranium ne l’est qu’à 0,7%. Il y en a donc assez pour générer de l’énergie pendant des milliers d’années.

Bien sur là aussi la situation évolue de manière exponentielle, nous surveillons le sujet avec votre aide, vos commentaires nous sont précieux, mais si l’info n’est pas complète, c’est avec le partage que nous évoluons donc avec votre participation. Merci à vous.

  • Ben! j’ai plus que raison d’être inquiète, c’est épouvantable et malheureusement ce n’est pas fini, si ça se termine……………………….:(

  • Jewelton

    Bonjour, pensez vous qu’ici en france il faut s’inquiéter ? Est-ce plus grave pour nous que Tchernobyl ? Je veux dire, il semblerait que les doses soient minimes par rapport à tchernobyl sur la france ?
    Mais le fait que ce soit des doses continues je ne sais pas . . .

  • Info Franche-Comté – ENVIRONNEMENT – Publié le 16/03/2011 | 18:45

    La centrale nucléaire de FESSENHEIM préoccupe.
    La centrale de FESSENHEIM en Alsace date de 1977, elle est située en zone sismique.
    La catastrophe au JAPON relance les questions de Sécurité sur la plus vieille centrale nucléaire de FRANCE.
    Vidéo :
    La centrale nucléaire de FESSENHEIM préoccupe.
    Cela fait déjà plusieurs années que les associations écologistes réclament sa fermeture. Aujourd’hui, le débat autour de la sécurité de la centrale de FESSENHEIM (Haut-Rhin) est relancé suite à la catastrophe au JAPON. La doyenne des centrales nucléaires françaises date de 1977, et selon les données recueillies par le bureau central sismologique français, l’Alsace est bien en zone sismique modérée, avec même à la frontière franc-comtoise, une pointe en zone moyenne.
    Le tremblement de terre le plus important pris en référence remonte à 1356, où la ville de Bâle avait été détruite.
    FESSENHEIM, entrée en Service en 1977 et qui a produit 11,7 milliards de kWh l’an dernier, cristallise la colère des militants écologistes, qui dénoncent les risques sismiques et d’inondation ainsi que de multiples incidents.
    Un rassemblement d’une centaine de personnes s’est tenu hier soir, devant l’Hôtel du préfet à Strasbourg pour demander le démantèlement du site.
    Les manifestants ont respecté une minute de silence en signe de soutien à la population japonaise.
    De son côté E.D.F. se montre décidée à maintenir la centrale.
    Son P.D.G. Henri Proglio a rejeté les Appels à la fermeture :
    « C’est comme si vous disiez que les immeubles parisiens qui ont plus de 20 ans devaient être détruits », a-t-il ironisé sur RTL.
    « C’est un bien industriel qui doit être beaucoup plus entretenu, maintenu, modernisé », a-t-il ajouté. Il a souligné qu’EDF investissait 2 milliards d’euros chaque année pour la modernisation des centrales nucléaires, et prévoyait un investissement estimé à
    40 milliards d’euros pour leur extension de vie.
    La prolongation de 10 ans de la durée de vie du réacteur est examinée par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).
    La décision doit être rendue au mois d’AVRIL, nul doute que les Evénements au JAPON vont peser.

  • COPIE commentaires du Site AGORAVOX.fr – Ces infos sont à portée NATIONALE – j’espère que personne ne s’en offusquera.

    Par s… 21 mars 2011 – Bjr.
    1 – Qui va nettoyer toute cette soupe radioactive ?
    2 – Faudra-t’il construire un sarko phage par-dessus ?
    3 – Comment les Japonais vont se débarrasser des débris de la Centrale ?
    4 – Le suivi médical des ouvriers ? et des habitants……
    5 – Comment dépolluer la mer aux alentours de la zone ?
    6 – La zone des 20 kms. devra-t-elle être décontaminée ?
    7 – Le Gouvernement Japonais est optimiste…..

    Par m…. 21 mars 2011
    1/ Personne, ça va continuer à bouillir pendant des Décennies, jusqu’à ce qu’on trouve une Solution pour l’arrêter.
    Comme à TCHERNOBYL, les réacteurs resteront en fusion, on laisse le soin aux Générations futures de régler le problème.
    2/ Oui
    3/ Ils ne s’en débarrasseront pas, c’est toute la Centrale, et pas uniquement le réacteur, qui sera sous sarko phage…
    4/ … c’est triste, mais ce sont des Morts en SURSIS, de même que tous ceux qui se trouvaient à -de 100km….
    5/ On ne peut pas… Elle restera polluée elle aussi, pour des Décennies, cadeau pour les Générations suivantes….
    6/ A vrai dire, c’est tout le Pays qui est contaminé :
    – à l’uranium
    – au plutonium, 92’000 fois plus radioactif que l’uranium, attaque les os et les organes internes. Une simple poussière inhalée signifie la mort dans les prochains jours.
    – à l’américium, 4’500’000 plus radioactif que l’uranium, qui génère des doses mortelles de rayon gamma.
    Et pour répondre à ta question, on ne sait pas comment « nettoyer » une pollution avec ces éléments.
    Jusqu’à présent, on s’est contenté de les enfouir très profondément sous l’eau ou sous terre, dans des caissons étanches, sous forme de barres, en priant pour qu’une catastrophe n’arrive pas.
    Cette catastrophe est arrivée, et nul ne sait ce que l’on doit faire….
    7/ Oui, très optimiste…
    Mais maintenant que j’ai appris à décoder le langage Politique de 21ème siècle,
    – « Tout va bien, on contrôle tout » signifie :
    – « c’est la Merde et vous allez TOUS y passer » !

    Par o… 21 mars 2011 à s…
    Tache compliquée puisqu’il semble d’après une Carte proposée dans un commentaire précédent que TOKYO ait été touché par la pollution !
    Je ne vois pas bien comment décontaminer tout çà ?
    Quand aux centaines de milliers d’habitants qui ont été déplacés, ils ne sont pas prêts à revenir dans leurs habitations !
    et QUID de l’approvisionnement en EAU de tout ce monde ?

  • Copie : AGORAVOX.fr — Quelques QUESTIONS :
    – Quels sont les éléments radioactifs pouvant se propager sur de longues distances dans l’air, hormis les isotopes du césium et de l’iode ?
    (Le plutonium est un élément « lourd »).
    – Et, une pollution aérienne dans un hémisphère peut-elle se propager dans l’autre ?
    – Quels sont les aliments qui concentrent la radioactivité, hormis le lait, les champignons, la salade et les épinards ?
    – Enfin, qu’est-ce qui est le plus nocif pour NOUS entre le PLUTONIUM et les Hommes Politiques, en termes de conséquences à longs termes, sachant que pour la radioactivité, il existe des Moyens (limités) de protection ?

    Par m… 21 mars 2011
    Le PLUTONIUM est un élément « lourd »
    Lourd mais instable, en gros, on sait pas grand chose sur le plutonium, mis à part qu’il est très instable, et qu’on n’arrive toujours pas à expliquer sa « mécanique »,
    bref, on ne maîtrise pas grand chose à son sujet.
    **Voir l’article « plutonium » sur wikipedia :
    Le plutonium réagit avec l’oxygène, la vapeur d’eau et les acides, le carbone, les halogènes, l’azote et le silicium.
    Exposé à de l’air humide, il forme des oxydes et des hydrures qui le font augmenter de volume de près de 70 %, ce qui disloque et pulvérise sa surface, et peut le conduire à des combustions spontanées.
    **Voilà pour situer un peu, en rajoutant qu’il peut modifier l’A.D.N. d’une cellule s’il est ingurgité…**
    Il présente surtout l’inconvénient de produire, et c’est une particularité du MOX, de l’AMERICIUM, qui en plus d’être incroyablement RADIOACTIF, émet un rayonnement GAMMA simplement MORTEL.
    **Voir l’article wikipedia sur l’AMERICIUM.**
    – Les aliments ?
    Faut éviter tout ce qui se trouve en haut de la chaine alimentaire, la viande par exemple…
    Quant aux Hommes Politiques, qu’on les enfouisse avec le PLUTONIUM.

  • AGORAVOX .fr
    Par J… 21 mars 2011 :
    S’ils ont attendu une Semaine avant d’utiliser les canons à eau, à mon Avis, c’est surtout parce-qu’ils ne savaient pas du tout quoi faire !
    Un quotidien Japonais a rapporté que TEPCO avait demandé la permission de déserter la Centrale, en début de semaine dernière ; cette permission lui aurait été refusée par le Gouvernement (faudrait retrouver la Source, j’ai lu ça sur le direct du Monde.fr).
    Encore une fois, voir et revoir la Bataille de TCHERNOBYL : 6 dailymotions.

    http://www.dailymotion.com/video/x5
    http://www.dailymotion.com/video/x5
    http://www.dailymotion.com/video/x5
    http://www.dailymotion.com/video/x5
    http://www.dailymotion.com/video/x5
    http://www.dailymotion.com/video/x5
    La Vérité, c’est que c’est l’improvisation totale.

    Par m… 21 mars 2011 :
    Ce qu’il faut savoir aussi, c’est que leur « Prévision » sur le NUAGE est délibérément et absolument FAUSSE. POURQUOI ?
    * Le PLUTONIUM, au contact de l’oxygène, de l’eau, du carbone (bref l’atmosphère en gros) voit son volume augmenter de 70 %.
    Et ça, aucune simulation ne l’inclût. Le plutonium est très instable : je cite ici wikipedia :
    Le PLUTONIUM présente SIX états allotropiques dans les conditions normales de pression.
    Une septième forme (zeta, ζ) se rencontre à haute température, mais dans un intervalle de pression limité.[13]
    Ces allotropes ont des énergies internes très proches, mais des structures cristallines et des densités très différentes : les densités de ces formes allotropes varient de 16.00 g/cm3 à 19.86 g/cm3.[14] Ceci rend le plutonium très sensible à des changements de température, de pression, ou de pollution chimique, et la transition de phase d’un état à l’autre peut conduire à des changements de volume très importants.[11]

    L’existence de ces nombreux allotropes rend très difficile l’usinage du métal, parce-que ses propriétés physiques changent très facilement.
    Par exemple, à température ambiante, il se trouve dans sa forme alpha : une structure monoclinique de faible symétrie qui, de ce fait, est dure et cassante comme de la fonte grise, compressible, et d’une conductivité médiocre.[13]
    Mais à une température légèrement supérieure, il passe en forme β, qui est au contraire malléable et plastique.[10]
    Les raisons d’un comportement aussi complexe ne sont pas entièrement comprises.
    Le plutonium réagit avec l’oxygène, la vapeur d’eau et les acides, le carbone, les halogènes, l’azote et le silicium.
    Exposé à de l’air humide, il forme des oxydes et des hydrures qui le font augmenter de volume de près de 70 %, ce qui disloque et pulvérise sa surface, et peut le conduire à des combustions spontanées.
    Le plutonium est un métal très radioactif (selon la composition isotopique, les isotopes 238 et 241 étant de très loin les plus radioactifs).
    Il y a 15 isotopes connus. Les isotopes les plus produits en réacteurs sont les isotopes 238, 239, 240, 241, 242. Tous sont radioactifs.
    Les isotopes de numéro atomique impair (239 et 241) sont fissiles en spectre thermique (réacteurs actuellement en production).
    * Ensuite, comme vous l’avez lu, le Pu239 et Pu241 sont le plus radioactifs.
    C’est con, car ce sont eux qu’on utilise…
    Le Pu239 TOUT SEUL est 92’000 fois plus radioactif et nocif que l’URANIUM…
    Or, les simulations du NUAGE, de son parcours, et de sa dangerosité, partent du principe qu’il s’agit d’une pollution à l’URANIUM, mais, ALLEZ SAVOIR POURQUOI, on a un peu oublié d’inclure l’élément PLUTONIUM dans ces simulations.
    Ce qui fait que là où on annonce que l’URANIUM sera à peine perceptible, le PLUTONIUM, LUI, VOUS METTRA LA SECONDE COUCHE BIEN COMME IL FAUT.
    … C’est ballot, hein ?
    Je ne peux résister à réciter cette phrase :
    Les raisons d’un comportement aussi COMPLEXE (de l’URANIUM) ne sont pas entièrement comprises.
    Je crois qu’elle résume parfaitement la FOLIE de l’Homme.

    Par j… 21 mars 2011 :
    Les raisons d’un comportement aussi complexe et baroque, des soi-disant Responsables du Nucléaire, ne sont pas entièrement comprises.
    Elles résument parfaitement la FOLIE de l’Homme.

    Par o… 21 mars 2011 à m… :
    Merci de ce complément d’informations judicieux,
    Il faut ajouter (mais je pense que beaucoup le savent déjà) que la période (ou demi-vie) du PLUTONIUM est de près de 25’000 ANS.
    Bonjour les Générations à venir.

  • **A plus longue échéance, nous vivrons la même chose en FRANCE !
    (Ils sont occupés en LIBYE) !

    Un jeune Japonais nous montre la situation REELLE et ACTUELLE au JAPON :
    la nourriture se fait rare et la PANIQUE se fait sentir.
    Canada, 24 Mars 2011.
    Une visite dans les marchés d’alimentation dont les étalages sont presque vides.

    http://www.youtube.com/watch?v=WigO9cTGDWk&feature=feedu

  • J’ai vu aussi et s’il est confirmé que le taux de radioactivité est largement au dessus du seuil toléré, c’est un peuple entier qui est condamné. Hier l’eau était imbuvable pour les bébés, et aujourd’hui miraculeusement, ils peuvent la boire??
    Plus de nourriture, plus d’eau, plus de poissons et crustacés, plus de légumes, tout les industriels étrangers ont éloigné leur personnel à des centaines de kilomètres, tout ce qui vient du Japon sera contrôlé niveau radiations, et on nous dit que tout va bien pour ces gens??
    La guéguerre en Lybie est tombée à point nommé pour détourner l’attention!

  • nico

    pour en revenir au thorium et a son utilisation dans le nucleaire , et bien oh surprise cela doit bien faire une bonne 20ene d’annees (voir plus) que cet element est connu et surtout reconnu pour une utilisation en centrale nucleaire a savoir que 1 tonne de thorium pourrait fournir autant d’energie que 200 tonnes d’uranium !!
    mais pourquoi ne pas l’utiliser alors? et bien tout simplement a cause des sous sous , encore et toujours une question de fric. le thorium est present en tres grande quantite sur la terre et est plutot facile a extraire , mais les lobbys qui gerent l’extraction et les ventes d’uranium (et donc se font des couilles en or car difficile a extraire et rare) voient d’un tres mauvais oeil l’arrive de ce combustible nucleaire et font tout pour qu’il ne soit jamais utilise comme tel, et biensur nos gouvernements ne veulent en aucun cas vexer et enerver ces lobbys du coup on fait plaisir a ses vendeurs de merde et de mort au detriment de la securite des citoyens, de leur portefeuille et de leur sante
    pour en revenir sur la centrale de fukushima daiichi, quelle coincidence que le reacteur le plus endommage et qui pose le plus de soucis aux autorites japonnaise et a la tepco soit justement celui qui utilise du MOX , quelle coincidence que ce meme reacteur a commence a utiliser du MOX en fevrier 2011 (soit 1mois avant la catastrophe) , quelle dommage que la tepco n’est pas ecoute les conseils de nos amis russes qui suggeraient d’ouvrir le reacteur nucleaire pour y injecter de l’eau et de l’azote liquefie (methode utilise a tchernobyl pour refroidir le coeur) non au lieu de ca on arrose le joujou avec de l’eau de mer, a l’aide de canon et de lance a incendie (woua ils ont du talent les ingenieurs japonnais dis donc et de super bonnes idees!!!) bref perso sa fait longtemps que je ne crois plus aux coincidence et tout ca sent le coup fourre a plein nez, nos elites siono-satanistes nous l’on encore fourre bien profond et la majorite des Hommes, comme d’habitude n’y voit que du feu.(sa devient deseperant)

  • On peut se demander pourquoi le thorium n’a pas été utilisé dès le départ pour les centrales, et je viens de lire la réponse à cette question sur noxmail: http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=19820
    Tout simplement par ce que ce procédé ne produit pas de plutonium pour faire des bombes! C’est affligeant!

  • C’est quand que ça va faire boom?? parce que s’ils n’enterrent pas leur merde, elle va stériliser toute l’Europe durant des siècles et des siècles……AMEN!!

  • nico

    @voltigeur
    C’est quand que ça va faire boom?? parce que s’ils n’enterrent pas leur merde, elle va stériliser toute l’Europe durant des siècles et des siècles……AMEN!!

    t’en fais pas va , je suis sur que quand ils seront satisfait du bordel qu’ils nous mettent et qu’ils auront juges suffisant l’irradiation mondiale , ils vont trouve une solution ou reparer les pompes ; ou alors ils attendent peut etre que ca … que sa nous pete a la gueule……
    dans tout les cas , plus sa dure et moins les chances de reprendre la situation en main sont grandes. dans tout les cas on ne peut que regarder sans rien faire et comme tu le dis AMEN et inchallah

  • BLOG d’ISABELLE au QUEBEC : Conscience du Peuple.com
    22 Mars 2011 – La radioactivité passe maintenant au-dessus de nos têtes .

    * Le présent blog est opéré à partir du Québec.
    Je n’ai toujours pas reçu l’iode de potassium et cette situation n’est pas habituelle…
    Voici deux Sites où vous trouverez des graphiques qui modélisent l’arrivée du nuage radioactif au-dessus de tous les pays du Monde.
    J’imagine que les conditions atmosphériques peuvent changer l’orientation du nuage ainsi que sa vitesse de croisière.
    Le QUEBEC est actuellement touché, selon ces données, et l’EUROPE devrait voir le nuage dès demain, le 23 mars 2011.
    Est-ce-que nous devons craindre cette radioactivité qui se disperse au-dessus de nos têtes ?
    Les Autorités prétendent que les risques sont négligeables, tandis que certaines documentations prétendent que les retombées du « césium 137 » sont extrêmement dommageables pour la santé humaine.
    Je vous invite donc à faire vos recherches et à consulter la définition en bas de page.

    Météo-France vient de lancer une application modélisant la dispersion du césium 137 rejeté dans l’atmosphère terrestre par les centrales de Fukushima au JAPON
    (cliquez sur le « play » au bas du graphique) :

    http://www.irsn.fr/FR/popup/Pages/irsn-meteo-france_19mars.aspx

    Voici un autre site qui indique le transport atmosphérique du nuage radioactif, celui de l’Institut du climat de Norvège. Je n’ai pas encore maitrisé l’outil.
    Si quelqu’un peut nous éclairer dans la section des commentaires…

    http://transport.nilu.no/browser/fpv_fuku?fpp=conc_Xe-133_0_;region=DMANC1

    Définition du « césium 137 », lequel élément on retrouve dans le nuage radioactif. Ça n’a rien de rassurant !

    Toxicité : Le césium 137 est particulièrement toxique et écotoxique. Il affecte, a priori, tous les êtres vivants et d’autant plus, qu’ils sont jeunes.
    Sa toxicité est chimique, mais elle résulte surtout et probablement presque essentiellement de ses propriétés radiologiques [2].
    Pour ce qui concerne les effets radiatifs et ionisants, on peut distinguer l’exposition externe, et l’exposition interne.
    Cette dernière est beaucoup plus dangereuse, car la toxicité du césium inhalé ou ingéré est fortement exacerbée par le fait que le césium 137 est un analogue du potassium ; Ceci fait qu’il est rapidement assimilé, dans n’importe quelle partie de l’organisme, d’où il ne sera éliminé qu’avec une demi-vie de 70 jours environ[3].
    Dans un même environnement, l’enfant, qui a des besoins en potassium plus important que l’adulte, en absorbe et en fixe plus que ce dernier.

    Cinétique dans l’organisme humain : Sur le long terme, la contamination se fait surtout par ingestion et absorption gastro-intestinale. Le césium est ensuite transporté par le sang et tend à se fixer à la place de son analogue chimique, le potassium.

    Effets : Les effets des faibles doses d’irradiation sont discutés, mais les effets avérés des
    « fortes » doses sont :
    Insuffisance médullaire et atteinte du système immunitaire ;
    délétion de la fonction de reproduction ;
    effets hépatotoxiques ;
    affections rénales ;
    troubles de la minéralisation osseuse ;
    lésions cérébrales, éventuellement associées à des troubles neurologiques.
    À doses plus faibles, et à plus long terme, on lui reconnaît aussi les impacts suivants :
    Perturbations du cycle veille-sommeil, sans troubles comportementaux importants, atteinte du système cardiovasculaire ;
    troubles du métabolismes de la vitamine D, du cholestérol et des hormones stéroïdiennes, sans symptomatologie clinique ;
    malformations congénitales et fœtales, risque accru de cancers de la thyroïde.
    D’autres effets, à plus long terme, sont suspectés sur le cœur, la paroi de l’estomac.
    Un risque accru de trisomie 21 est également suspectée.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9sium_137

  • +10 ! je te rejoins, il y a une autre théorie, sur un plan mondial de dépopulation, pour comme écrit sur les Georgia Guides Stones atteindre le chiffre parfait de 500.000 individus, qui pourront dans le respect total de la nature et blablablabla!!! :D c’est peut être ça!! lol!

  • Nouveaux tremblements de terre en THAILANDE et BIRMANIE ai-je lu aujourd’hui.
    (Magnitude 7).
    A FUKUSHIMA, ça peut se reproduire, et ils ne retiendront plus rien en radioactivité.
    Nous sommes assis sur une POUDRIERE !

  • VOLTIGEUR : 24/03 – 07H.47
    +10 ! je te rejoins, il y a une autre théorie, sur un plan mondial de dépopulation, pour comme écrit sur les Georgia Guides Stones atteindre le chiffre parfait de 500.000 individus, qui pourront dans le respect total de la nature et blablablabla!!! c’est peut être ça!! lol!
    ——————————————————————————-
    GUIDESTONES : Réduire la population du globe à 500 MILLIONS de personnes humaines (gravé sur le monument) ! alors que nous sommes presque à 7 MILLIARDS d’individus.

    http://www.dailymotion.com/video/x999fn_nom-10-commandements-guidestones-e_news

  • Antoine

    Pour ceux que ca interesserait, quelques astuces pour se préserver des radiations (dont le probleme est bien antérieur aux événements japonais, mais ceux si au moins mettent la lumiere dessus):

    http://www.lesauvage.org/2011/03/se-proteger-des-dangers-des-emissions-radioactives-grace-a-lalimentation/

  • SARKOZY : si une Centrale ne passe pas les tests, elle sera fermée.

    BRUXELLES, 25 mars 2011 – Le Président Français : Nicolas SARKOZY a promis vendredi de fermer les centrales nucléaires qui ne passeraient pas les tests de résistance que l’UE a décidé d’effectuer après l’accident nucléaire au Japon.
    Tribune de GENEVE.ch 25.03.2011 – 14:05
    « Si une centrale ne passait pas ces tests, elle serait fermée », a-t-il assuré lors d’un point presse à l’issue d’un sommet européen à Bruxelles.
    « Nous en tirerions immédiatement les conséquences, et il y a une seule conséquence, et je parle pour la France, c’est la fermeture », a-t-il martelé.
    L’Union européenne prépare un grand nettoyage dans son parc de centrales nucléaires avec des tests de sécurité pour éliminer les installations « les plus vulnérables » afin de limiter les risques d’un accident comme celui vécu par le Japon.
    Le principe de ces contrôles a été entériné par les dirigeants de l’UE vendredi lors d’un sommet européen à Bruxelles.
    Suite à l’accident de la centrale de Fukushima, les 143 réacteurs actuellement exploités dans quatorze des 27 pays de l’UE seront soumis à des tests de résistance dont la nature doit encore être définie, mais dont la conséquence sera « l’élimination des installations les plus vulnérables », a expliqué à l’AFP un responsable de la Commission européenne.
    ——————————————————–
    La Chancelière : Angela MERKEL va fermer SEPT Centrales en ALLEMAGNE (sur les 17).

  • Mouais! je demande à voir,
    *ils cachent les résultats sur les mesures radioactives,
    *EDF à falsifié des rapports sur des centrales nucléaires,
    *le parc nucléaire Français est vieillissant, et les budgets de maintenance restreints,
    *il y a plusieurs « anomalies » par an passées sous silence,
    *le projet ITER est maintenu malgré la polémique sur sa fiabilité..
    *On veut maintenir le tout nucléaire envers et contre tout…………..
    *On va même autoriser les forages pour les GDS..
    Et on va éliminer les installations les plus vulnérables?? je suis plus que septique là, les promesses rendent les enfants joyeux :(

  • Cette Centrale JAPONAISE – avec ses SIX REACTEURS au MOX : AREVA-FRANCE du 22/08/2010 – est fichue – trop dangereuse aujourd’hui !
    Un gars a indiqué : que le JAPON mobilise TOUS ses maçons du Pays et qu’ils maçonnent un sarcophage sur la Centrale !
    Comme le PLUTONIUM est explosif – le sarcophage exploserait en plus …

    LE POINT.fr – Reuters – Publié le 25/03/2011 à 22:47 – par Yoko KUBOTA.
    TOKYO (Reuters) – De l’eau hautement radioactive a été découverte dans le réacteur
    1 de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima accidentée à la suite du tremblement de terre du 11 mars suivi d’un tsunami, a annoncé l’exploitant.
    Deux des six réacteurs de la centrale semblent stabilisés, mais l’exploitant Tokyo Electric Power Co (Tepco) et l’agence nationale japonaise de sûreté nucléaire ont annoncé vendredi soir que de l’eau hautement radioactive avait été découverte dans le bâtiment du réacteur n° 1.
    « Nous en ignorons la cause », a déclaré un responsable de Tepco lors d’une conférence de presse.
    Cette découverte a entraîné un nouveau retard dans les efforts déployés pour stabiliser les réacteurs, a dit un autre responsable.
    Hidehiko Nishiyama, de l’agence japonaise de sûreté nucléaire, avait dit peu auparavant que le taux élevé de radioactivité signifiait que le réacteur était peut-être endommagé.
    Mais, il a déclaré par la suite à des journalistes : « Cela pourrait provenir d’opérations de décompression (de la vapeur) et il pourrait y avoir des fuites d’eau provenant de tuyaux et de valves, mais aucune donnée ne suggère qu’il y ait une fissure ».
    A VIENNE, l’Agence internationale de l’Energie Atomique a annoncé que deux techniciens hospitalisés pour avoir été exposés à un taux très élevé de radiation en travaillant sur le réacteur n° 3 pourraient bientôt quitter l’hôpital mais que la source exacte de l’eau qui les a contaminés reste mystérieuse.
    FISSURE DANS LA CUVE DU REACTEUR ?
    Les deux hommes, qui s’efforçaient de refroidir le réacteur ont, avec un collègue, été exposés jeudi à des niveaux de radioactivité 10.000 fois plus élevés que la normale, ce qui pourrait alimenter l’hypothèse d’une fissure dans la cuve du réacteur 3.
    « D’après les informations en provenance du Japon, ils pourront très probablement quitter l’hôpital lundi.
    D’un point de vue médical, s’ils avaient quelque chose de grave, ils ne pourraient pas sortir lundi », a déclaré vendredi lors d’une conférence de presse Rethy Chem, directeur pour la santé humaine à l’AIEA.
    Il a ajouté qu’il était aussi exagéré de qualifier, de brûlures, les blessures aux pieds dont souffraient les techniciens, bien qu’il soit évident, qu’ils ont été contaminés.
    On pense que les sous-traitants qui travaillaient dans le bâtiment n’ont pas tenu compte des Alertes émises par leur dispositif de détection des radiations.
    « Les conditions dans l’endroit où ils travaillaient ont changé.
    Les doses auparavant étaient faibles (…) et ils ont pensé qu’il s’agissait d’une fausse Alerte », a expliqué Elena Buglova, responsable à l’AIEA.
    « Il n’y a pas eu beaucoup des changements à la Centrale Fukushima Daiichi ces dernières 24 heures. Certaines tendances positives se poursuivent mais il reste des domaines d’incertitude qui sont cause de graves inquiétudes », a déclaré pour sa part Graham Andrew, de l’AIEA.
    Des responsables japonais ont laissé entendre que la cuve du réacteur 3 pourrait être endommagée, avant de juger cette hypothèse peu probable.
    Prié de dire comment une radioactivité élevée pourrait s’échapper SI la cuve n’est pas endommagée, Andrew a avancé qu’elle pourrait provenir de la vapeur dégagée par le réacteur en surchauffe.
    « Il y a d’autres mécanismes même lorsque les cuves sont intactes qui fournissent une voie d’échappement hors du réacteur », a-t-il dit, ajoutant que des responsables de l’AIEA soupçonnent qu’il pourrait y avoir des dégâts, mais que le Japon n’a fourni aucune information en ce sens.
    Pour Andrew, la radioactivité semble provenir du combustible du réacteur et non des piscines contenant le combustible usagé, qui avaient aussi été sources d’inquiétudes.
    Dix-sept techniciens ont reçu des doses élevées d’irradiation depuis le début de l’opération, a précisé l’AIEA.
    Avec Michael Shields et Sylvia Westall à Vienne ; Nicole Dupont pour le Service Français.

  • ON S’EN FOUT ! ON N’A RIEN A DIRE !
    Le Gouvernemlent n’en a rien à foutre du PEUPLE ! Basse classe ! POPULACE !
    Samedi 26 mars 2011
    L’eau de mer est contaminée et ce, 1’250 fois au-delà de la limite légale.
    Les niveaux d’iode-131 dans l’Océan Pacifique, mesurés à plusieurs centaines de mètres, ont été multipliés par dix en quelques jours selon Tokyo Electric Power (TEPCP), exploitant de la centrale de Fukushima.
    Selon l’agence officielle de la sécurité nucléaire, il s’agit d’un niveau relativement élevé qui ne représente actuellement pas de danger pour la vie aquatique et les fruits de mer [vraiment?].
    TEPCO a également signalé des niveaux de césium-137, qui a une durée de vie d’environ 30 ans, près de 80 fois le maximum légal.
    Les scientifiques disent que les substances radioactives peuvent causer le cancer en cas d’absorption.
    Des efforts sont, en ce moment, déployés pour assécher les flaques d’eau hautement radioactives près des réacteurs, après que plusieurs travailleurs aient subi des brûlures radioactives.
    Les dirigeants persistent à ne pas évacuer les gens dans une zone plus large autour de la centrale, insistant sur le fait que les gens sont en sécurité.
    Des vapeurs radioactives ont contaminé des produits agricoles et des produits laitiers dans la région, entraînant l’interruption l’exportation de nombreux produits.
    * Les produits agricoles sont contaminés, mais les populations ne le sont pas ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?
    Source :
    http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index/l/2011/03