la grande peur de 2012……….

C’est long, mais pas dénué d’optimisme. Il est vrai que de tout circule sur 2012, prendre tout au sérieux serait vivre dans la peur en permanence. Alors les moutons informés! prêts pour la lecture?

Le dernier livre de Laure Gratias « La grande peur de 2012 » remettait quelques pendules à l’heure au sujet de la peur qui tourne autour de cette année 2012

Que n’a-t-on pas encore dit et écrit au sujet de l’année 2012? Il suffit de plonger dans les fils de la Toile pour remarquer que cela frise le fantasme des prédictions. Les chiffres « 2012 » comptent 771 millions de références… On se bouscule sur web pour donner son avis avec un maximum de détail. Rester objectif et parfois pro-actif tout en se voulant rassurant, c’est un peu ce qu’a essayé de faire ce livre « La grande peur de 2012« . Il faut espérer qu’il n’augmentera pas plus la phobie. J’ai peu constater que ce genre de livre se vend comme des petits pains.Le calendrier Maya serait une des bases de la « Transformation de la conscience » à relier à la cosmologie et à la théorie quantique.

Aille. Cela fait, déjà, presque peur….


Voyons le préambule du livre qui élargit les prophéties pour conclure par une vue pro-active, mieux, bénéfique: « A la base l‘interprétation de l’ancien calendrier maya Tzolkin et de très nombreuses prophéties relayées sur Internet, 2012 serait l’année de l’apocalypse. (vidéo) Nous nous apprêterions à vivre la fin du monde ou le passage à un âge d’or, à une civilisation plus évoluée, au prix néanmoins d’une transition très douloureuse et d’une succession abominable de catastrophes naturelles. À la différence des prophéties classiques, celle-ci n’émane ni d’une secte ni d’une religion particulière, mais plutôt de la mouvance « New Age« . Relayé par des individus venant d’horizons extrêmement variés, son écho, en passe de devenir planétaire, alimente un véritable phénomène de société qui va s’amplifiant. Au terme d’une enquête rigoureuse qui démêle le possible du fantasmé, la vérité de ce qui relève de la manipulation. ».

Faire le point sur ces prédictions et sur le degré de vraisemblance des cataclysmes annoncés est un programme qui demanderait de remonter à la nuit des temps.

L’eschatologie est aussi vieille comme le monde. Elle se rappelle au souvenir plus on approche de « dates fatidiques ».

Le mot « crise » est à la mode. Du pain béni pour rappeler que l’épée de Damoclès plane au dessus de nos têtes. Croire à la fable de la reprise sans que les dettes de la crise précédente soient purgées, la fausse monnaie de la planche à billets ne rend pas solvable, elle permet de faire illusion pendant un certain temps.Les courants de pensée sont liés à une évolution globale de la spiritualité et de la société de ce début du 21ème siècle. Les religions maintiennent leurs ouailles par une peur ancestrale. Elle n’est plus seule. Terrorisme, désastres écologiques et bien d’autres occasions sont là pour réveiller les peurs. On se retrouve dans une nébuleuse idéologique de l’axe du Bien et du Mal. Croyances et Foi s’y mélangent cette dichotomie comme sel et poivre dans l’esprit des hommes. Les autres êtres vivants, la nature ignorent ces sentiments pour ne retenir que l’instinct de conservation et l’obligation de continuer vie.

L’histoire est, dès lors, bien venues pour étayer les théories les plus fumeuses.

Il y a 4 ans, j’écrivais, non sans un certain humour, « Maille à partir avec les Mayas » pour en expliquer les contextes à cette histoire de Mayas. A la base, les calculs des Mayas fondaient un cycle appelé « compte long » qui commençait le 11 aout de 3114 avant Jésus-Christ et s’achèvera, le 11 décembre 2012.

Treize cranes de cristal s’ajoutent au suspense. Douze ont été découverts et sont devenus la propriété de particuliers ou sommeillent dans les musées. Le treizième fait rêver par… son absence. Pourquoi? Parce que s’imaginer qu’il serait sous le Sphinx en Égypte ajoute au mystère. Une fois, réunis, tous ensembles, les treize cranes permettraient selon cette vision, rien de moins que d’éviter la fin du monde par un message comme une sorte de Saint Graal. (Vidéo de la légende indienne).

Alors, 2012, l’année de tous les dangers?

Des cataclysmes ont existé sur Terre. Il y a 65 millions d’années, une météorite de 10 km de diamètre qui se serait abattu sur le Chicxulub dans la presqu’île du Yucatan, permet de donner une explication à la disparition des dinosaures et de signer la fin crétacé.

A l’approche de la date de 2012 sont sortis des films à catastrophes du style de « 2012« , « Deap impact » et « Armagédon« . La peur à grands spectacles attire les foules.

Les prédictions de la Sibylle de Cumes, de Nostradamus, la Prophétie des Papes, celle de Malachie, le Yi Jing, Merlin, les Indiens Hopis, prépareraient, au besoin, le « terrain de la peur ».

La psychose de quelques uns est toujours récupérée par quelques autres. Il faut seulement en rechercher les sources et les buts des prophéties. Qui sait? Le paradis, pour quelques élus, bien choisis, à bord d’une néo Arche de Noé

Edgar Cayce est considéré comme le plus grand prophète des États-Unis.

Dès 1987, José Argüelle, dans son « Facteur Maya », lançait le processus. Il se concentrait sur des cycles de 5100 ans divisés d’abord par 13 et puis par 20 pour être conforme à la cosmologie. Il suffirait donc, d’après lui, d’attendre les fins et les débuts des cycles pour que les choses se réalisent dans une synchronisation galactique.

Carl Johan Calleman, plus proche du gourou indien Kalki Bhogavan, y trouve la fin de l’âge Kali. Le temps est divisé en 9 périodes appelés « infra-mondes ». Ceux-ci s’imbriquent l’un dans l’autre pour se terminer par le plus petit, celui dit « universel » de 260 jours. Il tombe le 28 octobre 2011 et pas en 2012. Sa théorie reposerait sur l’évidence plutôt que la théorie de Agüelle qui se fonde sur la croyance et la peur. L’Arbre de vie cosmique arriverait ainsi à son état quantique le plus haut, mais pour lui, pas à la fin du monde. Précisait-on. Ouf…

John Major Jenkins se retrouve aussi dans toutes les conférences qui traitent du sujet comme ce fut le cas début novembre 2008, à San Francisco. Ces conférences attirent du monde de partout.

Les affaires marchent…

Le cycle des Mayas correspondait à une configuration planétaire qui ne se produirait que tous les 26.000 ans. Alignement entre Soleil, centre de galaxie et plan d’écliptique. Ce qu’on ne dit pas, c’est que cette configuration se présente tous les ans à la même date, le 21 décembre, comme le rappelait Neil deGrasse Tyson.

Il est exact que la précession des équinoxes est en mouvement de toupie et met près de 26.000 ans de cycle.

Pour étayer les théories, on ressort toutes les peurs et les cataclysmes possibles.

L’affaiblissement du champ magnétique terrestre, souvent montré du doigt comme un risque majeur, a baissé de 10% mais, en 150 ans. La dernière inversion a eu lieu, il y a 750.000 ans. S’il s’inversait, un nouvelle fois, on n’en marcherait pas plus sur la tête. L’inversion magnétique de champ magnétique se produit en moyenne tous les 5000 ans, mais il ne se passe pas dans un espace de temps court.

Les rayons cosmiques qui surviendraient suite à l’activité solaire devenue dangereuse avec des taches à sa surface, rendraient les réseaux électriques et les communications impossibles. C’est déjà arrivé dans le passé. Nous sommes toujours là.

Le super volcan Yellowstone qui se mettrait en éruption au niveau 8 sur l’échelle de Richter, est à prendre en considération. Il ferait des dégâts mais que l’on a déjà subit dans le passé. John Savino s’intéresse à ses super volcans, mais c’est surtout en Indonésie que le volcan Toba lui fait peur, par son potentiel. Le volcan Cumbre Vieja de l’île de la Palma bouge. En s’effondrant dans l’océan, il pourrait créer un tsunami, est aussi sur la liste des catastrophes prévisibles.

La planète X (Nibau) est-ce un autre canular ou un mythe? La théorie de Muller et Rohde, théorie de Berkeley que l’on écoute avec une musique de circonstance?

Ésotérisme et soucoupistes se donnent rendez-vous. Les « crop circles de Nazca » sont là. Nous ne sommes pas seuls dans l’Univers, pour la seule raison « statistique » et vu le nombre d’étoiles qui nous entourent.

De toute manière, en 2012, rien de tangible que les risques dépasseraient le niveau zéro sur l’échelle de Turin, vu la (mal)chance qu’un météorite aurait de percuter la surface de la Terre.

Voilà qu’en plus le dernier « Science et Vie Junior » du mois, s’y met.

« Accrochez-vous, ça va secouer« , prévient l’article en préambule.

20 scénarios pour la fin du monde avec leurs probabilités respectives, dans lesquels on retrouve :

  • Chute de météorite
  • Bouleversement écologique
  • Nouvelle ère glacière
  • Épidémie mondiale
  • Éruption du super-volcan
  • Invasion des extraterrestres.
  • Nouvelle espèce intelligente
  • Une révolution
  • Effondrement quantique du vide
  • Écroulement de la société (référence au film « Livre d’Eli« )
  • Emballement technologique (référence à Vernor Vinge)
  • Réchauffement climatique
  • Disparition du chromosome Y
  • Guerre mondiale thermonucléaire
  • Englouti par un trou noir artificiel
  • Rébellion de l’intelligence artificielle des robots
  • Manipulation génétique incontrôlée
  • Panne d’ordinateur cosmique
  • Explosion cosmique
  • Avalé par la « gelée grise » (référence à Eric Drexter et aux nanotechnologies)

Nos jeunes, auront-ils encore le courage de vivre, si on leur sert des idées aussi alarmantes? A décharge des auteurs du dossier, l’humour, bien nécessaire, enrobés dans les textes.

Les tremblements de terre n’étaient même pas mentionnés. Le dernier au Japon de force 8,9, avec le tsunami qui a suivi, montre qu’il faut en permanence rester vigilent et revoir nos moyens d’organisation. Les séismes les plus puissants sont là pour apporter, à la fois, crainte mais aussi un test de résistance aux événements.

En période de crises de multiples formes, on pense à passer à la 5ème dimension, celle de la conscience humaine. Tout mais sortir de la torpeur, de nos certitudes, pour entrer dans les « créatifs culturels » en citoyens plutôt qu’en consommateurs. Une approche quantique? Rien que ce mot fascine. Sinon celle d’un paradis que l’on atteindrait dans un ascenseur divin. Ascension de rattrapage de nos erreurs de civilisation avec une logique cosmique.

« Le compte à rebour a-t-il commencé? » se posait la question au niveau écologique, Albert Jacquard. L’écologie est à surveiller, c’est une évidence. L’amour de la nature, alors…

Neale Donald Walsh écrivait « Toutes les actions humaines sont motivées, à leur niveau le plus profond par l’une de ces deux émotions, la peur et l’amour/ Mais, tu es libre de choisir entre les deux« .

Par l’amour, il y aurait l’effondrement total des fausses économies du monde pour se tourner vers des moyens alternatifs que l’on symboliserait dans les mots fraternité, tolérance, égalité, générosité… dans une universalité globale.

Cette transformation de l’esprit a plusieurs racines, mais elle se cherche encore ce qu’est l’amour. Ce mot qui, masculin au singulier, se retrouve au féminin au pluriel est plus qu’un symbole, si pas, seulement, symbolique.

De l’amour dans un mouvement humaniste vers plus de sagesse dans une transmutation en ignorant la peur. Beau programme, mais, faut-il le rappeler, l’idée de sujétion existe aussi dans l’amour comme dans la peur?

Au 19ème siècle, Emmanuel Kant faisait le rapprochement entre l’univers et l’individu.

Alice Bailey y associait, en plus, la religion. Teilhard de Chardrin, la noosphère.

En 1937, Paul Le Cour lançait l’idée de l’ère du Verseau.

L’ère du Verseau, certains auteurs les fixent de manière aléatoire à 1789, 1909, 1950, 2012, 2160, 2350… sans dates de fin.

Le « New Age » actuel est un patchwork d’idées et d’individus. L’idée de l’avènement d’une ère nouvelle de paix, d’illuminations et de connaissances capables de saisir l’unité de l’humanité après une transformation des consciences est un programme, que l’on voudrait beau, réussi.

La comédie musicale de Hair apportait le rêve de Aquarius avec ses valeurs de douceurs. L’astrologie, le zodiaque cherchent dans les cycles, sa vérité.

Avant 2012, il y a eu le passage au 21ème siècle. Paco Rabane, comme précurseur, écrivait sa « Fin des temps », suite à l’éclipse de soleil du 11 août 1999. Rentré dans les rangs, il a fait oublier ses prédictions.

Conspirations de tous les fantasmes, du complot mondial apportent l’enthousiasme, le rêve et l’inquiétude d’exister.

Intrigues, thrillers, complexités sont les instruments des rêves et des cauchemars. Les prophètes, leur mandataires.

Ce qui est troublant, c’est que les sectes apocalyptiques ne font pas leur choux gras de 2012. Les Témoins de Jéhova fixe leur prochaine « fin du monde » en 2034. Raël, en 2025, coïncidant avec le retour d’Elohim.

Mythes à mettre sur le compte de l’instabilité et du sentiment de danger qui règne. 2012 est propice à une diffusion massive alliant contre-vérités et approximations. Internet est le véhicule miracle par son côté « off », sans contrainte de validation et ni d’obligation de médiation. Contrer l’intellengencia avec l’ésotérisme grâce au Web avec des relents de fin du monde, de complots, d’extra-terrestres est devenu le top des manières d’exister. Sans Internet, y aurait-il eu une affaire « 2012 »?

Alain Bouchard disait qu’ainsi, comme acteur important, « On a l’impression qu’on sort du quotidien, de la routine, pour entrer dans un univers où il se passe quelque chose« .

Si les prophéties ratent leur coup, elles attendront le cycle suivant.

Umberto Eco sortait, récemment, le livre « De l’arbre au labyrinthe » qui était une étude historique sur le signe, l’interprétation et la sémiotique. Il analysait l’apocalypse de Beatus de Liebana par une étude sur les techniques médiévales de la falsification.

Maintenant, rattacher la fin du monde à une date précise, et pourquoi pas, en plus, à une heure précise de 11:12, ce qui correspond au solstice d’hiver, relève de la fumisterie.

Encore faut-il savoir ce qu’est le temps, en réalité. Cette quatrième dimension est-elle vraiment une dimension?

Le monde, on le sait, a des limites finies estimées dans 3,5 milliards d’années. Comme prédiction par la cosmologie, les scientifiques, tel que Raphael Bousso, s’attendent, ensuite, à ce que le temps se fige pour l’éternité d’après leurs calculs mathématiques, très pointus. Une pause sans fin dans une apocalypse de glace fondé sur la théorie des « multivers », introduit par Leonard Susskind. Notre Univers serait une petite bulle au sein d’un méta-Univers, contenant une infinité d’univers avec chacun ses propres lois physiques. Conséquence incontournable de la théorie des cordes et de l’inflation? Incontournable pour qui? Pour le physicien ou le mathématicien?

Big Bang ou Big Bounce. L’instant zéro n’existerait plus. Espace courbe du temps, selon la relativité générale que la « Conformal Cyclic Cosmology » (CCC) expliquerait? Qui dit mieux?

L’astéroïde Apophis s’approche. Un nouveau sursis annoncé pour le 13 avril 2036, un autre Armagedon ou plus simplement une occasion d’apprécier le temps présent tel qu’il est?

Que se cache-t-il derrière cette date de 2012? Certains se posent la question de manière philosophique ou religieuse. On parle de chakra, de dimensions, de coeur, de vibrassions. Restons zen… Ce qui est déjà prévu du côté politique: des élections en France, aux États-Unis, au Sénégal, au Mali… Les collectes de fonds commencent… RAS.

Quant aux Mayas, s’ils n’avaient pas eu la bosse des maths en vigésimal, on n’en serait pas là. On leur accorde tellement d’attention, avec effet retard, alors, qu’eux ne l’accordaient pas trop à leurs contemporains…

Les peurs s’auto-alimentent. Si on n’y prend garde, elles nous boufferaient sans raison. La peur phobique est chronique et relève plus de la psychologie et de la sociologie. Garder les pieds sur terre devient une affaire de survie et donc à suivre. Les gourous et leur porte-paroles ne sont pas toujours innocents et en seront pour leurs frais.

Deux psychologues de l’Université de Chicago disaient qu »‘il faut affronter ses peurs en les couchant noir sur blanc par l’écriture, plutôt que de penser à autre chose ». « L’écriture permet de prendre du recul et de se recentrer sur soi« , ajoutait un autre, parisien, lui. Que l’idée, elle est bonne! N’était-ce pas le bon moment, pour moi, de le faire?

En attendant, si on se fixait rendez-vous le 1er janvier 2013? On irait boire, ensemble, une plus grande coupe de champagne que d’habitude, si on ne s’y baigne pas dedans. Évidemment.

Hier, c’était le 11 mars 2011. Une autre date qui restera dans les mémoires.

Le matin, au Japon, ce fut un tremblement de terre, un tsunami et des morts.

Pas eu beaucoup le temps d’avoir peur.

Le soir, ce fut le 25ème anniversaire de l’hymne à la vie, les Restos du Coeur avec les Enfoirés sur TF1.

Peur de rien? Non, il faut seulement essayer de vivre. C’est tout.

 

Citations:

  • « Je pense à tout ce que la peur va posséder et j’ai peur, c’est justement  ce que la peur attend de moi. », Alexandre O’Neill
  • « O peur, peur auguste et maternelle, peur sainte et salutaire, pénètre en moi, afin que j’évite ce qui pourrait me nuire. », Anatole France »
  • « C’est de ta peur que j’ai peur. »,William Shakespeare

http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2011/01/25/tant-que-la-peur-vivra.html

13 commentaires

  • C’est long, très long mais complet!!! Reste les prophéties mariales qui n’apparaissent pas ici et qui pourtant sont tragiques et en cours de réalisation! Dans cette prophétie l’hécatombe d’animaux y est prévue, comme le reste d’ailleurs…
    Ne pas croire aux prophéties est une chose, mais force est de constater qu’elles se rejoignent effectivement toutes et bizarrement, elles coïncident toutes avec cette période…

    • Tex

      C peut-être l’esprit humain qui fait qu’elles se réalisent ces prédictions, plus de gens se focalisent dessus, plus on accumule l’énergie pour que ça se produise!!

      Si ça fonctionne comme ça, internet est une catastrophe!!

  • Article très complet !
    Il faut encore ajouter, que avec internet, la communication et beaucoup plus rapide qu’auparavant. Certains on ainsi tendance à faire des liens avec des phénomènes qui ont lieu à des endroit totalement différents de la planète alors qu’auparavant personne n’était au courant (comme cela a été le cas avec la vague de morts d’animaux).

    Petite erreur, l’inversion du champ magnétique ce n’est pas tous les 5000 ans en moyenne mais tous les 250 000 ans. Par ailleurs une inversion de ce champ peut avoir une influence sur la vie puisque l’absence de champ magnétique pendant un certain temps permettrait aux radiations cosmiques d’atteindre la terre. http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=8688. Comme nous n’avons jamais vécu un tel changement, les scientifiques ne savent pas exactement ce qui se passe.

    Il faut dire que la peur de 2012 coïncide avec une prise de conscience : les humains depuis cinquante ans ont détruit la planète et il devient de plus en plus évident que les pays occidentaux ont déconné et que ça, que ce soit en 2012 ou 2100 mènera à la catastrophe si les occidentaux ne changent pas radicalement leur manière de vivre.

  • emelia

    J’aime bien la phrase. Les peurs s’auto-alimentent. Si on n’y prend garde, elles nous boufferaient sans raison. Depuis quelques temps je m’inquiète de la fin du monde et je ne prend pas le temps de vivre mon présent. Je vis avec une êur qu’y ne me fais pas avancer du tout au contraire qu’y me donne envie de tout lacher. Pourtant j’ai autand de chance de mourir demain matin dans un accident d’auto. Il est très important de s’informer mais ne pas s’emècher de vivre pour sa. Très bonne article en passant.

    • Emelie, j’ai aussi peur que toi de l’avenir, il y a les incertitudes, les signes qui n’ont rien de rassurants, mais je tiens pour mes fils et pour me battre pour eux. Avoir peur est humain, mais il ne faut pas oublier que le combat n’est pas vain!!!

  • Haziel

    Avant de tirer à conclusions, il faudrait peut-être s’informer sur le soi-disant mythe de Nibiru-Némésis pour ne pas induire l’humanité dans l’erreur.

    Nibiru, Tyché, Némésis, Planète X, les recherches sur le site du département de l’énergie US
    http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/03/09/nibiru-tyche-nemesis-planete-x-les-recherches-sur-le-site-du.html

    Le grand secret (NÉMÉSIS)
    http://www.dailymotion.com/video/xh0g5s_le-grand-secret-nemesis_news

    • Tex

      C peut-être un effet d’optique, à 1,09min il y en a 3 de boules autour du soleil!! Ou un trucage.. quelle drôle d’idée de filmer les arbres qui défilent et le soleil !!

      • Tex

        C qd même dingue que ces gens continuent à rouler en filmant!!!

        Moi, je vois un truc comme ça, je m’arrête pour filmer, eux, non, ils continuent rouler normalement!!

    • Eagleeyes

      Hello,

      Il n’y a pas de secret dans cette vidéo.

      Un objectif (photographique ou de caméscope) est constitué de plusieurs lentilles ou couches (téléphone cellulaire) et donc il s’agit ni plus, ni moins que d’une réverbération de l’image entrante du soleil. Plus la réverbération se fait sur les couches ou lentilles plus profondes, plus l’image qu’elle donne, est atténuée, ce pourquoi les deux autres boules sont plus faiblement perçues.

  • Aucune conclusions n’est tirée, il est fait appel au jugement, et à la capacité logique des lecteurs.

    Il ne faut rien tenir pour acquit, remettre toujours en question les informations, car ça va très vite, les mensonges d’aujourd’hui, risquent d’être les vérités de demain, et cette planète quel que soit son nom a été détectée donc, on peut dire que nous sommes dans la réalité.

    L’article est reprit et ce qu’il contient, n’engage que son auteur qui essaye de dédramatiser, s’informer c’est très bien, mais sans tout gober sans réflexion. Nous sommes submergés par un tas d’infos, parfois pour ne pas dire souvent, contradictoires, et c’est LA que la logique et la réflexion doivent intervenir. :D

  • Haziel

    Tout à fait Voltigeur ! Il faut rester lucides ! Les Illuminati-reptiliens n’ont pas intérêt à nous prévenir, quand ils ont le plan d’éliminer les 2/3 de la population mondiale avec le 21 décembre 2012.

  • Arlette

    NOSTRADAMUS 2012 – Le Livre perdu :

    http://youtu.be/fBU6CFhuuag