Enorme morceau de glace au large de Tasman Glacier

La Nouvelle Zélande est vraiment secouée en ce moment, on peut aisément s’inquiéter de toutes ces catastrophes, qui se succèdent avec la régularité d’un métronome. On ne peut les ignorer. Les conséquences sont dramatiques pour tout ce qui vit! il y a peu être une relation avec ces baleines qui se sont échouées, peu avant le tremblement de terre, mais quelle folie c’est emparé de notre Gaia.

(cet article en Anglais traduit par Google, à été arrangé par mes soins! j’espère que je n’ai pas fait d’erreur! merci de me le signaler si vous parlez Anglais)

le 22 février, c'est le plus gros détachement d'un glacier depuis 40 ans

Le tremblement de terre massif Christchurch a causé le détachement d’un morceau de glace de 30 millions de tonnes qui c’est séparé du glacier de Tasman, à environ 200 km sur la côte Ouest.

Il mesure 1,2 km de long, 300m de haut, et 75m de largeur, fait partie du Tasman Glacier, dans Aoraki / Mount Cook National Park,et c’est écrasé dans le lac Tasman après le tremblement de terre cet après-midi.

Le directeur général Denis Callesen de l’Aoraki Mt Cook Alpine, Village touristique a déclaré qu’il s’attendait depuis quelque temps, à ce que la glace se brise au large – compte tenu des récentes pluies abondantes dans la région et des conditions météorologiques dues à La Nina – mais il n’avait pas été prévu un tremblement de terre suffirait à déclencher le dramatique événement.

Un groupe de touristes sur un bateau dans le lac à ce moment là, ont été très secoués par des vagues géantes créées par là chute du glacier

M. Callesen a déclaré qu’ils n’étaient pas en danger et avait fait le voyage de leur vie. (note! ils ne sont pas près d’oublier c’est sur!)

La chute du bloc à créé une débâcle dans l’eau, avec plusieurs icebergs dont un de 250 m de long.

M. Callesen a déclaré, que c’était la troisième chutes avoir eu lieu dans le lac au cours des 40 dernières années. Tous ces événements ont eu lieu, au cours des deux dernières années.
– NZPA

Lire l’article en Anglais sur stuff.co.nz