Détroit, ville officiellement moribonde

La ville de Detroit aux États-Unis était une ville industrielle riche, un symbole aux USA, mais voilà que cette ville est officiellement moribonde, 20% de celle-ci étant déjà morte, sans aucun soins, aucune sécurité, plus rien, cela par faute de moyens, la ville fait faillite, la première d’une longue série puisque d’autres villes devraient rapidement emboiter le pas.

Le berceau de l’industrie américaine a perdu de son faste, tout son faste pour devenir le plus grand ghetto au monde avec le taux de criminalité le plus haut de tous les USA, Motor City est devenue une ville presque fantôme ressemblant plus à Bagdad, Beyrouth Grosnie ou Tchernobyl qu’à ce qu’on imagine du pays le plus riche du monde.

 

La grande majorité de la population a fui mais les plus pauvres ont dû rester, pour survivre ils plantent des légumes dans les friches industrielles ou chassent dans les parcs publics car il n’y a plus de supermarché ni d’épicerie.

Source: Agoravox.tv

 

Cette fois ça y est, Detroit Breakdown, la ville n’est plus que le fantôme d’elle même, et je peux vous dire que même du temps de sa splendeur, c’était pas terrible. Mr Croenne nous signale ce papier fou: « Le maire de Detroit prévoit de stopper le ramassage des poubelles dans 20% de la ville, de ne plus laisser la police patrouiller dans 20% de la ville, -dingue-, de ne plus allumer les lumières et de ne plus réparer les routes dans 20% de la ville » nous dit Mish GlobalEA ici, qui se moque du maire qui refuse de mettre la ville en faillite. Cela veut dire, dit Mish, donner 20% de la ville aux gangs! Happy Chrismas Detroit!

Source: Blog de Pierre Jovanovic