Un médecin français candidat au prix Nobel de Médecine ….

Sujet polémique par excellence, les vaccins. Tout a été dit par les pro et les anti et, comme chacun campe sur ses positions.. C’est aux parents que nous sommes à faire les bons choix pour nos enfants. Il est tout de même aberrant que des sommités soient attaquées, par certains médias, pour leurs positions sur des substances qui, d’après diverses études se sont avérées néfastes. On ne présente plus les Professeurs Joyeux qui n’est pas anti-vaccin, mais contre les adjuvants et Luc Montagnier. Voici donc un énième avis, qui a valu à son auteur Doctorix, la censure du média Agoravox, connu pour ses blogs où règne une grande liberté d’expression. Informez vous, lisez les liens et, faites vous votre avis. Dommage que le prix Nobel dont il est question ne soit pas nommé. Transmis par JBL1960.

Les campagnes de vaccination actuelles sont telles que ni les jeunes ni les parents ne peuvent donner de consentement éclairé.

À RELIER AVEC ► REFUSONS L’OBLIGATION VACCINALE

L’article initial ayant été supprimé par AGORAVOX suite à un signalement avec menace de plainte au CONSEIL DE L’ORDRE que Doctorix a pu récupérer ;

Bonjour,

Nous avons reçu plusieurs signalements à propos de votre article « Demande d’entente préalable pour examens pré-vaccinaux« .

Notamment des signalements qui soulevaient les problèmes suivants :
« Les raisons du signalement sont les suivantes :
– Mise en danger de la vie d’autrui
La personne ayant écrit cet article n’est visiblement pas un médecin puisque ni les autorités de santé ni le code de déontologie ni le bon sens ne recommande de faire ces examens qui sont parfaitement inutile avant vaccination. Par ailleurs, ni le VIH, ni les hépatites ne sont des contre-indications à tous les vaccins, ni d’ailleurs les greffes d’organes bien au contraire.
En tant que médecin et vu la crédulité des gens qui vous lisent (à voir les commentaires…) j’estime que cet article est un danger pour la santé publique et pour la vie d’autrui.
Je transmets donc le lien au conseil de l’ordre afin d’envisager des poursuites judiciaires à l’encontre d’AgoraVox qui héberge ce texte.
Cordialement
Dr B. (un vrai médecin généraliste !)  »

Jugez vous-même de la pertinence des uns et des autres et en conscience…

Un médecin français candidat au prix Nobel de Médecine ;

Peu connu du grand public, jamais médiatisé, ne bénéficiant d’aucune subvention de l’industrie pharmaceutique, honni par nombre de ses pairs, ce médecin a pourtant découvert un procédé révolutionnaire simple et peu coûteux pour éliminer, par exemple, 87,11% des asthmes de l’enfant.
On sait que ce mal, qui naguère n’affectait que 1 à 2% de nos enfants, en touche aujourd’hui 10%, ce qui en fait un des plus grands fléaux du siècle.
Sa quasi élimination devrait donc valoir à ce chercheur solitaire les plus grands hommages de l’humanité.
Et cela d’autant plus que son procédé présente de nombreux autres avantages, proprement inespérés.

Il élimine en effet la quasi totalité des autismes, ce mal qui touche aujourd’hui un enfant américain sur 50.
Il élimine aussi 95% des sinusites, 53,71% des allergies, 74,18% des hyperactivités de l’enfant, 65% des diabètes de type 1, 94,12% des affections thyroïdiennes, 90,84% des épilepsies de l’enfance, 90,75% des scolioses, 94,72% des maladies auto-immunes, 82,6% des otites, 97,9% des herpes, 70,5% des rhumes des foins, 56,4% des migraines chez l »enfant. Et bien d’autres fléaux modernes encore, cette liste n’étant pas exhaustive.
Non seulement ce procédé très simple fera donc faire un immense bond en avant à l’humanité, dans sa santé et son bien-être, mais il apportera une solution définitive au financement de tous les organismes de sécurité sociale du monde entier.

Certains esprits chagrins feront remarquer que cela risque de vider les salles d’attente des médecins. Mais ceux-ci sont par essence des personnes désintéressées, qui se réjouiront plutôt de voir disparaître toutes ces maladies qui font leur quotidien, au profit de la joie de voir s’épanouir les enfants qu’on leur confie en parfaite santé.
D’autres diront que cela finira par ruiner les caisses de retraite, par l’allongement de nombreuses vies, mais on peut les rassurer: l’argent économisé sur la santé sera utilement replacé pour épauler les cotisations.
D’autres enfin diront que cela va ruiner des pans entiers de l’industrie pharmaceutique: c’est en effet un sérieux problème, auquel le nobelisable n’a pas pu trouver de solution. Lors de son interview, il ne semblait d’ailleurs pas particulièrement affecté par ce dégât collatéral.

Mais quel est donc ce mystérieux et extraordinaire procédé ? Il le résume en deux mots : l’abstinence vaccinale.

Et il appelle les maladies décrites comme « Maladies évitables par la non-vaccination », en une parodie des célèbres et soi-disant « maladies évitables par la vaccination ».
Ce chercheur a en effet pu comparer des populations d’enfants vaccinés et non vaccinés, et ce sont les chiffres qu’il a observés. Les différences étaient tout à fait considérables.
Mais alors, direz-vous, pourquoi ce procédé si simple n’a pas été révélé plus tôt au grand public?
De nombreux chercheurs dans le monde entier avaient bien découvert cette propriété de l’abstinence vaccinale depuis de nombreuses années, mais il semble que des industriels mal intentionnés on fait tout ce qu’ils pouvaient pour falsifier leurs données (qu’ils avaient en fait en mains depuis toujours) manipuler les peurs irraisonnées, circonvenir le corps médical et corrompre les élus afin de pérenniser un procédé qui date du moyen âge et n’a jamais prouvé son efficacité.
Leur technique consistait à subventionner des études trafiquées soi-disant effectuées par des chercheurs de renom, qui publiaient leurs écrits (la plupart du temps rédigés par les laboratoires eux-mêmes) dans de grandes revues médicales. Ceux-ci usaient de leur aura médiatique pour pérenniser le mythe, quasi érigé au rang de religion vaccinale au long des décennies. On usait aussi de la peur des médecins de perdre leur diplôme s’ils dérogeaient à l’Omerta sur ce sujet, par l’intermédiaire du Conseil de l’Ordre des Médecins.
La peur, toujours la peur… La peur et le mensonge.
Cette technique consistait aussi et surtout à jouer sur les peurs d’un public crédule, facilement influençable par des media financés par les mêmes promoteurs, et tout acquis aux progrès d’une science sacralisée. Cette peur irraisonnée est en train d’ailleurs de quitter la pensée d’un grand nombre de Français, au profit d’une meilleure connaissance des maladies, de la médecine, et des vaccins en particulier, au grand dam des autorités de santé, et de leurs sponsors, j’ai nommé les industriels de la pharmacie, mieux connus sous le nom de Big Pharma.
Nous allons maintenant entrer dans une nouvelle ère, où les coupables de cette intoxication massive, que ce soit le corps médical, les industriels de la pharmacie ou les responsables politiques, qui ont agi en parfaite connaissance de cause pour un grand nombre, devront répondre de leurs crimes contre l’humanité, en un nouveau procès de Nuremberg, qui fera date dans l’Histoire.

Quant à notre chercheur, il ne demande rien en échange de sa découverte. Il l’offre à toute l’humanité, et en particulier aux enfants du monde entier, pour le simple plaisir de les voir sourire.
Il aimerait d’ailleurs rester dans l’anonymat, pour des raisons de sécurité.
Il reconnait volontiers n’être jamais entré dans un laboratoire depuis la fin de ses études, n’avoir jamais fait la moindre expérience, jamais manipulé une éprouvette, se contentant de compiler tout ce que d’autres médecins et chercheurs avaient abondamment décrit avant lui au travers de centaines de livres, qui sont à la portée de tout un chacun qui voudrait vérifier ses dires.
Ce que j’engage les lecteurs à faire dès maintenant.
Certains objecteront que les quelques maladies résiduelles qui échapperont aux bienfaits de ce procédé n’auront plus de bouclier. Il s’agit du tétanos, de la polio, de la diphtérie, de la coqueluche, de l’hépatite B, de la pneumonie, de la rougeole, des oreillons, de la rubéole, de la méningite C, de la grippe. Je crois que ça fait 11.

Qu’on se rassure : les bénéfices des vaccins à cet égard, tout comme la gravité de ces affections, ont toujours été largement surévalués à des fins mercantiles. La plupart de ces maladies ont pratiquement disparu, non pas grâce aux vaccins, mais parce que c’était leur destinée naturelle, les vaccins n’ayant fait que s’insinuer vers la fin de leur décroissance pour s’attribuer des mérites qu’ils n’ont jamais eus. De nombreuses épidémies ont ainsi disparu au cours des siècles, suette, peste, scarlatine, sans le moindre vaccin.

En revanche, il devient évident que certaines vaccinations de masse, comme la rougeole et la polio, ont largement contribué à l’expansion de ces maladies, et à l’aggravation des dégâts qu’elles provoquent.

Les vaccins devraient dorénavant être réservés à des cas tout à fait particuliers, comme par exemple la rubéole chez des jeunes femmes

après avoir vérifié par une sérologie qu’elles n’étaient pas immunisées, ou l’hépatite chez des personnes à risque, tout en sachant que pour certains elles ne seront pas sans danger. Donc, non plus une panacée, mais un « faute de mieux ». Non plus une règle, mais une exception.

…/…

Lire la suite

Source JBL1960

Autres articles de Doctorix:

Vaccinations : moi, médecin, je déconseille. En particulier le ROR N’oubliez pas de lire les commentaires

La bonne santé ne vient pas d’une aiguille
Quelques liens à consulter que j’ai vérifié, pour la source, vous la trouverez dans la suite de l’article chez JBL1960 donnée par l’auteur.

1 – Seuls 1 à 10% des effets indésirables graves des vaccins sont notifiés.
La Revue du Praticien : Tome 25 – N° 869 – novembre 2011 – page 716
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/2012-2013/Pharmacovigilance-vaccins-Jonville-Bera–Revue-du-Praticie.pdf

2 – Un individu vacciné n’est pas forcément immunisé ou protégé contre la maladie !
=> Michel Georget – agrégé de biologie : Réponses aux vaccins en fonction de notre système immunitaire HLA :
– HLA DR7 entraîne une faible réponse au vaccin anti-hépatite B.
– HLA B13 et B44 ne répondent pas au vaccin contre la rougeole. Etc. Etc.
Source : « L’apport des vaccinations à la santé publique ; la réalité derrière le mythe » de Michel Georget – pages 114 et 115. (**pas lu le livre**)

3 – Interview du professeur Pierre Bégué, président de l’Académie de médecine :
« L’enseignement des vaccins est devenu nul, ou optionnel, ou très faible. Quand cela existe, c’est 2 heures, dans un cursus de 10 ans d’études médicales … »
https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/13976-L-Academie-de-medecine-veut-rendre-des-vaccins-exigibles

4 – La loi dit que : « Une intervention dans le domaine de la santé ne peut être effectuée qu’après que la personne concernée y a donné son consentement libre et éclairé. »
(Décret n° 2012-855 du 5 juillet 2012 – Chapitre II : Consentement – Article 5)
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026151968

5 –Pr. Gherardi : On peut démontrer avec certitude que l’aluminium des vaccins peut pénétrer dans le cerveau.
https://www.youtube.com/watch?v=fv1iS8wc3HM

6 –Vytenis Andriukaitis, commissaire européen pour la santé :
« Des enfants souffrent d’expériences terrifiantes, liées aux effets secondaires du vaccin contre la grippe porcine (H1N1). »
Près de 1.700 adultes et enfants à travers l’Europe souffrent de maladie neurologique à vie, de narcolepsie causée par cette vaccination…/…
https://inews.co.uk/essentials/news/health/eu-health-commissioner-narcolepsy-swine-flu-vaccine/

7 –Dr. Jean-François Saluzzo, directeur de la production des vaccins chez Sanofi :
« Nous avons eu dans les années ’60’ un drame qui s’est produit, c’est-à-dire que des cellules de reins de singes étaient contaminées par un virus qui s’appelait le SV40 qui est un virus tumorigène, et on a découvert que ce virus contaminait les vaccins, et notamment les  vaccins utilisés chez les enfants. 60 millions d’Américains ont reçu ce vaccin tumorigène. »
https://www.canal-u.tv/video/canal_u_medecine/cif_vaccinologie_2011_fabrication_et_controle_des_vaccins.7080

8 –Le rédacteur en chef du Lancet, Richard Horton, a écrit : « Nombre de publications scientifiques, peut-être bien la moitié, pourraient être fausses »
http://www.thelancet.com/pdfs/journals/lancet/PIIS0140-6736(15)60696-1.pdf

– De la même façon, la rédactrice en chef du New England Journal of Medicine, le Dr Marcia Angell, a écrit : « Il n’est tout simplement plus possible de croire à nombre d’études cliniques publiées, ou de compter sur le jugement de médecins respectés ou de procédures médicales établies. Je ne prends pas de plaisir à cette conclusion, que j’ai atteinte lentement et avec réticence au cours de mes vingt ans en tant que rédactrice du New England Journal of Medicine. »
http://www.nybooks.com/articles/2009/01/15/drug-companies-doctorsa-story-of-corruption/

9 –Dr Bernard Izard, victime des vaccins : “On m’a dit que c’était psy !” (Note : sous-entendu ‘psychosomatique’, à savoir que c’était provoqué par l’état psychologique du Docteur Bernard Izard)
https://www.youtube.com/watch?v=ifOPWe-FAaI

Marie Lochu, infirmière : “On devient suspecte d’avoir osé déclarer un effet secondaire grave d’un vaccin”.
Sa fille Orianne est atteinte d’une myofasciite à macrophages, une maladie dégénérative induite par l’aluminium utilisé comme adjuvant dans le Gardasil .
https://www.youtube.com/watch?v=i3qEkybYrUQ

10 – Pour de nombreuses maladies, et dans plusieurs pays, la mortalité diminuait déjà fortement bien avant que les vaccinations de masse ne commencent :
– La rougeole en France :
http://img.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L620xH509/rougeole_graphe-2-addd8.jpg
– La tuberculose en Grande Bretagne :
http://a133.idata.over-blog.com/600×568/3/46/96/14/stat-mortalite-tuberculose-GrandeBretagne-1855—1964_2.jpg

11 – Ce que les médecins pensent de la vaccination: L’enquête-choc de l’INPES :
“D’autre part, en 2005, une étude auprès d’un échantillon représentatif de 400 médecins généralistes et pédiatres montrait qu’une majorité d’entre eux (58 %) se posait des questions sur l’opportunité de certains vaccins donnés aux enfants et 31 % faisaient part
de leurs craintes par rapport à la sécurité de ces produits”

Source : « Vaccinations – Guide pratique pour le médecin » – page 12
http://ddata.over-blog.com/3/27/09/71/INPES–guide-pratique-pour-le-medecin.pdf

12 – Taux de vaccination du corps médical de l’AP-HP contre la grippe :
À l’Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP), le taux de vaccination des médecins contre la grippe est de 25%, et celui des paramédicaux de 10%, selon son patron, Martin Hirsch, qui “appliquerait avec plaisir” la vaccination obligatoire, interrogé par l’AFP.
http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/17/pourquoi-seuls-25-a-30-des-medecins-infirmiers-et-aide-soignan_a_21655995/

Vous pourrez voir le film Vaxxed après enregistrement gratuit. Ce film a été interdit au parlement européen

en voici un extrait proposé par Bickel

Bickel vous propose aussi:

Une arnaque à propos du vaccin contre la rage La véritable histoire de Louis Pasteur et Joseph Meister

Il publiait aussi avec humour en décembre 2016 Vaccination; contraindre pour convaincre, un rapport délirant.

Nos amis belges s’interrogent aussi sur leur site:

Initiative-Citoyenne, avec plusieurs vidéos dont une de l’interview de Brandy Vaughan à propos du Vioxx qui serait responsable de la mort de 40.000 personnes voir article du Parisien Vioxx : le réveil d’un scandale, ou un autre du Monde Vioxx : Merck est condamné à verser 253 millions de dollars à une veuve Dommage que les questions soient en français et les réponses en anglais, mais on mesure le scandale.

Un autre interview avec une vidéo traduite en français, de l’intervention du Dr Suzanne Humphries, néphrologue, au sujet de la rougeole et du vaccin (ROR):

7 commentaires

  • Passetec Passetec

    Ce qui est inacceptable c’est le totalitarisme absolu et la totale manipulation des gens.
    Pasteur risée …………………….
    Vive la Liberté !!!

    • Voltigeur Voltigeur

      En Suisse pas mieux la médecine:
      La sphère privée ne vaut plus rien, Des espions contre les assurés
      FRAUDE Pour surveiller les assurés à leur insu, Berne met en place une loi qui relève de l’espionnage intérieur! Les assureurs auront des moyens quasi sans limites, même des traceurs GPS.
      https://www.amge.ch/2017/11/20/la-sphere-privee-ne-vaut-plus-rien/

      • JBL1960 JBL1960

        Merci Volti d’avoir mis en ligne le dernier lien que m’avait refilé Doctorix car c’est fort intéressant, mieux éclairant !
        Je rappelle la réalité des faits : Prison avec sursis pour un couple qui a refusé de vacciner ses enfants 08/01/2016 : Les époux Larère ont été condamné, ce jeudi, à deux mois de prison avec sursis pour avoir refusé d’inoculer à leurs enfants le vaccin DTP, obligatoire en France.

        Poursuivis à l’origine pour « soustraction par un parent à ses obligations légales compromettant la santé (…) de son enfant » (1), Marc et Samia Larère avaient été convoqués devant la justice pour n’avoir pas fait vacciner leurs deux enfants, notamment leur fille aînée âgée de quatre ans.
        Source Alter Info ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/08/vaccination-obligatoire/

  • JBL1960 JBL1960

    Vaccins, rétrovirus, ADN et la découverte qui a détruit la carrière de Judy Mikovits
    Judy Mikovits, Ph.D., biochimiste, spécialiste en biologie moléculaire avec plus de 33 ans d’expérience. Connue internationalement comme une véritable « Rock Star » du monde scientifique, elle a été directrice, à l’Institut National du Cancer, du laboratoire qui étudie les mécanismes des médicaments antiviraux avant de prendre la direction du programme de la biologie du cancer à l’ « EpiGenX Pharmaceuticals ». C’est elle qui a fondé le premier institut de neuroimmunologie. Ses premiers travaux se sont centrés sur le cancer et le HIV. Ensuite, elle a étudié le Syndrome de Fatigue Chronique et l’autisme. Elle a publié plus de 50 articles évalués par les pairs. En 2011, elle a fait une découverte qui a détruit sa carrière. Elle a découvert que 30% au moins de nos vaccins sont contaminés par des gammarétrovirus. Cette contamination est, non seulement associée à l’autisme et au syndrome de fatigue chronique, mais également à la maladie de Parkinson, la maladie de Lou Gehring et à la maladie d’Alzheimer. Source Initiative Citoyenne via Alter Info du 01/12/2015 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/09/le-premier-qui-dit-la-verite/

  • JBL1960 JBL1960

    L’hésitation à vacciner » serait-elle une nouvelle maladie mentale qui pourrait être « soignée » ?
    Souffrez-vous de « l’hésitation à vacciner » ?
    L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est très préoccupée par le problème que représente « l’hésitation à vacciner » qui, selon eux, représente une menace par rapport à l’efficacité de leur programme de vaccination dans le monde entier.
    En bref, certains parents n’autorisent pas automatiquement que l’on vaccine leur bébé, alors même que les services de vaccination sont accessibles. Ces parents hésitent, réfléchissent, et dans beaucoup de cas, s’en vont avec leur bébé dans les bras, fuyant les seringues vaccinales qui seront utilisées pour d’autres enfants. Il y a aussi des adultes qui ne répondent pas aux appels à se faire vacciner, alors qu’ils sont cependant libres.
    Source Initiatives Citoyennes via Alter Info Août 2015 rappel de 07/2016 et en analyse dans ce billet de blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/23/comme-un-ouragan-au-ralenti/

  • Nak1neuron

    On peut aussi ajouter un peu de précisions ( essentielles pour moi):
    – j’aime bien le vaccin contre la polio (je me souviens avoir vu des personnes atteintes dans ma jeunesse, je préfère ne plus en voir et savoir que la maladie régresse).
    – j’aime bien le vaccin contre le tétanos … j’espère être protégé, et je bricole assez au jardin
    – etc.
    – je n’aime pas les adjuvants à l’aluminium des vaccins récents. Adjuvant qui n’a pas été testé avec les protocoles que doivent suivre les médicaments.
    – je n’aime pas l’obligation d’injecter rapidement 11 antigenes à des enfnats très jeunes, non exposés … on pourrait attendre un peu que les organismes se développent … ça me donne l’impression d’une urg€nc€ de profit$.

  • J’entendais ce matin François Ruffin qui disait qu’il allait devoir voter – ou non – pour ces 11 vaccinations, alors qu’au Parlement, pas moyen d’avoir des informations, un dossier fiable sur le sujet. Ce sera un vote à l’aveugle, un vote de confiance en fait. Tout comme EDF et Monsanto, les labos pharmaceutiques sont dans l’hémicyle et les conflits d’intérêts énormes. Enfin…conflits pour nous, mais pour eux c’est tout bénéf !

Laisser un commentaire