Bernés, des passants font la queue devant un faux Apple Store…

A l’inverse d’Axel Leclercq de Positivfr, je trouve ce comportement de moutons plutôt terrifiant. Ça en dit long sur le conditionnement de masse.

La folie consumériste pousse parfois aux comportements les plus pavloviens. Démonstration avec cette blague aussi drôle qu’édifiante…

Preuve que la consommation de masse nous pousse à agir comme des robots (voire, comme des moutons) cette merveilleuse blague est un magnifique cas d’école. À New York, des petits plaisantins ont maquillé l’entrée d’une station de métro en Apple Store. Résultat, machinalement, les passants se sont mis à faire la queue ! Explications.

On doit ce coup de génie aux Youtubeurs d’Improv Everywhere. Avec l’aide de quelques bêtes autocollants, de faux employés et de faux premiers clients, ils ont profité que le vrai Apple Store de la 5ème avenue soit en rénovation pour berner les badauds en un rien de temps. Regardez :

Vous trouvez ça fou, voire pas crédible ? Eh bien, sachez que, en ce moment même des files d’attente (authentiques) se forment devant les Apple Stores pour la sortie de l’iPhone X. Mieux vaut en rire…

Axel Leclercq pour Positivfr

Voir aussi :

McDonald’s visé par une campagne de boycott ? Voici pourquoi.

Pour nous ouvrir les yeux, le dernier spot de l’Unicef fait très fort. (VIDÉO)

Pour nous aider à nous représenter ce qu’est la surconsommation, Antoine Repessé, photographe lillois, a eu l’idée d’amasser pendant quatre ans des déchets du quotidien. En plongeant ses modèles dans un océan de bouteilles plastiques et sous des montagnes d’emballages de produits en tous genres, il donne une dimension bien concrète à cette problématique environnementale : la gestion des déchets.

**Une image vaut mille mots**

17 commentaires

Laisser un commentaire