Le valproate interdit aux femmes enceintes bipolaires…

Encore un « remède » à éviter pour certaines femmes.. 14.000 victimes depuis 1967.. Ça en prend du temps pour se rendre compte des effets indésirables…

Responsable de malformations chez le fœtus, la molécule est utilisée en psychiatrie sous les noms Dépakote et Dépamide.

Les médicaments à base de valproate utilisés en psychiatrie – Dépakote et Dépamide – sont désormais interdits aux femmes enceintes bipolaires pour éviter les risques de malformations et de troubles du développement de leur enfant, a annoncé jeudi l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Ces médicaments sont uniquement destinés à traiter les troubles bipolaires. Le valproate de sodium est également utilisé pour soigner l’épilepsie sous le nom Dépakine. Sous cette forme, il peut encore être délivré aux femmes enceintes pour lesquelles il n’existe pas d’alternative médicamenteuse efficace ou bien tolérée. «Dans le cas des troubles bipolaires, il y a toujours une alternative de traitement au valproate pendant la grossesse, alors que dans l’épilepsie, il y a des cas où l’on ne peut pas s’en passer», justifie le Dr Dominique Martin, directeur général de l’ANSM.

Jusqu’à 14.000 victimes

Pris pendant une grossesse, le valproate augmente de 10% les risques de malformations congénitales et jusqu’à 30 ou 40% les risques de trouble neuro-développemental chez l’enfant à naître. La Dépakine (laboratoire Sanofi Aventis) et ses dérivés ont ainsi provoqué depuis 1967 des malformations congénitales graves chez 2150 à 4100 enfants, selon une évaluation de l’ANSM et de l’Assurance maladie publiée fin avril. En prenant en compte les enfants souffrant de retard de développement (troubles autistiques, psychomoteurs, etc.), le chiffre pourrait monter à 14.000 victimes, selon l’estimation de l’épidémiologiste Catherine Hill. Plusieurs procédures judiciaires sont en cours.

…/…

Lire l’article complet

Source Le Figaro/Santé

Dépakine: parution du décret d’indemnisation des victimes

Alcoolisme : alerte sur les risques du baclofène

Cancers du sein: le docétaxel peut à nouveau être utilisé

Le casse-tête des médicaments peu rentables

 

4 commentaires

  • keg

    Il est des pilules plus à mer à éviter. Celles que ne se délivrent que par ordonnances…. Il y avait celles des médecins et il y a maintenant celles des pouvoirs dits constitués et représentatifs du mal-être Français. Si le Français allait bien la face des élections eut été radicalement différente et surtout neutre… Et dans ce cas pourquoi avaler des pilules neutres….. La santé n’est pas une donnée d’ajustement des budgets en trompe l’oeil. Déjà qu’avec les vraies pilules, la sécu plonge.
    Vaut-il mieux un terrorisme kalachnikové à un terrorisme ultima ratioé? La réponse, assurément à la rentrée des styves….

    http://wp.me/p4Im0Q-20V

  • Rik22

    Combien de nouveaux-nés ont-ils sacrifié avant d’arrêter les dégâts ?

  • SurV

    MDR !

    personne ici ne sait que le plus drôle dans l’article et dans l’affaire !

    c’est que la bipolarité N’EXISTE PAS !

    c’est une invention remise en cause par tellement de psy eux même cette pathologie n’existe pas c’est gros « four tout » quand un avocat veut coller une pathologie à quelqu’un de génant car après un diagnostique de pathologie vous aurez toujours tort de partout en justice comme ailleurs !! la parole de ce qui a été étiqueté comme bipolaire ne vaut plus rien du tout !

    alors à quoi sert la bipolarité ?! à rapporter de l’argent aux labos pharamaco avec des médocs qui créént en plus d’autres maladies obligeant d’autres médocs donc encore plus d’argent pour les labos ! désolé pour ceux qui viennent d’apprendre que l’argent est responsable de toute la merde !

    La psychologie et la psychiatrie sont des arts , PAS des sciences !
    c’est à dire que c’est non vérifiable non prouvable ,
    test :envoyez n’importe qui de considéré comme « sain normal « chez 10 expert psy des tribunaux : pas un rapport ne sera le même : ça ira de schizo à absence de patho en passant par plusieurs bi polaire et autre n’importe quoi , les rapports feront tous 10 pages avec 10 descriptions de personnes différentes ! C’est vraiment l’art abstrait de l’interprétation totalement subjective j’ai déjà eu sous les yeux les rapports expertise fait sur la même personne mais par différents « experts » c’est aussi drôle que les voyantes pas un ne racontent la même chose mais tous sont sure d’avoir raison !

    la psy c’est l’art d’interpréter les paroles ( donc l’abstrait)
    c’est donc le contraire d’une science qui tente de se baser sur des faits prouvables et vérifiables par d’autres !

    qui à inventer la psy : les pères de la psy sont des  » anciens elites de la monarchie  » ils sont tous de la même confrérie et quasi tous avec des véritables tendances pervers notamment pédo , pro légalisation du viol et de la zoophilie ( lire les ouvrages de gardner !
    tous les psy ( minorité) normaux finissent par ce battre et être dans le colimateur des autres : Gérard Lopez créateur de l’institut de victimologie ayant écrit l’alienation parentale n’existe pas c’est une stratégie judiciare pour nier la parole des enfants victimes d’abus sexuels et nier la parole d’enfant témoin de violence faite sur leur maman en générale !
    Marie Christine gryson véritable experte de l’affaire outreaux qui se bat contre les autres puisque les enfants avaient dit la vérité c’est les médias et les experts qui n’ont jamais vu les enfants qui ont fait innocenter des coupables grâce au soutien du peuple ignorant !!
    Muriel Salmona qui a écrit la victime c’est la coupable hors mis son blabla abstrait regarder dans le lien ci dessous le 4 eme paragraphe le viol : moins de 10% de plaintes, 3% de poursuites judiciaires et entre 1 et 2 % de condamnations (Rapport annuel 2009 de l’Observatoire National de la Délinquance (OND), La criminalité en France).
    OUI les femmes ne portent pas plaintes et sur la minorité quyi osent porter plaintes il n y a à la fin que 1 à 2 % de condamnation!

    un bon conseil apprenez à vous battre n’attendez absolument rien du système oubliez les numéro vertes et conneries du genre restez très loin des assos à plus de 95 % elles sont devenus ripoux et complices !! allez chercher des affaires véridiques pour capter comment énormément de choses sont sans aucun risque ! ne vous approchez jamais d’une psy juste pour parler car si après il vous arrive un prob vous serez considérée comme une perturbée!
    les criminels savent très bien et se transmettent entre eux les techniques quasi imprenables , mais des potentielles victimes qui savent ne se font plus avoir ! les autres tombent dans les pièges !

    https://blogs.mediapart.fr/muriel-salmona/blog/050911/la-victime-cest-la-coupable-complicites-institutionnelles-dans-les-crimes-de-viol

    http://wanted-pedo.com/bis/le-syndrome-dalienation-parentale-un-negationnisme-de-linceste-valide-par-les-tribunaux-francais/

  • Toujours des commentaires sans rapport avec les sujets.
    Le sujet est un médicament……. Pas les digressions.
    D’ailleurs un jour il faudra faire un sujet sur la digression de beaucoup de moutons.