Avons-nous raté le paradis ? (2ème partie)

Un peu de positivité avec René Bickel..


Face au désastre écologique, économique et social qui se prépare, un nombre croissant de personnes sur terre œuvre pour un nouveau monde, et, bonne nouvelle, cette évolution prend une courbe exponentielle.
Déterminés à  prendre leur vie en main, ces êtres prennent conscience qu’ils ont un rôle à jouer dans l’évolution du monde.
Ces prises de conscience ne se font pas seulement par un changement sur le plan de la matière, mais aussi par ce qu’est la vraie vie. C’est-à-dire, qui nous sommes vraiment. Ces interrogations portent sur le comment nous fonctionnons vraiment et de ce que nous sommes capables de faire en changeant notre état d’être intérieur.


« Toute la matière est originaire et existe uniquement en vertu d’une force… Derrière cette force, nous devons présumer l’existence d’un esprit conscient et intelligent. Cet esprit est la matrice de toutes les matières. » Max Planck
Par la physique quantique, qui d’ailleurs rejoint ce qu’enseignaient d’antiques traditions « religieuses », il est désormais admis que tout est interconnecté (rien à voir avec la wifi !!!) et par la façon dont nous vibrons, nous apporterons de profonds changements sur notre planète.
Donc par notre attitude et notre rayonnement, nous pouvons aider les autres à s’éveiller et à sortir de ce monde de mensonges.
Notre avenir se joue donc au cœur de la conscience de chacun de nous et non dans les décisions politiques. Le rôle du pouvoir politique actuel est d’habilement soumettre le peuple à la volonté des tyrans.
La chose la plus importante mais aussi la plus difficile que nous avons à réaliser sur cette terre est de rayonner l’Amour.
Cet Amour n’a rien à voir avec un sentiment ; il s’agit d’un état d’être où nous rayonnons ce qui est déjà en nous. Tâche ardue car notre ego et notre mental y font obstruction.

Mettre fin aux conflits et aux guerres
Les beaux discours pour la paix ne donnent pas de résultat. Nous devons en priorité accomplir la paix en nous pour la réalisé la paix à l’extérieur.

Une autre façon de nous nourrir

L’attrait vers une nourriture plus naturelle de qualité bio grandit.
Une nourriture plus saine a un impact sur notre façon de penser et se répercute sur notre état d’être. Une alimentation à prédominance végétale et crue nous nourrit mieux. Une nourriture dévitalisée nous pousse à ingurgiter un volume plus important d’aliments au détriment de la santé.
Dans ce nouveau monde, l’abandon de l’élevage industriel par la réduction de consommation de viande est essentiel.
Une imposante partie des surfaces agricoles est mobilisée pour nourrir les animaux d’élevage.


Les nouvelles conceptions de l’alimentation et de l’agriculture montrent que notre planète peut nous nourrir tous abondamment et équitablement.
Nombreux sont ceux qui ressentent le besoin d’un retour à la terre pour produire leurs légumes et leurs fruits.
Actuellement, en France, l’acquisition de terres agricoles par des particuliers est bloquée par la SAFER qui, sous de nobles objectifs, sert en réalité l’agriculture intensive et un système mafieux.

La fin du pétrole et du nucléaire ?

« Encore quelques générations qui passent et nos machines seront conduites par la force obtenue à n’importe quel point dans l’univers… Nikola Tesla
Disposons-nous de ressources énergétiques illimitées ?

Cela peut encore paraître incroyable pour une majorité d’entre nous mais une fascinante révolution qui modifiera radicalement nos modes de vie, notre économie, nos paysages et notre environnement est en marche.
Imaginez un monde sans réseau de distribution électrique, sans stations essence, un monde où l’on aura supprimé les hideuses lignes à haute tension jusqu’aux fils qui relient nos maisons, un monde où toutes les centrales électriques (fioul, nucléaire, charbon, gaz) auront été démantelées.
Même les éoliennes auront disparu de nos campagnes.
Une énergie abondante, propre, peu coûteuse aura remplacé le nucléaire, le pétrole, le charbon et le gaz.

La physique quantique démontre que le vide contient une énorme quantité d’énergie, une énergie utilisable en abondance ; c’est l’énergie électromagnétique contenue dans la trame de l’Univers.

Lire la suite

Auteur BICKEL

Lire la première partie

10 commentaires

  • Merci Volti, voilà un article qui fait du bien. Il est bon de se focaliser de temps à autre sur ce qui va bien, sur ces forces qui montent, sur ces imaginations qui débordent et se manifestent dans des projets concrets. Il est bon aussi de rencontrer des gens qui partagent la même optique, même et surtout avec des modes, des façons, des techniques, des rêves différents.

    Brujitafr, merci, ton lien des mis de côté. Il est riche de tout !!

  • Graine de piaf Graine de piaf

     » par la façon dont nous vibrons, nous apporterons de profonds changements sur notre planète. »
    Depuis le temps que je prêche dans le désert, ici et ailleurs, en disant qu’en nous vautrant dans les nouvelles plus négatives les unes que les autres, nous renforçons l’egregor négatif de la Planète ! Et qu’il faut au contraire extraire et partager tout ce qu’il y a de positif en nous et autour de nous afin de faire vibrer les bonnes ondes positives.
    Mais qui le comprend ?
    il suffit de lire les commentaires chaque jour ici même pour voir à quel point on aime se rouler dans la noirceur.C’est à qui renchérira le plus pour démontrer à quel point tout va de mal en pis.
    oui, c’est une réalité, mais nous sommes tous partie prenante dans ce fiasco et ce n’est pas en en rajoutant une couche bien noire, bien gluante, que cela changera. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • sombre

      Je comprend c’est pour ça qu’avoir aussi de bonnes nouvelles fait du bien …
      Maintenant mon côté cartésien me dis que , lorsque je lis  » par la façon dont nous vibrons , nous apporterons de profond changement  » je me dis que … ça fait pas peur au MEDEF ! (référence à Frank Lepage).
      Pierre Gataz, le FMI, TOTAL ou BAYER, ils s’en cognent qu’on vibre de joie tant qu’ils peuvent nous la mettre !

      Il faut de la joie intérieur pour soi et son entourage, et cette état d’esprit est une bonne chose ; Elle aide à soutenir l’adversité, aide au bonheur personnelle… bref c’est nécessaire. Mais il faut aussi des actes quotidiens plus concret que  » la vibration » ! si ont veux changer la face du monde.
      De l’équilibre en somme :)

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Exact Sombre, mais vois-tu nous ne sommes pas assez nombreux à être positifs ou au moins à essayer de l’être le plus souvent possible pour que ça change. Mais c’est quand même un travail de colibri et ça vaut la peine. maintenant effectivement si c’est accompagné de gestes et d’attitudes positives ce n’en est que mieux ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Rainette

    Tu as raison GDP et nous le savons même si nous sommes des grincheux impénitents http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif
    Pour vous les ME, pour vous rappeler que l’amour est le plus important dans la vie et un bon week-end à tous
    http://www.youtube.com/watch?v=mCog_OTKjjE

  • Planete bleu Planete bleu

    De plus en plus de gens prennent conscience qu’il est temps de changer

    Thomas d’Ansembourg : ma (R)évolution intérieure

    http://www.youtube.com/watch?v=gWLoMcVoHaU

    Je remet celui là aussi pour ceux qui ne l’on pas vus hier, car il est génial

    Thomas d’Ansembourg : l’intériorité citoyenne, un rempart contre la violence

    http://www.kaizen-magazine.com/thomas-ansembourg-interiorite-citoyenne/

    http://www.kaizen-magazine.com/thomas-ansembourg-interiorite-citoyenne/

  • Planete bleu Planete bleu

    C’est ceux qui vivent simplement, qui vivent vraiment l’instant présent et qui sont en contact avec la nature qui savent vraiment être heureux

    Frédéric Lopez : ma (R)éalité intérieur

    http://www.youtube.com/watch?v=KceKMvOwRCk

  • Thibaultraa

    Le paradis, c’est ici, c’est maintenant. Jean Louis avait écrit une chanson sur le sujet. Et Kent nous le disait, partout c’est la merde.. à part ici bien sûr.