COMMUNIQUÉ : Plus de 200 parrainages officiels en faveur de François Asselineau n’ont pas été comptabilisés par le Conseil constitutionnel…

Que ce passe t-il au conseil constitutionnel, ils manquent de personnel pour le comptage des parrainages ? Merci GL et à tous ceux nombreux, qui l’ont signalé. Beaucoup de questions se posent, à propos du traitement des candidats. Tous égaux ? On pourrait en douter. La liste des parrainages est ICI.

La démocratie est en danger. De plus en plus d’observateur intègres s’en rendent compte, et constatent avec effroi que le système est verrouillé et tenu par une « mafia » constituée de gens antidémocratiques, et le dénoncent.

Ce 3 mars 2017 à midi, François Asselineau, candidat à l’élection présidentielle, a tenté de joindre par téléphone M. Laurent Fabius, Président du Conseil Constitutionnel, afin d’obtenir des explications sur le nombre de parrainages publiés une heure avant par la haute institution, qui ne faisait apparaître aucun parrainage supplémentaire en sa faveur depuis la 1ère publication.

Le secrétariat de M. Fabius a transmis cet appel à M. Laurent Vallée, Secrétaire général du Conseil Constitutionnel, avec lequel François Asselineau s’est longuement entretenu, à deux reprises.

François Asselineau a fait valoir qu’il était strictement impossible qu’aucun parrainage en sa faveur n’ait été reçu par le Conseil Constitutionnel lors des courriers des mardi 28 février, mercredi 1er mars et jeudi 2 mars.

Nos équipes tiennent en effet un compte précis du nombre des parrainages adressés par des maires en faveur de François Asselineau dont nous avons connaissance, sans compter les parrainages spontanés qui échappent à notre comptabilité. C’est ainsi que nous savons que nettement plus de 200 formulaires officiels ont été envoyés – depuis la date de réception des formulaires – et qu’ils ne sont toujours pas comptabilisés à ce jour, alors que certains d’entre eux sont certainement arrivés depuis plusieurs jours.

La réponse fournie par M. Vallée est que le nombre de parrainages publié par le Conseil Constitutionnel n’est pas celui de la totalité des parrainages « reçus » par tous les candidats à une date et à une heure précises. Il ne s’agit que du nombre des seuls parrainages que les fonctionnaires du Conseil Constitutionnel ont eu le temps matériel de « valider ».

M. Vallée a précisé qu’en ce moment même, il reste plusieurs centaines de parrainages qui n’ont pas encore été examinés. Parmi ceux-ci, il y en a certainement nettement plus de 200 en faveur de François Asselineau.

François Asselineau a par ailleurs souligné auprès du Secrétaire général du Conseil Constitutionnel l’incohérence qu’il y avait à avancer l’heure de publication, ce vendredi 3 mars, de 17h00 à 11h00, tout en expliquant que le temps manque pour valider tous les parrainages.

M. Vallée n’a pas répondu à cette remarque.

————————–

Commentaires

————————–

La publicité par le Conseil Constitutionnel du nombre de parrainages obtenus présente de graves anomalies qui mettent en cause l’égalité de traitement des candidats.

1°) L’ordre selon lequel les parrainages sont examinés et validés reste très flou et demeure, semble-t-il, à la discrétion du Conseil Constitutionnel.

1.1.- Il ne peut en effet pas s’agir d’un strict ordre chronologique, puisqu’il est statistiquement impossible que les plus de 200 parrainages de François Asselineau actuellement en instance de validation soient tous arrivés les derniers au cours de la période sous revue.

1.2.- Il ne peut pas s’agir non plus d’un ordre alphabétique, puisque les comptes de MM. Cheminade, Dupont-Aignan, Faudot, Fillon, etc., ont été mis à jour ce 3 mars.

1.3. – Il ne s’agit pas davantage d’un ordre en fonction des parrainages déjà obtenus, puisque François Asselineau se classait, selon ce critère, à la 7e position parmi les 26 candidats listés lors de la 1e publication.

1.4. – Enfin, il ne s’agit pas non plus d’un ordre fondé sur l’utilité puisque, le Conseil Constitutionnel ayant déjà validé 738 parrainages pour M. Fillon émanant de plus de 30 départements, le qualifiant ainsi comme candidat officiel, il n’y avait aucune raison de donner la priorité à la validation de 417 nouveaux parrainages à son profit plutôt qu’à celle des parrainages des candidats non encore qualifiés.


2°) La publication du nombre de parrainages « validés » n’est pas assortie de la mise en garde nécessaire sur son interprétation

Alors que la publication de ce nombre a une visibilité politique majeure, la quasi-totalité des observateurs, et notamment des médias, l’interprètent faussement comme étant le total des parrainages reçus par chacun des candidats.

Ils confondent ainsi parrainages « reçus » et parrainages « validés ».

Le tableau diffusé sur le site Internet du Conseil Constitutionnel entretient cette ambiguïté puisqu’il a pour titre « Les parrainages par candidat », sans préciser nulle part que des centaines de parrainages sont en attente de validation.

Pire même, l’indication du chiffre « 0 » dans la colonne des parrainages le 3 mars 2017 pour François Asselineau donne à penser que ce candidat n’aurait reçu aucun parrainage nouveau depuis la 1e publication.

3°) La procédure laisse toute latitude à des interprétations politiques erronées

Cette procédure ambiguë donne ainsi à penser à tort que certains candidats bénéficieraient d’une forte dynamique politique, tandis que d’autres plafonneraient. Alors que la différence entre les premiers et les seconds peut, comme c’est très précisément le cas pour François Asselineau, n’être due qu’à un ordre de priorité peu clair dans le traitement des candidats.

Nous avons la conviction que, si tous les parrainages reçus en faveur de François Asselineau avaient été validés, il aurait été classé à un rang supérieur encore à celui apparu lors de la 1ère publication. Cela aurait fait apparaître une dynamique politique inverse à celle suggérée par la publication du Conseil Constitutionnel.

4°) Une situation qui bafoue l’égalité de traitement des candidats

Cette situation est d’autant moins acceptable que nous sommes en période de collecte de parrainages et que des maires, au vu de ces données chiffrées, pourraient mal les interpréter et être dissuadés de parrainer François Asselineau. Il en résulte ainsi une inégalité de traitement flagrante entre les candidats, ce qui indigne des milliers de nos adhérents et sympathisants.

Cette situation est tellement anormale qu’elle a conduit l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF) à publier un communiqué de presse sans précédent, par lequel elle demande officiellement au Conseil Constitutionnel « la publication intégrale du nombre de formulaires envoyés par les élus ».

L’association – qui distingue ainsi à juste titre les « formulaires envoyés » et les « formulaires validés » – précise que « la rétention de noms de candidats n’est pas acceptable » et qu’il « n’appartient pas au Conseil Constitutionnel d’apprécier le bien-fondé ou non d’un parrainage mais seulement sa validité formelle. Il y va du respect et de la considération élémentaire dus aux élus de la République. […] Il serait impensable que la forme de présentation des parrainages soit sujette à influence qui impacterait les élus et l’opinion publique.»

Conclusion

Le Secrétaire général du Conseil constitutionnel a formellement promis à François Asselineau que le retard dans la validation des parrainages reçus en sa faveur serait totalement résorbé pour la 3e publication, prévue le mardi 7 mars.

Nous appelons tous les adhérents et sympathisants de l’UPR, et tous ceux qui s’apprêtent à voter pour François Asselineau à l’élection présidentielle, à ne pas se laisser décourager par cette situation anormale, mais qui devrait être corrigée dès mardi prochain.

Source UPR

Une alerte supplémentaire de Blueman

 == ANOMALIES MULTIPLES AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL ==

DANS UN COMMUNIQUÉ DE PRESSE SANS PRÉCÉDENT, L’ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DE FRANCE (AMRF) EXIGE LA PUBLICATION INTÉGRALE DES PARRAINAGES DE CHAQUE CANDIDAT PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL.
————————————————————————
La publication des parrainages, faite ce 3 mars 2017 par le Conseil Constitutionnel, présente plusieurs anomalies très graves concernant le nombre de parrainages annoncés pour certains candidats.

Ces anomalies viennent de conduire l’Association des Maires Ruraux de France à publier un communiqué de presse sans précédent dans lequel elle demande au Conseil Constitutionnel la publication intégrale du nombre de formulaires envoyés par les élus.

L’association précise que « la rétention de noms de candidats n’est pas acceptable. Il n’appartient pas au Conseil Constitutionnel d’apprécier le bien-fondé ou non d’un parrainage mais seulement sa validité formelle. Il y va du respect et de la considération élémentaire dus aux élus de la République.»

Le communiqué de presse, signé de Vanik BERBERIAN, président de l’AMRF précise :

« Dans ces périodes d’inquiétude politique et de crise de confiance que connaît le pays, il importe que les institutions assument pleinement et sans équivoque leur rôle. Il serait impensable que la forme de présentation des parrainages soit sujette à influence qui impacterait les élus et l’opinion publique.»

Source L’association des Maires Ruraux de France

44 commentaires

  • Qui c’est qu’est au conseil? FAFA?
    l’eternel responsable insécable, pardon pas coupable

    • poubellelavie

      Le Conseil Constitutionnel fait du bon boulot http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    • Rik22

      Fafa la pom pom girl de dsk.
      A croire qu’il déborde de travail au CC
      Entre les amnisties de son fils et le rapatriement de ses amis qui ont fait du bon travail en Syrie, c’est vrai qu’il a d’autres priorités.
      Ecoeurant de voir la censure de FA ainsi perdurer, afin de le présenter comme un épouvantail au dernier moment.
      Il devra vraiment s’attendre à des attaques en dessous de tout niveau.

  • il me manque quelques neurones …..
    les odeurs de fosse septique concernant le monde politique et religieux n’ont jamais été aussi fortes et nauséabondes…..
    offrir sa confiance en ces « hauts personnages » est une preuve de très grande responsabilité..(MDR)..je dirais même d’un très grand civisme….. il me semble que nous sommes dans la 6 ème extinction des espèces (en observant la nature je ne doute pas de cette vérité) et j’ose espérer qu’elle touche « homosapienssapiensdestructor » de plein fouet.. le monde du POUVOIR et de l’AVOIR sort les griffes et les tranchées creusées dans le sol sont de plus en plus énormes..la guerre des « chefs » est engagée…..Félicitations à ceux qui sont dans le partage et l’être , continuer votre ouvrage……pour les adeptes du « masochisme » bonne chance…..

  • alyson

    C’est grave, ce qui se passe actuellement en France avec ces élections . ça en dit long sur notre démocratie !!!! . Il y a de quoi être écœuré !!!

    • mirzabad

      pardon de te corriger, tu aurais plutôt dû dire: ça en dit long sur notre dictature déguisée en démocratie !!!

    • Graine de piaf

      Démocratie ? où as-tu vu que nous sommes en « démocratie » ? j’ai beau regarder je ne vois rien qui lui ressemble !

      Quant aux candidats ils peuvent bien agiter les bras comme des moulins à vent, prononcer des paroles contenant des promesses que tout le monde attend et qui ne seront JAMAIS tenues comme d’hab, se démener comme des diables dans le bénitier, je ne leur accorde aucun crédit, qu’ils aillent se faire voir ailleurs. Je suis complètement écœurée, désabusée, et je plains de tout mon cœur ceux qui croient encore qu’un sauveur va sortir de ces élections ! ce sont des naïfs indécrottables ou de parfaits idiots !

      • mirzabad

        Oui, tout à fait, c’est bien ce qu’il fallait comprendre GdP, nous ne sommes pas en démocratie. Lis plus attentivement ce que je dis plus haut: dictature déguisée en démocratie !!!

        Nous sommes dans une dictature, qui se dit être (ou se déguise en ) une démocratie.

      • Au choix::
        DémoKrature
        DiktoKratie
        KleptoKratie

    • Surtout que les rateaux électoraux sont en place et ils font leurs boulot qui est de ramasser les mécontents.

      Tous ceux qui comme rama yade Poutou, gainot et consorts n’auront pas le nombre de parrainage appelleront systématiquement a voter pour leurs amis qui ont financé leurs campagne.
      Je vous invite donc a surveiller les résultats et a écouter leurs déclarations suite a la proclamation des nombres de parrainages.

  • mirzabad

    Hello les Enragés 😉

    « Conclusion

    Le Secrétaire général du Conseil constitutionnel a formellement promis à François Asselineau que le retard dans la validation des parrainages reçus en sa faveur serait totalement résorbé pour la 3e publication, prévue le mardi 7 mars. »

    A formellement promis… Promis…

    Bien-sur, ce matin, y compris pour le communiqué de l’AMRF, silence radio dans la presse…

    Donc, patientons jusqu’à ce « fameux » mardi, et espérons que l’UPR et l’AMRF auront eu la présence d’esprit d’alerter (au minimum) le Canard Enchaîné, par exemple, ou que ses militants tenteront de « s’incruster » dans les directs radiophoniques pour (aussi) alerter l’opinion publique.

    Cette peau de banane n’est que la première salve d’une batterie de vacherie qui s’annonce fournie, et qui en dit long sur le véritable « poids » de l’UPR dont « ceux qui tirent les ficelles dans l’ombre » savent qu’il va peser sur ce scrutin…

    Je ne vais pas prendre les paris avec ADD, mais je ne crois pas qu’il faudra attendre 20 ans (comme avec UKIP au RU) pour les voir aux affaires.
    A condition bien-sur que la kabale ne trouve ou n’invente entre-temps quelque chose pour les rendre illégaux.

  • report voir annulation pure et simple des élections…se n’est que suppositoire… merde je me suis trompé je voulais dire supposition…

  • Thibaultraa

    Il n’y a aucune raison de retarder à mardi prochain la publication des chiffres pour l’UPR.

    • L4Them

      Bah cela évite d’en parler pendant 4 jours, surtout s’il y a eu une grosse augmentation mais évidemment cela ne changera rien…

      • Thibaultraa

        C’est du sabotage d’en haut bien sûr. Moi j’suis plutôt sabotage d’en bas et ces gens là commence à me courir sur le haricot façon claquette…

  • Danielle Danielle

    Encore un exemple flagrant de magouilles de la part, cette fois (encore), de la plus haute instance « juridique » française !…

    Pour rappel, les décisions (souvent iniques) du conseil constitutionnel s’imposent à TOUTES les juridictions (judiciaires et/ou administratives) françaises … Ceci en dit trop long pour ne pas voir une remise à plat du système juridique français comme une priorité et même une urgence absolue !

    • A commencer par refaire notre constitution en tirant au sort une assemblée constituante qui est la seule garantie pour un minimum de corruption.

      Toute assemblée constituante nommée ou élue est a proscrire, les exemples pullulent a commencer par la tunisie la dernière en date a avoir eu affaire a ce probleme, ou ce sont les meme qu’avant.

  • jeff.93

    On voit bien qui fait peur au système. L’oligarchie sait qu’elle ne sera jamais débordée par les extrêmes ni par la droite, ni par la gauche. Ce qu’elle redoute, c’est une prise de conscience du peuple qui s’unirait enfin pour défendre ses intérêts en laissant provisoirement de côté les divisions sur des sujets secondaires.
    https://www.youtube.com/watch?v=zFDsgsIt2Zo

  • Rik22

    Un sondage internet indépendant à connaître (déjà proposé ici) :
    http://candidat-2017.fr/

  • « Etre cohérent c’est voter Asselineau » (E. Chouard)
    http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/etre-coherent-c-est-voter-72475
    Reste plus qu’à espérer qu’il ait le nombre de parrainages requis. Apparemment, c’est mal parti.
    La vrai cohérence serait l’union des forces populaires et anti oligarchiques . J’attends de voir, Etienne Chouard, F.Asselineau, J.Sapir, Mélenchon,M Le Pen(les deux derniers pour ceux qui les pensent intègres),Civitas, et beaucoup d’autres, s’unir en mouvement populaire afin de sauver la France et son peuple. Un but commun sans querelles stériles pour des points de détail, et pour le reste, on se retape intellectuellement dessus dès que nous sommes libérés.
    Je le répète les solutions économiques, politiques,écologiques existent; il faut simplement les mettre en place!
    C’est peut-être vieux jeu de dire cela, mais notre salut viendra de cette union car l’union fait la force. Pour le moment, nous en sommes au diviser pour mieux régner.

    • Comme déjà demandé plus haut, quelles sont les priorités. Se crêper le chignon et/ou se bouffer le nez entre « sans dents », ou bien nettoyer la classe politique dans son ensemble.
      Refaire notre constitution qui est la loi supreme ou laisser les memes se foutre de nous depuis plus de 200 ans?
      C’est a chacun de savoir la mettre en veilleuse sur les points de détail, et de faire comme le petit village gaulois d’asterix: foutre sur la gueule des romains et les virer d’abord, et se renvoyer les poissons pourris ensuite en « famille ».

      • Merci pour le soutien Thierry.
        L’ennemi est identifié, les solutions sont là, le peuple est prêt car il n’en peut plus, alors pourquoi on n’arrive pas à faire cause commune? C’est pas compliqué pourtant.
        Mais où est Panoramix avec sa potion magique….

      • Bellerophon

        #Thierry65
        Vous suggérez de renverser la marmite à la façon des Janissaires ?

    • Balou

      Très juste. Ceux parmi les candidats qui ont les mêmes impératifs primordiaux devraient s’allier, ainsi que tu le décris, au lieu de s’éparpiller dans leurs désaccords, laissant la voie libre aux candidats des marionnettistes, qui ne demandent que ça. Division, quand tu nous tiens

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Puisque l’on parle parrainages ici, une petite remarque :
    Il me semble que Mr Alain JUPPE n’est pas officiellement candidat à l’élection présidentielle 2017 ? Car pour être officiellement candidat et faire partie de la liste des prétendants : « Le/la candidat-e doit faire savoir par écrit au Conseil constitutionnel qu’il a bien la volonté de concourir à l’élection présidentielle » voir ici

    Alors pourquoi ce Monsieur est présent dans la liste des candidats déclarés, mise en ligne par le conseil constitutionnel, avec de surcroît un parrainage ? ici , Je me (vous) pose la question …

    M.G.

    • Balou

      Je me suis posé la même..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • mirzabad

      Si Juppé a obtenu un parrainage, c’est parce qu’une élue LR l’en a gratifié. Je ne me souviens plus du nom de cette nana mais je l’ai brièvement aperçue sur une chaîne d’info, agitant son bulletin de parrainage devant la caméra, où était inscrit « Alain Juppé »… En fait une membre de LR qui lache Fillon, et qui lançait l’idée du plan B…
      Mais je crois qu’avec eux, même pour un plan Q ils n’auront personne…

      EDIT:
      c’est: Mme JARROT Marie-Claude Maire Saône-et-Loire Montceau-les-Mines 03/03/2017

      • mirzabad

        Et, oui, MG après une relecture plus attentive de ta question, c’est exact… A moins qu’il n’ait posé sa candidature, il ne devrait pas figurer dans cette liste…

        Disons, que les personnes chargées d’écarter de la vue les parrainages de FA ont du tellement être occupées à ça, qu’ils auront été distraits et auront pris Juppé pour une vrai candidat…

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Disons que le conseil constitutionnel fait sa soupe comme il l’entend. Nos institutions, et pas des moindres, sont vérolées par une truandaille notoire …

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif M.G.

      • verisheep

        Bien vu MG!

        Sauf que rien ne dit que juppé n’a pas « fait savoir par écrit au Conseil constitutionnel qu’il a bien la volonté de concourir à l’élection présidentielle »

        C’est juste que le conseil constitutionnel a omis de nous informer de cette candidature;
        si besoin un courrier antidaté parfaitement en règle nous sera communiqué…

        Bon, il s’est engagé contractuellement à « soutenir publiquement le candidat à la présidence de la République désigné à l’issue de la primaire [LR] et à prendre part à sa campagne », mais depuis quand on devrait respecter sa parole?

        A moins qu’il y ait un spécialiste du code civil parmi nous, qui nous démontre qu’il doit respecter la charte qu’il a signé…
        [Je pensais poser la question à Maitre Eolas, mais je ne comprends pas comment on commente sur son blog.]

  • Daniel PIGNARD

    Naturalisation des étrangers Une honte et vérifiable…
    Nous pouvions nous y attendre, ils dynamitent avant de partir …Sauve qui peut !!!
    Après Voilà plus fort plus gros
    Cela parait gros mais le CANARD en général sait où il met les pattes !!!
    Tout leur est bon pour racoler des voix !!
    Nous n’en sommes plus à un scandale près.
    Les étrangers voteront aux présidentielles de 2017, aucun doute. On naturalise à tour de bras dans les préfectures…en conseillant de s’inscrire rapidement sur les listes électorales.
    Très Grave..
    VOICI La tactique pour se retrouver au 2ème tour !
    Accrochez-vous et surtout allez sur le site du sénat pour lire et vérifier.
    Incroyable !
    Nouveaux français (Pour avoir le droit de vote en 2017)
    Alors que le délai habituel pour demander la nationalité française est au minimum de 5 ans, et qu’il faut montrer pattes blanches, avoir un travail, etc…, etc…, le Gouvernement, par un décret envoyé aux Préfets (ci-joint : Hauts-de-Seine), autorise la naturalisation de tous les étrangers vivant en France, du moment que la langue officielle de leur pays est le français !!!
    (Maghreb, Mali, Sénégal, Burkina, Rwanda, Côte d’Ivoire, Comores, Cameroun, Congo, etc…, etc…!!!)
    Par le même décret ci-joint, le Gouvernement autorise aussi tous les réfugiés (tous, oui tous ; même les gars de Daesh camouflés en réfugiés !) à devenir Français sans délai !!!
    Et aussi, si vous êtes Algérien né avant 1962, (membre du FLN, etc…), vous pouvez aussi devenir Français immédiatement.
    Par contre, si vous êtes Britannique, Belge, Suisse, Allemand, Italien, etc…, travaillant et résidant en France, vous devez attendre 5 ans !!!
    Faut vraiment être plus que vicieux pour faire çà ! (en vue des prochaines élections, en 2017 ???)
    http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/content/download/4522/32615/file/NANTERRE-Naturalisation

    L’article 34 de la Constitution dit que c’est la loi qui fixe les règles de la nationalité. En conclusion, un décret ne peut le faire sans un vote du Parlement.
    « La loi fixe les règles concernant :
    – les droits civiques et les garanties fondamentales accordées aux citoyens pour l’exercice des libertés publiques ; la liberté, le pluralisme et l’indépendance des médias ; les sujétions imposées par la Défense nationale aux citoyens en leur personne et en leurs biens ;
    – la nationalité, l’état et la capacité des personnes, les régimes matrimoniaux, les successions et libéralités ; »

    • Je confirme ce que tu dis. Je suis née en Belgique, ma maman est belge et mon père, décédé, français. Je vis en France depuis six ans (2officiellement). Je me suis renseignée afin d’obtenir la nationalité française et bien, c’est très compliqué, c’est tellement compliqué et long que j’ai laissé tomber. Je me suis étonnée du fait que cela aurait été plus simple si j’avais eu une nationalité nord africaine……http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
      J’ai ressenti cela comme une injustice au vu de ma descendance.

      • Balou

        Non, pas plus simple, pareil… profites-en, c’est valable pour tous les étrangers francophones d’après ce qu’en dit D.P..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • teslambala

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
    Peut etre qu’apres cette video vous comprendrez qui sont nos gouverants…
    http://www.arte.tv/guide/fr/057866-001-A/mafia-et-republique-1-3
    3 parties.
    Cdlt.

  • Panurgie

    Fillon, Le pen, Mélanchon, Dupont, Asselineau tous ont un point commun ils se disent victimes du « système ».
    Loin de moi l’idée de nier les pressions, les arrangements, la couverture médiatique inégale, etc…. Mais le discours de victimisation a bien souvent bon dos.
    Alors c’est tout à fait possible que le « système » empêche l’UPR de se présenter pour être honnête j’en sais rien mais j’en doute. Je vois pas en quoi Asselineau est dangereux, pour le système. Et je ne vois pas qui ça arrange qu’il ne se présente pas.

    En revanche d’un point de vue purement politique se présenter, promettre une levée silencieuse des citoyens et se prendre une taule ça la fout mal. Asselineau a peut être donc tout intérêt à se faire passer pour une victime du système, plutôt qu’aller vers une déconfiture dans les urnes. L’autre jour je lisais la page wiki sur l’élection présidentielle pour avoir tout les candidats. Le bon Asselineau y était et dans la liste de ceux qui avaient peu de chance d’avoir les 500 patronages… (alors oui je sais il est victime encore une fois).

    N’empêche que d’un côté on a Asselineau qui déclare avoir 200 patronages et de l’autre le conseil constitutionnel qui en publie très peu. Qui croire ?
    Et bien dans mon cas aucun des deux, si comme le pointe l’AMRF il y a eu des anomalies rien ne prouve qu’elle concerne exclusivement l’UPR, et je ne vais pas croire l’UPR sur parole.

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      En quoi F.A. est dangereux ? Il ferait sortir la France de l’Euro, l’U.E. et l’OTAN, et ça fait flipper grave toute l’oligarchie euro-mondialiste, notamment le monde de la finance.

      Qui ça arrange qu’il ne se présente pas ? Tous ceux qui tueraient pères et mères pour avoir le droit de poser leurs fesses derrière celles d’Hollande, en plus de tous ceux qui ne veulent surtout pas que l’on touche au fonctionnement de l’Europe. suivez mon regard !

      concernant les parrainages de l’UPR, en lisant le communiqué de F.A. il est facile de comprendre que le conseil constitutionnel se fout de la gueule du monde. Une institution noyautée par des anciennes crapules qui se prennent pour « dieu » tout puissant. S’ils n’ont réellement pas assez de personnel pour publier les parrainages en temps voulu, ils n’ont qu’à faire des heures sup. ou embaucher …

      PS: je précise que personnellement je ne roule pour personne …
      M.G.

      • Je roule personnellement pour la grève des élections.
        Pour le tirage au sort d’une assemblée constituante, pour le mandat impératif et la reddition des comptes en fin de mandat.
        Cependant je vous invite a regarder sur le net car cela donnera une audience plus visible a l’intervention de l’UPR sur la chaîne FR3 Bourgogne demain vers 11h. ensuite coupez quand cela sera au tour des autres.

        Si cela peut aider a enlever des voix aux corrompus c’est bon a prendre.

        https://www.upr.fr/actualite/charles-henri-gallois-linvite-de-france-3-bourgogne-dimanche-05-mars-a-11h25

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        »En retardant la publication des parrainages pour certains candidats et non d’autres, le Conseil constitutionnel décide arbitrairement et sans le moindre contre-pouvoir de pénaliser de petits candidats par rapport aux autres.

        Il faut ici poser les conséquences de cet événement pour Asselineau qui devrait avoir dans les 300 parrainages et Poutou qui en aurait probablement 100.

        Les candidats ayant 300 parrainages envoyés mais n’en ayant que 60 de validés ne seront pas considérés par les médias comme des candidats crédibles, et auront donc une exposition médiatique faible

        Pour Poutou et Asselineau, qui sont à la limite des 500 parrainages pour valider leur participation à la présidentielle, cela peut être fatal de perdre 4 jours sur les deux semaines restantes

        Par cette manipulation, volontaire ou non, le Conseil constitutionnel vient peut-être d’éliminer deux candidats de la présidentielle, et ce à partir de décisions complètement opaques et sur lesquelles il ne semble y avoir aucun contrôle

        Celui-ci semble aujourd’hui avoir le pouvoir, s’il le souhaite, de bloquer la parution des parrainages pour un candidat jusqu’à la fin de la collecte des parrainages, et peut donc selon son bon vouloir favoriser ou pénaliser certains candidats, voire même les éliminer de la course à la présidentielle »

        Ce n’est pas moi qui le dit, mais Mediapart
        scandale sur la parution des parrainages de maires

        M.G.

      • Panurgie

        La précision est utile et moi non plus je roule pour personne.

        La différence entre ton avis et le mien, c’est que pour toi Asselineau peut faire assez de voix durant la campagne pour se faire entendre, voir pour perturber l’équilibre électorale. Pour moi le garçon dépasse pas les 3% au mieux et donc dans cas le système n’a aucun intérêt à le censurer. Dans la même logique il n’a pas les relais médiatiques suffisants pour porter son message.

        Pour ce qui est du conseil constitutionnel ils sont peut être de bonne foi, peut être pas mais je ne vais pas les juger sur un communiqué de l’UPR qui a une franche tendance à se dire victime d’un peu tout.

        Tu vois si on estime que FA peut pas faire plus de 3%, que son message ne porte pas, qu’il n’a ni relais médiatique, ni soutiens éco, et que le parti n’a pas une structure assez développé pour assumer le pouvoir. Dans ce cas il est assez difficile d’y voir de la censure.

        Regarde des blogs/commentaires favorables aux autres candidats (notamment les micros style Tauzin ou Miguet) tous auront un discours un peu semblable à celui d’Asselineau. On veut l’empêcher, il dérange trop, etc…

        Bref tout ça pour dire qu’on peut tout à fait défendre le point de vue que l’UPR n’est pas dérangeant, et que si il veut être pris plus au sérieux qu’il arrête de faire sa victime à chaque fois c’est pénible (peut devrais je leurs offrir un exemplaire de Pierre et le loup en cadeau ?).

        Après on verra peut être que tu as raison, et c’est peut être moi qui est dans une bulle informative. À voir donc