Nous contribuons à l’augmentation de la dette U.S qui vient de franchir le seuil record des 20.000 milliards de $…

Oups!! tous les indicateurs sont au rouge et tout continue comme si de rien n’était, l’argent coule à flot (pour les zélites).. Merci Dubitatif

Img/Businessbourse

Alors que la plupart des américains sont restés focalisés sur  l’investiture de Donald Trump, sachez qu’une véritable crise est en train de se développer en coulisse.

Le monde participe à l’accélération de l’augmentation de la dette américaine à un rythme que nous n’avons jamais vu auparavant, et les rendements des bons du Trésor américain sont en train de monter en flèche. Tout ceci pourrait devenir un énorme problème, car le train de vie des américains est uniquement entretenu par de la dette en raison de pays étrangers qui prêtent aux Etats-Unis de gigantesques montagnes d’argent à des taux d’intérêt extrêmement faibles.

Si le taux d’intérêt moyen de la dette publique américaine retournait simplement à sa moyenne à long terme à savoir 5%, les Etats-Unis se retrouveraient très rapidement à devoir dépenser plus de 1.000 milliards de dollars par an juste pour payer les intérêts de la dette. Si les pays étrangers continuent d’acheter la dette publique américaine et si les rendements des bons du Trésor américain continuent de grimper, alors nous assisterons à coup sûr à une implosion financière majeure et jamais vue de toute l’histoire au cours des quatre prochaines années.
OBAMA: The KING Of Debt, c’est lui !… 10.000 milliards de dollars de dette supplémentaire en 8 ans !

L’une des tragédies de l’héritage Obama, c’est l’épouvantable montagne d’endettement qu’il a laissé derrière lui. Alors que je rédige cet article, la dette publique américaine se situe à 19.940 milliards de dollars. Sur les 8 années de la présidence Obama, la dette publique américaine a augmenté de 9300 milliards de dollars. En moyenne, lorsque vous faites le calcul, l’Amérique s’est endettée de plus de 130 millions de dollars à chaque heure de chaque journée pendant qu’Obama siégeait à la Maison Blanche. En seulement 2 mandats, il aura réussi à créer quasiment autant de dette que l’ensemble des 43 ex-présidents américains depuis George Washington en 1789.

Ce qu’Obama ainsi que les membres du Congrès ont fait aux futures générations d’Américains est plus que criminel.

Malheureusement, presque personne ne parle de cet énorme problème actuellement, mais les conséquences vont commencer à rattraper l’Amérique et de façon significative.

Pour que les Etats-Unis puissent continuer à emprunter, dépenser et à coller sur le dos des générations futures cet astronomique endettement, il faut que le reste de la planète continue de participer à ce petit jeu. En d’autres termes, les américains ont besoin que les pays étrangers continuent d’acheter leur propre dette.

Malheureusement pour l’Amérique, un bouleversent majeur est en train de s’opérer actuellement. Selon le site zerohedge, les plus récents chiffres montrent que les pays étrangers se sont débarrassés de plus de 400 millions de dollars de dette américaine au cours des 12 derniers mois…

Lire la suite

Source BusinessBourse

Voir aussi:

Charles Sannat: « ENORME : Mario Draghi admet pour la 1ère fois qu’un pays peut sortir de l’euro ! »

François Asselineau (UPR) et Jacques Sapir débattent sur l’euro et le retour au franc.

Olivier Delamarche: Une chose est sûre pour moi, Barack Obama a été le pire président des Etats-Unis

Voici d’où viendra probablement la prochaine crise financière…

Jacques Sapir: Si la BCE se retire de ses opérations de soutien, il n’y a plus de banques…

7 commentaires

  • Le veilleur

    L’argent est crée grâce aux intérêts de la dette et non grâce au travail, voilà pourquoi rembourser un argent fictif ne les intéresse pas, seul l’intérêt de la dette crée de l’argent ou sa richesse.

    Les banques ne prête pas l’argent, elle le crée à partir de l’argent dette, c’est grâce à la dette que nous avons de l’argent, sans la dette il n’y aurait pas d’argent du tout.

    Les générations futures ne rembourseront jamais la dette et ce n’est pas ce qui intéresse les banques ou les préteurs, non, ce qui compte pour eux c’est que nous remboursions les intérêts de la dette et en France ils s’élèvent à 4 milliards par an et sont payés par nos impôts.

    Alors que la dette Française a servie à renflouer les banques qui avaient perdus l’argent des épargnants en bourses, voilà que maintenant nous continuons à payer pour elle sans qu’aucune sanction ne leur soit accordée.

    L’injustice règne en maître et elle donne toute souveraineté a un système vérolé qui nous entrainera inévitable un jour ou l’autre vers l’effondrement global de notre société.

    Pour mieux comprendre je vous renvoie à ce lien.

    L’argent Dette de Paul Grignon

    http://www.youtube.com/watch?v=kgA2-bWXSN4

  • Nak1neuron

    cette « démonstration » de M. Grignon est fausse, il ne faut pas confondre sous dans la poche et reconnaissance de dette pour les petits sous déposés à la banque.
    Démonstration par l’absurde : si les banques avaient ce pouvoir de créer de la monnaie, elles ne seraient pas en difficultés.
    La BCE alimente aujourd’hui les banques privées, en achetant cher des promesses de paiement (les contreparties des crédits) et ces promesses valent ce que valent les promesses, les sous vont bien dans les banques et la BCE devient une « bad bank », un consortium de réalisation, … une poubelle quoi .
    Et nos € dépendent de cette poubelle.
    Imaginez la suite …

    • Nak1neuron

      Vous avez sur https://fr.investing.com/rates-bonds/world-government-bonds les taux des obligations des états, et leurs évolutions.
      L’excursion en taux négatifs se termine …. si les taux montent, les vieilles obligations que la BCE a acheté vaudront moins que ce qu’elle a payé … et les états paieront plus cher les crédits sur le marché primaire. On n’en a pas fini avec l’austérité.
      Parce que les neuneus qui au lieu d’augmenter les recettes (en taxant les entreprises du CAC 40 et les multinationales (merci sincère M. Deltour de LuxLeaks) ne voient que la réduction des dépenses. Se tirer une balle dans le pied alors qu’il faut courir …

  • qud

    400 millions?ou 400 milliards? Car 400 millions sur presque 20 trilliards c’est de la gnognote..

Laisser un commentaire