« Le crépuscule de votre monde. EDF éteint définitivement les lumières! »…

Charles Sannat a le sens de la formule. Que nous cache ses fermetures, sachant que ces boutiques, se veulent le relai entre le client et la « maison mère », comme pour les fournisseurs d’accès internet, et bien d’autres franchisés. Les banques elles aussi ferment leurs agences, au profit des banques en ligne. Quid de l’emploi et des services de proximité? LCL : la banque va fermer 247 agences à l’horizon 2020, la Société Générale avait annoncé une réduction de 20% du nombre de ses agences d’ici 2020, La BNP a déjà réduit son réseau de 10% entre 2012 et 2015. VOIR.

Le tsunami vient de commencer ! EDF ferme toutes ses boutiques en France, puis ce sera tous les autres !

Cette information peut sembler anodine, vous ne pourriez à première vue y voir qu’une entreprise parmi d’autres fermant ses « points de vente » ou ses « boutiques ».

En réalité, il n’en est rien. Ce que vient de faire EDF préfigure ce qu’il va se passer sur tous les secteurs qui sont actuellement propriétaires de réseaux de boutiques.

Il s’agit des banques, des grandes chaînes de magasins de produits non-frais, comme les vêtements ou même les chaussures, des assurances évidemment, et sans doute aussi prochainement des pharmaciens ou des opticiens qui ne tiennent que parce que leurs professions sont réglementées (je ne juge pas du bien-fondé ou pas).

Les boutiques sont l’expression d’un mode de fonctionnement du millénaire passé !

Pourquoi le millénaire passé ?

Parce qu’il y a Avant Internet et Après Internet !

De même que nous comptons nos dates et périodes historiques en prenant avant ou après J.-C., nous pouvons aussi le faire avec Internet ! Avant et après. La date c’est globalement le nouveau siècle. L’an 2000.

Bref, entre nos vieux modems qui couinaient et nos fibres à haut débit d’aujourd’hui, presque 17 ans sont passés, mais c’est maintenant, 20 ans après que s’exprime le changement fondamental des usages, des comportements et des modes de fonctionnement.

Toutes les technologies de rupture mettent du temps à produire leurs effets. Pensez évidemment à la fée électricité. Il faudra attendre presque 1 siècle pour que tous les trains soient électriques… et encore ! En cherchant bien, nous trouverons encore quelques vieux « diesel ».

C’est la même chose pour Internet qui n’est qu’un outil ayant permis l’émergence de nouvelles entreprises, organisées et travaillant de façon totalement différente.

Encore une fois, nous pouvons tout faire avec une banque à distance. Prenez l’exemple de Boursorama Banque.

On peut tout faire à distance avec une compagnie d’assurance. Prenez l’exemple de Direct Assurance.

On peut tout faire à distance avec une ordonnance de médicaments et se faire livrer dès le lendemain par exemple. Vous avez des pharmacies sur Internet qui pullulent et dont les tarifs sont biens plus avantageux que ceux de pharmacies traditionnelles ayant pignon sur rue et les charges allant avec.

On peut tout faire à distance avec une entreprise comme Sarenza qui vous livre jusqu’à 20 paires de chaussures et vous ne gardez que celles que vous voulez !!

Faites un exercice bien effrayant

Promenez-vous dans la rue. Une rue commerçante. Demandez-vous si l’activité de la boutique que vous croisez est effectuée par une entreprise sur Internet !

Globalement, en dehors du boucher, du traiteur, du boulanger, et ce que l’on mettra dans les commerces de bouche de qualité, tout, je dis bien tous les commerces que vous allez voir ont un concurrent sur Internet qui fait leur métier beaucoup mieux, pour beaucoup moins cher, avec beaucoup plus de stocks, etc. Ce constat est encore plus cruel et valable dans nos villes de petites tailles, c’est-à-dire en dessous de 100 000 habitants. Les commerçants ne disposent que de gammes « partielles ». Ils n’ont strictement aucune chance et des coûts prohibitifs de fonctionnement.

Normes, extincteurs, rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite, la poubelle à pédale, la prise à la terre machin ou bidule, les normes ERP, c’est un véritable inventaire à la Prévert, sans oublier les alarmes, les vols et la sécurité. Bref, le coût d’une boutique est tout simplement énorme et si l’on peut s’en passer, toutes les entreprises s’en passeront.

EDF, le pionnier du mouvement général qui va déferler sur nous !

Le commerce est mort. C’est peut-être dur, sans doute cruel, désespérant, mais le commerce « à papa », la boutique à la « mamie », c’est fini ! Fini l’agence du coin. Terminé l’agent général d’assurance payé bien trop grassement au gout des compagnies mondialisées qui tentent d’ailleurs d’en réduire le nombre en opérant des rapprochements entre eux.

Condamnés tous ces commerces dévastés par les acteurs Internet et dans l’impossibilité de s’adapter, et ce sera aussi le cas pour les magasins de téléphones portables et bien évidemment pour ceux d’EDF, qui éteint définitivement la lumière de ses 77 boutiques !

« D’ici une semaine, le géant de l’énergie français devrait annoncer la fermeture de la totalité de ses boutiques en France à l’horizon 2019. C’est un délégué syndical représentant Force ouvrière qui l’a annoncé.

D’ici près de deux ans, les clients n’auront plus d’interlocuteurs physiques », déplore la fédération par la voix de Serge Gianorsi, délégué syndical centrale Force ouvrière, en précisant que la fermeture du réseau, qui doit être présentée la semaine prochaine en comité d’établissement, impactera au total « près de 420 salariés ». « Rien ne laissait pourtant présager une telle annonce. Jusqu’à présent, la direction parlait seulement de la rationalisation de son réseau avec des regroupements », a-t-il encore ajouté. »

Ce n’est pas la fin du monde, mais la fin d’un monde, il ne reviendra plus, et plus grave, trop nombreux sont celles et ceux qui n’ont aucune idée de ce qui est en train de leur débouler dessus, trop nombreux sont celles et ceux à n’avoir aucune idée de comment travailler leur employabilité et leur résilience professionnelle. C’est évidemment aussi le sens de mon travail dans ma lettre STRATÉGIE axée sur le PEL à savoir votre « Patrimoine », votre « Localisation » et aussi votre « Emploi »!! (Vous pouvez vous abonner ici.) Dans tous les cas, vous devez sans plus attendre travailler sur votre capacité à travailler !! Ne pas le faire peut vous condamner à l’échec.

C’était le titre prophétique de l’ouvrage d’Alexandre Adler, qui « voyait finir le monde ancien ». C’est évidemment ces soubresauts que vous expérimentez.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Charles SANNAT pour Insolentiae

Les distributeurs de billets en voie de disparition dans les villages.

21 commentaires

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    Principe de base du commerce, l‘offre et la demande.
    Que devrait il alors se passer dans un magasin :
    Un individu propose des articles à un certain prix qu‘un autre choisira d‘acheter en le négociant.
    Hors aujourd‘hui les prix sont imposés par le prix de vente public conseillés en dessous duquel le commercant a,generalement par contract, interdiction de decsendre hors période de promotion. La marge bénéficiaire est donc imposé par le fournisseur.
    Et bien naïf celui qui crois avoir fait une affaire en ayant obtenu son rabais de 10 ou 20% puisque les fournisseurs ont déjà gonflé le prix en conséquence.

    Donc que des boutiques sur internet raflent le marché et bien je dis tant mieux. Les commerçants on cas faire leur travail en négociants leurs marchandises et les revendres aux prix qu‘ils souhaitent.

    Ses gens se sont gavés pendants des années sur notre dos et viennent pigner quand ils sont confronté à leur propre système. Un peut comme les bars…. avec un verre tu peux quasiment te payer une bouteille dans le commerce

    Et surtout qu‘avec les délocalisations ce qu‘on nous propose a 100€ en vaut à peine 10 en realité.

    Donc pour ma part hors alimention j‘achète pas au dessus de 50% de leurs fameux prix de vente conseillés.
    Quand on voit des remise de 70% sur les fringues hors periode de solde ça laisse rêveur sur le plan de l‘arnaque pour celui qui paie plein pot

    Idem pour les pharmacies les marges sont innomables…

    Pour en revenir à edf qui nous la met bien profont avec l‘etat puisque perso je paie au moin autant de taxe que d‘élec…. je savais même pas qu‘ils avait des boutiques et donc pas étonné qu‘elles ferment puisqu‘ils n‘y a pas de réel concurence sur un marché des prix complètement opaque

    • Graine de piaf Graine de piaf

      @ Wolf-Spirit, d’après ce que j’ai lu en différents endroits, bien souvent ces produits proposés avec de tels rabais ont été fabriqués exprès pour ces ventes. Je parle surtout de l’habillement. C’est fait pour rabattre en cours d’année, et fidéliser, une clientèle qui ne serait pas venue dans ces magasins.

      Au sujet d’EDF, il y a longtemps déjà qu’il n’y a plus de bureaux dans certaines villes, sans doute pas assez importantes, tout se traite par phone ou Internet. J’en connais deux qui ont disparu dans le 06 et le 83, ce n’est vraiment pas pratique du tout. Pourtant il y avait toujours du monde qui s’y rendait…
      Pour moi, tant que cela m’est possible je préfère aller dans des boutiques et voir ce que j’achète, tout comme je refuse de payer aux caisses automatiques dans les grandes surfaces, afin, autant que cela se peut, que les caissières ne soient pas un jour ou l’autre du côté du chômage ! Idem encore pour les déclarations d’impôts, quand elles se feront obligatoirement sur le Net, cela va créer non seulement encore du chômage avec le non renouvellement des fonctionnaires, dont beaucoup de mères seules avec des enfants à charge ! mais sera un handicap pour les personnes âgées, ou non, qui n’ont pas Internet parce que l’abonnement est trop cher ou qu’elles ne sauraient s’en servir.

    • lily lily

      bien vu Wolf spirit http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • vision2d

    Bonjour les ME, constat sans appel,WOLF-SPIRIT vous avez tout dit.Les soldes HA!HA! je n’en dirai pas plus,et je passe non sans rigoler, sur la télé et autres médias sur la façon la forme et la manière d’ensuquer les cervaux, oui WOL-SPIRIT, constat sans appel, d’une réalité .Mais la majorité fonce dans quoi???Dans le présent , et l’avenir….????
    portez vous bien

  • blackout

    La maquerelle « Europe » a mis en demeure la France de mettre sur le marché ses barrages hydrauliques que possédait EDF pour liberté de la concurrence .
    Filou ministre en 2010 s’était engagé à le faire
    http://www.lefigaro.fr/societes/2015/10/30/20005-20151030ARTFIG00352-barrages-la-france-mise-en-demeure-de-liberaliser-par-bruxelles.php
    Il va leur rester quoi à EDF ,des centrales nucléaires avec des cuves percées???
    ça sent le dépôt de bilan et la liquidation judiciaire http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Blackice

    génial la société moderne. faut voir ça. tous casqué sur écouteur MP3 smartphonisés.
    dis moi ce que tu veux, je te dirais comment t’en passer.
    tu veux un peu de chaleur humaine? tape 1. tu veux que quelqu’un t’écoute? tape 2. etc.etc.
    http://www.youtube.com/watch?v=cUOa9Z-ey-M
    un tit coup de HFT. ce type est vraiment visionnaire sachant que ce titre date de 1981. bien avant internet machin.

  • cfinfo

    Bonjour,
    Article très intéressant qui ouvre la voie à de nombreuses interrogations sur le monde de demain. Premièrement il est vrai qu’on se demande pourquoi EDF à tant attendu à maintenir des points d’accueil pour les clients alors que l’ère de la télématique née au siècle dernier (avec le minitel) permettait déjà de réaliser des opérations sans avoir à se déplacer. La Poste mettait à disposition dans leurs agences des minitels pour ceux qui n’étaient pas équipés. Mais la question aujourd’hui pour EDF n’est plus sociétale, au sens ou la relation humaine serait une évidence dans notre société, mais juste économique. L’entreprise croule sous les dettes alors c’est qui qui va payer les pots cassés ? Pour maintenir les gros salaires des gros cadres, des dirigeants et des erreurs de gestions en séries on dégage se qu’il y a de plus facile à dégager. Ne croyez pas que cela diminuera votre facture ou améliorera le service, non, cela permettra de maintenir encore pour quelques temps une caste.

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      Ce qui fait qu‘on va payer par la fiscalité puisque l‘etat est actionnaire et par les tarifs qui eux vont joyeusement grimper jusque la limite de l‘insoutenable

  • mirzabad mirzabad

    Moi, ça me fait penser à cet article sur les employés d’Amazon en Ecosse dont je ne trouve plus le lien mais qui date de peu sur LME…
    Une nouvelle façon encore pire qu’avant d’asservir, au sens médiéval de rendre serf…

    http://lesmoutonsenrages.fr/2017/01/06/en-ecosse-les-employes-damazon-dorment-sous-des-tentes-pour-pouvoir-travailler/

    J’ai lu dans un autre article que si le diable lui-même était au pouvoir, il ne saura gouverner de pire manière….

    Oui, l’homme est un loup pour l’homme.

    Un issue cependant….
    C’est le consommateur qui a le pouvoir de définir le marché, à condition bien-sur qu’il ne soit pas décérébré…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • kalon kalon

      Je ne pense pas que l’homme soit un loup pour l’homme, Mirza
      Mais que ceux qui sont censés gérer nos sociétés et qui se payent très largement pour ça sont des loups pour les hommes, ça, c’est une certitude ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

      • Je me demande parfois si l’homme conscient en oublie son animalité primale.

        Soyons honnêtes, nous connaissons tous des Delta incapable de voir le monde qui les entourent, alors pourquoi ne pas accepter la nécessité pour eux d’avoir des Alpha à leur tête?

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • kalon kalon

        Trop bien « éduqués » dés le jeune age a être le plus fort ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        Il est évident que cela laisse des traces à l’age adulte !

      • Un Delta peut très bien être conscient du monde qui l’entoure, ce n’est pas ça le problème. C’est d’être capable de s’y mouvoir avec aisance.

        En clair beaucoup ont la théorie, mais pas la pratique. Car souvent paralyser par la peur, ils ne sont pas épanouit et le système ne fait rien pour, bien au contraire ils entretiennent cet état de peur paralysante…. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

        Akasha.

  • Avec le Linky, EDF n’aura plus besoin de ses agences.

    Je vois aussi la fin des distributeurs d’argent dans les villages ?

    L’étau se resserre. Sannat a raison: préparons-nous.
    Deux questions différentes auxquelles, à mon sens, il est indispensable de trouver des réponses:
    – comment se débrouiller si on ne veut pas faire partie du système ?
    – quel monde visualiser pour qu’un jour il puisse se manifester ?

  • Pour me détendre , cette semaine j’ai lu le wikipédia de l’histoire du Japon dans les diverses salles d’attentes.
    Et quand j’ai lu l’article de Sannat hier, plusieurs choses me sont venues à l’esprit:

    « L’usage de la roue est inconnu dans l’Amérique précolombienne (les civilisations Inca, Maya, etc.), bien que des objets en pierre en forme de roue y aient été retrouvés et considérés comme des jouets (datés de 1500 ans av. J.-C.) mais pas d’engins utilisant la roue. Ce paradoxe est retenu comme exemple par Alain Gras pour illustrer le refus d’engagement dans des trajectoires technologiques données bien qu’accessibles en termes de faisabilité. »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Roue#Origines_de_la_roue

    « Cependant, des lois interdisant l’usage de la roue (au Japon) rend l’artillerie difficile à transporte »

    « En l’espace d’un an, les forgerons japonais parviennent à reproduire le mécanisme et entamer la production de masse des fusils. À peine cinquante ans plus tard, les armes à feu étaient certainement plus communes au Japon que dans n’importe quel autre pays du monde  »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89poque_du_commerce_Nanban

     » Au milieu du xviie siècle, le Japon a décidé de s’isoler face à l’influence croissante de l’Occident avec sa politique de Sakoku. La prolifération des armes à feu était alors étroitement contrôlée, menant même à leur abandon quasi total. »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Armes_%C3%A0_feu_au_Japon#Sakoku_.281631-1854.29

  • turlusiphon

    Drôle d’article et drôles de commentaires.

    D’abord, les coûts d’une boutique physique ; si celle-ci est supprimée, ces coûts existeront toujours (assurances, incendies, énergie, normes, accès handicapés, loyer, etc…) car l’entreprise devra toujours avoir des LOCAUX pour entreposer le STOCK ; d’autre-part, la vente via internet a un coût et il est de plus en plus massif ; savez-vous qu’il existe des boutiques internet au loyer mensuel SUPERIEUR A 500 EURO ?
    Savez-vous qu’une campagne de pub’ sur internet peut aller jusqu’à plus de cent mille euro ?
    Et je ne parle pas du coût exorbitant d’un site internet commercial complet et performant.
    Dire que l’e-commerce est moins coûteux que le commerce traditionnel est totalement erroné.
    L’éventuelle différence est le facteur HUMAIN (vente).
    Se réjouir de l’avancée du e-commerce est donc profondément détestable car est synonyme de se réjouir du malheur d’êtres humains.
    Personne ne s’est gavé avant internet, personne ; les différentiels constatés correspondaient à la rémunération de salariés, de petits intermédiaires, comme vous, comme moi, des gens simples, qui ont vu leur vie basculer de manière dégueulasse.
    Exemple = le groupe Paru-Vendu coulé, 3500 salariés au chômage, avec annonce payantes, remplacé par le Bon Coin, moins de 100 salariés, avec annonces gratuites et des arnaques à n’en plus finir.
    Le chômage endémique actuel est dû au comportement lamentable du consommateur qui ne pense qu’à son ventre ultra-égoïstement (dans un pays où on nous bassine à longueur de temps sur la solidarité, l’équitable, etc… MDR), consommateur qui se croit à l’abri parce qu’il est fonctionnaire et assimilé, retraité, rentier, salarié, etc…
    Mais qui finalement scie la branche sur laquelle il est assis et dont il va dégringoler à court ou moyen terme. Je commence à rencontrer de ces gens-là qui se réveillent après leur chute, évidemment trop tard !!!

    Savez-vous que de nombreux sites commerciaux ont fermé sur internet ces derniers mois, certains ayant plus de 10 ans d’ancienneté ?
    Parce que la concurrence sur internet est mondiale, très souvent déloyale et que les prix sont sans cesse tirés vers le bas, de manière débile.
    Et je lis certains qui s’en réjouissent. Seriez-vous complètement fous ?
    Apparemment oui, puisque vous dénoncez les dérives des multinationales et que vous êtes ensuite les premiers à les enrichir.

    Du fait de ces bouleversements et de ces comportement innommables, un nombre sans cesse croissant de Français n’aura pas de retraite en fin de vie ; et je prédis qu’une proportion énorme d’enfants nés après l’an 2000 finiront suicidés avant leur quarante ans.

    Vous ne pourrez pas vivre serein si votre voisin ne l’est pas.
    Et la solidarité, c’est la réciprocité.

  • laspirateur

    Mettez moi tous ces fumiers de banquiers dans les champs à faire de la permaculture, ils seront heureux et verront que leur nature était beaucoup plus proche de la nature qu’ils ne le pensaient!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • qud

    Si les boutiques ferment,les personnes âgées n’auront plus d’interlocuteurs en cas de souci quelconque. Ce sera la hotline, ou internet pour essayer de régler le problème. Autant dire une gageure pour ces personnes la. Sans parler du vide qui sera encore plus sidérale sur le plan de la vie sociale. Ils seront encore plus isolés qu’ils ne le sont déjà. On reconnaît La valeur d’une civilisation à la manière dont elle traite ses anciens..
    Je me rappelle de Ma propre expérience (je suis quadra) il y’a 15 ans avec free. La hotline, les appels à répétitions, les envois avec AR pour se faire entendre et respecter.
    La généralisation du traitement des problèmes par internet met volontairement une distance entre le consommateur et le prestataire de service. C’est plus facile d’envoyer bouler un client récalcitrant par téléphone qu’en direct..on table sur la résignation et le sentiment d’impuissance du client pour pouvoir mieux l’enfariner.
    Puis,l’autre danger c’est qu’à terme les entreprises qui fournissent les services s’entendent sur les prix et Que les consommateurs soient pris en otage (encore plus Que maintenant..)
    On aura juste à courber l’échine (encore plus Que maintenant). Jusqu’au moment où les gens n’en pourront plus d’être des esclaves (à moins que l’élite achete encore un peu plus la paix sociale, revenu universel..)et se ligueront virtuellement sur les réseaux sociaux pour faire une révolution virtuelle. lol.
    Bref on n’est pas dans la merde.

    Bonne journée à vous tous quand même.

    Bon baisers d’Asie
    Qud

    Ps: ici les anciens sont beaucoup plus respectés Que chez nous. L’héritage confuséen.