Voici les 11 clés du bonheur suivant la science

Nous sommes tous en quête du bonheur, et avec ces temps de crise que certains subissent plus que d’autre, le simple fait de sourire devient quelque chose de difficile, alors la quête du bonheur….

Mais certains ont peut-être simplement oublié ce qu’est réellement le bonheur, le confondent avec une joie temporaire mais intense, , ou ne l’ont tous simplement jamais vraiment ressenti. Et nous allons parler ici du véritable bonheur, cette sensation que nus recherchons tous plus ou moins, dont l’intensité est tellement phénoménale que pas un seul atome de notre organisme ne vibre pas,

Certains vous diront même que vous serez plus ou moins heureux en fonction de la région du monde dans laquelle vous habitez, pour cela, « l’indice de bonheur » est utilisé, et il est sensé représenter en statistiques qui sont les plus heureux en fonction du pays, à l’aide de différents barèmes. Foutaises que cela, le bonheur ne se résume pas à des statistiques, celui-ci est volontairement confondu avec différentes valeurs comme la qualité de vie ou l’intelligence pour que les personnes arrêtent de se plaindre, pourquoi le feraient-elles d’ailleurs, puisqu’elles sont censées être heureuses?  Le bonheur est à part, insaisissable, c’est un instant que l’on oublie jamais, une émotion intense et incroyable, et pour le connaître, suivant la science, il y a 11 choses à savoir, ce que le média 7sur7 a expliqué dans l’un de ses articles, et que j’ai enrichi ici.

1698

Si le bonheur extérieur n’est que hasard,  le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même.
Johann Kaspar Lavater

1. L’optimisme
Il faut être optimistes et savoir regarder le bon côté des choses.Ce n’est pas toujours évident, il faut alors aborder le problème d’une manière différente, cela s’appelle « relativiser ». Suivant les études, les optimistes sont plus heureux et ont de meilleures capacités à surmonter les épreuves difficiles, mais pour être optimiste, il faut savoir relativiser. Tout n’est qu’une question de point de vue finalement…

2. Profitez du moment présent

À trop se tourner vers le passé, l’on finit par tomber dans l’abîme… Se souvenir des bons moments est importants, puisqu’ils apportent un peu de lumière lorsque les moments sont tristes, quant aux mauvais moments, ils ne doivent pas être oubliés non plus, car ce sont également eux qui nous ont forgé et qui ont fait de nous ce que nous sommes. Mais il ne faut pas vivre dans le passé non plus, le passé est ce qu’il est et nous ne pourrons plus le revivre, il y a bien plus important que nous ne devons pas rater, c’est le moment présent. « Carpe Diem » comme le disait le cercle des poètes disparus.

Suivant une étude d’Harvard, s’impliquer dans ce que nous faisons comme dans certaines relations mène au bonheur, de plus, comme l’explique l’article, « les personnes qui réfléchissent beaucoup sur l’avenir étaient moins heureuse que celles qui profitent du moment présent« . Sage pensée…

3. Des biens immatériels
Les plus grandes possessions sont celles du coeur, pas les autres. Vous pensez réellement que des personnes riches à millions sont plus heureuses que d’autres? Sauf que celles riches à millions finissent par ne plus comprendre comment fonctionne le bonheur, que celui-ci ne s’achète pas, il ne se trouve pas dans les biens matériels mais avant tout dans les moments de vie connus et à venir.

Suivant l’université de Cornell, ce sont bien les moments de vie qui sont plus intenses, bien plus que le fait d’acheter le dernier modèle d’un produit « vu à la télévision »… Des souvenirs peuvent faire remonter des émotions à la surface des années après avoir été vécues, demander cela à un téléphone mobile ou une télévision, ou quoi que ce soit d’autre, peu de chance que cela vous mène la larme à l’oeil…
4. La reconnaissance
Savoir remercier la vie de ce que nous avons, vous avez déjà essayé? Car en sachant profiter des petits moments de bonheur ou de ce que la vie a pu nous apporter de positif ne peut avoir que des effets positifs. Pensez-vous réellement que je ne me réjouisse pas de voir le soleil se lever ou de le voir se coucher avec les couleurs intenses que cela produit? Je me réjouit de tous ces petits instants, du moins je tente de le faire au maximum, en oubliant ne serait-ce qu’un instant les petits tracas quotidiens, et cela aide à vivre mieux, et à se sentir mieux. Suivant une étude du Harvard Health, savoir être reconnaissant pour ces instants aide à trouver le bonheur, on positive et on se fait du bien.

5. Ecrire

Exprimez-vous, étalez vos émotions, couchez sur papier ou sur un écran (peu importe) ce que vous ressentez, que cela soit  un journal intime, un poème, une chanson n’importe quoi d’autre qui fasse appel à ce que vous êtes réellement à l’intérieur. Chaque mot qui vient du coeur, chaque son, chaque virgule, a un impact sur le cerveau et sur les émotions qui sont engendrées.

6. Le bénévolat
C’est une étude de l’université d’Exeter qui affirme que le volontariat permet un plus grand bien-être. Celui-ci diminue les symptômes de la dépression et allonge l’espérance de vie, le simple fait de tendre la main vers l’autre, de faire quelque chose qui puisse apporter le sourire à quelqu’un a un rôle positif sur soi.

7. Bien s’entourer
Comme le disait Alain, « Aimer, c’est trouver la richesse hors de soi« . Une étude menée sur 75 ans par l’université d’Ahrvard explique que les relations peuvent multiplier les joies et même apporter le bonheur, ce que je confirme pour l’avoir vécu de manière intense. Que cela soit de simples relations, de la famille, des amis, des collègues, les relations font partie de l’alchimie du bonheur. Vivre isolé n’aide pas à éprouver de grandes joies, et même si parfois certaines relations peuvent être négatives, ce n’est pas non plus une généralité, il y a toujours des petits bonheurs à vivre avec d’autres personnes…

8. Le bonheur est dans l’assiette

Le bonheur passe aussi par l’assiette. Si comme le disait Molière « il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger« , un bon repas peut apporter plaisir, et compléter le puzzle qui mène aux instants réellement heureux. Mais il faut bien faire attention que l’on ne parle pas ici de malbouffe, mais de nourriture saine et/ou de véritable nourriture, une assiette bien préparée avec des moyens traditionnels peut vous apporter un réel plaisir gustatif, peu de chance qu’un « nuggets » ou qu’un plat surgelé réchauffé dans un four vous fasse grimper au rideau…

Comme l’explique l’article de 7sur7, certains aliments rendraient même heureux. Le coup de fourchette peut également l’être dans la morosité…

9. Le sport

Aussi terrible que soit cette nouvelle, surtout pour moi qui fait partie des grosses feignasses au niveau activité physique, le sport contribue au bonheur. Celui-ci a un impact positif sur l’humeur, sur les risques de dépressions, sur l’anxiété, le sommeil, l’estime de soi, bref, nous n’allons pas vous fournir la liste complète non plus! Une activité physique joue un rôle indéniable dans la recherche du bonheur, alors pourquoi ne pas tenter? Et pas besoin de chercher à battre des records ou à atteindre un niveau professionnel pour autant, simplement quelques dizaines de minutes de promenade par jour peuvent aider. Sortez, gonflez les poumons, videz-vous la tête, pensez, mais bougez-vous un peu!

10. Développer son talent

Pour le coup, je cite Lao Tseu qui disait que « celui qui est entre le ciel et la terre est comme un soufflet (de forge), il est vide et ne produit point. Et si l’on le met en mouvement, il ne produira que du vent« . Celui qui n’a aucune affinité pour ce qui est matériel comme spirituel, comme voulez-vous qu’il s’intéresse à quelque chose? Ce que l’on aime nous pousse à le faire, et si l’on nous force sans qu’il n’y ait d’amour pour ce que l’on fait, alors nous ne produirons rien de bon.

Ce qui peut nous aider, nous pousser vers l’avant, c’est le talent que l’on a naturellement au fond de nous. Il n’est pas possible d’être mauvais dans tous les domaines, ce n’est pas possible, il y a forcément une chose pour laquelle vous avez du talent, vous ne connaissez peut-être pas encore celui-ci, mais vous l’avez en vous.

Au travers de sa passion, on peut trouver si ce n’est un véritable bonheur, un réel plaisir et une grande satisfaction de soi. Si cela peut avoir un effet positif, alors autant en profiter…

11. Ne pas faire du bonheur une obsession
« Le bonheur se trouve quand il ne se cherche pas« . À quoi bon chercher désespérément l’insaisissable  si celui-ci ne se trouve que lorsque l’on ne le cherche pas? C’est ce que démontre une étude de l’université de Denvers, ne cherchez pas, c’est lui qui viendra jusqu’à vous, tout simplement. Le bonheur est un trop, un trop plein d’émotions positives qui auront été collectées chaque jour avec une multitude de petits bonheurs, de moments positifs, de sourires et de rires, c’est l’aboutissement d’une quête sans fin que l’on peut tous connaître un jour, il suffit de relativiser, et de suivre les conseils précédents dans leur ensemble.

ob_c1916c_citation-le-bonheur-1421050897

Conclusion:

Nous pouvons tous connaître le bonheur un jour, je vous le souhaite à tous, et pas besoin de posséder quoi que ce soit pour le connaître, c’est avant tout un état d’esprit. Dites-vous qu’il y a parfois bien plus d’étoiles et de bonheur dans le regard d’un enfant dans un pays en guerre que dans l’ensemble des yeux des milliardaires de cette planète. Chaque chose positive peut être un petit bonheur, il suffit de savoir le reconnaître, le regarder, le saisir, de ne pas en louper une seconde, et de s’en souvenir jusqu’à la fin.

Mon bonheur est passé, présent et à venir, auprès de personnes que j’aime et sur un blog qui fait maintenant partie intégrante de ma vie, et vous? Quel est le vôtre?

53 commentaires

  • Musashi Musashi

    Ce qui ne résout en rien le problème de l’avidité .

  • Le veilleur

    Le bonheur est un état de conscience. Ce n’est pas quelque chose qui vient de l’extérieur. L’extérieur peut contribuer au bonheur à la seule condition que nous ayons l’état d’esprit prédisposé au bonheur.

    Avez-remarquez que même si vous arrivez à satisfaire vos multiples désirs, cela ne vous apporte pas le bonheur? Dés que vous avez satisfait un désir il en vient un autre qui vous fait vite oublier la courte satisfaction que vous avez pu obtenir. C’est le mental qui est avide et il crée désir après désir comme un puits sans fond que l’on ne peut jamais combler.

    C’est la connaissance de soi et le détachement qui nous ouvrent les portes du bonheur. Il faut savoir faire la différence entre nos véritables besoins (ce dont nous avons besoin pour vivre, pour évoluer et pour réaliser notre but de vie) et les désirs crées par l’avidité de notre mental.

    Notre société de consommation encourage l’avidité du mental et dans cette avidité il n’y a de place que pour les bonheurs illusoires et éphémères. Le vrai bonheur lui est éternel, nous pouvons ressentir le bonheur quand nous le souhaitons dans le présent et c’est le plus beau cadeau nous puissions nous offrir.

    Posons-nous cette question: Pourquoi attendons-nous que le bonheur vienne de l’extérieur ?

  • La joie est le résultat de notre tristesse,
    la tristesse est le résultat de notre colère.
    On est empli comme une balance de l’un ou de l’autre

    Ce n’est que quand la balance se vide que notre âme redevient à l’équilibre
    perso présentement je suis en train de bouffer des
    bonbons K qqe chose et ma balance penche VRAIMENT du côté JOIE quand à l’autre balance G pas vu que le flèche s’est bloquée à 49 (écroulée de rire je suis) tiens une autre joie…Comme quoi on se fabrique sa merde comme sa joie

  • « Voici les 11 clés dub bonheur suivant la science » …

    dub?? Faire un dub dans le domaine de vidéo pro est faire une duplication. Et ici c’est quoi?

  • si je résume les 11 points « scientifiques »:

    1) être optimiste…. voir direction loi travail,
    2) moment présent… voir les AIEfones
    3) bien immatériel….. voir son compte débiteur, ajouté aus taux négatifs
    4) écrire…… ben merci au blog
    5) bénévolat…. tous les jours chez son patron
    6) bien s’entourer…. voir les politiques
    7) dans son assiette…. on a les OGM
    8) sport…. ce jour le fou foot tricheur menteur
    9) développer son talent….. A CIRCONSCRIRE LES 8 POINTS PRECEDENTS
    enfin ne pas être obséder…. à chercher ce qui n’existe PLUS ?

  • Graine de piaf

    Il y a des gens nés pour le bonheur et d’autres non. pourquoi ? simplement cela vient non seulement du caractère de la mère quand l’enfant était en gestation, mais aussi de son entourage dès sa naissance. Si les parents sont des personnes anxieuses, toujours sur le qui-vive, sévères pour un oui ou un non, l’enfant grandira avec ces notions et ne sera jamais heureux dans sa vie, même si parfois il a l’impression de l’être cela passe très vite. Le fond n’est pas là.
    C’est une constatation qu’ont faite beaucoup de professionnels du psychisme. Pour moi je pense que que tout l’entourage est partie prenante dans l’éducation d’un enfant, grands-parents, oncles, tantes etc… pas seulement les parents.

  • Pazoozoo

    Tartuffe 1er est un être heureux… Je suis heureux pour lui.

  • Bonjour LES,
    Perso je n’ai jamais chercher a etre heureux mais a donner du sens a ma vie. Enfant, j’avais peur d’etre heureux car quand on perd « l’objet » de son bonheur on devient malheureux. Avec l’âge et mes recherches sur la santé, je commence a mieux cerner ce qu’est mon bonheur. Ce n’est pas materiel et la sciençe ne pourra jamais comprendre ce qu’est le bonheur car c’est une formule individuelle. Le bonheur c’est d’etre comblé ! Il faut le prendre au sens propre. Il se trouve qu’il existe un etat de pleine sante qui permet de ressentir physiquement son corps non pas comme une chose fragmentee mais comme un tout uniforme doux et moelleux mais egalement puissant et stable. en un mot je me sens Plein, Comblé ou Un. Dans ces moments de plenitude j’ai envie de dire je suis car cela traduit la sensation incroyable d’être vivant. Cette sensation particuliere procure beaucoup de bien être. Cela demande un gros travail sur soi, psy, phys et mental, mais cela vaut vraiment le coup. Oubliez la science elle ne fait qu’embrouiller les cartes …

  • Si simplement les individus passaient autant de temps à construire leur bonheur qu’ils passent de temps à entretenir leur mal-être…
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    En attendant, « La Vie est Belle ! Même si ce Monde est Injuste… » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      « Si simplement les individus passaient autant de temps à construire leur bonheur qu’ils passent de temps à entretenir leur mal-être… » et à s’abrutir devant un écran à refaire le monde sans fin …

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif M.G.

  • dereco

    Le bonheur :
    j’écris sur les moutons
    gratuitement !
    Je suis optimiste car
    je ne suis pas dans un bas fond inondé, comme beaucoup de malheureux en France actuellement, inondés avec leur voitures mortes sous l’eau par des vagues d’orages méditerranéens
    qui maintenant se produisent dans le nord, en Belgique et le sud de l’Allemagne, preuve irréfutable du réchauffement climatique du à notre CO2 !!
    du sport :
    Chaque jour je cours ou pédale dans de beaux coins de campagne et forêts dans des côtes fortes sur au moins 200m de dénivelé ( soit 66 étages ) !!
    bonheur dans l’assiette :
    Je mange méditerranéen olives, bio, etc… facile maintenant que les oliviers vont pousser dans le nord qui ne gèle plus du tout, avec le CO2 humain, et beaucoup d’orages méditerranéens !!

    Enfin je suis optimiste car ce pourrait être bien pire, avec l’Europe, qui nous a évité des guerres intestines sur 71 ans, et d’être détruits comme en Syrie !
    il n’y a pas eu la foudre ou une tornade sur ma maison !!
    Bien entouré, nos voisins ne nous détruisent pas comme en Syrie, complétement détruite par des guerres intestines
    Enfin si le CO2 humain en trop continue, ma maison à 70m d’altitude, va se retrouver au bord de la mer, si les calottes polaires de glace fondent en faisant remonter les mers de 60m, avec le climat d’il y a 52 millions d’années passées, avec la terre 14°C plus chaude, et cette remontée est bien plus faible que celle sur les 15000 ans passés !!

    et Poutine n’utilise pas son Satan 2 qui peut détruire toute la France avec 12 têtes nucléaires impossibles à intercepter !!

    • Norbert

      Dereco,

      Tu viens de debarquer chez les mouton?

      Urgent,operation delobotomisation!

      1)Rechauffement climatique oui ….comme moi quand j’ai de la fievre.
      La terre vit ,elle aussi ,mais beaucoup plus longtemps et c’est cyclique alors les fievres durent beaucoup plus longtemps en comparaison de l’existence des pauvres microbes humains .
      Donc il faut arreter d’ecouter les baratineurs scientifiques qui ne savent rien et su…pputent beaucoup trop,sur commande, en fonction des interets.

      tu dis: »Enfin si le CO2 humain en trop continue »
      Aurais tu oublier toute la faune terrestre,nos elevages intensifs de 90 milliards de bovins et ovins qui petent a tout va…..
      Apres les preservatifs il faudra aussi nous mettre des bouchons au cul.
      Et puis tu sais les voitures qui doivent consommer moins de co2,si il y en a moins c’est qu’il y a un autre gaz en plus grande quantite… et qui est ,peut-etre encore plus dangereux(rappelles toi la loi de Lavoisier)

      Le co2 est bon pour la planete…elle en vit et dans son histoire elle a connu des taux bien plus eleves.
      Le probleme du co2 vient de la destruction du plancton qui s’en nourrit…..et ceci sur toutes la surface des oceans…la est le gros probleme…..parlons de pollution petroliere ,plastiques,ect….
      Alors que l’on fait tout un foin pour les arbres et de l’Amazonie poumon de la planete…..connerie que nenni.
      Ne te meprends je suis pour sa protection.
      Je suis un vrai ecolo et pas un ecolo bobo qui n’est que dans la re…pete comme 90% de ceux qui se disent ecolo,sans reflexion,sans savoir, sans logique, ni bon sens.

      2)La paix en Europe n’a rien a voir avec l’Union Europeenne mais plutot avec les bombes atomiques de peur d’une destruction massive mutuelle ‘est ce qui nous a preserve de la guerre et rien d’autre..
      CQFD
      L’UE c’est la PAIE pour ceux qui nous dirigent et c’est la guerre a l’exterieur et tout pres pour etendre son hegemonie….en Syrie justement.
      C’est voulu par les USA et la France ,sans autorisation de l’ONU, qui veulent en prendre le controle.
      La Syrie n’a rien demandee non plus.
      Cela s’appelle de la colonisation ,sous faux drapeaux, pour s’emparer des postes cles du pays…corrompre le pouvoir,controle monetaire,vol des richesses,ect…..

      Qui provoque la Russie en permanence en ce moment???
      Qui cherche la guerre (grace a l’OTAN et nous en premiere ligne)?
      Le pape,peut-etre?

      Et toi ,tu appelles cela la paix!!!
      !Et je ne te parle ,meme pas de la Yougoslavie ni de l’Ukraine….
      Tu te rejouis de la guerre que l’UE amene chez les autres??
      C’est ce qui te rend heureux?
      Mais ,peut-etre ,que cela va bientot etre notre tour……. a force de chercher la merde avec nos politichiens corrompus!

      • Hé Bêê !

        Avec tout ça, es-tu heureux, Norbert ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

        Tout ce discours parce que ce pauvre Dereco a eu le malheur d’écrire le mot « Europe »…

        Cool, Norbert. Et ne « saute pas comme un cabri » dès que ce mot est évoqué… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        Je partage pourtant pour une grand part ton analyse, mais le sujet, c’est LE BONHEUR…

        ROBISOUS http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

        • rouletabille rouletabille

          Salut FENRIR,j’apprécie vos réparties avec NORBERT,je crois que vous vous compléter;je ne participe pas car pas concerné et que le sujet me semble pas constructif tel que présenté dans le débat avec des gens de votre qualité FENRIR et NORBERT j’attendais un effort;meme symbolique en faveur de ce brave et courageux ASSELINEAU ,peine perdue.
          bisous
          http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        • Norbert

          Fenrir,

          Merci de t’inquiter de mon bonheur….
          Ma foi,je crois que oui….

          Pour tout te dire ,quand j’essaie de faire passer le message que le bonheur ne peut venir que de l’interieur,celui de l’exterieur n’etant qu’un complement……
          Je tente de faire comprendre que le monde exterieur est le meme pour tout le monde.
          Et comme je dis toujours….si tu veux que le monde change….
          commence par toi et tout changera car rien n’est ecrit.
          C’est a chacun d’ecrire sa vie….la vie qu’il a envie d’avoir …car les ressources,la source du bonheur , sont a l’interieur inepuisables.
          C’est une question de ressenti,de confiance en soi,d’ouverture d’esprit,de resilience,de tolerance…..ect….
          bla,bla le sujet serait inepuisable et beaucoup d’autres personnes sont beaucoup plus qualifiees que moi pour en parler.

          Et devine quel est mon surnom aupres de certains(qui n’ont rien compris a la chose)?
          Ministre ….. de l’Interieur….
          cela me fait bien rire et je ne manque pas une occasion d’en rire avec eux. …comme cela tout le monde est content.

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif C’est clair qu’avec ce « Derek tout droit sorti d’un cours d’éco »http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif va y’avoir du boulot niveau déformatage, …c’est du gros chantier là, je crois même qu’il va falloir commencer par une bonne démolition, voir même tout raser à blanc ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Dereco, ton Europe de la paix, c’est surtout l’Europe du pillage, de la misère et de l’autodestruction ! …pas sûr qu’on ait gagné au change là ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
      Et au lieu de t’inquiéter de la menace imaginaire du grand vilain Poutine, tu ferais bien mieux de t’inquiéter du retour en France des bases militaires de tes amis impérialistes US qui sont infiniment plus dangereux ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

      • Le veilleur

        se ne serait pas GROS qui aurait changé de pseudonyme ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

        • Panurgie

          Il faut arrêter de sauter à la gorge de tout ceux qui peuvent dire quelque chose de positif sur l’europe, voir que l’europe est positive.
          Non seulement vous allez finir sans contre avis mais en plus ça ne doit pas pousser certaines personnes à participer.

          • http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
            Entièrement d’accord avec toi, Panurgiehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

            C’est encore une fois assez regrettable de voir partir en vrille un sujet sur l’un des fondement de la philosophie qui consiste en la recherche du bonheur.

            Tout cela parce que certains critiquent la paille dans l’oeil du voisin, sans voir les poutres dans le leur… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

            Boarf ! L’Europe, Poutine, L’OTAN, L’UE, Les USA, et tutti quanti…

            Ben, je vous trouve bien tristes, ravagés par des obsessions négatives, et le pessimism-porn, Les Copains. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

            A quel égrégore participez-vous le plus ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • Balou

      Quoiqu’il en soit au niveau du réchauffement climatique, ça ne retire rien hélas à la pollution atmosphérique grandissante.

  • Comme chaque jour, je suis heureux de renaître de mes rêves, je m’extase devant la nature qui se dévoile et nous entoure, le bruit d’une rivière, le gout d’un fruit, et tout cela me remet à ma place;

    Je suis, je vis, je ris…

  • rouletabille rouletabille

    On réconforte quelqu’un de malheureux ou dans la peine.
    Le Bonheur n’a besoin que d’être,pas besoin de réconfort,le chercher c’est le fuir et souvent sans le savoir,par contre il est contagieux .
    Jsuis pas philosophe et sais difficilement exprimer mon bonheur ,sauf quand je gagne au snooker mais il n’y a pas que ca bien sur,désolé de ne rien apporté en +,j’aime bien le texte de l’article.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Natacha Natacha

    Bonjour, :)
    J’ajouterais
    Ecouter de la musique en harmonie avec la Vie
    http://www.youtube.com/watch?v=9ZfquTC52QU
    Cultiver le silence intérieur
    Belle journée les Moutons Eveillés :-)

  • Natacha Natacha

    Nous faisons le monde .
    Le monde est ce que nous sommes.

  • Le bonheur pour moi c’est savoir se poser dans le moment présent, être en accord avec les éléments avoir la bonne vue de l’esprit voir le monde qui nous entours tel qu’il est sans interpréter.

    Ensuite il est bien aussi d’avoir trouver sa moitié et être en symbiose avec et partager les choses simples de la vie avec.

    Orné

    • rouletabille rouletabille

      pige pas.
      vous cite
      « Le bonheur pour moi c’est savoir se poser dans le moment présent, être en accord avec les éléments avoir la bonne vue de l’esprit voir le monde qui nous entours tel qu’il est sans interpréter.  »
      .
      Qu’est ce que cela à voir avec le Bonheur ?
      AH oui ,c’est votre BONHEUR ..
      .OK;c’est super matérialiste,mais bon chacun son niveau
      bisous
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Se poser sur le moment présent c’est justement savoir profiter des choses simples de la vie dans ce qu’elle représente et non de ce qu’on en crois. Se dont je parle n’a strictement rien avoir avec le matérialisme c’est tout l’inverse justement.

        Si tu ne comprends pas des principes philosophiques simples je pourrai peut être te conseiller se livre : https://www.amazon.fr/Bonheur-sagesse-Yongey-Mingyour-Rinpotch%C3%A9/dp/2253131695 > Bonheur de la sagesse de Yongey Mingyour Rinpotché

        Orné

        • rouletabille rouletabille

          J’ai pas besoin d’un bouquin,le bonheur ne s’apprend pas .
          C’est comme vous dites,je vous cite
           » savoir profiter des choses simples « hahaha,PROFITER ,ok j’ai compris.
          Bisous
          http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

          • Le bonheur ne s’apprend pas dans un bouquin effectivement. Mais la compréhension de phrase simple ça peu sans doute aider. Puis il y a un fossé entre la théorie et la pratique.

            Le livre et là pour comprendre des préceptes philosophiques et non le bonheur, mais tu l’avais très bien compris. Précepte qui peuvent aider à apprivoiser le bonheur.

            Orné

  • engel

    – Comme dans beaucoup de domaines, ceux qui en parlent le plus, sont souvent ceux qui le pratiquent le moins.

    – D’autant plus, que ce mot bonheur est un « total générique », chacun ayant sa propre perception de la chose.
    …Allez donc demandez à un sado-maso ce qui le rend heureux.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • confucius

      Bonsoir,

      Bien vu !
      Sinon, « le paradis est acquit pour les simples d’esprit », dixit « Jésus » n’est-ce pas ?
      Comme les serbes à la fin du siècle dernier, qui vivaient simplement avant de prendre des bombes sur la tête, et finir sous 4 mètres de terre ?
      Comme les ivoiriens, qui sont dirigés par un étranger, qui a taillé à la serpe la population, et qui amplifie le pillage du pays ?
      Comme les libyens qui vivaient au paradis sur terre, jusqu’au moment où ils prirent des bombes sur la tête pour disparaitre à leur tour ?
      Et aujourd’hui, comme les syriens, de toutes confessions, qui vivaient tranquillement jusqu’au moment où des égorgeurs firent leur apparition pour s’en donner à cœur joie et faire partir les récalcitrants pour l’europe, en compagnie de porteurs de passeports volés, qui à la 1ère occasion ne nous feront pas de cadeaux ?
      Sans oublier, que nos alliés d’outre-atlantique chatouillent l’ours, qui est un danger tout proche de nous avec ses représailles possibles, et bien loin de chez eux.
      Alors, je préfère réfléchir calmement, sereinement, sans colère et avec joie, tant que cela est possible, à ma destination prochaine et lointaine, mais… à trouver, où…?
      Loin des jours noirs qui s’amplifient, puisque depuis l’an 2000, les salaires/retraites n’ont pas augmenté, cependant qu’avec l’inflation notre « pouvoir d’achat » s’est transformé en « pouvoir de survie » !
      Aujourd’hui, n’est qu’un « antipasto », le plat consistant est à venir !
      Oui, ce sera le « bonheur », ou plutôt la « sérénité » quand j’aurai éloigné ma famille de ces dangers.

      • engel

        …Sage décision.

        Bien que la folie soit mondialisée, il est vrai que certains endroits sont plus propices à une sérénité retrouvée. Le tout, étant de ne pas se tromper et de pouvoir s’y projeter, soi et ses proches.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        • engel

          Petit correctif pour grosse nuance.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
          – « Heureux les simples EN esprit, car le royaume….», dixit « Jésus »

          • Riddick Riddick

            Moé à la bonne heure ! :-D Mais c’est l’heure des autres, les esprits simples… ;-) Le bonheur serait donc le Roi homme avec un ou deux aime… Mais « Mon royaume n’est pas de ce monde… » dixit Jesus…

  • Pinpin

    Poème du Bonheur

    On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s’être marié, après avoir eu un enfant, et ensuite, après en avoir eu un autre…

    Plus tard, on se sent frustré, parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands et on pense que l’on sera mieux quand ils le seront.

    On est alors convaincu que l’on sera plus heureux quand ils auront passé cette étape.

    On se dit que notre vie sera complète quand les choses iront mieux pour notre conjoint, quand on possédera une plus belle voiture ou une plus grande maison, quand on pourra aller en vacances, quand on sera à la retraite…

    La vérité est qu’il n’y a pas de meilleur moment pour être heureux que le moment présent. Si ce n’est pas maintenant, quand serait-ce ?

    La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à terminer. Il est préférable de l’admettre et de décider d’être heureux maintenant qu’il est encore temps.

    Pendant longtemps, j’ai pensé que ma vie allait enfin commencer, ‘ La Vraie Vie! ‘ Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin, un problème qu’il fallait résoudre en premier, un thème non terminé, un temps à passer, une dette à payer. Et alors la vie allait commencer ! ! ! !

    Jusqu’à ce que je me rende compte que ces obstacles étaient justement ma vie. Cette perspective m’a aidé à comprendre qu’il n’y a pas un chemin qui mène au bonheur.

    Le bonheur est le chemin. Ainsi passe chaque moment que nous avons et plus encore : quand on partage ce moment avec quelqu’un de spécial, suffisamment spécial pour partager notre temps et, que l’on se rappelle que le temps n’attend pas.

    Alors, il faut arrêter d’attendre de terminer ses études, d’augmenter son salaire, de se marier, d’avoir des enfants, que ses enfants partent de la maison ou, simplement, le vendredi soir, le dimanche matin, le printemps, l’été, l’automne ou l’hiver, pour décider qu’il n’y a pas de meilleur moment que maintenant pour être heureux.

    LE BONHEUR EST UNE TRAJECTOIRE ET NON PAS UNE DESTINATION !

    Il n’en faut pas beaucoup pour être heureux. Il suffit juste d’apprécier chaque petit moment et de le sacrer comme l’un des meilleurs moments de sa vie.

    source : http://www.loiseauvert.fr/index.php/fr/mediter/12-poeme-du-bonheur

  • Pour apprivoiser le bonheur outre le fait de se poser sur le moment présent (ceci apparemment tout le monde semble l’avoir bien compris). On dois pouvoir se libérer de la souffrance, car sans ça il est impossible de vivre épanouis à tout moment. Pour se faire on dois apprendre à sonder son âme pour pouvoir identifier la racine des souffrances qui nous empêche de se réaliser pleinement, ça passe par la méditation, seule la médiation permet de pouvoir regarder à l’intérieur de son âme. Et qu’est ce la méditation sinon se poser là sans rien attendre ? se poser sur le moment présent et retourner sa vue vers l’intérieurs ? laisser ses penser filer sans les attraper et les conceptualisés.

    Il existe 3 poisons de l’esprits qui est cause de souffrance :
    – Avidité ou Soif
    – Colère ou Aversion
    – Ignorance ou Indifférence

    On peut aussi rajouter : la jalousie et l’orgueil.

    Il existe 4 nobles vérités pour s’en libérer :
    : La vérité de la souffrance : toute vie implique la souffrance, l’insatisfaction ;
    : la vérité de l’origine de la souffrance : elle repose dans le désir, les attachements ;
    : la vérité de la cessation de la souffrance : la fin de la souffrance est possible ;
    : la vérité du chemin : le chemin menant à la fin de la souffrance est la voie, médiane, qui suit le noble sentier octuple.

    Et douze liens interdépendants :

    L’ignorance (avidyā) : L’ignorance de la loi de cause à effet et de la vacuité. L’ignorance produit le karma.
    Le karma (les saṃskāras) : Somme des actions (conditionnées) du corps, de la parole, et de l’esprit, qui produisent la conscience.
    La conscience (vijñāna) : La conscience produit le nom et la forme.
    Le nom et la forme (nāmarūpa) : Le nom et la forme produisent les six sens.
    Les six sens (Ṣaḍāyatana) : Les six sens (toucher, odorat, vue, ouïe, goût, mental) permettent l’apparition du contact.
    Le contact : Des six sortes de contacts (tactile, odorant, visuel, auditif, gustatif, mental) découlent les 6 sensations.
    La sensation (vedanā) : Les sensations agréables produisent l’attachement (désir ou soif).
    La soif (tṛṣna) : Le désir d’obtenir des sensations agréables produit la saisie, l’attachement.
    La saisie (upādāna) : Appropriation des objets désirables qui produit le devenir.
    Le devenir (bhava) : L’appropriation par la saisie produit la force du devenir, qui conduit à la (re-) naissance.
    La naissance (jāti) : La naissance est la condition qui produit vieillesse et mort.
    La vieillesse et la mort (jarāmaraṇa) : La vieillesse et la mort sans pratique de libération n’éliminent pas l’ignorance

    Ce sont les préceptes de base à comprendre pour suivre la voie du milieu vers la liberté et la lumière.

    Akasha.