Oui il est possible de faire autrement que de participer aux scandales des abattoirs!

Les scandales liés aux abattoirs se multiplient depuis quelques années, car au vu de la demande, il faut un niveau de production à la hauteur, ce qui implique qu’il est tout simplement de faire cela dans la dentelle ni dans le respect total des animaux.

Ces dernières années, nous avons eu entre autres scandales la vache folle, la contamination à la dioxine, la grippe aviaire, les viandes vendues sous une fausse appellation, tous font partie des plus gros scandales alimentaires de ces dernières années. Le dernier scandale en date, celui du GAEC du Perrat avec ses 300 000 poules élevées dans des conditions déplorables n’est qu’une partie du problème, un tiers des abattoirs ne sont pas en conformité, tout simplement catastrophique.

marche-fermeture-abattoirs-paris-vb (7)Aux dernières nouvelles, l’ensemble des 300 000 volailles du GEAC du Perrat vont être tuées pour être transformées en farines animales

Pourtant, il y a une solution intéressante que chacun peut appliquer pour tenter de faire sa part du colibri, celle qui consiste à réduire sa consommation de produits d’origines animales, que cela soit le lait, la viande, les oeufs, bref, tout ce qui peut venir d’animaux et d’élevages.

Cette solution porte un nom: le véganisme.

Certains sont bien trop attachés aux produits tels que la viande, vous n’êtes pas dans l’obligation de devenir végan de manière radicale, mais vous pouvez néanmoins réduire le besoin en usant d’astuces diverses et variées qui méritent bien que l’on s’y penche.

C’est en découvrant que l’on pouvait réaliser de la meringue en remplaçant les oeufs par de « l’eau de pois chiches » sans qu’il n’y ait la moindre différence, que cela soit au goût comme au niveau texture, que j’ai bien réalisé que les possibilités étaient au final nombreuses (peut-être suis-je naïf, tout simplement…).

Le véganisme, il y a de quoi s’en inspirer pour cuisiner sans qu’il n’y ait la moindre souffrance animale, et rien que cet argument peut mener à tenter l’expérience, ce que je vais faire personnellement.

Juste pour donner l’eau à la bouche, rien que cette assiette découverte sur le blog 100-vegetal.com donne envie de tenter:

salade-nouilles-thaiIl est donc intéressant de savoir comment remplacer, ne serait-ce qu’un minimum certains ingrédients d’origines animales par des alternatives végétales, surtout que pour les plus récalcitrants, le goût des recettes ne s’en trouvera pas forcément modifié… Et si de telles habitudes s’imposaient, combien d’animaux se retrouveraient sauvés dans l’avenir? On ne produit pas ce qui ne se vend pas, alors tentons de réduire la demande…

Je vous propose donc ces quelques alternatives, et espérant vous y trouviez des solutions intéressantes:

  • Le lait

J’adore cette question. On me la pose souvent : « mais pas quoi remplaces-tu le lait ? » C’est que la réponse est tellement facile et gourmande qu’elle suscite l’intérêt des plus réticents au changement.

Parmi mes préférés, je cite donc les laits (je dis « laits » mais il s’agit bien évidemment de boissons) : de soja nature ou vanille, d’avoine, d’amande, de riz, d’épeautre, de pistache, de coco, de noisette, de châtaigne, de sorgho, de sarrasin, de millet… En pâtisserie, on préférera des laits plutôt « épais », comme le soja, l’amande, l’épeautre ou l’avoine.

Où peut-on les trouver ? En grandes surfaces et magasins bio. On peut également les faire chez soi très rapidement.

–> Je vous invite à consulter l’excellent dossier Faut-il manger des produits laitiers ? de Loetitia Cuisine qui offre tout un panel d’alternatives au lait, au fromage, à la crème…

  • La crème

Oh la crème… Fameuse crème fraîche que l’on trouve dans tous les plats !!! Est-elle cependant si indispensable en cuisine ? Eh bien, je ne pense pas !

Car là aussi, le choix est grand et on trouve aujourd’hui des crèmes de : soja, riz, avoine, épeautre, amande, millet

Ces crèmes végétales s’utilisent comme des crèmes « normales » et ont l’avantage d’être dépourvues de cholestérol. Elles comportent également moins de matières grasses. On aurait donc bien tort de s’en priver !

Où peut-on les trouver ? En grandes surfaces et magasins bio, tout comme les laits végétaux.

  • Le beurre

Avec la crème, le beurre est un des produits laitiers les plus employés en cuisine. Quand je pense au beurre, je pense surtout à l’excellent film Julie et Julia et à la réplique de Julie : « You can never have enough butter » (on ne peut jamais mettre assez de beurre) !

Il est vrai que le beurre (surtout le beurre salé) est un ingrédient magique. Si, si, je l’admets ici. Fut un temps où la baguette de pain, le beurre et moi, on était très copains (avec mes hanches, beaucoup moins du coup !).

Et puis j’ai redécouvert les huiles (coco, tournesol, pépins de raisin, colza, olive…) et les purées d’oléagineux que l’on trouve en magasins bio (amande, noisette, cajou, cacahuète, sésame…). Les purées d’oléagineux s’utilisent dans des cakes et des gâteaux, ou encore étalées sur des tartines de pain. Elles sont riches en bons acides gras polyinsaturés ainsi qu’en protéines. Riches en fibres, elles apportent en plus des vitamines B1, B2, E, du calcium, magnésium, potassium, phosphore, sélénium et zinc.

Où peut-on les trouver ? Les huiles se trouvent en grande surface ou magasin bio tandis que les purées d’oléagineux se trouvent en magasin bio uniquement. Certains estimeront que leur prix est trop élevé mais qu’ils se rassurent : un grand pot de purée d’amande ou de cacahuètes dure plusieurs semaines car on en utilise peu à chaque fois au final, et pas systématiquement.

Quid de la margarine végétale ? La margarine végétale, sans produits laitiers, ça existe. Sachez cependant qu’elle contient toujours de l’huile de palme (hormis la margarine bio Vita’coco de la marque Vitaquell) et qu’il est donc préférable de l’éviter, pour sa santé certes (elle contient 50% d’acides gras saturés), mais aussi et surtout pour son impact dévastateur sur l’environnement et les animaux. L’huile de palme est l’huile la plus produite dans le monde et sa surproduction est responsable de la destruction de forêts dans les principaux pays producteurs (Malaisie, Indonésie, Bornéo et Sumatra). Il en résulte une aggravation des rejets de gaz à effet de serre ainsi qu’une réduction du milieu de vie de nombreuses espèces dont l’orang-outan. Sachez, enfin, qu’il est possible de confectionner sa margarine végétale maison, garantie sans huile de palme !

  • Le fromage

Là encore, je vous l’avoue : fut un temps, le fromage et moi… Fut un temps, je pouvais sauter l’entrée et le plat principal pour me délecter de fromage. C’est dit.

Nous vivons dans un pays réputé pour son fromage. D’après certains dires, il y aurait en France autant de sortes de fromages que de jours dans l’année…

Alors non, pour moi, rien ne peut remplacer le fromage de vache, de chèvre ou de brebis, celui qui sent les chaussettes et qui accompagne parfaitement un bon verre de vin rouge et une belle tranche de pain complet.

Mais quand je pense à la manière dont ce fromage est fait, au veau que l’on retire à sa mère (inséminée artificiellement de nombreuses fois par an, destinée à une vie de souffrances) pour récupérer son lait (un veau qui sera placé dans une petite cage où il ne pourra pas bouger afin de ne pas développer de muscle), à toutes ces mamans aux coeurs et aux pies meurtries qui finiront dans un burger fast-food bas de gamme, je préfère me rabattre sur les « faux-mages », les fromages végétaux (et à ceux qui me demandent « mais tu n’as pas pensé à prendre une vache et à boire son lait ? » je réponds « no comment ») !

Et sachez que (grand avantage !), ces derniers peuvent être faits maison, comme nous le montre par exemple Marie Laforêt dans son ouvrage Fromages Vegan.

Où peut-on les trouver ? Les « faux-mages » ou fromages végétaux tous prêts se trouvent en magasins bio, souvent sous le terme « pâtés frais » ou « spécialités à tartiner ». On peut également les confectionner.

  • Les œufs

Souvent le plus compliqué pour nous à remplacer (mais rassurez-vous, c’est psychologique !), sachez que les œufs se remplacent très facilement, de beaucoup de manières différentes : duo bicarbonate alimentaire/vinaigre de cidre, compotes de pomme, bananes écrasées, purées de courges, tofu soyeux, fécules de maïs ou tapioca…

Je vous invite à consulter l’article très clair et complet, avec un joli tableau, écrit par Ophélie, pour son blog Antigone XXI.

Sur mon blog, vous trouverez de nombreuses recettes « classiques » sans oeufs (cookies, muffins, financiers, crêpes, gaufres, génoisesbrownies, galettes des rois…).

Source: Auvertaveclili.fr

 

43 commentaires

  • verisheep

    Il est aussi possible de produire soi-même les protéines qu’on consomme, en respectant les bêtes.

    Les « végans » exterminent des millions d’acariens à chaque fois qu’ils prennent une douche… Ils sont donc des génocidaires en puissance.

    La façon dont on traite les animaux dans les abattoirs est dégueulasse. soit.

    De là à remettre en cause l’omnivorisme humain, il faut arrêter le délire…

    Mon cochon est très heureux et bien traité… ! Il n’est jamais torturé…
    Ce qui le rend délicieux passé à la broche.

    • Malheureusement, l’homme n’est PAS un omnivore …

      • Danai

        Comme tu le dis Captain FLAM, l’Homme n’est pas omnivore.

      • verisheep

        Va dire ça aux inuits…

        L’homme est un omnivore opportuniste qui adapte son alimentation à son milieu, et il l’a toujours été d’après la paléoanthropologie.

        En parlant d’anatomie comparée si chère aux végans, on constate que l’animal se rapprochant le plus de l’homme, tant sur le plan physique que génétique, est le chimpanzé… dont le régime alimentaire est omnivore.
        Il chasse et n’a pourtant pas de « griffes pour attraper, tuer, déchirer » non plus.

        • klempkl

          Et tu te sent au même niveau d’intelligence et de moral que un chimpanzé pour justifier tes actes et ta conscience avec cette comparaison ?
          Le chimpanzé chasse c’est vrai, il utilise même des armes et des outils comme nous, mais pour autant ne somme nous pas a un niveau de développement plus évoluée ?

          • verisheep

            Il n’est pas question de morale ou d’intelligence ici, mais de régime alimentaire biologiquement adapté.

            Que les végans justifient leur pratique par des interdits éthiques je veux bien, mais qu’ils ne réinventent pas notre histoire et notre fonctionnement biologique à des fins prosélytes!

            • klempkl

              Je savais pas qu’ il exister un complot vegan pour faire croire au gens qui on serais des herbivores ce qui est aussi faut que l homme serait carnivore. Essayes avoir un régime alimentaire carnivore et les problème de santé suivrons très vite comme pour les modèles anoxerique qui mange que de la salade. L homme est biologiquement frugivore comme le chimpanzé se qui l empêche pas de se nourrir de viande ou d insecte si l opportunité se présente ou qu il n y a pas de fruit à dispo, mais pour autant le protéine annimal ne sont en aucun cas indispensable à notre bon fonctionnement et il est même préférable de les limites au maximum pour notre santé. J aimerais voir un argument scientifique qui prouve le contraire et quine soit pas issue d argumentaire marketing des lobby des produits laitier ou carne

            • On ne ré-invente justement RIEN !

              Étudie un peu la biologie … au lieu de vouloir avoir raison à tout prix !!

              Pfff….

        • Primo : Un peu facile : Les inuits n’ont PAS le choix : Va essayer de faire pousser des carottes au pole Nord …

          Deuxio : Argument battu et re-battu et FAUX : les singes ne chassent pas et ils mangent des animaux déjà morts trouvés (et au cas où …) et il y a UNE seule espèce de singe spécifiquement carnivore …
          ( et FAUX : les plus proches de nous sont les Bonobos !! )

          Désolé pour toi, mais je me suis archi-documenté sur le sujet depuis que j’ai 17 ans …

          • klempkl

            En réalité j ai moi même était très étonné d apprendre que les singes pouvais chasser mais des scientifique on renssense quelques rares cas où les singes utiliser une sorte de lance en bois pour attraper des petit animaux cacher dans des tronc creux, difficile pour autant de conclure qu’il s agit d un comportement général à toute la population et moins de la a les qualifiés de chasseur mais plus des comportements oportuniste. bref cela ne change en rien du faite que nous ne sommes pas des omnivores.

            • Effectivement, c’est VRAI : tu as raison …

              Je me souviens avoir vu ce reportage dans lequel des singes utilisaient des bâtons pour attraper des fourmis (et aussi de petits animaux) … mais surtout des fourmis ;)

              Voilà donc notre évolution naturelle : Manger des insectes (ils le font déjà en Asie)

            • Zugzwang

              Il faudrait définir « chasser ». En biologie, on m’a appris qu’un animal est nommé « prédateur » lorsqu’il chasse, tue et mange sa proie. A ce titre, un vache est définie comme étant un prédateur dans la mesure où elle chasse, tue et mange sa proie : l’herbe !

          • verisheep

            Je n’ai jamais dit que l’homme est « spécifiquement carnivore »! Il est omnivore.

            Et ne sois pas désolé, tu es « archi-documenté », mais nous n’avons peut-être pas les mêmes sources d’information…

            D’après Nature (revue scientifique à comité de lecture) nous avons 98,7 % d’ADN en commun avec le bonobo COMME avec le chimpanzé.
            http://www.nature.com/nature/journal/v486/n7404/full/nature11128.html
            De plus, le bonobo est lui aussi omnivore, ton argument fallacieux n’a donc aucun intérêt.

            Et si, le chimpanzé chasse, et mange en moyenne 65g de protéines animales par jour: http://www.youtube.com/watch?v=qso4rJFPXJw

            D’après la société d’anthropologie de paris (autre revue scientifique à comité de lecture):

            ** MODÉRÉ par Captain FLAM ** : OK, 30% ça fait petit … mais JE préfère à 50% : et ça reste lisible !!

            ** DÉ-MODÉRÉ par Verisheep ** (TU préfères, mais JE ne me soumets pas si facilement à ton tout nouveau pouvoir arbitraire…)
            Non, à 50% on s’arrache les yeux… Va pour 60%, parce que je suis conciliant.

            • En fait, j’étais en train de te rédiger une très très longue réponse … mais pas encore terminée …

              Et qui mériterait finalement d’en faire un article !

              Donc, tu liras ma réponse dans les prochains jours … ou pas !!

              Pour l’instant, j’ai d’autre chats à fouetter !

            • verisheep

              Pas très grave, je me passerai (…ou pas) de ta réponse.

              Par contre tu as réduit au point de les rendre illisibles les extraits de la société d’anthropologie de paris qui invalident ta thèse, ce qui n’est pas très fair-play et s’apparente à un abus de pouvoir.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

              Je les ai donc redimensionnées raisonnablement afin que les lecteurs puissent se faire un avis impartial.

            • FAUX et archi-faux : J’ai procédé de la même façon que POUR MOI … et j’ai édité les balises à TA PLACE !!

              avec un lien pour les consulter en plein écran !!

              Tu commences à me brouter avec ton fair-play … commence déjà par l’être !

            • Euh ! Et si le Modérateur apprenait à se modérer… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

              T’excites pas Captain ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

              « La Vie est Belle ! » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

              « Même si ce Monde est injuste… » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

              Prends un peu de recul et parles à Voltihttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif
              http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

            • T’inquiètes, je commence à peine à m’énerver là !! (je peux aller beaucoup plus loin …)

              Ce matin j’avais un peu la rage … mais je suis passé à autre chose de plus important ;)

              Ce que tu me dis me conforte dans ce que je pense de toi … comprenne qui pourra !

              Fin du H.S

            • verisheep

              Pourquoi cette rage, mon capitaine?
              En quoi ai-je manqué de fair-play: ce que je dis est vérifiable, et mes sources scientifiquement reconnues ne sont pas si fantaisistes que le blabla de Gary Yourofsky , si?
              Pour peu qu’elles soient lisibles évidemment…
              A priori pas de coup en dessous de la ceinture de ma part.

              Ne peut-on pas discuter de ce sujet avec des ARGUMENTS valables, et de façon civilisée?
              Convainc-moi plutôt que d’estropier mes commentaires!

              A moins qu’il ne s’agisse d’un sujet tabou, plus de l’ordre du dogme religieux que de la réflexion scientifique et de l’analyse….

  • Yanne Hamar

    « Tant qu’il y aura des abattoirs ,il y aura des guerres ».
    La consommation de viande est un confort comme un autre que peu de personnes sont capables de remettre en cause.
    Il y aura toujours un tas de bons prétextes pour continuer à faire couler le sang. Si l’humain était un être achevé le problème ne se poserait pas.

    • rouletabille rouletabille

      faut dire que la viande des bestioles humaines est gaspillée dans l’abattoir des guerres elle ne compte pas et on l’enterre comme des détritus (maintenant on l’incinère dans des fours )
      Au moins les abattoirs des autres bestioles sont bien mieux gérés et rapportent du fric.
      Ils meurent dans de meilleures conditions et sont nourries et logées .
      Bien sur cela est gerer par des spécialistes(bestioles humaines) qui s’y connaissent et sont payées pour les massacres et en vivent pour nourrir leur famille .
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Je suis pour le végétarisme, voire même le véganisme.

    Cela me laisse plus de viandes.

    Merci donc à toutes et tous.

    Continuez votre prosélytisme limite sectaire.

    Et laissez-moi tuer, plumer, vider, dépecer, découper, cuisiner et consommer, ce que je veux.

    Est-ce que je vous incite à manger de la viande ?

    Chacun est libre de faire ce qui lui semble bon.

    Et dans le cochon… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • Désolé de te le dire mais non on est plus trop libre de ses choix vu qu’on a laissé allez trop loin les choses. Il est de notre devoir de réadapter son régime alimentaire. Bon maintenant je ne dis pas non plus qu’on soient obliger d’aller dans les extrêmes style vegan (même si perso j’en suis un). Mais il est évident qu’on doivent tous faire des efforts. C’est comme pour le changement de politiques que tu prônes au fait (et dont je suis le 1er à être d’accord). L’homme est un mitan et peut s’adapter à toutes les situations si il en est forcé, c’est plus encore d’être omnivore ça (sourires).

      Orné

    • @Fenrir,
      Dans le cochon un morceau est a éviter, c’est pour cela qu’il n’est pas cacher ni hallal.
      Mais ils ne savent pas quel est le morceau a éviter.. Moi non plus. C’est pour cela que je goutte a tout dans ce délicieux bestiau.

    • On ne fait pas de prosélytisme Fenrir on explique pourquoi il est temps d’évoluer dans notre régime alimentaire dont les raisons sont multiples (écologie, protection des animaux et leur droit à la vie, notre santé, notre spiritualité vu que la souffrance animal nous est directement transmise par l’eau ce qui créent des traumatismes dans notre karma). Toi qui prône un changement de paradigme je pense qu’on dois justement aller plus loin encore. L’homme doit aussi évoluer spirituellement pour un nouveau monde.

      Akasha.

      • rouletabille rouletabille

        salut Orne et Akasha ;dac sur votre analyse,tant qu’il y aura des gens payés pour TUER des Bestioles humaines aussi, l’abattoir MONDIAL reste au CAC 40.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Ahlala !!!

    Que de désinformations, de confusions, de simplifications et de caricatures.

    Je vous recommande la lecture du livre « Le singe nu » de Desmond Morris.

    Vous comprendrez très certainement un peu mieux les comportements des individus de notre espèce.

    Car si nous sommes effectivement des primates, l’évolution nous a conduit à devenir des primates-prédateurs.

    Alors effectivement, nous n’avons pas les griffes, ni la dentition des carnivores, mais nous avons développé l’outil et surtout le feu.

    N’en déplaise à beaucoup, mais tous les sites préhistoriques conservent la trace de consommation de viandes, en plus de traces de consommation végétales.

    Je ne dénie pas la philosophie, ou les religions, qui proscrivent la consommation de viandes, et le meurtre d’animaux, mais en quoi le fait que certains refusent de se plier à ce nouveau diktat du politiquement correct, vous gêne-t-il ?

    Je comprend tout autant et partage les réactions concernant l’élevage industriel, tout comme l’industrie de l’abattage.

    Mais en quoi cela-vous concerne-t-il de connaître le contenu de mon assiette ?

    Nous nous égarons dans des débats stériles, qui ne concerne que chacun et sa conscience.

    Nous pourrions tout autant débattre du sexe des anges, ou de nos pratiques sexuelles.

    Il en est de notre mode d’alimentation de même que de notre sexualité, de nos croyances et religions.

    La tolérance me semble de mise, non ?

    Ma Douce est végétarienne, et moi je suis un méchant tueur de Bambi, d’agneau, de lapinou, cochon, et volatiles.

    A chacun de s’assumer sans emmerder, ni juger les autres…

    Bien à vous toutes et tous, et surtout, bon appétit.

    • rouletabille rouletabille

      Chacun sa bouffe,perso ce que les autres mangent m’indiffère.
      ce que je reproche c’est LA BESTIALITÉ qui règne dans l’abatage,le SADISME à l’état PUR des bestioles dégénérés qui tuent en rigolant de la souffrance ,j’ai connu autre chose ,mais bon.
      bisous FENRIR

  • Bah c’est clair on ne le changera pas le Fenrir (et on l’aime comme il est), eh puis ce n’est pas le but ! Le but ici c’est de simplement montré d’autres facettes qu’il s existent des alternatives et de comment le futur se présente. L’homme n’est pas un primate il est évoluer et évoluera encore on a en nous quelque chose d’extraordinaire et on dois le développer et ne plus manger de viande un jour en fait partie, c’est dans l’ordre des choses n’en déplaise à certain.

    Akasha.

    • Tu commets là une erreur commune Akasha.

      L’homo sapiens est un primate.

      Les soucis viennent de sa réussite en tant qu’espèce.

      Son évolution physique et physiologique s’étale sur des millions d’années, alors que les premières civilisations n’en n’ont que quelques milliers.

      Nous ne sommes que fort peu différents des individus qui ont réalisé les peintures de Lascaux, ou qui chassaient à Solutré.

      J’assume le fait de tuer, est donc d’être un tueur.

      Simplement, je n’y prend aucun plaisir.

      Mais j’ai du plaisir à manger de la viande, des oeufs, du miel…

      Pour en revenir aux abattoirs industriels, je les rejette, tout comme je conchie les bouffeurs de viandes sous cellophane.

      Après, je respecte celles et ceux qui se refusent à manger de la viande, et à tuer, par respect pour la Vie.

      J’emmerde les intégristes de toutes sortes. Que leurs propos soient religieux, ou culinaires.

      Et j’éprouve un relatif mépris pour les individus qui bouffent de la viande, mais n’ont pas le courage de s’assumer et de saigner un poulet ou un lapin pour manger.

      Peu de choses m’énerve autant que des individus qui vont te vanter un carré d’agneau aux herbes, et s’enfuirent dès lors qu’il s’agit de le saigner.

      Ce qui ne s’achète pas ne se vend pas.

      La délégation du meurtre à des professionnels qui doivent quasiment se cacher pour assouvir la demande est une honte.

      Imposer aux individus de venir tuer eux mêmes les animaux qu’ils veulent consommer serait certainement plus efficace pour faire baisser la consommation de viande, que toutes autres formes de tentatives de culpabilisations des con-sommateurs…

      Bien à toihttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • Coucou les mecs :)
        Tu sais moi non plus je ne suis pas trop pour les extrêmes, ça fait d’ailleurs de nous des vegan’s atypiques. Et d’ailleurs je profitais de ta réponse pour répondre plus dans la généralité franchement je n’ai pas grand chose à reprocher à des personnes qui consomme comme toi si déjà ais-je le droit de reprocher quelque chose à quiconque…Car je n’aime pas trop les censeurs, moralisateurs et prud’homme de tout bord. Non ma position est à prendre comme une suite de conseil dont personne n’est contraint et forcé de suivre à 100% C’est juste ma vision d’un futur idéal.

        Maintenant je ne suis pas trop d’accord avec le fait qu’on soit si proche des primates car on a une âme plus évoluée ça ne se limite pas à une enveloppe charnelle. D’ailleurs tu le fait remarquer à juste titre qu’en temps d’homo Erectus on c’est développé très lentement sur des millions d’années avec des progrès anecdotiques. Ensuite sans que l’on sache toujours actuellement pourquoi et comment il y a un changement brusque On devient l’homo Sapiens Sapiens (il y a 300.000 ans). Et là on fait un bon magistral et des progrès sidérants sur un laps de temps court . On passe de nomade à sédentaire, on cultive et élèves des animaux, on érige des villes aux architectures complexes (dont certaines laisse encore dubitatif à l’heure actuelle), un système politique, juridique et sociale, les mathématiques, l’astronomie, etc…Donc non on a pas grand chose à voir avec les primates ! On a des âmes forte dont les capacités dépassent l’entendement et il est temps qu’on s’en rendent compte pour justement reprendre notre pouvoir face aux élites !

        Bien à toi aussi cher Fenrir bizou.

        Akasha.

  • @Fenrir : Je viens de constater une troublante synchronicité mentale entre nous …

    Je viens de rentrer et de lire ta réponse (d’il y a tout juste 2 heures), et en lisant les autres coms (avant même d’avoir lu le tien), je me disais ceci :

    « Ah merde ! Je suis le responsable d’un GROS, très GROS H.S (hors-sujet) !! »

    ça y est ! Je vais me faire virer par Benji !!

    Ce sujet parlait au départ de :

    * La maltraitance animale et apportait une solution ALTERNATIVE :

    qui consiste à réduire sa consommation de produits d’origines animales

    Faut apprendre à lire, les gars !!

    On parlait bien sûr des animaux d’élevages : maltraités, élevés dans des cages, nourris au soja OGM brésilien, piqués aux hormones & aux antibiotiques, et finalement abattus dans les pires conditions (ce qui génère des hormones de stress, i tutti quanti …)

    Donc, par voie de conséquence : « De la Bouffe de MMMEEEEERRRRRDDDDEEE !!!! » – (Jean-Pierre Coffe)

    Et moi, j’ai connement posté un comparatif démontrant que l’homme est PLUS frugivore (ou insectivore) que omnivore (ou carnivore) et c’est parti en COUILLES (j’en profite, Volti est pas là ) sur un débat Pro-Veg & Pro-Carne !!

    Et Merde !

    Alors, recentrons le débat avec quelques Maths :

    Animaux qui souffrent
    +
    Viandes de Merde (ou Dérivés de Merde : Boudin,Saucisson,Lait,Beurre,Fromage, etc …)
    =
    Solution ALTERNATIVE (vegan) pour améliorer sa nourriture quotidienne SANS quitter ses habitudes alimentaires personnelles
    =
    Meilleure qualité de vie pour les moutons enragés !!

    C’est plus clair pour tout le monde comme ça ? GRRRR …

    Et nous restons dans la logique, puisque nous sommes un blog de Solutions Alternatives

    Puisque soi-disant, nous sommes une espèce évoluée … continuons d’évoluer !!

    (Mangeons-nous entre nous, par exemple )

    H.S Perso : @Verisheep : Je te répondrai demain … il est tard …

    • Bisous Captain,

      je vais nourrir mes poules, mes oies, mon canard, et les chiens.

      Pour la chatte et les chatons, c’est déjà fait.

      Pour info, je ne consomme pas les chiens, ni les chats.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      J’espère que ma réponse à Akasha participera à recentrer le débat. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • klempkl

    Totalement d accord! le veganisme est est véritable alternative pour nous que se soit pour se rééduque culinairement et apprendre comment faire des repas équilibrés sans viande ( moins cher et plus écologique et éthique). Cependant il est vrai que une grande partie des vegan sont des extrémiste jusqueboutiste qui méprise toute personne qui ne suivent pas les principes a la lettre. J était moi même comme ca avant puis j ai appris à mettre de l eau dans mon vin. En effet je vie à la campagne et ma famille à toujours était agriculteur, pratiquer l élevage familial et la chasse. Je respecte plus les gens qui assume le faite de tuer des animaux pour se nourrir que ceux qui se contact d acheter leur viande et tourne les yeux devant la réalité des abatoire. Je préfère un meurtrier honnête que un con-sot-mateur hypocrite. Je suis vegan depuis 5 ans mais il m arrive de remancer des oeufs depuis qu elle moi car je suis allergique au gluten et sa m aide beaucoup pour le remplacer dans certaine recette mais surtout car j ai convaincu ma famille de ne plus tuer les poules qui vivent en liberté chez nous pour les manger, du coup je considère ces ouefs comme éthique. Pour être honnête et pour avoir bien réfléchi a la question avec ma femme qui est aussi vegan, si on se retrouver en danger ou en cas d extrême survie on hésiterai pas à tuer ou chasser pour survivre. ;bref je suis en train de faire aussi un HS mais bon je serais pas le premier sur ce topic ;) Peace !

    • Bonsoir Klemkpkl http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      (entre nous, vous faites un concours pour les pseudos imprononçables ou quoi ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif)

      Heureux de croiser un végan tolérant et compréhensif. C’est hélas trop rare.

      J’ai des poules qui me fournissent en oeufs, et également en poussins, car elles sont en liberté sur mon terrain, et surgissent régulièrement de nul part, avec une dizaine de poussins derrière elles.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      Je ne tue jamais mes poules, et elles meurent de vieillesse tranquillement.

      Par contre, je suis obligé à limiter mon nombre de coqs à quelques reproducteurs.

      Je consomme donc régulièrement les coqs surnuméraires qui sont cause de conflits destructeurs et de sur-copulation sur les poules qui n’en peuvent plus.
      (cela tourne au gang-bang…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif)

      Donc, les coqs passent à la cocotte.. (Pas pu me retenir…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif)

      Il est regrettable que bon nombre des individus les plus intransigeants concernant la consommation de viandes, ne vivent pas à la campagne dans une optique de recherche autonome.

      Ils se rendraient rapidement compte que leur régime alimentaire dépend de produits d’importations de l’autre bout du monde, et que les ressources locales imposent l’utilisation de ressources de protéines animales entres autres.

      Ainsi que je l’ai déjà dit, j’assume le fait et la responsabilité de tuer.

      Ce n’est pas un plaisir, c’est pour moi une nécessité alimentaire.

      J’attends avec curiosité que les Végans ou autres, m’expliquent pourquoi, tous les peuples primitifs qui vivent dans l’isolement et l’autonomie consomment des protéines animales depuis la nuit des temps…

      Merci pour ta participation objective, et au plaisir de te lire.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif