Bordeaux: Les grands projets d’architectes dessinent la ville de 2020….

Vous savez qu’Alain Juppé est en lice pour la présidentielle 2017, vous pouvez consulter son programme sur son site. C’est un maire entreprenant qui compte bien donner à sa ville, tous les atouts pour en faire une ville moderne. Ces grands projets s’ils sont menés à bien, vont créer des emplois dans la région. Ces travaux vont coûter des millions d’euros, quand on regarde les images, financés comment?. Un de ces projets, a créé une polémique parmi les habitants de la cité, il s’agit d’une grande mosquée de 12.000m2 prévue à l’origine, dans le quartier de la Bastide, qui a été depuis, face à l’opposition, déplacé quai de la Souys, entre la passerelle Eiffel et la boulangerie Le 48 nous dit Infos-Bordeaux qui rajoute « Si cette décision est un soulagement pour de nombreux bordelais, il n’en demeure pas moins qu’elle risque fort de soulever l’inquiétude des nouveaux riverains. En effet, Alain Juppé, maire de Bordeaux, souhaite continuer à offrir à la fédération des musulmans de Gironde (liés à la sulfureuse UOIF), un lieu de culte de très grande taille : près de 12 000 m2« . Voir en fin d’article. Bizarrement, il n’en est pas fait mention dans ces grands projets. Vous habitez Bordeaux, dîtes nous. Merci à mes correspondants.

Img/20Minutes. Le projet de nouvelle gare SNCF à Bordeaux Saint-Jean, côté Belcier – SNCF

Plusieurs annonces viennent d’être faites ces derniers mois sur la livraison de grands projets architecturaux sur Bordeaux jusqu’en 2020. Lieux culturels, infrastructures, immeubles d’habitation, sièges sociaux… Plusieurs grands projets vont sortir de terre et transformer la ville. Tour d’horizon.

Le projet de complexe hôtelier Radisson Blu « va faire parler de lui » L’agence bordelaise King Kong va réaliser pour Redman un complexe hôtelier atypique sur les Bassins à Flot…

Un pôle touristique aux Bassins à Flot

Les travaux ont démarré sur l’îlot de la fourrière, ce terrain qui abritait l’ancienne fourrière de Bordeaux, situé sur les quais juste en face de la Cité des civilisations du vin. Le site accueillera un parking, des commerces et des restaurants, et un hôtel de luxe. L’idée est de faire de l’endroit une halle sur le modèle du concept Eataly, une chaîne qui a été créée en 2007 à Turin, et où l’on trouve au même endroit des producteurs et des restaurants de produits locaux. La halle, qui se nommera L’Entracte, et l’hôtel devraient ouvrir avant la fin de l’année 2017.

Réouverture du muséum d’histoire naturelle

Fermé depuis plus de cinq ans, le muséum devait rouvrir en 2015. Une série de complications plus tard, cette inauguration est dorénavant programmée pour 2017.

…/…

Un nouveau siège social pour le groupe Fayat et la Caisse d’Epargne

Le groupe de BTP doit inaugurer son nouveau siège sur la rive droite fin 2017, tandis que la Caisse d’Epargne verra son nouveau bâtiment se construire sur le périmètre Euratlantique.

…/…

Une grande salle de spectacles sur la rive droite

L’Arena, grande salle de spectacles et de loisirs modulable de 2.500 à 11.000 places, ouvrira à Floirac, en bord de Garonne, fin 2018. L’architecte est Rudy Ricciotti.

Le musée de la mer et de la marine

Porté par le promoteur bordelais Norbert Fradin, ce site sera installé aux Bassins à Flot, et ambitionne de devenir un pôle d’attractivité touristique majeur pour Bordeaux. Le lancement des travaux se fera jeudi 28 avril, a-t-on appris ce mardi, pour une livraison fin 2018. L’édifice ainsi conçu constituera un ensemble monumental se développant sur 13.500 m2 de surface exploitable, et s’étageant sur 7 niveaux successifs pour une hauteur totale de 45 m. L’architecte sera Olivier Brochet.

Le pont Amédée Saint-Germain-Armagnac

Ce futur pont situé dans la ZAC Bordeaux Saint-Jean Belcier, franchira le faisceau de voies ferrées d’environ 180 mètres de large, au sud de la gare Saint-Jean. Pouvant supporter un transport en commun, il doit permettre aux piétons de rejoindre facilement les deux quartiers de part et d’autre de la Garonne. L’architecte Marc Mimran a remporté le concours pour sa réalisation.

Un nouveau siège social pour Clairsienne et le Crédit Agricole

L’agence d’habitat Clairsienne se fait livrer un nouveau siège social sur le périmètre d’Euratlantique, tandis que la Crédit Agricole verra le sien s’ériger aux Bassins à Flot, sur l’ancien site Lesieur.

La Halle Debat-Ponsan accueillera des commerces, des restaurants et des hôtels

Cet important programme immobilier tertiaire de bureaux, commerces et hôtel de 21.000 m² de surface de plancher prévoit la réhabilitation et la reconversion de la halle Debat Ponsan, patrimoine bordelais industriel sur les quais de Paludate.

…/…

Le projet architectural est conçu par l’agence Nicolas Michelin & associés . Elle prévoit 6.500 m² de commerces, 3.200 m² d’hôtellerie, 11.300 m² de bureaux.

En 2019: Le pont Jean-Jacques Bosc.

Un nouveau pont pour franchir la Garonne. En terme d’infrastructures, c’est l’un des projets les plus attendus des Bordelais. Long de 544 m, ce nouveau pont au débouché du boulevard Jean-Jacques Bosc à Bègles reliera Floirac et sa nouvelle salle de spectacles. Il sera signé de l’agence d’architecture OMA Clément Blanchet/Rem Khoolaas.

La Meca, la Maison de l’économie créative et de la culture

Ce dossier n’a cessé d’accumuler les difficultés et les retards. Les travaux doivent finalement démarrer en juin, pour une livraison en 2019 sur les quais de Paludate…/… L’architecte est l’agence BIG, associée à Freaks.

En 2020, une tour d’habitation en bois.

Cette tour de 50m de hauteur sera la plus grande tour d’habitation en structure bois au monde. Elle abritera 82 appartements au total avec 6 appartements duplex sur les deux derniers niveaux qui auront des terrasses sur le toit. Tous les logements auront des balcons et un jardin commun sera accessible pour tous les occupants. Nommé Hyperion, le projet verra le tour près de la gare Saint-Jean sur le périmètre Euratlantique, et sera porté par un groupement composé notamment d’Eiffage et Clairsienne. Voir ICI article et images.

La tour en ossature bois comprendra de larges balcons. – Jean Paul Viguier et associés. img/20Minutes

Lire l’article complet et voir toutes les images

Auteur Mickaël Bosredon pour 20Minutes

Et le projet de mosquée prévu qui lui, ne fait pas partie de l’article de 20Minutes. Projet monumental lui aussi, qui devrait bien figurer dans la liste.

Article initial:

L’information a été révélée par le quotidien Público. C’est un cabinet d’architecte portugais qui a été choisi par les musulmans de Bordeaux, afin de construire le vaste centre islamique voulu par Alain Juppé dans le quartier de la Bastide.

L’agence Aires Mateus a été créée en 1988 par Francisco Xavier et Manuel Roca Mateus (photo) . Celle-ci est connue pour avoir réalisé un hôtel de luxe à Dublin. Parmi les candidats recalés, on trouve les bordelais « Poly Rythmic architecture » et « Marjan Hessamfar-Joe Verons Architectes ».

D’après nos confrères, cette mosquée avoisinerait un coût de plus de 24 millions d’euros, pour une surface de 12 000 mètres carrés ! L’espace dédié au culte pourra accueillir plus de 4000 fidèles, soit le plus vaste local religieux de toute la région.

Ce projet démesuré, dans les tuyaux depuis une dizaine d’années, est soutenu par le maire de Bordeaux, mais également par les socialistes, dont l’ancien candidat aux municipales, Vincent Feltesse, avait versé 50 000 euros sur sa réserve parlementaire.

Cette mosquée sera gérée par la Fédération des musulmans de Gironde, liée, comme son imam vedette (Tareq Oubrou), aux frères musulmans.

Source Infos-Bordeaux

Bordeaux : Le projet de grande mosquée déménage

Licence CC sous réserve de la mention du site d’origine Infos-Bordeaux

Le site à mis en ligne un sondage avec la question:

Souhaitez-vous qu’Alain Juppé remporte la primaire des Républicains ?

OUI 24% 735 votes

NON 76% 2378 votes

Pour l’instant..

14 commentaires

  • Salamanca33

    Bonjour,
    Je suis de Bordeaux, enfin de Lormont en banlieue, et je sais effectivement qu’il doit y avoir une grande mosquée. En ce qui concerne l’emplacement cité dans l’article, cela me semble peu probable. Entre le pont Eiffel et la boulangerie se trouve la société des cars de Bordeaux, où ma maman travaille. Et vu qu’elle me parle très souvent de son boulot, je peux affirmer sans me tromper que c’est pas dans les tuyaux que leur société géré par Kéolis doit déménager. J’irais aussi aux renseignements vu que beaucoup d’amis d’enfance sont musulmans et pratiquants, à fin de vous donner de meilleurs informations. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • voltigeur voltigeur

      Merci à toi, ça a créé tant de parlottes qu’il est étonnant que plus personne n’en parle, alors que la ville va changer d’aspect avec ces grands ouvrages prévus ;)

      • Salamanca33

        Après renseignement, la mosquée se fera bien là. Mais à l’heure actuelle, cela reste un projet en discussion. Rien d’officiel pour le moment sauf le fait qu’il y aura bien une grande mosquée dans un futur plus ou moins lointain.

        • voltigeur voltigeur

          Merci, 12.000m2 c’est énorme.. Les bordelais ne vont plus reconnaître leur ville. Il faut bien laisser des traces de son passage ;) . Tous veulent un grandiose projet à leur nom, qui restera gravé dans le temps. Centre Pompidou, pyramide du Louvre (Mitterrand), etc…

  • Maverick Maverick

    Marrant, comme les (gros) contrats potentiels se mettent à miroiter dés qu’on parle de candidatures …

  • gnafron

    ouais mais bon…..

    réunir un max de musulmislamistes en un même lieu au même moment n’a pas que des

    inconvénients, si on veut éradiquer le problème…..

    (j’ai aperçu Balou, je me sauve fissa fissa) http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • engel

    Entre autres,
    Bordeaux est une des villes championne d’Europe pour se voir accorder des subventions (européennes) par Bruxelles.

    De très bon dossiers et peut-être un peu plus…

  • Ecomotard

    Tiens donc, voyez-vous ca, Juppé aurait donc trouvé la poule aux œufs d’or.
    Désolé de casser le rêve ambiant mais encore une fois ce sont les contribuables qui vont trinquer.
    La poule aux œufs d’or s’appelle « dette » et aujourd’hui c’est très facile de le prouver.
    http://www.journaldunet.com/business/budget-ville/bordeaux/ville-33063
    La courbe s’envole sachant que :
    – 2015 n’est pas encore compilée
    – les manœuvres comptables permettent facilement de la reporter sur 2 – 3 ans
    – les projets signés ne sont pas encore comptabilisés

    La logique est simple et classique : Sur-dépenser pour faire déferler les rétro-commissions occultes du BTP et des cabinets d’études (financement de campagne et autres prises d’intérêts…).
    Les ME ne devraient plus être dupe de ce genre de trahison économique venant en plus de quelqu’un pourtant déjà condamné.

    De nos jours, la règle de base est simple : « Quand un poly-tocard a le chéquier facile c’est qu’il est commissionné »

    • voltigeur voltigeur

      Franchement! tu crois que les ME sont dupes? Il y a des sujets à pincettes et des plus généraux, donc en faisant un petit cocktail, on parle de ce qui n’est plus dit! Tu vois le gros gâteau mais pas le « petit four »..
      On parle de projets pharaoniques (campagne présidentielle oblige) et je pose la question, QUI va financer? Quant au « petit four » les financiers sont connus, puisque désignés, reste à savoir si c’est toujours d’actu ou abandonné…
      Salamanca33 nous en dira plus, puisqu’il est de la région.

      • Ecomotard

        Ok, j’y suis allé un peu fort mais la question de savoir qui finance ne devrait plus se poser.
        Concernant une des manipulations de Juppé, vous avez le stade en PPP, voté pour 100 000 000 d’€ et qui va coûter le double à minima.
        A voir absolument : http://blog.francetvinfo.fr/oeil-20h/2016/05/16/alain-juppe-aurait-il-sous-estime-la-facture-du-stade-de-bordeaux.html

        Un petit vote de rattrapage et ce scandale illégal va passer à la trappe et ceci à la barbe des citoyens payeurs.
        Alors non, la question ne se pose pas, c’est une perte de temps, une dispersion intellectuelle qui laisse encore un peu de crédit à ces hauts traîtres.

        • Zugzwang

          Pas si fort que ça. A Marseille, le projet est passé ! Rénovation de tout le quartier du port, nouveau stade de foot… Heureusement, la ville a bénéficié d’aides de l’état, de l’Europe, de la région… Autant dire que le contribuable n’a pas sorti 1 centime, et que les impôts n’ont pas augmenté non plus.

          A Bordeaux, on manquera sans doute d’argent pour tout faire, mais on nous en fera cracher assez pour quelques projets pharaoniques, à n’en pas douter.

  • Salamanca33

    En ce qui concerne les ponts, cela ne sera pas du luxe dans la mesure ou Bordeaux est la 3eme ville de France la plus embouteillée.
    Ce que je remarque surtout en voyant tous ces projets, c’est la transformation des quartiers populaires et sociales pour en faire des pôles économiques et embourgeoisés.
    Il est vrai que depuis que Juppé est maire, il a redoré l’image de Bordeaux. Mais il y un cout à tout ça, les impôts ont flambé en 20 ans. Et c’est pas les dernières nouvelles du PPP pour le stade qui va changer la donne. Ce ne seront malheureusement pas que les bordelais qui vont trinquer, mais l’ensemble de Bordeaux métropole. Sachant que les villes de la métropole ont déjà élevé leurs impôts avec divers travaux de restructurations. A terme, les petites classes sont amenés à disparaitre du paysage bordelais. C’est ce que j’en déduit à titre personnel.