Un toit sur la tête pour 200 euros, c’est possible!

Nous ne savons pas ce que la vie peut nous apporter, quelles surprises celle-ci nous réserve, quels coups durs ou quels bonheurs nous pouvons rencontrer, et de ce fait, il est toujours utile de s’informer et de multiplier ses connaissances quel que soit le domaine. Et l’un de ces domaines est bien la construction, toujours utile et pouvant même être salvateur.

Deux solutions ont été proposées et très détaillées dans les deux premières lettres d’information ainsi que des rappels sur la législation en court pour les habitations temporaires,  la Tiny house et la maison-container, d’autres solutions également intéressantes ont été proposées sur le blog, et voici une idée simple que certains connaissent surement: la yourte. Il est possible d’en construire une pour 200 euros seulement, et même s’il ne s’agit que d’une construction temporaire, reconnaissons qu’elle peut s’avérer très utile et même salvatrice, sait-on jamais…

Vous vous demandez comment fabriquer une yourte simplement et 100% recup’?

Voici la yourte que j’ai pu réalisé en quelques semaines et avec moins de 200€ en poche.
yourte-pas-chere1-1024x683Avant tout, quel type de yourte construire?

A la recherche d’un habitat simple de réalisation et bon marché, je souhaitais privilégier les matériaux de récupération. Je voulais bénéficier d’un espace aux proportions harmonieuses avec une surface habitable d’environ 20m².
Afin de l’installer n’importe ou et sans autorisation particulière, je devais opter pour une construction légère en toile.


La yourte était toute adaptée, je devais en revoir la conception pour pouvoir y vivre à l’année sous nos climats (pluvieux à certaines saisons).
Afin de simplifier la réalisation j’ai opté pour une structure flex-yourte. (découvrez le plan de réalisation en bas de cet article)
J’ai découvert cette structure ingénieuse en 2013. Le diamètre était alors de 3,60 mètres. (environ 10m²)
Afin d’obtenir une surface habitable plus grande et un puits de lumière (petit “détail” qui augmente fortement le confort). J’ai réadapté quelque peu cette structure!

1 – Fabrication de la structure “flex-yourte” en bambou

Pour la réalisation j’ai coupé puis percé près de 90 bambous à 2,40m de longueur.
Ensuite, avec un peu de compagnie, j’assemble tout ça en un joli treillis:
flex-yourte-montage-structure112 – Réalisation du plancher de yourte en bois de récup’

Pour le plancher, j’ai récupéré une vingtaine de portes et volets. Je les ai découpés puis vissés ensembles pour réaliser un plancher octogonale démontable (9 parties).
plancher-de-yourte-recup1-300x2253 – Isolation intérieure en couvertures de laine

Afin de réaliser l’isolation intérieure, j’ai récupéré un douzaine de couvertures en laine que j’ai découpées  de manière optimale puis cousues.
flex-yourte-montage-isolation11-225x300

4 – Toile extérieure en bâche de camion

Pour avoir une toile de Yourte résistante et adaptée à nos climats humides, j’ai choisi de récupérer de la bâche de semi-remorque en polyester enduit PVC, elle est parfaitement imperméable, imputrescible et très résistante. Ces toiles sont non-respirantes, ce qui évite les problèmes de percolation en cas d’accumulation d’eau sur la toile.
Pour éviter le phénomène de condensation sur l’isolation intérieur, je laisse un vide d’air entre la bâche et les couvertures. Ce qui améliore d’autant plus l’isolation.
Après un grand nettoyage et une découpe minutieuse je m’attaque au collage.
toile-de-yourte-fabrication-collage11

5 – Les derniers éléments (porte et puits de jour)

Avant de passer au montage final, je réalise un dôme avec de jeunes branches d’ormeau et une porte en planches de palette.

Capture du 2016-05-20 16:36:46Pour garantir la transparence de ces deux ouvertures j’ai acheté de la nappe PVC crystal 140cm*140cm.
Finalisation et aménagement intérieur
La yourte terminée, il est temps de passer à l’aménagement intérieur ; lit, poêle à bois, éclairage LED, évier…

6-Finalisation et aménagement intérieur

La yourte terminée, il est temps de passer à l’aménagement intérieur ; lit, poêle à bois, éclairage LED, évier…

Capture du 2016-05-20 16:38:50Source+ensemble des photos étape par étape ainsi+les plans sur Fabriquersayourte.fr

Il n’y a pas de solutions stupides si celles-ci peuvent représenter une alternative. En cas de besoin, toutes les idées seront bonnes à prendre, toutes les astuces pourront s’avérer utiles, et une yourte est une solution à ne pas négliger, nous ne savons pas ce que nous réserve l’avenir.

De plus, la décroissance est une voie intéressante, ce n’est pas la technologie qui nous apporta le bonheur, ce n’est qu’une question de confort, Alors pensez à votre avenir, et ne négligez pas les options si vous en avez les moyens: un terrain, un puits, un toit, un potager, c’est la base indispensable pour que vivre, le reste n’est à la base de dispensable.

4 commentaires

  • Graine de piaf

    C’est intéressant, mais je doute que cela puisse être installé n’importe où ! déjà dans ma région, même en montagne, lorsque j’ai construit ma maison il m’ été interdit de mettre une caravane sur le terrain le temps des travaux !
    La construction de cette yourte est bien, mais quid de l’hiver ? c’est bon l’été. Celles capables d’être confortables par les plus grands froids et la neige ont des matériaux beaucoup plus solides et isolants. mais l’idée est bonne.

  • jardinfleuri

    Oui, mais c’est sympa de montrer que l’on peut faire une yourte pour 200 euros!
    Bien sûr qu’aujourd’hui, on ne peut pas la monter n’importe où, mais qui sait où on en sera dans quelques années!
    On sera peut-être des milliers à avoir un habitat précaire, et c’est bien de voir que l’on peut réussir à se faire un petit home cosy, avec si peu d’argent. En tout cas, c’est certainement mieux qu’une tente de chez Decath pour le même prix.
    Quant au frimas de l’hiver, il me semble que la yourte est un habitat nomade qui vient de Mongolie, donc question hiver, ils s’y connaissent! Il suffira de rajouter des couches! E avec un petit poêle à bois bien conçu, ça le fait.
    Moi je dis bravo. (bon, il faut juste un super grand hangar pour coller la bâche!)http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Le veilleur

    Quand j’étais plus jeune, j’avais des copains qui s’étaient confectionner des tipies avec de la bâche de camion qu’il avaient trouvé pas très cher, l’avantage c’est qu’il pouvaient installer leurs tipies n’importe où dans les montagnes d’Ariège, les autochtones ne leurs disaient rien, par contre il fallait des chevaux pour emprunter les sentiers et monter les tipies.

    Aujourd’hui il y a toujours autant de monde qui ont adopté de style de vie dans cette région et ça leur plait même si la vie dans les montagnes est rude, l’avantage c’est que vous êtes tranquille et que pas grand monde vient vous déranger mais pour ces gens c’est le but recherché.

  • dereco

    Les vrais Yourtes Mongoles sont avec des peaux de yaks épaisses et isolantes pleines de poils, bien mieux que les bâches camions, ce qui permet de vivre avec des -30°C bien mieux qu’avec cette yourte tente plastique usuelle peu isolée :
    http://www.lignesnomades.be/voyages/yak-a-tirer-la-yourte-551.html
    http://www.nomade-aventure.com/voyage-famille/mongolie/voyage-famille-mongolie/mog01f
    et à 74€ la nuit tout près d’ici :
    http://www.auboutdelile.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=88&Itemid=489&lang=fr