Jérôme Cahuzac pourrait-il revenir en politique malgré ses casseroles?…

On marche sur la tête dans ce pays. Pour certains zélus, c’est une véritable batterie de cuisine complète qu’ils se trainent au derche. Ça  donne sacrément envie de voter, quand on galère pour boucler les fins de mois.. Ils devraient faire un nouveau parti « repris de justice et compagnie », il y a encore des veaux pour les élire, les chouchous de la ripoublique. Bravo! pour la République exemplaire du squatteur de l’Élysée et pour, les beaux parleurs donneurs de leçons, leur train de vie n’en souffrira pas….

Wikipédia

La justice les a condamnés mais la politique leur a (à nouveau) tendu les bras. Alain Juppé, Patrick Balkany, Henri Emmanuelli, Jean-Marie Le Pen… et peut-être Jérome Cahuzac, qui a réuni ce jeudi soir 300 « amis » pour des retrouvailles qui ressemblaient fort à un prélude à son retour en politique. Alors que son procès pour fraude fiscale doit reprendre en septembre, l’ancien ministre du Budget pourrait prendre exemple sur de nombreux hommes politiques que les condamnations ou l’implication dans des affaires n’ont pas empêché de retrouver un mandat.

Alain Juppé, du Canada à la présidentielle

Le maire de Bordeaux, condamné en 2004 à un an d’inéligibilité et quatorze mois de prison avec sursis dans l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris, a été réélu à la mairie de Bordeaux en 2006 avant de retrouver un maroquin ministériel, d’abord à l’Ecologie en 2007 puis à la Défense en 2010 et aux Affaires étrangères en 2011. Il brigue maintenant l’élection présidentielle de 2017.

Un projet qui aurait pu être être porté par Dominique Strauss-Kahn mais « la gravité et l’intensité du scandale, ajouté à la notoriété du personnage et à son ambition, font penser qu’il ne reviendra jamais », estime Jean Garrigues, professeur d’histoire contemporaine à l’Université d’Orléans et auteur de Les scandales de la République : De Panama à Clearstream (éd. Nouveau monde).

Les barons locaux pas inquiétés pour leur mandat

Les élus locaux s’en sortent généralement mieux que ceux qui ont des responsabilités nationales : vu de la ville dont ils sont maires, les condamnations ne supplantent pas les actions qu’ils ont menées localement. « Le cas le plus caricatural est celui de Patrick Balkany : ses démêlés avec la justice suscitent nationalement de l’émotion et de la réprobation, mais à l’échelle locale on lui fait crédit d’être un maire bâtisseur, entrepreneur. A partir du moment où un pouvoir national n’est pas en jeu, le poids du scandale est moins pesant sur l’élu », explique Jean Garrigues. Condamné en 1996 à deux ans d’inéligibilité pour avoir rémunéré aux frais de la mairie de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) des employés pour sa résidence personnelle, l’indétrônable Balkany a retrouvé son mandat municipal dès 2001 et sa place de député en 2002.

« Les gens qui sont condamnés sont en général des cadors, ce que j’appelle des « bons escrocs », donc ce sont des gens affables, qui présentent bien, et contre lesquels en général les partis politiques ne présentent jamais quelqu’un d’important, explique Philippe Pascot, auteur de Pilleurs d’Etat (éd. Max Milo). Ils n’ont que des petits candidats en face d’eux et dans la plupart des endroits où ces gens se présentent, il y a des taux d’abstention énormes car les électeurs ne se déplacent pas en se disant que de toute façon ce sera toujours le même qui sera élu. Donc il ne reste que la clientèle de ces escrocs qui va voter, et ils sont réélus ».

Une carrière entre parenthèses

Même s’ils retrouvent leur siège à l’Assemblée ou leur place dans leur mairie, les politiques qui sont passés par la case justice ne s’en sortent toutefois pas sans égratignure. Certains sont contraints de mettre leur carrière entre parenthèses, le temps que le scandale passe, comme Alain Juppé qui était allé se refaire une virginité au Canada ou Laurent Fabius qui avait mis la politique de côté à la suite de l’affaire du sang contaminé. D’autres ont carrément mis leurs ambitions politiques au placard, à l’instar de Michel Noir, condamné dans l’affaire Botton…/…

Lire la suite

Auteur Audray Chauvet pour 20Minutes

Anne Lauvergeon, l’ex-patronne d’Areva, mise en examen dans l’affaire Uramin

Poitou-Charentes: L’audit final confirme 200 millions d’euros à rattraper dans l’ex-région de Royal (c’est qui qui va payer??)

Nanterre: Des people et des footballeurs soupçonnés d’être impliqués dans une fraude au permis de conduire (Quand on a pas les moyens, les pôôôvres! on corrompt les fonctionnaires! marre de ces profiteurs!)

Selon Le Parisien, trois agents de la préfecture de Nanterre et le gérant d’une auto-école de Neuilly Patrick Antonelli, 39 ans, connu pour être le mari de la chanteuse Amel Bent, seraient à l’origine de cette fraude! Patrick Antonelli aurait servi de rabatteur pour attirer des stars du show-biz et les agents de la préfecture auraient été quant à eux chargés de réaliser les documents factices. Les bénéficiaires obtenaient le permis sans passer l’examen, la somme déboursée étant ensuite équitablement répartie entre le dirigeant des auto-écoles et les fonctionnaires qui délivraient le permis. Le trafic aurait duré plus d’un an, de l’automne 2013 au printemps 2015. Le parquet n’a pas encore déterminé s’il entendait poursuivre les titulaires des permis frauduleux.

 

16 commentaires

  • Pazoozoo

    Bonjour les ME,

    Pire de tout, les électeurs votent pour eux…

    NB: c’est curieux, Naboléon n’est pas cité. Pourtant, des casseroles, il en traine… Je dirai même qu’il a des cocottes-minutes et toute la batterie de cuisine qui va avec!

  • Le veilleur

    Il faut tous partir de ce pays corrompus et gangréné par le profit, Poutine propose de donner des terres alors pourquoi ne pas tenter notre chance dans un pays moins écœurant qu’en France.

    80% des Britanniques prêts à déménager en Russie. Déçus par la vie au Royaume-Uni, 78% d’environ 25.000 Britanniques ont répondu par l’affirmative à la question d’un sondage « Aimeriez-vous émigrer en Russie en échange d’un terrain gratuit? »

    https://fr.sputniknews.com/international/201605131024992950-grande-bretagne-sondage-emigrer-en-russie/

    • Courage ! Fuyons !

      Au lieu de s’employer à faire changer le système politique qui les gouvernent, bon nombre d’individus envisagent de fuir afin de voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

      Comme si la Russie, ou autres, n’était pas « corrompus et gangréné par le profit »…

      A chacun de faire ses choix, mais hélas pour eux, ils auront d’autres problèmes « là-bas »…

      C’est devant sa porte qu’il faut commencer à passer le balai…

      Et cela commence en se posant les bonnes questions sur notre démocratie Canada-dry.

      Débat sur le Tirage au Sort : http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=7148

      77 réponses / 11 037 VUS

      Appel à la Mobilisation Générale : http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=9260

      179 réponses / 21 733 VUShttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      NOUS, PAR NOUS, POUR NOUS !

      • .article35.

        Salut à toi Fenrir.
        Hélas, tu as raison.
        Quitter le navire séduit de plus en plus de monde . je ne compte plus les gens qui veulent partir . Quitte a devenir eux même des migrants/réfugiés/clandestins. Mais aucun ne sait si la population du pays qui va les recevoir va le faire de bon coeur, ni même s’ils seront capables de s’adapter à la mentalité et aux us et coutumes du lieu . Tout le monde s’imagine que le mode de vie à la française est la norme : que de désillusions en perspectives . Et puis les russes ne sont pas vraiment tournés vers le « vivre ensemble ».
        Par exemple :
        http://leplus.nouvelobs.com/contribution/957860-chasse-aux-immigres-en-russie-une-violence-et-un-nationalisme-encourages-par-le-pouvoir.html
        Hors de chez nous, nous sommes des immigrés , faut s’attendre à être traité comme tels .
        Et puis plier bagage parce qu’une poignée de salopards tentent de nous enchainer, si c’est pas de la lâcheté ça y ressemble .

        • Je dirais : De la lâcheté, non ! Du Ras-le-bol, oui !

          Ras-le-bol des politiques, et surtout Ras-le-bol de l’inaction (ou l’inefficacité) des autres !!

          La vie est courte …

      • Le veilleur

        Fenrir je ne suis pas d’accord, je suis sûre qu’il y a des pays sur Terre où il fait encore bon vivre où c’est moins corrompu qu’ici et où tu peux acheter un bout de terre avec très peu de moyens, des lieux où tu peux montrer une entreprise sans toutes les exigences administratives que compte la France et sans se racket organisé de l’URSSAF ou du RSI.

        Un exemple ici.

        http://www.leherissonvoyageur.fr/tout-savoir-pour-vivre-en-inde.html

        • Ben oui, Citoyen.

          Tu peux trouver des endroits où tu n’as pas de taxes, ni de charges salariales et patronales, ni d’impôts, etc…

          Mais tu n’as pas de couverture et protection sociale, pas d’accès aux soins, pas de retraites, pas d’écoles gratuites, etc…

          Alors ?

          En fait, bon nombres rêvent de profiter du système à l’étranger pour ne pas payer et s’en foutre plein les poches, puis revenir en France profiter de notre système social.

          Et parfois, ce sont les mêmes qui critiquent les migrants et voisins européens qui viennent se faire soigner et passer leur retraite en France…

        • .article35.

          Bonjour le veilleur .
          Sur le site j’ai trouvé :
           » Par exemple, le pays manque de modes de transport. Il est également connu pour être endroit surpeuplé, insalubre, pollué… sans oublier ses lenteurs administratives.
          Mais, si tu cherches un pays pour rentabiliser ton activité, tu peux certainement t’arranger de ces incommodités. »
          Grosso modo ce site explique comment faire un peu plus de fric sur le dos de la misère humaine tout en sacrifiant sa qualité de vie .
          Bof bof

  • .article35.

    Pour la racaille de banlieue le premier séjour en tôle c’est un peu comme décrocher le certificat d’étude : ça valorise. En pourritique c’est pareil. Se faire chopper dans une « affaire  » et s’en sortir sans dégât c’est un signe de bonne santé médiatique . c’est que le type est capable de se faire oublier et de se refaire une virginité loin des huées de la populace . Il est donc apte à revenir dans l’arène du grand cirque auréolé d’une innocence toute relative .
    Et puis faut être lucide : peut on imaginer un instant qu’une seule de ces charognes puisse tolérer au sein de leur corporation un gus qui ne soit pas mouillé dans un scandale financier, une affaire pédophile, un abus de quoi que ce soit ou autre ? Ce serait  » le chien dans le jeu de quille » , un véritable empêcheur de frauder en rond. Alors que là, c’est pas pareil, c’est du style : « je te tiens , tu me tiens par les coucougnetteuuuuus, le premier qui balance se f’ra suicider ».
    De temps en temps on assiste à un petit déballage amicale, une affaire pour la droite, une pour la gauche…..jusqu’à ce qu’autour d’un bon gueuleton au frais du clampin de base , tous se mettent d’accord pour un coup d’éponge collectif . Ça s’appelle une loi d’amnistie . Alors franchement pourquoi se gêner ?

  • Graine de piaf

    Pour répondre à la question : bien sûr ! vous n’avez pas remarqué que plus ces gus trimballent de casseroles plus ils montent haut ? à croire qu’elles sont gonflées à l’hélium !

    • Le veilleur

      A croire que plus on est malhonnête et plus on grimpe les échelons. En tout cas les faits le prouvent. Ce monde fonctionne à l’envers et les valeurs ne sont plus défendus par les poli-tiques.

  • Je rappelle que les peuples ont les dirigeants qu’ils méritent.
    Qui les portent au pinacle sinon les peuples qui les nomment au pouvoir.
    Cela ne tient qu’a vous gentils Zelecteurs d’avoir des gentils Zélus.

    Rappelez vous la petite phrase d’Albert Libertad.
    « Le criminel, c’est l’électeur ! »

    http://www.non-fides.fr/?Le-criminel-c-est-l-electeur

  • ‘Ici même, j’ai croqué à grands traits le bétail syndical, le bétail patriotique, le bétail des jaunes, le bétail des honnêtes, il faut aujourd’hui que je dépeigne le plus important des bétails, le plus fort par la bêtise, le bétail électoral.’

    http://www.non-fides.fr/?Le-Betail-electoral