Les compteurs d’électricité intelligents déjà piratés….

Vous savez que, malgré les lettres recommandées, les suspicions d’espionnage de données, la propagation via le réseau interne de nos maisons, d’ondes électromagnétiques néfastes à la santé, malgré toutes les études de Next-Up, notre gouverne-ment persiste et signe pour l’installation de ces calamités Linky. Ce qu’ils ne nous diront pas, c’est que ce compteur « intelligent » à déjà été piraté et donc, c’est encore un article à charge contre l’installation. Imprimez cette page et présentez là aux agents EDF pour justifier votre refus. Les deux articles que vous allez consulter, ont été publiés en 2012, vous croyez que nos élus l’ignore?

linky-3

Comme d’habitude avec les hackers, il ne faut pas attendre très longtemps pour qu’ils découvrent des failles au sein des nouveaux produits technologiques.

Libre à nous après de les acheter ou pas après tout… Mais que se passe-t-il quand d’énormes failles de sécurité sont détectées dans un produit dont l’installation va bientôt être imposée chez tous les Français ?

Car le compteur d’électricité intelligent, nommé aussi Linky par ERDF, ou Smart Meter en anglais, vient de montrer les graves problèmes qu’il peut causer pour la vie privée en Allemagne : des Hackers viennent en effet de démontrer qu’il était possible d’intercepter les données transitant entre un compteur d’électricité de nouvelle génération et la compagnie d’électricité.

Et si l’on analyse ces données, on peut alors connaître le nombre d’ordinateurs ou de téléviseurs présents dans un domicile (bientôt le contrôle automatique pour le paiement de la redevance ?), quelle chaîne de télévision vous êtes en train de regarder, et même si un film lu sur le lecteur DVD contient du contenu protégé par les lois sur la propriété intellectuelle !

Ces bidouilleurs ont aussi pu modifier les données envoyées, et faire croire qu’ils avaient eu une consommation d’électricité négative de -106610 kWh, et que donc la compagnie d’électricité leur devait de l’argent ^^

Hallucinant n’est-ce pas ?

Enfin ce qui est aussi complètement fou, c’est que l’on puisse obtenir ce genre d’informations détaillées depuis un bête compteur électrique… N’y aurait-il pas une légère disproportion entre l’analyse de nos consommations électriques, et la capacité de savoir quasiment tout ce qu’il se passe dans notre maison et sur nos téléviseurs ?

Voici en vidéo la conférence présentant le résultat des recherches de nos amis hackers :  (en anglais)

C’est quand qu’on couple ça avec Hadopi ?

Source via Nikopic (note: Comme cette info ne doit pas être connue, vous risquez l’erreur 404 si vous tentez le lien de Nikopic, mais vous pouvez néanmoins voir l’article original https://web.archive.org/web/*/http://www.nikopik.com/2012/01/les-compteurs-delectricite-intelligents-deja-pirates.html

Toujours dans l’optique du refus de l’installation, voici un autre article qui prouve que le piratage à été effectué et de ce fait, doit être pris en compte par le gouverne-ment, avant de propager au niveau national ce compteur qui fait courir des risques, autant aux usagers, qu’à la stabilité du réseau EDF. N’attendez pas que je vous donne, le nom du logiciel qui permet ce qui est indiqué, ce serait aller contre l’éthique du blog qui est d’informer avant tout.

linky-1961766-jpg_1746523

Le piratage d’un compteur d’électricité peut permettre une économie de 75% sur les factures

On a beau prévenir EDF que les compteurs intelligents sont trop facilement piratables pour être imposés chez la majorité des foyers français, mais il est toujours prévu de les déployer à grande échelle en France dans les prochains mois.

Après les pirates allemands démontrant tout ce que l’on peut savoir sur les habitudes d’une personne à partir du hack d’un compteur électrique intelligent, voici que des américains ont trouvé plusieurs combines pour modifier le débit électrique perçu par les compteurs, et alléger drastiquement leurs factures !

Les contrôles au domicile des particuliers et des entreprises ont révélés que un compteur intelligent sur 10 était piraté, ce qui est déjà assez énorme. Il ne s’agit donc pas d’une pratique confidentielle.

La principale méthode utilisée est de pirater le port infrarouge du compteur en utilisant une sonde optique reliée à un ordinateur portable, un logiciel disponible gratuitement sur Internet permettant de modifier les informations reçues par le compteur.

Une autre méthode employée est d’utiliser un aimant très puissant pour désactiver le compteur et de ne le faire que la nuit : puisque la consommation électrique a tendance à baisser la nuit, la baisse de consommation n’est pas détectée par l’opérateur électrique, et en enlevant l’aimant durant la journée, le compteur continue de fonctionner normalement, brouillant encore plus les pistes.

Une méthode permettant de gagner jusqu’à 75% sur sa facture pour les hackers peu scrupuleux !

Je signale tout de même que ce genre de pratiques, si elles sont utilisées à grande échelle, risque de remettre fortement en cause la stabilité de nos réseaux électriques, déjà fortement sollicités par la consommation électrique de plus en plus importante de nos foyers.

PS : l’image de présentation au début de l’article ne vous donne pas l’impression qu’un gars est en train de transférer son esprit à un escabeau en aluminium ? ?

Source chez l’ami Crazy ? et Image via Nikopic (erreur 404) mais vous pouvez voir l’article :

https://web.archive.org/web/*/http://www.nikopik.com/2012/04/le-piratage-dun-compteur-delectricite-peut-permettre-une-economie-de-75-sur-les-factures.html

 

Imaginons que nous soyons équipés de ce « truc » et qu’un petit malin, puisse pirater notre compteur. Quel recours aurions nous face à une facture astronomique, comment pourrions nous prouver notre bonne foi? Ce sont des galères dont personnes n’a besoin.

28 commentaires

  • vico

    « Une méthode permettant de gagner jusqu’à 75% sur sa facture pour les hackers peu scrupuleux  »
    huhu ! ballot çà

    http://www.youtube.com/watch?v=DYH4Q2AQxs4 « Nom de Zeus! »

    http://www.youtube.com/watch?v=ZECpfQMyJgE http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 2,21 Gigowatts

  • Thierry92 Thierry92

    Seuls les gens capables de programmer avec un langage « proche de la machine » pourront faire mumuse avec les Linky.

  • rouletabille rouletabille

    Déja dire « Les compteurs d’électricité intelligents « avant ils étaient bêtes?
    Le mieux est de mettre un chien de garde à coté en prévenant de pas l’approcher,(pour les compteurs à l’extérieur).
    Des barbelés sois disant électrifiés peuvent éventuellement rendre service aussi.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Avec ce genre de technologie, tout est possible.

    Pourquoi ne pas d’utiliser les courants porteurs, non plus pour recueillir et transmettre vos habitudes à votre fournisseur d’électricité, mais plutôt pour propager des informations à votre destination par le biais de votre téléviseur via des messages subliminaux ? Le courant porteur, ça marche dans les deux sens ! Pour aller encore plus loin, pourquoi un gouvernement ne se servirait-il pas de ces fameux courants porteurs pour espionner/contrôler les citoyens, sous couvert d’une loi sécuritaire par exemple ? Et on est vraiment loin d’imaginer toutes les possibilités qu’offrent les courants porteurs …

    M.G.

    • Thierry92 Thierry92

      La mise en place d’un filtre après compteur est toujours possible.
      Un filtre passe bande qui ne laisse passer que le 50 hertz.
      Chiant a calculer et chiant a faire car nécessitant du fil de forte section, ainsi que des condensateurs de grosses capacités, haute tension de claquage et de service, et onéreux.

      • shalkare

        Et … pourquoi pas un bête onduleur?
        Du genre de ceux que vend tesla (pour toute la maison) ou juste pour la télé, l’ordinateur, tout ça tout ça…

        et bye bye les infos CPL !

  • CoolDude

    C’est vrai que d’un point vu sûreté, c’est…
    Le top du top, d’après ce que j’ai compris, c’est qu’il est possible d’ouvrir ou fermer à distance les circuits.
    Tu coupes tout et tu rallumes tout une bonne dizaine de fois et je pense que tu mets rapidement l’ensemble du réseaux électriques français à plat.

    Le programme Stuxnet nous a montré comment ceci était possible.

    Tout système ouvert est par définition piratable.

    Je me souviens d’une époque ou certains grands esprits (des gens diplômés sans expérience, mais on leurs a tellement dit que c’était des élites, l’avant garde… que forcement, ils se sont mis à le croire) voulaient pouvoir modifier les plans de vol des avions de lignes via un réseau informatique. Ceci histoire d’économiser quelques contrôleurs aériens trop chèrement payé.
    Hihihi… Hohohoho… Ahahahaha…
    Je ne sais pas ou ça en est cette histoire, mais bon…
    Quand les crétins gouvernent, ça donne ça!

    Le mieux, c’est de laisser faire.

    • GROS

      Tu peux rire, mais en architecture des systèmes complexes et en ingénierie système, des gens travaillent activement pour mettre ça au point. Les systèmes de systèmes (dont la gestion du trafic aérien fait partie) restent encore un peu difficiles à appréhender, mais plus pour longtemps, les progrès sont très rapides, notamment dans les méthodes d’architecture permettant de maitriser la complexité, et les outils associés (SysML, CEA Papyrus, Scade System, et tout le tintouin…).
      Dans ces domaines on peut citer les acteurs CESAMES, le CEA, Thales, etc. Ce sont des gens que je côtoie de temps en temps. L’Etat, d’ailleurs, pousse activement dans ce sens, par le biais des investissements d’avenir (ex. les projets BGLE) et des pôles de compétitivité (ex. Systematic) : l’ambition est de hisser la France à la tête de la maitrise des systèmes complexes numériques. Et il faut bien reconnaitre qu’on est plutôt bons dans ce domaine, tant chez les universitaires que chez les industriels : on peut même en être plutôt fiers !

      Bref, je peux te dire avec certitude qu’il est préférable, quand on est contrôleur aérien, d’avoir un plan de reconversion sous le coude… juste au cas où…

      • CoolDude

        Il faut toujours des pilotes…
        Même si tout est automatisé pour un retour en mode manuel au cas ou, surtout quand il y a de très gros risque humain*.

        Par exemple un TGV…
        Je ne parle pas de l’ERTMS, la nouvelle norme Européenne ou c’est par GMS que les données sont transmises (amis pirates)…
        Bon, ben, ça va tellement vite que le pilote ne voit rien, tout est automatisé.

        Si le virage a mal été calculé…
        TGV ou pas, made in FRANCE ou pas, tu es dans le décors.

        Bref, pour tout ce qui est « Safety » pour moi, c’est négatif, ça ne doit pas être en réseaux.
        Et quand tu bosses pour des sujets sensible, tu n’es pas en réseaux.

        *: Ça me rappelle un pilote « game boy », qui même quand l’ordinateur de bord lui disait que l’avion décrochait, n’a fait aucune manœuvre adéquat pour s’en sortir (un simple piquet en fait). Il paraissait que ce type d’Airbus ne décrochait pas… Les avions tombent, les trains déraillent, c’est dans leurs nature. Les pirates, piratent… Et les réseaux tombent.

        En conclusion, en ce qui me concerne, je n’ai aucune confiance en la technologie…
        C’est juste une aide et elle doit se limiter à cela.
        En aucun cas elle doit prendre les commandes surtout quand des arrêts d’urgence ne peuvent pas être mis en place. Et c’est le cas du trafic aérien, qui ne peut pas être arrêté comme ça.

      • GROS

        On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs.
        Pour rester dans le domaine de l’aéronautique : bien des accidents ont eu lieu au début de l’aviation, beaucoup de personnes sont mortes dans de terribles accidents, et pourtant aujourd’hui il s’agit du moyen de transport le plus sûr au monde (statistiquement parlant).

        Il y a certes certains domaines où il faut reconnaitre que l’homme n’a pas les moyens de maitriser les éléments qu’il manipule (je pense au nucléaire, où les échelles de temps ne sont compatibles ni avec la capacité de projection dans l’avenir de l’esprit humain, ni avec notre précipitation économique permanente).
        Mais il y a, en revanche, d’autres domaines qui sont totalement à notre portée, tels que celui des télécoms, ou celui des transports. Très sincèrement, la réserve dont tu fais preuve à l’égard du ferroviaire ou de l’aéronautique me navre, car cela conduit à l’immobilisme, et la sclérose de l’esprit. Quel manque d’ambitions ! Quel conservatisme ! Il y a pourtant tellement à faire !
        Et les procédés de développement SIL4 — le plus haut niveau de sûreté dans les normes CEI, pour ceux qui ne connaissent pas — sont très fiables s’ils sont bien appliqués (d’où l’importance trop souvent sous-estimée des départements qualité).

        Tu as le droit de ne pas avoir confiance dans ces avancées techniques. Mais en ce qui me concerne, je ne partage pas ton point de vue. Il y a beaucoup de choses qui sont faites très sérieusement et qui apportent des progrès significatifs.

      • CoolDude

        Hihi…
        C’est pas être technophobe… Que d’évoquer des problèmes de sûreté de fonctionnement.

        C’est/c’était un peu mon métier.
        C’est pour ça que je connais les failles.

        Le Linky, je ne connais pas, j’ai rien signé à son sujet.
        Mais si on peut le mettre à jour à distance et/ou commander le disjoncteur à distance… C’est moche et j’ai cru entendre que c’était peut être prévu.

        Après savoir si je suis présent ou pas à mon domicile et ce que j’y fait, c’est un autre sujet.

  • .article35.

    Bonsoir à tous.
    Partant du principe que ce qui se fait d’un côté peut se défaire de l’autre il doit bien y avoir un moyen de neutraliser cette sal…rie de CPL. J’ai un peu cherché sur le net le principe, mais je ne suis pas ingénieur . Donc si quelqu’un était assez sympa pour détailler de façon clair et simple au bourrin que je suis comment ça fonctionne en détail, ensuite on pourrait lancer un mini « concours l’Épine » sur le thème : » le CPL ne passera pas chez moi ».
    Merci

    • CoolDude

      Tu prends une masse est tu tapes dessus! Hihi…
      Évite de te faire électrocuter par contre.

      Légalement, c’est impossible. Tout ce qui est avant la sortie du compteur (disjoncteur) est leur propriété. Et si tu leurs pourris trop leurs réseaux, c’est pour ta pomme aussi.

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Oui, mais tout ce qui est en aval du compteur, c’est chez toi. Donc, en reprenant l’idée de Thierry (voir plus haut) ,filtrer pour ne laisser passer que le 50Hz pour éviter toute utilisation d’autres fréquences, et le problème est résolu. Reste la mise en application.

        M.G.

      • CoolDude

        Si tu veux bloquer le CPL… C’est en amont de la boite noir « Linky » qu’il faut mettre le filtre*. Sinon, ça sert à rien de ce coté la. Ton linky sera toujours accessible de l’extérieur uniquement via une simple prise électrique. C’est pas beau la technologie. Par contre, tu vas protéger tes équipements électriques… Et peut être que toi aussi d’ailleurs.

        *: Attention, il ne faut pas que le filtre se mettent à rayonner et que ça pourrisse leurs réseaux, car dans ces cas la, ils ne vont pas être content.

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        C’est bien le but, protéger mon matériel et un minimum ma vie privée.
        Quant à protéger ma pomme ! Nous nageons dans les ondes électromagnétiques 24/24h !
        La solution pour se protéger serait peut-être de s’enfoncer au cœur de la forêt amazonienne :) et encore …

        M.G.

  • vico

    MG non ya Haarp qui élarge le globe ! grâce aux Chemtrails (porteur d’ondes) çà amplifie le spectre http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • GROS

    Démonstration est donc faite que le progrès c’est mal.
    Vive la bougie dans le terrier !

  • cogitologue

    Du coup, j’ai hâte de l’avoir ce truc, pour réduire ma facture !!!

  • voltigeur voltigeur

    Tenez vous informés et gardez les infos, ça pourra servir

    LINKY – non merci. Compteur électrique dit « intelligent »
    COMPTEUR électro-polluant et doté de sérieux inconvénients.
    Liste succincte des 10 premiers inconvénients du LINKY
    Le point que certains mettent en relief (la partie financière) n’est que le 1/10e du problème des nouveaux compteurs d’électricité.
    Voici les multiples faces cachées du LINKY ou Landis+Gyr, etc.
    …/…
    http://www.robindestoits.org/VRAI-FAUX-sur-les-compteurs-%C2%A0intelligents%C2%A0-telereleve_a2187.html

    A télécharger:
    Lettre type de REFUS d’installation du compteur d’eau ou gaz à télérelevé – Robin des Toits – Nov. 2013
    http://www.robindestoits.org/Lettre-type-de-REFUS-d-installation-du-compteur-d-eau-ou-gaz-a-telereleve-Robin-des-Toits-Nov-2013_a2102.html

    Article l’Express 2010
    Polémique autour du compteur d’électricité intelligent
    Le gouvernement a choisi d’accélérer le déploiement à l’échelle nationale des compteurs d’électricité communicants. Problème, la phase de test a révélé des bugs et la question du coût reste peu claire aux yeux des associations de consommateurs. …/…
    http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/polemique-autour-du-compteur-d-electricite-intelligent_1420206.html

    Article l’Express 2011
    Pour pousser les Français à s’équiper, le compteur Linky devait être gratuit. Mais dans les deux zones tests, EDF fait déjà payer les abonnés. …/…
    http://lexpansion.lexpress.fr/entreprises/edf-teste-finalement-un-compteur-intelligent-payant_1418813.html

  • Graine de piaf

    Je suis ahurie par le nombre de personnes qui n’ont même pas entendu parler de Linky ! j’ai l’impression de débarquer d’une autre planète quand je lance le sujet.
    Et vous ? de votre côté qu’en est-il ???

    • voltigeur voltigeur

      Idem, personne ne connaît Linky, TAFTA, TISA, Le MES
      etc…. Les suceurs de voix auront beau jeu d’être élus pour
      continuer leur travail de sape.
      Les zélecteurs éliront un représentant à leur image!
      Ils n’ont pas approfondit leur programme, d’ailleurs, ils n’en parlent pas
      trop occupés à la chasse au « diable »….
      Et les gens iront donner leur chèque en blanc, à celui qui parlera le
      mieux. Vive le nouveau maître ou maîtresse, l’issue sera identique..
      Pathétique… :(