Supervolcans : un craquement et la bombe géologique explose !

Trouvé sur le site de Survivre au Système.

 


Des supervolcans menacent toujours l’humanité, comme celui de la caldeira de Yellowstone.
Ils sont capables d’engendrer des dégâts à l’échelle continentale, voire mondiale.
Il est donc important de surveiller ces bombes géologiques à retardement.
Mais pour cela, encore faut-il en comprendre le fonctionnement.
Le mystère des éruptions de supervolcans est-il enfin résolu ?
On nomme supervolcans les volcans capables de faire une éruption exceptionnellement massive et dévastatrice.

Leur intensité varie mais est suffisante pour créer des dommages à l’échelle continentale.

En 2014, des chercheurs avançaient que les causes des éruptions de supervolcans étaient à chercher à l’intérieur de leurs chambres magmatiques.

Une autre équipe vient d’apporter une autre explication, faisant intervenir cette fois des facteurs externes, en l’occurrence une série de ruptures de failles au-dessus du toit de la chambre magmatique, comme ils l’expliquent dans un article paru dans Journal of Volcanology and Geothermal Research.

Des bombes à retardement

Les supervolcans jouent dans une autre cour, puisqu’ils regroupent ceux qui produisent plus de 500 km3 de magma lors d’une seule éruption et sont capables d’engendrer des dégâts à l’échelle continentale, voire mondiale.

Il est donc important de surveiller ces bombes géologiques à retardement.

Mais pour cela, encore faut-il en comprendre le fonctionnement.

En 2014, des scientifiques avaient émis, dans Nature Geoscience, l’hypothèse que ces super-éruptions se produisaient quand la densité du magma diminue par rapport aux roches environnantes et du coup, comme un glaçon en train de fondre, cela exercerait une pression croissante sur le toit de la chambre magmatique, qui finirait par se fracturer, ouvrant les vannes de l’enfer.

Lire la suite >>>

Lire la suite >>>

28 commentaires

  • Anatole

    Reste à entortiller une explication pour montrer que la densité du magma peut changer en aussi rapidement que quelques dizaines ou centaines d’années…

    Plus certainement, l’activité volcanique est liée à une influence extérieure à la croûte terrestre. La thèse de l’alignement des planètes du système solaire me semble la plus solide.

    • dereco

      Euh il vaudrait mieux y voir l’influence de traverser la matière noire invisible lorsqu’on en croise un peu, tout aussi logiquement ???

      Les supervolcans effrayants, volcans et la dérive des continents, font partie du mécanisme de refroidissement de la terre depuis 4,5 milliards d’années, trop lent par simple conduction thermique et donc la terre surchauffée par la radioactivité a des mouvements de convection thermique, comme lorsqu’on fait bouillir le lait trop fortement, avec projections partout par des bulles, de supervolcans, assez rares vu le temps pour surchauffer mais d’autant plus catastrophiques que la surchauffe a duré longtemps !!

      Le pire a eu lieu en Sibérie il y a 250 millions d’années avec la disparition de 90% des expèces vivantes !!

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Anatole et Dereco, veuillez développer d’avantage svp, merci !

        Je vous donne un fil conducteur, « la structure » de la lave s’est modifiée en l’espace d’une dizaine d’années, sur de nombreux foyers actifs. Peut-être est-ce lié, mais il est observé de par le monde entier, qu’il y a une augmentation progressive des séismes. Elle est très significative depuis 2011, ne tenant pas compte des relevés d’avant car ils n’étaient pas aussi précis que depuis cette année-là. De plus cette augmentation, est à l’origine de nombreux réveilles volcaniques, démontrant en rapport avec, d’une accélération des fréquences des éruptions. Le temps entre deux, se réduit !
        Bonne chance.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • dereco

        Si on développe cela va être un bouquin de toutes les catastrophe énormes du passé géologique et de l’univers, le pire supernova proche à quelques centaines d’années lumière et le trou noir au centre de notre galaxie qui nous gobent pour la fin ultime !!

        exemples du pire :
        quasar et son explosion lors de la rencontre de deux trous noirs avec une explosion avec une énergie de plusieurs millions de fois celle d’une supernova détruisant tout autour sur plus de mille années lumière heureusement à 3,5 milliards d’années lumière de nous ( une supernova anéantit tout son système solaire en quelques secondes ) ):
        http://phys.org/news/2015-11-doomed-quasar-powerful-explosion.html
        instable

        deux trous noirs orbitant mutuellement
        http://phys.org/news/2014-10-composite-image-black-holes-orbiting.html#nRlv
        instable

        super-explosions solaires à son début il y a 4,5 milliards d’années supprimant toute atmosphère sur terre
        http://phys.org/news/2015-11-blasts-earth-like-planet-uninhabitable.html

  • Dubitatif

    j’ai vu une émission (une nuit) sur la Norvège qui a aussi
    un volcan surveillé de près actuellement, s’il venait à
    exploser, Paris et d’autres coins d’Europe seraient sous dix
    mètres de cendres ! soit env. immeuble 5 étages.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    merci pour cet article. je suis les événements concernant le Yellowstone depuis quelques années, ce n’est pas rassurant du tout, mais d’un autre côté, je me demande, nonobstant tous les dégâts qu’une éruption amènerait, si cela ne serait pas préférable en un sens à ce qui est préparé par les hommes à l’échelle mondiale !
    quant à moi c’est vraiment ce que je souhaite : un gros sursaut de Gaïa qui enverrai bouler toutes ces fourmis qui rampent sur sa peau.
    Merci pour l’ article très bien documenté.

    • Dubitatif

      + 1 graine de piaf
      en effet puisque personne ne bouge, (plus de rognons à cause
      des OGM ??) autant que la Terre bouge à notre place !

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Oh non ! pour une fois ce ne sont pas les OGM qui sont en cause, mais le bien-être qui amollit les gens depuis les 30 glorieuses ! chacun veut rester dans son cocon, en dehors de tout ce qui peut se passer, surtout ne pas bouger, faire l’autruche tant que l’on ne touche ni à leur portefeuille ni à leur petit confort quotidien.
        Ceux qui ont pris, ou prennent, conscience du danger qui est au-dessus de nos têtes, et bien bas à mon avis, ne sont pas encore nombreux, et leur entourage reste sceptique et attend tranquille ou presque la suite des événements ce qui ne saurait tarder.

      • Je crois quand même, comme Dubitatif, que les OGM, mais aussi les vaccins, le chemtrails, le fluor… sont des neurotoxiques et des perturbateurs endocriniens, en plus de la radioactivité croissante qui touche la thyroïde, tous ces poisons annihilent la capacité de révolte des individus.

        Je vois aussi davantage la peur de perdre qui bloque toute initiative de révolte. Non parce qu’on a trop, mais plutôt parce qu’on a peur de perdre le peu que l’on a. Ne serait-ce que le toit qu’on a sur la tête, ou bien la chance de manger à sa fin tous les jours…

        Mais aussi la peur de la violence…

  • Il faut penser aux dégâts collatéraux d’une méga-explosion volcanique, même si nous ne serions pas impactés directement – à moins que nos propres vieux volcans se réveillent de se fait – : couverture de cendres qui supprime toute agriculture, cendres dans l’atmosphère qui bloquent les rayons du soleil et donc baisse drastique de la température, problèmes respiratoires (les vapeurs contiennent de l’acide cyanhydrique et de l’oxyde de carbone).

    Donc penser au nécessaire pour se calfeutrer chez soi, avoir de l’eau et des provisions, … bref, le suvivalisme de base.