Toutankhamon-Néfertiti : un tombeau à double fond ?

C’est bien, ils font une nouvelle découverte qui pourrait être exceptionnelle, mais il y a pourtant une réponse qui ne sera jamais donnée et qui mérite que l’on s’y attarde! Comment un peuple qui n’avait que des morceaux de bois, de la ficelle et quelques outils rudimentaires est-il parvenu à créer des monuments aussi massifs, composés de pierres d’un poids incommensurable, avec une telle précisions et une telle dextérité, alors que nous avec nos technologies actuelles nous en serions incapables. Comment ont-il pu créer ce double-fond avec les connaissances qu’ils étaient censés avoir? Et surtout, comment se fait-il qu’il y ait autant de ressemblances avec d’autres constructions à travers la planète?

Bien beau de faire de nouvelles découvertes, mais si ce n’est pas pour trouver de véritables réponse aux questions manquantes, à quoi bon au final?

nefertitit1280_scalewidth_714

Dans la vallée des Rois, la fièvre grimpe du côté de la tombe de Toutankhamon. Après l’annonce fracassante de l’hypothèse de Nicholas Reeves, l’archéologue était au Caire pour une conférence de presse.

TRÉSOR. Dans la vallée des Rois, la fièvre grimpe du côté de la tombe de Toutankhamon, la célèbre KV62 ! Après l’annonce fracassante de l’hypothèse de Nicholas Reeves – la sépulture de Néfertiti pourrait se trouver dans le tombeau de Toutankhamon – puis celle de l’acceptation de sa vérification par les autorités égyptiennes, l’archéologue était au Caire le 1er octobre 2015 où il donne une conférence de presse. Déjà, lundi 28 septembre le ministre des Antiquités Egyptiennes, Mamdouh Eldamaty a annoncé, en présence de Nicholas Reeves, de quelques membres du Conseil Suprême des Antiquités (CSA) et des caméras de la presse internationale, que les premiers examens effectués « par lui-même et l’archéologue britannique Nicholas Reeves », sur les murs nord et ouest de la tombe de Toutankhamon, dans la vallée des rois, « pourraient bien recéler deux chambres funéraires ».

Dans un document publié en ligne, Nicholas Reeves avait affirmé que la tombe de Toutankhamon, célèbre pharaon de la 18e dynastie, mort en 1323 av. J.C, après un règne de 9 ans, recélait « deux portes » secrètes plâtrées, puis recouvertes de fresques. Une du côté du mur ouest de l’actuelle chambre funéraire, une autre derrière le mur Nord. D’autre part, 80%  des trésors funéraires retrouvés dans la tombe de Toutankhamon serait pour Nicholas Reeves destinés à une femme… Et cette femme serait Nefertiti, laquelle aurait régné en tant que Pharaon sous le nom de Smenkhkarê, un personnage mal connu (Une hypothèse peu partagée concernant l’ordre de succession des dirigeants de la 18e dynastie). Rassuré quant à l’état des murs et des traces de « deux portes » identiques à celles franchies (en les abattant) par Howard Carter en 1922 , sans parler du plafond du caveau qu’il tenait particulièrement à inspecter, Nicholas Reeves a déclaré « qu’il ne pouvait rien faire d’autre pour l’instant que d’attendre le feu vert pour l’utilisation d’un appareil radar et confirmer ses hypothèses ».

Comment accéder à de nouvelles pièces sans abîmer les inestimables peintures murales ?

Selon le quotidien égyptien Al Ahram, le ministre en a profité pour promettre que les analyses radar auraient lieu le 4 novembre, jour anniversaire de la découverte de la tombe de Toutankhamon il y a 94 ans, alors qu’au même moment, Nicholas Reeves parlait lui de fin novembre. Depuis son séjour dans la sépulture en compagnie du ministre, Nicholas Reeves est encore plus convaincu par certains des motifs de la majestueuse fresque blanche et or. Pour l’égyptologue britannique, la peinture murale située sur le mur nord, représente le jeune roi Toutankhamon accomplissant un rituel des morts pour la reine Néfertiti (alors que la plupart des spécialistes ont toujours vu dans ce rôle le pharaon Aÿ envers vers son prédécesseur Toutankhamon). Selon le Britannique, le jeune Toutankhamon mort prématurément à 19 ans, avait dû être enterré à la va-vite dans une tombe qui ne lui était pas destinée. Ce qui aurait obligé des prêtres à rouvrir celle de Néfertiti morte 10 ans plus tôt.

Article en intégralité sur Sciencesetavenir.fr

 

8 commentaires

  • suzanna

    Comment ces gens ayant une connaissance aussi pointu dans l’architecture et notamment la perspective, étaient rendu à dessiner des visages de profil, question que les architectes ne veulent pas se poser.

    Rien ne tient debout dans le monde de l’archéologie, si ce n’est les pyramides, ce qui prouvent sans doute que l’homme moderne ne les a pas construite.

  • vico

    http://www.youtube.com/watch?v=UgcH8narddU Ok ce n’est pas un spécialiste ! une voix parmi tant d’autres…

  • Eaglefeather Eaglefeather

    « Bien beau de faire de nouvelles découvertes, mais si ce n’est pas pour trouver de véritables réponse aux questions manquantes, à quoi bon au final?

    C’est le propre de l’archéologie et des autres domaines étudiant les âges anciens, les découvertes répondant qu’à une seule question suscitent de très nombreuses nouvelles ! C’est ce qui en fait le charme et pousse ainsi à aller de l’avant, telle la carotte pour faire avancer l’âne(hum, pas fait exprès, nooon)!!!!

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Les archéologues purs et durs, refusent de se rendre à l’évidence en ce qui concerne la construction des pyramides et celle du sphinx. Ils, et ceux qui les suivent aveuglément, seront les derniers à accepter la réalité un jour ou l’autre…

  • rhubarbe

    Et comment a été déplacé et dressé le grand menhir d’Er Grah (de nos jours brisé en trois)en Bretagne et qui pesait 330 tonnes.
    Quant aux archéologues,ne comptez pas sur eux pour des révélations,ils sont comme les journaleux:ils racontent ce qu' »on » leur a appris à dire et à penser;exemple:dans le Jura se trouvent des restes de cités lacustres(lacs de Chalain et Clairvaux entre autres);il a mystérieusement été décrété (on?) que les habitations n’étaient pas construites sur l’eau mais…prenez votre souffle…dans la vase et les marécages du bord!!…très pratique pour construire de trainer des poteaux et des rondins dans la boue…Tout cela pour la probable raison que nos ancêtres ne doivent pas passer pour ingénieux;nos ancêtres étaient des cons à transporter des cailloux de 330 tonnes et nous devons rester des cons,tel est l’orientation de l’archéologie dirigée par « on » et cie

    • Eaglefeather Eaglefeather

      C’est de toute évidence le propre de la science moderne !! cqfd.
      Dixit les morts d’animaux en masse, manque d’oxygène, disent-ils, mais alors, les autres espèces proches voisines disposaient vraisemblablement de masques à oxygène pour ne pas avoir succombé ??

  • Veritas

    Oui mais, l’Égypte de l’époque n’était-elle pas esclavagiste? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif