[MàJ] Mistral pour la Russie: une non-livraison compensée par les USA…

Vous vous rendez compte de ce que ça veut dire? On veut « nous » récompenser d’avoir été de « braves » toutous, en nous donnant un susucre faisant des promesses qui, si elles sont honorées, seront payées en monnaie de singe. La France représentée par F.H,  a manqué à ses devoirs les plus élémentaires , en reniant sa parole, ça va nous coûter le remboursement des sommes payées par la Russie, plus les indemnités pour rupture de contrat, et la perte de confiance de futurs acheteurs! Bravo l’artiste! .. Les promesses ne valent pas les actes, nous en savons quelque chose, avec le cortège de promesses non tenues du squatter de l’Elysée. Et pour enfoncer le clou, ça sent mauvais avec le dernier vote du congres US, autant dire qu’il y aura d’autres chats à fouetter. Il serait temps de dire non à ces psychopathes vous ne croyez pas? Mais ça, c’est une autre histoire……….

Amis moutons nous devrions demander QUI GOUVERNE LA FRANCE, et si nous ne devrions pas payer nos impôts directement à Washington??? :twisted: rajout d’article..

© RIA Novosti. Grigory Sysoev

Les chantiers navals STX France de Saint-Nazaire chargés de construire des porte-hélicoptères de type Mistral pour la Russie viennent de signer une lettre d’intention de commande de 1,2 milliard d’euros pour deux navires destinés à la société américano-norvégienne Royal Caribbean Cruises Ltd, a annoncé vendredi le quotidien Le Point.

Cette commande pourrait compenser à l’entreprise nazairienne les pertes éventuelles dues à la non-livraison des porte-hélicoptères à la Russie. Et cette possibilité n’est pas à exclure. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a fait savoir vendredi que Paris pourrait « ne jamais livrer » ces navires.

« Il faudrait que les Russes se rendent compte de cette situation », a déclaré le ministre.

© RIA Novosti.

Royal Caribbean Cruises Ltd, dont le siège se trouve à Miami, est la deuxième plus grande société de croisières du monde. La lettre d’intention porte sur deux « bateaux d’un très haut niveau de luxe », selon Le Point. Il s’agit de navires de classe Oasis, les plus grands paquebots du monde. Les bateaux doivent être livrés respectivement à l’automne 2018 et début 2020, a indiqué le directeur général des chantiers STX France, Laurent Castaing.

En proposant un contrat pour deux navires de croisière, les Américains « compenseront » ainsi à la France les pertes subies en cas de rupture du contrat sur les deux Mistral commandés par la Russie.

Source Ria-Novosti

Sur le sujet:

  • Mistral: Moscou attend la réponse définitive d’ici fin de l’année

  • Mistral pour Moscou: signer le contrat était une erreur (Rogozine)

  • Mistral: la position de Paris « décrédibilisante » (expert)

     

    Mistral: Paris doit payer la compensation et garder les navires (sénateur US)

  • Paris doit garder les deux navires Mistral commandés par Moscou et payer la compensation, a déclaré vendredi le sénateur américain John McCain.« Les travaux de construction des deux navires étant achevés, les Français peuvent les utiliser eux-mêmes et payer la compensation. Ils pourraient sans doute utiliser les systèmes d’armes », a indiqué M.McCain à l’agence Rossiya Segodnya.Les Etats-Unis sont hostiles à la livraison des bâtiments de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral prévue par un contrat russo-français de 1,2 milliard de dollars. Aux termes du contrat signé en 2011, la France s’exposera à des pénalités supérieures à 3 milliards d’euros en cas de non-livraison des navires.Selon une invitation envoyée à Moscou, la Marine russe aurait dû recevoir le 14 novembre dernier le Vladivostok, le premier des deux BPC. Toutefois, la cérémonie de remise du navire n’a pas eu lieu et sa nouvelle date n’a pas été fixée. Le second navire, le Sébastopol, doit être remis à la Russie en 2015.

    Le président français François Hollande a antérieurement subordonné la livraison au règlement de la crise en Ukraine. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a déclaré vendredi que Paris pourrait « ne jamais livrer » ces navires.

  • Ria Novosti

10 commentaires