Accueil » Argent et politique, Humour et actualité » La Floride « bannit » les smartphones et les PC

La Floride « bannit » les smartphones et les PC

Illustration © thinkstock.

Dans l’empressement, l’Etat de Floride (Etats-Unis) a négligé la rédaction d’un projet de loi et élargi maladroitement son interprétation…

Le projet de loi en question approuvé par Rick Scott, le gouverneur de Floride, a pour objectif premier d’interdire les cybercafés et les machines à sous sur tout le territoire de l’Etat péninsulaire américain. L’application de cette loi controversée a d’ailleurs autorisé les pouvoirs locaux à fermer plus de 1.000 établissements concernés sur le champ.

Les propriétaires lésés auraient cependant trouvé la parade pour contrer cette sévère initiative. Il semblerait que l’énoncé du texte de loi soit suffisamment vague pour être considéré anticonstitutionnel. L’interdiction, comme le relaient 20min.ch et le Huffington Post, précise en effet que « toute machine à sous ainsi que tout système ou réseau de dispositifs utilisés dans le cadre d’un jeu de hasard » seront désormais considérés comme illégaux.

Selon Consuelo Zapata, désormais ex-propriétaire de cybercafés, cette définition peut être appliquée aux ordinateurs, aux tablettes et même aux smartphones… dont l’interdiction relèverait de l’absurdité. Une plainte a été déposée et a toutes les chances d’aboutir…

Source: 7sur7.be

Commentaires clos