BRESIL : Une nouvelle fuite de pétrole de Chevron….

Du pétrole a recommencé à s’échapper du plancher océanique brésilien, près d’un puits en haute mer appartenant à Chevron qui a déversé au moins 416 000 litres de pétrole dans l’océan l’an dernier, ont affirmé les autorités brésiliennes jeudi.

L’ampleur de la nouvelle fuite, qui est toujours en cours, est inconnue pour le moment, a indiqué une porte-parole de l’Agence nationale du pétrole (ANP). Elle a précisé que la fuite avait été détectée parce qu’une nappe de pétrole est apparue à la surface de l’océan.

Le pétrole ne provient pas du puits puisque celui-ci a été scellé et semble plutôt provenir de fissures sur le plancher océanique autour du puits, a dit la porte-parole, qui a réclamé l’anonymat parce qu’elle n’était pas autorisée à discuter de ce dossier publiquement.

Cette nouvelle fuite représente un défi supplémentaire pour extraire le pétrole des gisements en haute mer découverts au cours des dernières années au large du Brésil.

Les experts estiment qu’au moins 50 milliards de barils se cachent au large des côtes brésiliennes, la plus importante découverte du genre en Amérique latine depuis 30 ans.

Dans un communiqué, l’ANP a déclaré qu’elle imposerait une amende d’un montant non précisé à Chevron pour avoir échoué à empêcher une nouvelle fuite autour du puits. L’entreprise a déjà reçu des amendes de plus de 100 millions de dollars US pour la fuite précédente.

L’an dernier, l’ANP a interdit à Chevron de poursuivre ses activités de forage au Brésil en attendant les résultats de l’enquête sur la fuite.

Chevron a confirmé dans un communiqué qu’il y avait « une nouvelle petite fuite » et que ses experts s’affairaient à collecter le pétrole à la surface de l’océan.

Le lieu de la fuite se situe à environ 370 kilomètres au large du nord-est de l’État de Rio de Janeiro.

Source : www.cyberpresse.ca publié par Sos-Planète

16 commentaires