Accueil » Argent et politique, Géopolitique » Détroit d’Ormuz: l’Iran rejette la mise en garde américaine ..

Détroit d’Ormuz: l’Iran rejette la mise en garde américaine ..

Image satellite du détroit d'Ormuz/wikipedia

TEHERAN – Le numéro deux des Gardiens de la révolution, l’armée d’élite du régime islamique iranien, le général Hassan Salami, a rejeté jeudi la mise en garde des Etats-Unis sur la fermeture du détroit stratégique d’Ormuz, par où transite près de 40% du trafic pétrolier maritime mondial.

 
Lorsque les intérêts vitaux de l’Iran sont menacés, nous répondons à la menace par la menace et nous n’hésitons pas à mettre en oeuvre notre stratégie de défense pour (nous) défendre. Nous agirons avec plus de détermination que jamais, a déclaré le général Salami, en réponse à une question sur la fermeture éventuelle du détroit d’Ormuz, a rapporté l’agence Fars.
La République islamique d’Iran ne demande la permission à aucun pays pour mettre en oeuvre sa stratégie de défense, a-t-il poursuivi en ajoutant que les Etats-Unis n’étaient pas qualifiés pour donner des permissions à l’Iran.

Réagissant aux menaces iraniennes de fermeture du détroit, Washington a mis en garde mercredi Téhéran en affirmant qu’aucune perturbation du trafic maritime dans le détroit d’Ormuz ne sera tolérée.

Les Etats-Unis maintiennent dans le Golfe une présence navale puissante, avec notamment la Ve flotte, basée à Bahreïn.

L’Iran, qui a commencé samedi dix jours de manoeuvres navales dans la région du détroit d’Ormuz, en mer d’Oman et dans l’Océan indien, a évoqué la possibilité de fermer le détroit en cas de sanctions occidentales pour empêcher ses exportations de pétrole.

Ces manoeuvres s’étendent sur 2.000 kilomètres carrés, soit les exercices les plus étendus jamais organisés par l’Iran.

Les Etats-Unis et certains pays européens, qui ont déjà adopté des sanctions contre les secteurs pétrolier, gazier et pétrochimique iraniens, envisagent des sanctions contre les exportations pétrolières iraniennes à cause de son programme nucléaire controversé.

Le commandant de la marine iranienne, l’amiral Habibollah Sayyari, avait souligné mercredi qu’il était très facile pour l’Iran de fermer le détroit d’Ormuz, tout en estimant qu’une telle mesure n’était pas nécessaire pour l’instant.

Mardi, le premier vice-président iranien, Mohammad Reza Rahimi, avait déjà affirmé qu’en cas de sanctions, aucune goutte de pétrole ne transitera par le détroit d’Ormuz.

Le détroit, par où transite entre un tiers et 40% du trafic maritime pétrolier mondial, est particulièrement vulnérable en raison de sa faible largeur, 50 km environ, et de sa profondeur, qui n’excède pas soixante mètres.

Outre l’Iran, second producteur de l’Opep, les autres pays du Golfe, notamment l’Arabie Saoudite, le Koweït, l’Irak, le Qatar et les Emirats arabes unis, exportent une partie de leur pétrole par ce détroit.

ROMANDIE.NEWS
EXTRAIT/

« Si ils (Les pays occidentaux) imposent des sanctions sur les exportations de pétrole iranien, alors pas une goutte de pétrole ne pourra transiter par le détroit d’Ormuz ».

On ne sait pas quelle est la portée réelle de ce message. Le président Ahmadinejad est très contesté par les plus hautes instances de son pays, et il se pourrait qu’il ne s’agisse que d’une démonstration de force pour redorer son image.

Dans le cadre des sanctions destinées à faire abandonner à l’Iran son programme nucléaire, la France, l’Allemagne et le Royaume Uni veulent imposer un embargo sur le pétrole iranien en Europe, mais plusieurs pays, dont la Grèce, sont réservés. Les ministres des Affaires Etrangères de l’UE doivent débattre de cette question le 31 janvier prochain. Une sanction qui aurait des conséquences économiques importantes pour l’Iran . Avec plus de 2,5 millions de barils par jour, l’Iran est le troisième exportateur mondial, derrière l’Arabie saoudite et la Russie. Le pétrole représente 80% de ses exportations et 60% de ses recettes budgétaires.

Le gouvernement américain affirme que le Détroit D’Ormuz, large de 6,4 km, est le point de passage le plus important du monde pour le pétrole. 13 à 15 pétroliers supertankers le franchissent quotidiennement pour se rendre vers les pays d’Asie. Cependant, des navires militaires américains patrouillent la zone et il semble peu probable que l’Iran puisse mettre sa menace à exécution.

.”Fermer le détroit est très facile pour les forces armées iraniennes, c’est comme boire un verre d’eau, mais aujourd’hui, nous n’avons pas besoin de le fermer car nous contrôlons la mer d’Oman et nous pouvons contrôler le transit” maritime et pétrolier, a expliqué l’amiral Habibollah Sayyari, commandant de la marine iranienne, à la télévision en langue anglaise Press-TV. “Nous cherchons à établir la sécurité et la stabilité dans la région. (..) Le transit peut continuer” à travers le détroit, a-t-il poursuivi.

“Utiliser la force militaire pour fermer le détroit est le dernier recours que garde l’Iran, mais beaucoup d’observateurs doutent qu’il s’y résoudra, au risque de perdre le soutien de la Russie et de la Chine”, commentait Olivier Jakob, analyste du cabinet suisse Petromatrix.

Et pourtant. Bien loin des manœuvres de la marine iranienne dans le golfe Persique, un événement inattendu s’immisce dans la partie: les difficultés des raffineries européennes de Petroplus. Etranglés financièrement, ses cinq sites – Coryton, Anvers, Petite-Couronne, Ingolstadt et Cressier – distillent 670 000 barils par jour. S’ils venaient à être arrêtés, «cela permettrait à l’Europe de compenser plus facilement un embargo sur le brut iranien», estime Olivier Jakob, patron du bureau d’analyse Petromatrix. Ce dernier admet certes que l’arrêt des achats «mettrait en péril l’activité des raffineries grecques».

Il n’empêche. Si l’on ajoute aux difficultés de Petroplus les arrêts de raffineries sur la côte Est des Etats-Unis – en raison du marasme économique – ce sont au total 1,4 million de barils qui ne sont plus traités chaque jour, des deux côtés de l’Atlantique. Alors que le brut de Libye afflue de nouveau, au rythme de 1,2 million de barils. Diluant ainsi un peu plus la menace iranienne.

Source:Financial Times/Express.be dec11

Voir l’article en entier avec graphiques et cartes sur le BLOG A LUPUS

25 réponses à Détroit d’Ormuz: l’Iran rejette la mise en garde américaine ..

  1. L’Iran ne se laissera pas agresser par l’Empire Capitaliste sans réaction

    • ^^ le général Salami

      • « programme nucléaire controversé ». vous remarquerez ce petit ensemble de mot dans presque tout les articles qui parlent de l’Iran. pas d’autre formulation. bizarre non? le ministère des relations publiques as t’il encore frappé dans les journaux?? vous le saurez peut être au prochain épisode.

  2. Encore un moyen pour faire augmenter le baril, sinon je vois pas ?
    Pourquoi les Iraniens tomberaient dans la provocation Américaine ?
    Ou ils sont très cons et marchent têtes baissées dans le piège tendu par la marine Américaine, ou alors c’est une manigance pour faire grimper le prix du pétrole en instaurant la peur!
     

  3. ah enfin le litre à 3 € pour le bonheur de nos poumons  :cyclops:

  4. Le litre a 3€ c’est une augmentation massive de tous les produits……….. mais bon. Le problème n’étant pas la consommation des carburants mais leur utilisation à outrance. Si nous consommions en priorité ce qui est produit à proximité une bonne part du problème serait évitée.

  5. Tout est bon, pour Diaboliser l’Iran, c’est la technique avant les guerres depuis celle de Sécession milieux du 19e siécle….

    Olivier Jakob  » si les 5 Raffineries ferment donc 670.000 baril en moins de raffiné cela permet aux Européen de Compenser plus facilement l’embargo du Brut Iranien »  

    plus de Brut Iranien = moins d’offre de pétrole 

    Arrêt des 5 raffineries = Moins de capacité de raffinage dispo

    Ou est sa compensation ?  Ou l’article est bidon, ou ce mec affirme une chose et son contraire dans le même discours, comme Sarkozy le fait depuis bientôt 5 ans…

    Plus de pétrole, les Rusés on l’huile végétal pour leur Diesel….

    @ Willy matricule 74.150

    Pensant dans la Droite ligne de la pensée unique : la pollution la plus importante n’est absolument pas celle des voitures, dommage PERDU…. sauf bien évident si t’habite devant une voie rapide, autoroute, ou départementale à 50.000 véhicules jour…. c’est peut-être ton logis le plus pollué….par les plastiques, as tu une cuisine et des meubles en faux bois ou panneau de particule ? 

    à 3 E le litre ton estomac vas avoir des crampes, surtout si t’es incapable de trouver seul ta nourriture…..

    As tu entendu parler des COV ? des millions de molécules créé par l’homme : type Polypropyléne, Polyester, Dacron, Teflon, Silicone, PCB, Triclo….. de la Chimie fine, des nano particules ? des herbicides, pesticides….OGM

    • Ton histoire de diesel (j’en ai un pour cette raison d’ailleurs) me fait penser qu’il est prévu d’aligner les taxes du diesel sur celle de l’essence, je suis peut-être parano mais dans un monde à pétrole cher ça fera plein de monde qui auront abandonné le seul moteur qu’on peut utiliser avec autre chose que du pétrole, comme de l’eau ou de l »huile par exemple.

      • faitent comme moi . roule ma fleur …………….. de ce coté la , j’enmerde les petroliers .
        vous attendez quoi pour en faire autant ?

  6. il ne faut prendre le général Salami pour du jambon :eek:

  7. ça laisse vraiment songeur !

    souvenez-vous :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Implantation_militaire_fran%C3%A7aise_aux_%C3%89mirats_arabes_unis

    est-ce qu’on nous a tout dit à ce sujet ?  C’est très proche de l’iran

  8. carte :

    http://maps.google.fr/maps?hl=fr&cp=9&gs_id=j&xhr=t&q=zayed+abu+dhabi&gs_upl=&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.,cf.osb&biw=1089&bih=536&wrapid=tljp132517571971008&um=1&ie=UTF-8&ei=w5P8ToKdGcKc8gP27b2zAQ&sa=X&oi=mode_link&ct=mode&cd=3&sqi=2&ved=0CBQQ_AUoAg

  9. Réseau voltaire 23 juin 2010 par Manlio Dinucci
    ..Le passage d’une armada états-uno-israélienne par le Canal de Suez ne doit pas s’interpréter tant comme un signal contre l’Iran que comme une menace directe contre le Pakistan. Il intervient certes, après le vote de sanctions contre l’Iran au Conseil de sécurité, mais répond avant tout à l’accord gazier signé entre Téhéran et Islamabad
    .La raison n’est pas seulement celle, déclarée ici, d’empêcher Téhéran de pouvoir un jour se doter d’armes nucléaires.
    Il y en a une autre plus pressante : aux débuts de la semaine dernière, Téhéran a signé avec Islamabad l’accord d’une valeur de 7 milliards de dollars, qui lance la construction d’un gazoduc allant de l’Iran au Pakistan. Un projet qui remonte à 17 ans, jusqu’ici bloqué par les Etats-Unis. Malgré cela, l’Iran a déjà réalisé 900 des 1 500 kms de gazoduc, du gisement de South Pars jusqu’à la frontière avec le Pakistan, qui en construira 700 autres. C’est un couloir énergétique qui, à partir de 2014, ferait arriver chaque jour au Pakistan depuis l’Iran, 22 millions de mètres cube de gaz. Le projet initial prévoyait qu’une branche du gazoduc arrivât en Inde ; mais New Delhi s’est retirée du projet par crainte que le Pakistan ne puisse bloquer l’approvisionnement.
    La Chine est par contre disponible pour l’importation du gaz iranien : la China Petroleum Corporation a signé avec l’Iran un accord de 5 milliards de dollars pour le développement du gisement de South Pars, en prenant la place du français Total à qui Téhéran n’a pas renouvelé son contrat (tandis que l’italien Eni – Ente nazionale idrocarburi, NdT- continue à opérer dans les gisements de South Pars et de Darquain). Pour l’Iran c’est donc un projet d’importance stratégique : le pays possède les plus grandes réserves de gaz naturel après celles de la Russie, et elles sont en grande partie encore à exploiter ; à travers le couloir énergétique vers l’est, l’Iran peut défier les sanctions voulues par les Etats-Unis. Il a cependant un point faible :
    son plus gros gisement, celui de South Pars, est offshore, situé dans le Golfe Persique.
    Il est donc exposé à un blocus naval, comme celui que les Etats-Unis peuvent exercer en
    s’appuyant sur les sanctions décidées au Conseil de sécurité de l’ONU
    Mon commentaire:
    Ce serait donc les sanctions de l’ONU qui bloquerait le Golfe Persique et non l’IRAN
    ————————–
    le Truman a reçu le 14 juin la visite du ministre de la Défense allemand, accompagné du chef d’état major de la marine.
    Le moment le plus exaltant a eu lieu le 13 juin quand, dans la chapelle du porte-avions Truman, un prêtre catholique français et un rabbin juif ont officié ensemble une cérémonie religieuse permettant « aux deux nations alliées de s’unir au niveau spirituel ».
    ——————-
    Nous sommes donc les alliés d’ISRAEL sans le savoir

    Répondre
     

  10. Derrière l’Iran ce n’est pas la Chine qui est visée…? Tout ça ressemble au début d’une belle m…..

  11. dure pour un Musulman de porter le Nom : Salami, je trouve ça marrant, Attention le Général Salami risque de taper très fort sur toutes ces saucisses américaines !

  12. J’adore la réaction Iranienne :-) Tenir tête à ces putains de capitalistes me fait trop plaisir. j’espère qu’ils vont bloquer ce détroit pour bien faire chier tout le monde. J’espère également que l’Iran aura le soutient de marine Russe en cas de pressions trop importantes des U.S.A. C’est marrant, dès qu’un pays est producteur/exportateur de gaz/pétrole les U.S.A. veulent s’en emparer en inventant de faux prétextes que tout le monde gobe. ils veulent monter l’opinion publique contre l’Iran alors que l’Iran est moins dangereux que Israël. Haaa mais j’oubliais ce fameux lobby, ce fameux lobby qui veut faire la peau des pays arabes,des occidentaux et des asiatiques.

    • Ces putains de capitaliste comme tu dit si bien, on sortit le monde de la merde pendant la deuxieme guerre mondiale! Et sans doute recommenceraient si une autre menace se presentait, Quand au iraniens s’ils voulaient vraiment arreter le processus de l’embargo ils auraient du faire la lumiere sur leur programme nucleaire , s’ouvrir au monde et aux observateurs pour le controle de leurs installations, au lieu ce ceci on a un pays fermé qui deplace ses centrifugeuses dans des installations
      souterraines!

  13. Lol on même temps ce qui est bien c’est qu’il nous en on sortie après nous y avoir envoyer à la deuxième guerre , c’est vachement sympa de leur part
    tu trouve pas ?!.
     
    lol il faut se renseigne un minimum, le capitalisme n’est de part sa nature qu’une suite de crise économique puis sociale et enfin militaire.
     
    Pourquoi ? me diras tu
    parceque dans un monde fini , la croissance exponetielle n’est pas une utopie mais un cauchemar. Quand les investissements ne sont plus possible car la dette de tout à chacun est énorme  , il faut détruire l’argent la ou il est puis les infrastructures afin de générer une nouvelle manne pour la reconstruction.
     
    C’est ce qui s’est passé en 39 après la crise de 29.
     
    Parallèlement à cela , on note que la guerre permet plein de chose à côté, expérimentation de nouvelle méthode de torture , d’avancé scientifique …. etc
     
    Renseigne toi , je te conseille un livre : Le choix de la défaite d’Annie Lacroix Rize
    très pertinente sur ce sujet.
    Ou comment la France,  a choisie via ses banquiers et gros entrepreneurs de tendre la main à l’Allemagne nazie qui malgré son nom de social démocratie ne faisait qu’appliquer un capitalisme poussé à l’extrême.

  14. Les pays occidentaux se préparent à se passer du pétrole iranien

    http://www.brujitafr.fr/article-les-pays-occidentaux-se-preparent-a-se-passer-du-petrole-iranien-96473219.html

    C’est la raison du gaz de shiste + de l’éolien plus le reeste ………..