Accueil » Médical et alimentation, Réflexion » La grippe H5N1 comme arme de guerre ?

La grippe H5N1 comme arme de guerre ?

Un pas de plus dans l’horreur invisible et imprévisible, sauf pour le cerveau malade de ces détenteurs d’armes biologiques… Que les scientifiques acceptent de rendre encore plus virulent un organisme, à des fins guerrières démontre la « haute moralité » de ces chercheurs, pour qui la destruction de la vie est devenue une priorité!  :no:

Un article encore bien effrayant sur les méfaits des scientifiques.
Traduction par Chantalouette.

Des scientifiques transforment la grippe aviaire mortelle en arme, et songent à divulguer les résultats nécessaires à la création d’une arme biologique.
Anthony Gucciardi
21 novembre 2011
On dirait quelque chose sorti d’une étrange bande dessinée de science fiction, mais les scientifiques ont bel et bien transformé le virus de la grippe aviaire H5N1 en arme, et songent à divulguer leurs recherches.
Les expériences, qui ont nécessité 5 mutations du virus, ont rendu la souche hautement contagieuse entre des furets—-modèle animal utilisé pour étudier l’infection grippale humaine.

Bien sûr, de nombreux scientifiques avertissent maintenant que si une telle recherche était rendue publique, elle pourrait conduire à la fabrication d’armes biologiques mortelles.
Rendre le virus hautement contagieux pourrait conduire à une épidémie très étendue. Le virus H5N1 a infecté des oiseaux et d’autres animaux ces dernières années et également 500 personnes.
La raison pour laquelle ce n’est pas devenu une épidémie est dû au fait que les humains atteints ne sont généralement pas très contagieux. Ainsi, en le modifiant pour qu’il devienne hautement contagieux est probablement le coup le plus tordu qui puisse être fait.
On dirait que ces scientifiques cherchent à ce que le nouveau virus militarisé de la grippe aviaire infecte le public.
Les craintes d‘un »bioterrorisme » surgissent alors que les scientifiques poussent à la divulgation des recherches sur la grippe aviaire comme arme de guerre
Le Dr Thomas Inglesby, expert en bioterrorisme et directeur du centre de biosécurité du Centre Médical de l’Université de Pittsburgh, souligne que c’est tout simplement une mauvaise idée de la part des scientifiques de »militariser » la grippe aviaire, c’est encore pire de vouloir publier les résultats :

“C’est une très mauvaise idée de la part des scientifiques de transformer un virus mortel en un virus mortel et très contagieux. Et c’est une deuxième mauvaise idée de leur part de vouloir publier leurs méthodes pour que d’autres puissent ainsi les copier », dit Inglesby

Pour l’instant aucun journal scientifique n’a publié les découvertes, et Inglesby espère qu’aucun ne le fera. Le virologiste Ron Fouchier du Centre Médical Erasmus en Hollande est responsable de la militarisation du virus et présente les découvertes lors d’une conférence sur la grippe tenue à Malte. Il a récemment été attaqué par une organisation connue comme le Comité de Conseil National Scientifique de Biosécurité, un comité d’experts indépendants sur la recherche biologique.
Ron Fouchier dit que l’idée de faire muter le virus pour qu’il devienne très contagieux est assez choquant, mais le fait que certains scientifiques poussent maintenant à communiquer les résultats est plus que bizarre.
Il est évident que ces scientifiques n’ont aucune considération pour la santé publique.

SOURCE

Merci à Hélios de Bistro Bar Blog partagé avec Jo^^ de l’ Eveil2011

LIRE AUSSI:

La grippe espagnole de 1918 est due aux vaccins

30 réponses à La grippe H5N1 comme arme de guerre ?

  1. Bonjour tlm
    Imaginez une pandémie, sans armes, sans guerres, ôter la vie des gens tout en protégeant la leur par un vaccin miracle.
    C’est sans doute l’efficacité du vaccin et la possible mutation du virus qui freinent leur projet…

  2. La concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère atteint des niveaux record   http://www.brujitafr.fr/article-la-concentration-des-gaz-a-effet-de-serre-dans-l-atmosphere-atteint-des-niveaux-record-89667806.html

  3. Lorsqu’une population est en déséquilibre avec son milieu, tôt ou tard apparaît une maladie régulatrice.
    Mais la volonté de créer elle-même des pandémies montre l’inconscience auto-destructrice de l’espèce humaine ou la volonté de l’élite de supprimer les moutons inutiles pour eux.
    L’élite ne sera pas protégée par des vaccins qui n’ont jamais prouvé leur efficacité (à part dans les arguments commerciaux), elle subira aussi la pandémie dont on peut se protéger avec des méthodes alternatives.

  4. Je reposte un ancien commentaire qui semble se préciser :

     » Ne rigolons pas trop avec cette merde !
    Le H5N1 à un potentiel en devenir mortifère assez impressionnant.
    C’est inscrit dans ses gènes (origine grippe espagnole) il suffit qu’il nous fasse une petite mutation de derrière les fagots histoire de le rendre très hautement contagieux et virulent… et alors là !!!
    Pour les paranos :
    Si j’étais vilain et que je veuille me débarrasser d’un surplus d’humain totalement inutile, je trafiquerai :
    1°temps - un virus pas très virulent et presque pas mortel que j’appellerai h5n1.
    2°temps - je fous la frousse au monde entier en disant que h5n1 risque de muter et de devenir un fléau pour l’humanité.
    3° temps je développe un pseudo vaccin histoire de me faire du fric et de conditionner les cerveaux à h5n1 = vaccin.
    4°temps – j’annonce le retour de h5n1, bien sûr plus personne ni croit et aucune mesure sérieuse de lutte n’est prise.
    5°temps -Je fais en labos une version super-maous-costaud du virus, j’en profite pour faire un vaccin à usage secret pour une infime minorité.
    6°temps – j’expédie dans différents pays une souche peu virulente et quand les derniers alarmistes sont muselés par la majorité et que plus personne n’y croit, je dissémine la souche armagedonienne.
    7° – J’admire le résultat et je me trouve vraiment bon….

    8° le monde s’effondre et les bourses avec.
    C’est ballot !!! Les bourses, qui pourtant étaient en superforme avant cette catastrophe… 
    Banquiers, très grosses fortunes  …au secours !!!!
    Les survivant vous en supplie : Reconstruisaient nous un nouveau monde et nous vous en seront éternellement reconnaissants.
    Ceci est de la pure science fiction du mardi soir et toute ressemblance avec des événements futurs ne serait que pur coïncidence !

    « Paranoïaque !, vous avez dit ? »

    • ENGEL : Ca me paraît bien compliqué tout ça !!!!!!
      Alors qu’il suffit de répandre un nouveau virus et de dire qu’on n’a aucun vaccin…
      Pourquoi faire une opération en 6 temps alors qu’un seul suffit??

      • moi je crois que c’est juste de l’inconscience, comme quand on a envoyé du gaz moutarde a tout va dans les tranchées. Ils l’ont utilisés dans les débuts de la guerre parce que c’etait très efficace, ils ont finalement arrété parce que ça tuait les soldats des deux coté avec les vents. je crois qu’on est exactement dans le même genre de stupidité, je vis ça plutot comme ça :
         
        1 : on balance le truc sur les arabes et les noirs, en douce (ça passera pas à la télé)
         
        2 : ça fait un massacre, genre peste noire, les pays sont affaiblis atrocement, ne peuvent plus se battre.
         
        3 : ça nous reviens dans les dents en Europe par la contagion, alors, campagne de vaccination obligatoire (et on sais que les vaccins contiennent des tas de truc utiles pour nous rendre encore plus cons et dépendants de l’état, genre mercure, fluor, aluminium etc)
         
        4 : on finit par aller sauver les arabes et les noirs par des campagnes militaires humanitaires de vaccinations, qui seront accueillis par ces peuples comme des sauveurs. et finalement, on occupe leurs pays. et pourquoi pas en profiter avec ce vaccin pour en stériliser une partie ? ça s’est déjà fait en Thaïlande ya quelque années. (une entreprise américaine avait envoyé un vaccin contre le tétanos là bas, avec une indication bizarre : ne vacciner avec celui là que les femmes de 15 à 40 ans. Finalement dans ce vaccin, on avait rajouté un ingrédient qui, seulement si il est mélangé avec le tétanos, rend stérile. elles sont plusieurs milliers à avoir été stérilisés sans être prévenues maintenant)
         
        Mais finalement avec ça, on peut faire ce qu’on veux, imagine que chaque personne dans le monde va donner son bras aux états pour qu’ils lui injectent un produit chimique, on peux imaginer toute sorte d’utilisations.
         
        Plan très simple et qui nous donne le beau rôle tout en contrôlant tout les pays qui ne savent pas faire ce vaccin.

      • Et comment tu fais travailler les plus grands experts sur le sujet ?
        En leurs disant la vérité sur la finalité de leurs recherches ?

        Et puis, cette manière de faire et vieille comme le monde.
        Elle s’appelle « noyer le poisson ».
        Elle évite  rendre des comptes après coup.

        La complexification est une des armes préférée des manipulateurs, même votre banquier en use et en abuse.
        Pourtant il aurait pu vous escroquer directement…

        • « Et comment tu fais travailler les plus grands experts sur le sujet ?
          En leurs disant la vérité sur la finalité de leurs recherches ? »
           
          Et ta manipulation de virus et ton pseudo-vaccin ne posent pas les mêmes problèmes?????

          • Pour ta gouverne,

            La « revue science et vie » traitait du sujet du H5N1 dans le début des années 2000 !
            Elle m’était en évidence le problème des mutations avenir et son extrême dangerosité. 
            Et sa conclusion était :
            -Plus le temps passera plus elle évoluera et plus la souche sera dangereusement contagieuse!

            Et pour les questions que tu me poses fait par toi-même tes recherches… tu y gagneras beaucoup.
            Tu apprendras l’interdépendance entre virus et vaccin.
            Qu’un vaccin ne peut être mis au point que si la nouvelle souche existe déjà, d’ou la tentation de trafiquer les gènes du virus.
            Ceci dans le but d’être le premier à mettre en vente le futur vaccin.
            De là, toute les dérives sont possible…
            Toi y’en avoir compris maintenant ????????*
            *) Tu vois, moi aussi je possède cette touche, mais je trouve pas ça très poli.
             

    • Il est pas mal du tout ton scenario!
      Dis moi ce que tu penses de celui-ci stp.
      4° temps : J’annonce que des scientifiques (?) se « sont amusés » pour en faire une arme de guerre et qu’ils veulent rendre leurs travaux publics.
      * là, on nous prend vraiment pour des abrutis, sachant que les militaires ont leurs propres labos de recherche, et n’ont absolument pas besoin de concurrence quand il s’agit de créer les pires saloperies de la terre.
      5° temps : Je balance le bébé, tout en étant protégé préalablement par l’antidote.
      6° temps : Je suis content que mon bébé ai fait des millions de mort, et j’explique aux rares survivants que la faute en revient à ces incontrôlables salauds de scientifiques qui ont rendu les résultats de leurs recherches public. J’épluche un ou deux d’oignons avant de passer à la télé, je pleure tous nos morts et solennellement, je promets un monde dans lequel il y aura tout plein de « verrous », pour que plus jamais…oh grand jamais…nous ne puissions revivre une telle catastrophe.
       
       
       
       

      • A la vue des dernières infos, je trouve ton scénario trés credible.
        Très bonne actualisation !
        Grace à cette désinformation, je peux aussi justifier que ce vilain virus est apparu simultanement à plusieurs endroits.
        Pourtant séparés par des milliers de km…Rendant la lutte desespèrement vaine…

  5. pff ce monde me dégoute de plus en plus depuis au moins le mois de septembre, avec un pic au mois de novembre
    que faire contre ça?
    Sérieusement, je suis pessimiste , je ne vois rien de bon venir
     
    p

  6. Durant la guerre 39/45 vers 1943 on a faillit toute l’Europe continental d’être bombardé par des bombes a virus,

    elles étaient produite sur une île du Saint Laurent au Canada, c’est une contamination accidentelle du personnel et alentour sur les rives qui a mis fin a la production, et a l’abandon du plan…ouf pour nos ancêtres…..

    elles ont étaient balancées à la mer et surement mise de nos jours sur le dos des Allemands….

    pas de chance  on a trouvé plein d’archives de l’époque sur cette usine….

    c »est comme le faux prétexte du 7 mai 1915 du « Lusitania » paquebot transformé en bâtiment militaire depuis 1972 on sait que c’était un croiseur auxiliaire  lourdement armé, transportant une importante cargaison de munitions et explosif  camouflé en fourrure sur les papiers….. a destination de Liverpool pour Bakcork, on sait que Bakcork appartenait a l’armé Anglaise, qu’en violation des règlements internationaux se paquebot livrait des armes et munitions régulièrement, on a découvert a cette occasion  » les livraisons d’armes et munitions sont importante sur les navires civils en période de guerres »

    Avis aux futurs Croisièristes……

    • Merci Viking pour toutes ces « anecdotes » sur la seconde guerre mondiale et les autres conflits.
      Je trouve, à chaque fois, que c’est absolument passionnant à lire (les combattants polonais à Stalingrad…), que ces faits historiques sont complétements méconnus, et pourtant oh combien instructifs et édifiants.
      J’ignorais cette fabrication de virus au Canada, tout comme j’ignorais que le cuirassé Bismarck possédait des viseurs de pointée « anti-houle ». 
      Et je crois que c’est la petite histoire qui éclaire l’histoire officielle d’un jour nouveau.

      En résumé, j’en redemande !!!

      • j’ose pas ICI de donner les sites ou tu trouves cela, l’accés ici serais Verboten pour Moi….. tu serais sidéré comment l’histoire est fabriquée a volonté….

        les vainqueurs ont toujours ré-écrit l’histoire…… le premier Révisionniste : César « la guerre des gaules  »  ex… attaqué par des centaines de chars

        en Suisse : ils on osé démonter un tumulus : datations env 500 ans avant le crucifié (JC) ils ont trouvé un char a 4 roues dont les 2 avant directionnelles les roues vous allez pas me croire…… des jantes en bronze a 4 bâtons coulées d’une pièce avec un profil en U pour la circonférence ou le périmètre pour la place d’ une pièce en bois (pneus) et ce char était ensevelit avec 4 Cerfs arnachés

        Querelles d’historiens : les cerfs ne sont que décoratifs pour l’ensevelissement, d’autres pas du tout… les harnachements sont travaillés, élaborés, ils ont trouvé par analyse des molécules qu’ils ont étaient fabriqués du coté de la Yougoslavie

        Dans un village lacustre en Suisse sous les eaux les plongeurs ont trouvé plein de jouet d’enfant, vaisselle, armes…

        requerelles d’historiens les uns disent c’était un marchand, d’autre pas du tout c’était une garderie ou une école … alors la chanson de Chantal Goya sacré Charlemagne il a inventé l’école est BIDON

        Le livre avec photos, croquis des archéologues trouvé a la déchetterie avec le tampon de la bibliothèque de la Ville…..peut donner les références, mais a cette heure il est dans un cageot en carton dans une pièce sans électricité

        • Pourquoi Viking tu n’oses pas donner les sites ICI?? ;)
          C’est à chacun de réfléchir sur le bien fondé des choses, si elles se disent il doit
          y avoir des éléments pour les valider, et s’il y a d’autres options, il faut en apporter
          les éléments de contradiction ou d’impossibilité.
          C’est en confrontant les idées que l’on peut arriver à une approche de la vérité.
          Alors oses!! :) ;)

        • @ Viking
          Oui, moi aussi je pense qu’à chaque fois l’histoire est refabriquée en fonction de « l’air du temps ».
          Passionnant aussi cette histoire de char à 4 cerfs.
          Je voulais te mettre un site intéressant sur des anecdotes sur, entre autre les campagnes de Pologne et de France de 1940 dans l’aviation, mais je m’aperçois qu’il fonctionne très mal.
          Je te le mets quand même, si il marche pas, tu doit pouvoir l’avoir au moins en « cache » :

          http://forum.aviation-ancienne.fr/f65-1930-annees-1950

  7. Peut être que l’argent colloidal peut combattre la grippe H5N1.
     
    Je vous conseil de lire le livre de Franck Goldman – L’argent colloidal
    Lien pour le télécharger, format Pdf
    http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/c2fAadCu
     
     

  8. Bonsoir,

    Folie scientifique, encore les adeptes du NOM (des satanistes d’après certains), ou tentative de bloquer toute guerre par une arme que tous auraient et pourraient utiliser pour détruire l’ennemi (et eux-même aussi)?
    Quand tous les peuples auront le moyen de se détruire les uns les autres et eux-même, cela arrêtera-t-il leur folie? Non, à mon avis.
    Les « scientifiques » nous ont habitués à bien des choses (médicaments et autres tous aussi bons pour nous les uns que les autres).
    Les adeptes du NOM semblent passer jours et nuits depuis des siècles à ourdir des plans alambiqués pour atteindre leur but. Cela semble d’un côté difficile à croire, mais d’un autre j’ai entendu dire que l’une des plus grande réussite du diable est de faire croire qu’il n’existe pas et qu’il se fait passer pour un ange de lumière, alors pourquoi pas ses adeptes présumés.

    Les dirigeants de l’ombre ont donc tout prévus:
    - Prise de pouvoir (NOM) par la chute de l’économie, des états, des religions et par une nouvelle guerre mondiale. 
    - Réduction de la population par la nourriture, l’eau et les industries pharmaceutiques.
    - Rendre la population passive par les médias et autres substances nocives.
    N’oublions pas les chaimtrails.
    Que pouvons-nous faire?
    Nous révolter? Une révolution pourrait servir leurs intérêts (voir les indignés qui seraient manipulés par un certain monsieur S.)
    Résister?  Cela  impliquerait que les moutons de toute la planète s’y mette pour que cela soit efficace. Mais là encore pourrions nous être certains de ne pas être manipulés?
    On peut même imaginer que ce blog est là pour nous tromper.
    Je reste persuadé que chacun peut agir dans le bon sens. Comment?

    Ce qu’ils font se retournera contre eux. En effet, les systèmes étatiques ont tendance à finir par tomber un jour. De plus à force de jouer avec le feu, ils finiront par se brûler (s’ils peuvent ne pas nous brûler avec eux ce serait mieux pour nous). Enfin, sans faire de prosélytisme, ce que j’ai pu lire et écouter ici et là me fait penser aux prophéties bibliques sur la fin des temps (par exemple les tremblements de terre dans un lieu après l’autre, les guerres et rumeurs de guerre,… le fait que les royaumes (états) remettraient leurs pouvoir à l’image de la bête par exemple), fin des temps signifiant entre autres choses que Dieu doit arracher la Terre des griffes du diable et donc de ses sbires. Un espoir donc pour au moins les croyants. Cela ne nous empêche pas d’agir en harmonie avec un proverbe biblique qui dit de mémoire : il est sage celui qui ayant vu le malheur s’est caché.

    Désolé pour cet hors-sujet, mais j’ai préféré tout résumé ici plutôt que de laisser plusieurs messages.

  9. A Lyon on essaie de croiser les virus H1N1 et H5N1 de la grippe    (le 18.03.2010 )
    Au sein du P4, un laboratoire de sécurité maximale, une expérience en cours s’efforce de déterminer les conditions d’hybridation des deux virus.
     Le premier se propage vite mais tue peu, le second est peu contagieux mais souvent mortel

     
    Depuis trois semaines, le P4 de Lyon a interrompu toutes ses autres manipulations. Ce laboratoire de sécurité maximale – il n’en existe qu’un en France et une vingtaine dans le monde – se concentre actuellement sur une expérience à haut risque : des tentatives de croisement entre le nouveau virus H1N1 et celui de la grippe aviaire, le H5N1. Le premier se propage beaucoup et tue peu, le second se propage peu et tue beaucoup. Une hybridation des deux serait calamiteuse.
    « On essaie de comprendre, en infectant une cellule avec ces deux virus, quels sont les déterminants génétiques qui leur permettraient d’échanger leurs gènes (notamment chez le cochon NDLR) » résume le virologue Bruno Lina, qui dirige les travaux sur la grippe A pour ce laboratoire Inserm. Trois biologistes de son équipe ont été détachés pour effectuer ces tests décidés et avalisés au niveau ministériel. Pourvus de passeports spécifiques, ils sont assistés par une demi-douzaine de techniciens attachés au site. « Toutes les manipulations se font en scaphandre et obéissent à des règlements très contraignants » assure Bruno Lina.
    Si l’expérience est bien liée au Centre national de référence des virus de la grippe, que ce dernier dirige, sa finalité ne serait, selon lui, pas d’aboutir à un vaccin, mais juste « cognitive » : « Pourquoi fabriquer un vaccin contre un virus qui n’existe pas ? » Ou pas encore. Les premiers résultats ne tomberont avant deux mois et décideront de la suite à donner à cette opération au budget (provisoire) de 200 000 euros. Pour l’heure, « on a fait quelques essais, mais on n’a obtenu que des résultats très préliminaires » poursuit le virologue. S’il est trop tôt pour en déduire quoi que ce soit quant à la probabilité de l’apparition d’un tel monstre viral, « aujourd’hui, le risque semble faible » confie-t-il. Et de conclure : « C’est une bonne nouvelle ».
    Olivier Saison