La FED va aspirer tous les capitaux d’Europe grâce aux taux négatifs !

Comme beaucoup d’économistes Jovanovic alerte sur les taux négatifs. L’injection de monnaie de singe par les banques centrales, permet de faire « durer le plaisir » mais c’est une épée de Damoclès qui plane au dessus de nos économies. On nous vend ça comme une aubaine, sans trop s’étaler sur les conséquences. Merci à Françoise G. Partagez ! Volti

******

Source La Revue de presse de P.Jovanovic via L’Échelle de Jacob

Envoyée par Bénédicte à P.Jovanovic

Lorsque je vois comment la presse traite les taux négatifs, j’hallucine. Il vous présentent ça comme quelque chose de normal, rien de moins !

Wouaaa ????

Pourtant, il y a eu un avant et un après Bombe Nucléaire, et il y a désormais un avant et un après Taux Négatifs, sachant que ces derniers sont aussi dangereux que les premiers alors que personne n’y prête attention. Notre lectrice Mme Rennenson a vu dans LeVif.be un article qui y est consacré et qui parle juste d’abrration… !!!

« Le capitalisme est aujourd’hui en pleine aberration. A cause de quoi ? Des taux d’intérêt négatifs ! Aujourd’hui, l’Allemagne qui emprunte de l’argent peut réclamer une prime – autrement un taux négatif – à ses prêteurs. Comme quoi le monde ne tourne plus rond.

C’est fou, et avec des taux d’intérêt négatifs, celui qui emprunte reçoit donc de l’argent ! C’est tout aussi dingue.

Ce phénomène des taux d’intérêt négatifs est une telle aberration qu’on n’en parle pas dans les livres d’économie. Ou alors deux ou trois lignes pas plus et encore en disant que ce n’est pas possible, que c’est une hérésie.

Alors, c’est vrai, lorsque les taux négatifs sont apparus, nous étions en pleine crise. Mais aujourd’hui comment les justifier ? Il n’y a pas de faillite d’Etat, pas encore de récession, pas de faillite bancaire. Donc, c’est bizarre. Et en plus, comme le font remarquer plusieurs commentateurs boursiers, ces taux bas ou taux négatifs sont une aubaine pour les cancres, une prime formidable pour les cancres … Bien entendu, les cancres, ce sont les Etats très endettés. Comme les taux sont à 0% ou négatifs, cela ne les incite pas à mettre de l’ordre dans leur maison. Au contraire, les mauvais dirigeants politiques peuvent se permettre d’augmenter encore l’endettement de leur pays. Et c’est vrai, pourquoi se gêner quand l’argent emprunté est gratuit ? », Lire ici la tribune de Amid Faljaoui l’un des rares journalistes à s’en offusquer.

De l’autre côté de l’Atlantique, Charlie Bilello a établi le dernier hit parade des taux négatifs des obligations d’Etat à 2 ans. Et voyez comment les Américains forcent tout l’argent européen à traverser l’océan pour un tout petit rendement. Et c’est précisément leur but, regardez bien, et dites-moi si la FED vous prend bien pour un crétin ?
Italy: -0.05%
Japan: -0.22%
Ireland: -0.45%
Spain: -0.46%
Portugal: -0.49%
Sweden: -0.59%
Belgium: -0.60%
Austria: -0.66%
Finland: -0.67%
France: -0.68%
Denmark: -0.69%
Netherlands: -0.72%
Germany: -0.75%
Swiss: -0.90%
USA: +1.76% ?????? Freedom of positive rates

Et voilà l’arnaque de la Fed, aspirer TOUS LES CAPITAUX D’EUROPE GRACE AUX TAUX NÉGATIFS !!!

Merci à ma très chère lectrice Bénédicte qui a pris cette photo d’une agence du Crédit Agricole je crois à Lisieux. Comme vous le constatez, après le Cetelem et la Banque Postale, voici le Crédit Agricole qui se met au taux 0,9%, ce qui est un taux négatif comparé aux 5% de vraie inflation annuelle.

Source Le revue de presse de P.Jocanovic

Dollar ou euro, one or the other is kif-kif


4 commentaires

Laisser un commentaire