Jean-Marc Jancovici : « Si vous voulez vraiment l’Europe, il faut accepter de donner la moitié de vos revenus aux roumains »..

Ça fait neuf ans qu’on le dit sur tous les tons, avec des démonstrations et interventions de beaucoup de personnes bien avisées et informées, qui ont décortiqué pour nous, tous les traités de l’UE mais, les citoyens dans leur grande majorité n’ont toujours pas compris l’arnaque, puisqu’ils critiquent ce système destructeur, mais votent pour ceux qui le mettent en place. Et apparemment les « surprises » vont aller crescendo. De toutes les façons, formatés depuis bien longtemps, les cerveaux ont été manipulés par les promoteurs de cette gabegie européïste. Seront-ils à plaindre, ou à blâmer s’ils persistent à cautionner leur propre perte (et celle des autres) ? Leur dire qu’ils ont été prévenus, n’aura plus grand intérêt, on boira la coupe jusqu’à la lie tous ensembles… à moins que.. Christine G. Partagez ! Volti

******

Source UPR

Pixabay

Jean-Marc Jancovici, ancien élève de l’École polytechnique et ingénieur civil diplômé de l’École nationale supérieure des télécommunications, a été conseiller de Nicolas Hulot. Il anime un blog de vulgarisation scientifique qui connaît du succès sur Internet.

Lors d’une récente conférence à la Société Française de Physique (SFP), il a expliqué qu’il est non seulement tout à fait logique, mais inévitable, que les Français s’appauvrissent au fur et à mesure que l’on construit « l’Union Européenne ».

Car les lois de la physique imposent que leur niveau de vie moyen s’abaisse tendanciellement jusqu’au niveau de vie moyen auquel s’élèvera celui des populations des pays d’Europe de l’Est.

Il le démontre en expliquant qu’il ne peut pas y avoir « d’alignement par le haut » à l’intérieur d’un système qui ne peut plus connaître de forte croissance du fait des contraintes énergétiques.

Il résume ce phénomène imparable – dont les Français qui sont « pour l’Europe » sont totalement inconscients -, par une formule : « Si vous voulez vraiment l’Europe, il faut accepter de donner la moitié de vos revenus aux Roumains. »

La vidéo complète de sa conférence est ici : https://youtu.be/1vap-y68FZ8

EXTRAIT :

Commentaires 
————————-
Si on met de côté ceux qui croient au Père Noël et à la pensée magique, il n’y a aucun argument rationnel à opposer à la démonstration de Jancovici.

Lors des dernières élections européennes :

– les électeurs qui ont voté RN « pour battre Macron » (!) et qui ont cru à la promesse d’une « Europe des patries »;

– les électeurs qui ont voté LREM pour « faire barrage à Le Pen » (!) et qui ont cru à la promesse d’une « Renaissance de l’Europe »;

– les électeurs qui ont voté France insoumise et qui ont cru à la promesse d’un « alignement les salaires par le haut » au sein de l’UE…

– les électeurs qui ont voté LR, DLF ou UDI et qui ont cru à la promesse d’une « Europe qui protège »;

– les électeurs qui ont voté EELV ou PS et qui ont cru à la promesse d’une « Europe solidaire et écologiste »;

sont donc tous des électeurs qui ont voté pour des partis européistes, sans comprendre ni mesurer la puissance des contraintes qui font que la construction européenne, quelles que soient les promesses mirobolantes, ne peut conduire qu’à notre appauvrissement collectif.

C’est d’ailleurs – hélas ! – bel et bien la remontée inexorable de la pauvreté en France que les statistiques de l’INSEE révèlent, année après année, depuis la fin du XXe siècle.

Le fait que tous ces électeurs aient été manipulés par le lavage de cerveau médiatique ambiant qui leur cache les vrais enjeux ne les en rend pas moins responsables de la poursuite irrésistible de cet appauvrissement collectif. Et cela pour le plus grand profit d’une infime oligarchie financière dirigeante, qui formate justement l’opinion publique par grands médias interposés.

Quant à ceux qui se sont abstenus plutôt que de voter pour le parti du Frexit, ils portent la même responsabilité : ils laissent faire.

———————–
Conclusion 
———————–
On peut – et on doit – compléter le raisonnement de Jancovici.

a) Puisque les contraintes énergétiques s’imposent de plus en plus fortement au monde entier et que la croissance mondiale ne peut qu’avoir tendance à ralentir (cf. https://www.latribune.fr/…/la-croissance-mondiale-ralentit-…),

b) puisque l’UE ne nous protège nullement des productions des pays à très bas coûts salariaux, sociaux et environnementaux,

c) et puisque les traités européens donnent carte blanche aux délocalisations industrielles et à l’importation de toutes les productions venues du monde entier moyennant des droits de douane extraordinairement faibles,

la poursuite de la « construction européenne » et de la « mondialisation » imposent que l’appauvrissement des Français se poursuive bien plus loin.

Si les Français continuent – par leurs votes en faveur de partis qui leur promettent une Europe mythique ou par leurs abstention – à laisser faire ce système, eux-mêmes puis leurs enfants constateront inexorablement la dégringolade de leur niveau de vie, jusqu’à ce que leur revenu moyen soit descendu à la moyenne du niveau de vie planétaire.

Rappelons qu’en 2013, le PIB par habitant (en parité de pouvoir d’achat) était estimé à 29 819 dollars en France, soit :
. 4 fois plus qu’en Chine (7418 dollars), 
. 5,4 fois plus qu’en Égypte (5547 dollars), 
. 6,8 fois plus qu’au Maroc (4373 dollars), 
. 7,3 fois plus qu’en Indonésie (4094 dollars), 
. 9,3 fois plus qu’en Inde (3203 dollars), 
. 12,3 fois plus qu’au Pakistan (2424 dollars), 
. 13,4 fois plus qu’au Nigeria (2221 dollars)
. 17,2 fois plus qu’au Sénégal (1737 dollars)
. 19 fois plus qu’au Bangladesh (1568 dollars)
. 30,5 fois plus qu’en Éthiopie (979 dollars).


(Source : PNUD – Rapport mondial sur le développement 2013 – données 2011 https://www.inegalites.fr/L-inegalite-des-revenus-mondiaux…

2 commentaires

  • Avatar sombre

    En effet , tout les parties cités sont européistes. Et ils ont tous fait miroités des lendemains meilleurs.

    Maintenant, y’a un détail qui me chiffonne.
    Même si le gâteau ne grossis pas (ralentissement de la croissance jusqu’à ce que sa stagne) : rien n’empêche de le partager équitablement – en théorie.
    Et même si ça reste  » un jeu à somme nulle  » (les uns perdront, les autres gagneront de l’argent), il est toujours possible, en théorie, au vue des inégalités actuel, que les revenues – qu’importe leurs origines – de la très grande majorité des individus augmente jusqu’à qu’ils soient mieux réparties.

    Je crois que sur terre une 50ène de personnes possède autant que les 3.5 milliards d’habitant les plus pauvres. Ça fait une grosse part du gâteau, ça.

    Si j’interviens en complément à cette information, et au passage je suis content de voir une intervention de Jancovici j’ai son blog en favoris mais je ne le connaissais que pour l’aspect écologiquement utile,

    https://jancovici.com/changement-climatique/agir-individuellement/effectuer-sa-ba-pour-agir-contre-le-changement-climatique-quelques-ordres-de-grandeur/

    c’est juste parce que je n’aimerais pas que les gens tombe dans le pessimisme, pensant qu’ils sont condamné à la précarité parce que « la croissance » ne connaitras plus d’envolée. L’absence de croissance ne signifie pas qu’un pays est pauvre ! Pas plus qu’une forte croissance signifie qu’un pays est riche.
    (Pour faire simple : tu peux doubler ton salaire – +100% – si bill gates lui l’augmente seulement de 1% il restera toujours plus riches que toi, et ce 1% représentera bien plus que tes nouveaux revenus).
    De même, le PIB par habitant n’indique pas avec fiabilité le niveau de vie des habitants : Il ne renseigne pas sur la manière dont les richesses sont partagés, ni quel sont l’état des infrastructure (routes, hopitaux, etc) ni quel sont les services publiques , le pouvoir d’achat, etc.

    Et histoire d’apporter ma pierre au mur des solutions, ce que j’aimerais – sans aborder le système politique à revoir mais juste pour parler de condition de vie – c’est la gratuité.
    Qu’importe combien vous gagnez ( combien les parties politiques pourrait vous promettre que vous gagnerez, ce qui me fait méchamment penser au revenus universelle vu par certains partis), les prix augmenteront dans la foulée. Doublé le salaire de tout les français et dans la foulée le prix de votre baguette doublera aussi !
    Ce que je souhaite, c’est que la baguette soit gratuite ! C’est une métaphore pour dire que les droits fondamentaux devra être élargis à certaines possessions basique : de l’eau, de la nourriture, de l’électricité, un toit par exemple. Je cite des besoins fondamentaux mais la liste serait à compléter évidemment.

  • Avatar hakim bey

    Les abstentionnistes « portent la même responsabilité » ? En êtes-vous sûr ? Vous n’avez pourtant pas l’air d’être un naïf, alors pourquoi faites-vous le choix d’ignorer une réalité bien plus réelle que celle d’une pondération de revenues que vous dénoncez à juste titre. Dois-je vous rappeler en un que nous ne sommes pas l’Angleterre et qu’en deux nous avons la corruption à tous les étages de la vie politique dans notre pays. bref, est-il nécessaire de préciser que les corrupteurs et imposteurs ne permettrons jamais qu’il y ait un parti politique dont le leitmotiv soit le Frexit. Et pire que tout, la légitimation d’un grand nombre de votant nous illusionne les uns et les autres. Dès lors, au lieu de prendre conscience de la supercherie du fait que les élections soient truquée, nous nous convainquons que nous sommes minoritaires dans nos choix politiques et qu’il vaudrait mieux se ranger du coté du moins pire, mais en vérité cela est de plus en plus pire. En votant, tous, nous nous disons : c’est la volonté de tous.