La France et l’Allemagne concluent un accord pour sauver l’effroyable #CopyrightDirective de l’UE — Démolissant la liberté sur Internet.. (Sott)

Les carottes sont cuites ? Internet censé apporter la connaissance, va être interdit à nos petites plateformes, où le partage est privilégié. Partagez ! Volti

Source SOTT

La directive de l’UE sur le droit d’auteur continue de sombrer sous son propre poids : d’un côté, vous avez des politiciens allemands qui estimaient qu’il était politiquement impossible de forcer chaque plate-forme en ligne à dépenser des centaines de millions d’euros pour acheter des filtres ayant un copyright afin de prévenir une violation du copyright par un utilisateur, même pour un instant, et donc des changements mineurs, largement cosmétiques pour satisfaire les petites entreprises allemandes ; d’un autre côté, vous avez les politiques français qui comprennent que les CEO des multinationales de divertissement ne supporteront aucun compromis, ni même l’apparence du compromis et c’est ainsi le processus a échoué.

C’était jusqu’à ce que la chancelière Merkel et le président Macron s’assoient pour négocier un accord, dans lequel Merkel a cédé sur chaque mesure qui semblait en fait protéger les petites entreprises, coopératives, organisations sans but lucratif et particuliers, pour finir avec un accord qui garantit que chaque petite plateforme existante sera détruite et aucune nouvelle ne pourra être lancée, laissant l’Europe dans les mains du US Big Tech, pour toujours.

En vertu de la nouvelle entente, toute plate-forme où le public peut communiquer devra acheter des filtres de droit d’auteur pour intercepter toutes les communications publiques et les comparer à une base de données d’ « œuvres protégées par le droit d’auteur » (à laquelle n’importe qui peut ajouter n’importe quoi), puis bloquer toute communication qui semble correspondre.

Non seulement leur développement et leur entretien coûteront des centaines de millions d’euros, mais ils bloqueront aussi des myriades de textes légitimes – des textes qui utilisent des œuvres protégées par le droit d’auteur mais qui relèvent de la notion d’utilisation équitable, des textes dont on a mal identifié le contenu protégé, qui sont volontairement réprimés par des trolls, censures et fraudeurs qui s’approprient des œuvres dans le domaine public ou dont des tiers sont les ayants droit.

Le « compromis » que Merkel a accepté est le suivant : les plates-formes n’ont pas besoin d’ajouter les filtres jusqu’à ce qu’elles soient en activité depuis trois ans, ou jusqu’à ce qu’elles réalisent 10 millions € au cours de la même année. Cela signifie que chaque forum en ligne existant qui existe depuis trois ans ou plus doit immédiatement acheter des filtres, même s’il s’agit d’une petite communauté en ligne gérée par des bénévoles, ou d’un site commercial avec une petite niche – comme cette petite communauté de longue date pour les gens qui aiment pêcher. Même Patreon — qui n’existe que pour que les artistes soient payés ! — devrait acheter des filtres ou se retirer d’Europe.

Mais ce n’est pas tout : selon les termes de cet accord, une fois qu’une plate-forme aura gagné 5 millions d’euros en un an, elle sera obligée de mettre en place un système de « notification et d’atténuation », c’est-à-dire des filtres de copyright sous un autre nom.

Et ce n’est pas fini : le nouveau pacte exige que chaque site, aussi petit soit-il, qu’il soit non commercial ou d’intérêt public, démontre qu’il a fait  » tous les efforts possibles  » pour concéder une licence à ses utilisateurs, ce qui signifie que chaque fois qu’un titulaire vous offre une licence pour un contenu que vos utilisateurs pourraient utiliser, vous êtes obligé de la leur acheter et ce, à tout prix indiqué dans leur offre.

C’est la fin d’Internet tel que nous le connaissons et le début d’une ère où toutes nos communications, toutes nos relations familiales, nos engagements politiques, nos activités éducatives, notre travail lié à l’emploi, nos quêtes romantiques, tout est subordonné à la transformation d’Internet en un système de télévision par câble, où les seuls matériaux qui soient disponibles sont ceux dont les sociétés multinationales du spectacle ont approuvé. Vous vous souvenez de l’époque où les câblodistributeurs promettaient un avenir numérique où l' »univers des 500 chaînes » de divertissement seraient disponibles sur le marché ? Elle est arrivée. Il ne nous restait plus qu’à tuer le web, « l’univers des deux milliards de chaînes », pour y parvenir.

Tout n’est pas perdu : la prochaine étape sera l’approbation de l’accord par les négociateurs nationaux des États membres de l’UE, puis il sera soumis au vote du Parlement européen, qui aura le dernier mot, juste avant leur réélection aux élections européennes de mai prochain.

En d’autres termes, de tous les moments où un plan catastrophique pourrait être présenté au Parlement, c’est le meilleur (ou le moins pire) : le moment où les parlementaires sont le plus sensibles aux souhaits de leurs électeurs.

Qui plus est, les Européens détestent cela : à tel point que la pétition qui s’y oppose est aujourd’hui la plus grande pétition de l’histoire européenne, et à deux doigts d’être la plus grande pétition de l’histoire de la race humaine. Il y a encore beaucoup d’autres choses à faire à ce sujet, amener les gens à contacter leurs députés européens avant le vote. C’est une situation déplorable, mais au moins c’est maintenant tellement évident, tellement visible, que c’est devenu beaucoup plus facile à expliquer aux gens en retrait. Mobilisez vos amis et votre famille dès maintenant : l’avenir de notre système nerveux électronique à l’échelle planétaire et à l’échelle de l’espèce est en jeu.

Source : Cory Doctorow,BoingBoing – Traduction Sott.net

34 commentaires

  • Avatar CryptoKrom

    Voila qui va étre fort interessant pour réclamer a Enedis des droits d’auteurs sur nos
    courbes de consommations Linky…

    Cela ne peut que promouvoir le « Me-to-Be »,
    le Business-to-Business mis a mal ( car entre ses 2 B il y a bien le détournement de données )

    Maiiis…. Acheter des Filtres….acheter…..acheter…..acheter encore et encore !
    Il semble bien que la dictature du Net veux prioritairement FAIRE DU PROFIT,
    et simultanément du Control de Masse !
    ( puis du fichage, et rien ne les empéchera la revente des données analysées )

    A qui sont ses « Filtres » ? …leurs Actionnaires ? …leurs hierarchies dirigeantes ?
    Mon intuition me dis qu’on remontera toujours vers ses milliardaires du Net…que l’Elite de l’Ombre a pris sous son aile.

    • Voltigeur Voltigeur

      Les filtres devraient permettre de repérer un article, images, musiques « protégés », les bots qui balayent le net vont avoir du taf!! :(

      • Avatar CryptoKrom

        « devraient »…
        en réalité, c’est comme l’IA en tache de fond sur les Phones…
        personne ne sait vraiment « leurs taches ».

        Sa va faire le bonheur des hackeurs luttant pour la liberté et les droits qui,
        tot ou tard y dénicherons des « Spy de fichage » etc…

        Scandales a venir donc.

  • Avatar CryptoKrom

    Les ministres débattent dans des jeux videos…
    http://www.alterinfo.net/notes/France-dix-ministres-debattent-sur-une-plateforme-de-jeux-videos_b30884395.html

    L’insidieux s’insurge auprés des jeunes jusque dans les jeux…
     » Le premier ministre Édouard Philippe participe lui aussi à ces échanges »…
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • kalon kalon

    Mais, pratiquement, Volti, pour le site des moutons enragés, cela veut dire quoi ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • Voltigeur Voltigeur

      Que pour relayer il faudra payer et cher!! ;) On ne pourra plus mettre n’importe quoi, sous peine de devoir payer de lourdes amendes tant pour les images, musiques, écrits etc.. Et dire qu’internet de vait servir au partage et à la culture… :(

    • M.G. M.G.

      Cela veut simplement dire qu’il va falloir arrêter de reproduire (relayer) pour se mettre à produire notre propre matériel (textes & images) pour ne pas avoir à filtrer quoi que ce soit, ni payer de droits d’auteurs. Mais cela veut dire aussi que nous (les auteurs) pourrions faire payer les autres médias pour l’éventuelle diffusion de nos propres productions.

      Par contre, pour un blog comme celui des moutons, c’est un véritable travail d’équipe qu’il faudrait mettre en place, car une personne seule serait bien incapable d’assurer une telle masse de travail (investigation, prise d’images et rédaction d’articles) pour pouvoir proposer ce qui existe aujourd’hui sur le blog de Moutons. Ou alors, il faudra certainement se contenter de quelques articles de fond par semaine …

      M.G.

  • Avatar engel

    Internet l’espace de liberté,…possibilité de migré,…solutions alternatives,…patati, patata,…

    Mais où sont donc tous les rigolos qui affirmaient qu’il est totalement impossible de réglementer internet …surtout par une censure qui ne dit pas son nom!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • M.G. M.G.

      Pour échapper à la dictature du net il faudrait déjà quitter la couche réglementée et passer en immersion (deepweb) en utilisant également des outils de connexion hors FAI (véritable service des renseignements pour les états). Utiliser des protocoles de chiffrement pour les échanges de fichiers n’est pas à négliger non plus. (Thierry pourrait apporter plus de précisions concernant ce que je viens d’écrire)

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif M.G.

      • Avatar engel

        Hummm…

        Sauf que « passer en immersion (deepweb) » ne sert absolument à rien en terme d’information grand public.
        Ta notoriété sera purement confidentielle car tu ne seras référencé sur aucun moteur de recherche.
        …Sans compter qu’il faudra être initié.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        En clair, pour l’immense majorité, cette solution n’en est pas une.

      • J’attends que Gneu donne des nouvelles de ses « routines ». ;)

        vouloit déchiffrer le fichier que je lui ai lmis en lien l’autre jour va lui couter cher en electricité. :)

      • le principe du vigenère est simple. Le chiffrage rapide. mais le probleme est dans l’échange de clé ou dans le moyen de se transmettre les indications de l’endroit ou la trouver sur le net. c’est a tout un chacun de trouver le systeme.

    • Effectivement. Dois je rappeler que cela fait des années que je préviens que la surveillance a été mise en place par un certain pasqua qui a vendu une partie de france telecom a une filliale de la nsa? :)

  • reseaucitoyen.be qui connait?
    Plusieurs fois j’en ai parlé, a plusieurs personnes, et ce depuis plusieurs années.

    Le réseau citoyen, le réseau Wi-Fi public

    10/10/2002 – Grégoire Bourguignon – 7230 views – Edit 28/11/2003

    Wi-Fi est une technologie permettant de connecter des PC entre eux sans fil (par liaison Ethernet sans fil, basés sur la norme 802.11, utilisant la bande des 2.4 GHz). La portée est de l’ordre du kilomètre. Le but premier est de créer des WLAN (Wireless LAN) dans les centres villes et sur les campus universitaires, permettant ainsi à tous les PC connectés de s’échanger n’importe quel fichier, gratuitement.

    En Belgique, Réseau Citoyen, un petit groupe de passionnés, s’active à fabriquer des antennes maisons afin de réaliser des tests, très convainquants. Ils envisagent de déployer un réseau Wi-Fi sur Bruxelles et Louvain-la-Neuve. Si l’un d’entre eux propose de partager sa connection Internet (ce qui n’est pas encore légal), tous les PC connectés au réseau peuvent surfer :-) Le matériel à acquérir pour se connecter à ce réseau revient à environ 100 euros (une carte Wi-Fi et une antenne fabriquée maison).

    Les opérateurs de téléphonie mobile voient cette technologie d’un très mauvais oeil, puisque capable de concurrencer leur service GPRS (et UMTS dans quelques années)… Les aéroports, les cafés, les gares, les hotêls pourraient en effet proposer un accès Wi-Fi à leurs clients dans un certain périmètre. Wi-Fi ne permet cependant pas encore le passage d’un antenne à l’autre en déplacement.

    La loi belge n’étant pas encore assez complète sur le sujet, personne n’est actuellement sûr que cette technologie citoyenne aura vraiment droit à la vie. N’oublions pas que les opérateurs de téléphonie mobile ont acheté des licences… Mais il n’empêche que la population pourrait revendiquer un accès libre à l’information, à l’instar de la CB en radio…

    Plus d’infos : reseaucitoyen.be

    • Avatar engel

      Tu l’écris toi même:

      -« Si l’un d’entre eux propose de partager sa connexion Internet (ce qui n’est pas encore légal)… »
      -« Les opérateurs de téléphonie mobile voient cette technologie d’un très mauvais oeil, puisque capable de concurrencer leur service… »

      En clair cela restera confidentiel où alors cela sera interdit.
      Et si malgré cette interdiction cela venait à se propager, par une simple triangulation les réfractaires seront localisés, puis sanctionnés très lourdement.
      …De quoi calmer les ardeurs de tous.

      • Non je n’écris rien, c’est sur reseaucitoyen.be et cela date du 10/10/2002.
        Ainsi que tu le vois ce n’est pas d’aujourd’hui. La loi a évolué, en france aussi bien qu’en belgique. tu a parfaitement le droit de partager par un hot-spot.

        Tu es toujours limité en terme de puissance a l’émission, mais si tu utilise des antenne directives, tu peux augmenter la portée sans problemes.

        Faire en sorte d’avoir un réseau maillé ne tient qu’aux personnes qui voudront le mettre en place. ce n’est pas compliqué. il faut simplement que les gens se concertent et se mettent d’accord; Je crois que c’est le plus compliqué.

  • Il suffit de cogiter un peu pour parer a cette engeance. Mais les moutons veulent ils vraiment la liberté, ou se complaisent ils dans leur état?

    https://web.archive.org/web/20171231183513/http://reseaucitoyen.be/index.php

  • Avatar Maxandre

    Quelques questions. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    Quel est la date d’entrée en vigueur ?

    Est-ce applicable dans la zone euro seulement ?

    Si les blogs/sites sont hébergés là où cette loi ne s’applique pas, les contenus étrangers seront-ils filtrés/bloqués en Europe par les FAI européens ?

    • étant donné que cela s’applique au contenu, et non a l’origine du pays, l’info transmise risque de se voir bloqués. Ainsi un vieux film pris sur un site russe ou chinois sera systématiquement bloqué si un copyright a été déposé en france ou en allemagne.

      • Avatar Maxandre

        Si la créativité est un champ, les droits d’auteur sont des clôtures…

        Et les blogueurs qui utilisent des images sous copyrights comme avatars, devront-ils les payer/enlever ?

  • extrait des carnets de Juan Branco.

    Voici un schéma que j’avais élaboré en janvier 2012, dans le cadre de la campagne présidentielle. Il s’agissait alors de préparer la suppression d’Hadopi et son remplacement par des dispositifs de licence globale publiques – équivalents à ceux qui s’annonçaient et ont fini, faute d’action de l’Etat, par prendre la place avec des effets délétères pour la création, à commencer par Netflix.

    Le schéma visait à permettre à François Hollande et Aurélie Filippetti, dont je dirigeais l’équipe, les spécificités du financement du cinéma français. La réforme, annoncée comme acceptée par François Hollande au Bis de Nantes qui annoncerait la suppression de l’HADOPI, avait fait l’objet de plus de deux cents rendez-vous avec l’ensemble du secteur.

  • .article35. .article35.

    Bonsoir à tous.
    Comme je le disais par ailleurs , les films de science fiction ont beaucoup à nous appendre sur notre avenir .
    Ceci étant dit, les contres mesures proposées ne sont pas à la portée du premier venu . T65 à l’air de « toucher sa bille » dans le domaine mais ce n’est pas le cas de tous . Déjà la simple migration de Windows à Linux est impensable pour une grande partie des internautes . Plus que le matériel ce sont les compétences techniques qui font défaut .

  • Boarfff !!!

    A terme, ils nous faudra bien nous passer d’internet.

    Soit à cause de la censure et du flicage, soit à cause du collapse… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    Donc, en attendant, profitons en pour utiliser cet outil pour tisser un réseau local autour de son point de chute.

    Pour chercher, et surtout enregistrer (voire imprimer) le maximum d’informations pratiques et utiles pour construire un Autre Monde.

    Et surtout, de le mettre en oeuvre plutôt que de passer des heures devant un écran…

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif