Bientôt une pilule pour remplacer le sport ?

Donnez votre avis, partagez !

***********

Non vous ne rêvez pas. Vous avez bien lu, une nouvelle pilule fait parler d’elle.
Il s’agit d’une molécule, la « GW », créée par les groupes pharmaceutiques GlaxoSmithKline
(GSK) et Ligand pharmaceuticals. L’information est parue à San Diego, en Californie, dans le magazine Cell Metabolism.

A l’école, vous étiez plus du genre à vous cacher derrière les arbres qu’à courir autour du stade.
Plutôt du style Marathon de séries que Marathon de Paris ? Vous allez être ravi ! Aux dernières nouvelles, ce médicament permettrait de remplacer les effets d’une séance de sport.

En d’autres mots, elle trompe le cœur et le métabolisme. Vous en aviez rêvé non ? Une pilule engloutie à la place d’un footing d’une heure.

Les mêmes effets certes, mais forcément les mêmes bienfaits ?

Graisse brûlée et endurance gagnée
Mais alors concrètement, que fait-elle ? D’après les scientifiques, cette pilule fait brûler la graisse et le sucre de l’organisme plus rapidement et plus lentement en augmentant l’endurance.
Techniquement et selon la revue Cell metabolism, elle parviendrait à stimuler des gènes
déclenchant la combustion des graisses, exactement comme pendant et après une séance de sport.

Preuve à l’appui : Deux groupes de souris sédentaires ont été étudiés. L’un avait reçu cette
fameuse molécule, et l’autre non. Deux constats ont été fait : Celles bénéficiaires de la pilule ont d’une part, bien mieux contrôlé leur glycémie (le taux de glucose dans le sang). C’est à dire que leur organisme a brûlé leurs graissent plus efficacement. Elles ont ainsi donc pris moins de poids. Et d’une autre, leur endurance a été très largement amélioré, comme par magie.

De quoi faire débat dans la sphère sportive !
Imaginez une seconde qu’il serait possible d’atteindre en un claquant de doigts les capacités
physiques d’un cycliste du Tour de France ! Écoutez, j’entends déjà Peter Sagan hurler.

Une autre étude a démontré que les souris sous molécule GW ont pu courir 270 minutes avant d’être épuisé, contre seulement 160 minutes pour les autres. Un des experts de l’Institut en question s’est exprimé sur le sujet: « Cette étude suggère que le processus qui permet de brûler la graisse est moins important dans l’endurance que le mécanisme compensatoire qui permet de conserver le glucose ».

Alors, bientôt les rameurs, steppers, tapis de course et autres machines de sport remplacés ?

Un espoir pour les personnes atteintes d’handicap ?
Au delà de l’aspect gadget et utopique, cette molécule pourrait être un réel espoir pour une partie de la population. Beaucoup de personnes ne peuvent malheureusement plus ou pas se dépenser et adopter une pratique sportive régulière. Imaginez donc, une thérapie capable d’imiter les bénéfices de l’exercice physique chez des populations à la mobilité réduite comme par exemple les personnes obèses, les personnes âgées, ou les personnes handicapées par un accident ou de naissance.

Mais il est encore malheureusement trop tôt pour affirmer que cette « pilule de l’exercice » aurait les mêmes effets chez les humains. Et surtout, quels seraient-ils sur le long terme : effets secondaires, dépendance…

Mais on aurait tout de même, à faire ici, à un grand pas dans le monde de la médecine, à
condition que cette pilule soit scrupuleusement prescrite afin que des personnes sans réel besoin n’en abusent pas. Par ailleurs, les chercheurs souhaitent rappeler, que naturellement, rien ne vaut une activité physique authentique.

Des limites significatives
Personne n’est parfait et surtout pas « GW ». 3 limites principales ont actuellement été décelées.
C’est d’ailleurs pour cela qu’elle n’a (heureusement) encore jamais été commercialisé.

Tout d’abord ; le médicament touche en effet à l’aspect musculaire et cherche à améliorer la
performance, c’est prouvé. Cependant, comme le souligne le chercheur Ismael Laher :

« L’exercice physique traditionnel permet l’augmentation de la fonction cognitive, la solidité des os et l’amélioration de la fonction, cardiovasculaire », « il est donc irréaliste de penser que des pilules puissent se substituer à la pratique sportive, du moins pas dans l’avenir immédiat. »

Cette molécule ferait donc une partie du job…en délaissant l’autre.

La seconde limite que décrivent les scientifiques est relative à l’usage de telles pilules chez des personnes en bonne santé, même si, pour autant, de tels médicaments auraient une utilité réelle pour les patients incapables de pratiquer une activité physique (personnes amputées ou atteintes de lésions de la moelle épinière ou de maladies métaboliques et musculo-squelettiques).

Cela en revient donc au fait qu’on ne connaît pas encore assez les conséquences sur l’organisme d’une prise à long terme, sur des personnes lambda. Et aussi, jusqu’où cette « amélioration de la capacité physique » peut elle aller.

La dernière limite est celle des effets secondaires. Tout médicament peut en provoquer, mais
ceux de cette molécule sont encore méconnus, donc encore plus dangereux. Les chercheurs
mènent actuellement des tests à ce sujet.

Dans tout les cas, c’est une pilule qui est en phase primaire de sa conception, il reste bien trop d’interrogations, par exemple, on ne connaît pas encore la dose à prescrire, ni les intervalles de prise. Il existe encore trop de limites et de risques, mais les scientifiques sont en plein travail.

En conclusion, certes, cette molécule miracle serait une immense avancée et pourrait
véritablement être bénéfique dans un futur proche. Mais de nombreuses questions apparaissent :

Ne risque t’on pas d’énièmes scandales sportifs liés au dopage ? Qu’en sera t’il de sa
réglementation ? Pourra t’elle réellement être respecté ? Et si cette pilule provoquerait une
certaine dépendance ?

En effet, comme tout médicament, des limites existent, que bien souvent des personnes
ignorent…

Mouhcine pour lesmoutonsenrages

12 commentaires

  • ludovic_94

    si cela reste un médicament pour les personnes handicapés pourquoi pas, sinon aucun intérêt. pour perdre de la graisse et augmenter son endurance, il y a déjà le clenbuterol (produit dopant) mais cette pilules ressemble à un produit dopant.

    « D’après les scientifiques, cette pilule fait brûler la graisse et le sucre de l’organisme plus rapidement et plus lentement en augmentant l’endurance. » du coup c’est plus rapidement ou plus lentement?

    « Imaginez une seconde qu’il serait possible d’atteindre en un claquant de doigts les capacités
    physiques d’un cycliste du Tour de France ! »
    l’endurance cardio vasculaire c’est bien mais cela ne suffira pas à en faire des champions, il manquera l’endurance musculaire, le gout de l’effort, le mental …

    encore une invention pour en faire le moins possible, prions pour que cela n’arrive jamais.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Bof, cela va surtout faire l’affaire des sportifs en pantoufles ! pour moi rien ne remplace une bonne séance en plein air car je hais les salles de sports en tous genres.
    Donc non merci, gardez vos pilules et passez votre chemin.

    Quant aux handicapés, j’en connais un jeune qui a perdu ses jambes pour avoir fait le c** en voiture il y a quelques années. Il est maintenant en fauteuil roulant mais il fait des kilomètres quand même et son fauteuil n’est pas électrifié ! Il monte des côtes que bien de ceux qui ont deux jambes rechignent à faire ou alors en soupirant à chaque pas, lui non il tire sur ses bras et se retrouve en haut tout content, été comme hiver, sauf quand il pleut bien sûr. Je crois qu’il pratique aussi d’autres sports mais je ne sais plus lesquels. Ce qui est sûr c’est qu’il n’est pas du genre à prendre une pilule pour s’entretenir !

  • Passetec Passetec

    ça veut quoi cette phrase:
    Mais alors concrètement, que fait-elle ? D’après les scientifiques, cette pilule fait brûler la graisse et le sucre de l’organisme plus rapidement et plus lentement en augmentant l’endurance.

    plus rapidement et plus lentement !!!!!!!!!!!!!!!!!

  • .article35. .article35.

    Bonsoir à tous.
    Voilà ce que j’en ai retenu : » les souris sous molécule GW ont pu courir 270 minutes avant d’être épuisé ».
    Ils ont donc fait courir des souris 4h30 d’affiler jusqu’à « l’épuisement » comme ils disent pudiquement .
    Dans les arènes , les abattoirs ou les labos la souffrance est la même et l’auteur également .

  • Cela n’a rien de nouveau, ça s’appelle le dopage.

    Ce n’est parce qu’elle fait brûler de la graisse et augmente l’endurance, qu’elle donne les mêmes effets que le sport. C’est bien une conclusion basique de chimiste à deux francs, ces gens planent complètement.

    Forcement si nous modifions la chimie de l’organisme, nous allons avoir des effets. Et nous aurons aussi les effets secondaires liés à cette modification, et au déséquilibre de la chimie de l’organisme sur du long terme.

    Alors on essaye de nous vendre cette idée en disant qu’elle pourrait aider les personnes atteintes de handicap. Une honte et une aberration ! Continuons de détruire la santé des gens.

    Conclusion, une pilule de plus parmi tant d’autres qui aide à la performance sportive, mais en aucun cas, qui remplace l’activité physique.

    • Ah tiens qui revoilà, ça va toi ?

      Exactement, on est natty ou fruité mais les deux continuent leur activité physique, sinon aucun résultat n’est possible.

      L’une des caractéristiques des stéroïdes est l’augmentation de la synthèse protéiques, d’où le fait qu’ils vont en consommer jusqu’à 6 gr par kg du poids du corps, alors qu’un natty en consommera max 2.2 par kg du poids du corps, au delà ça lui servira à rien sinon risquer une acidose…

      Akasha.

      • https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        Oui ça va bien, merci !

        Hé mais c’est que tu t’y connais en stéro et en muscu https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

        Effectivement, ça augmente la synthèse des protéines, ça améliore aussi la récupération, la force, l’endurance et augmente l’énergie. C’est presque magiques ces produits-là, mais l’utilisation excessive de trop de produits va finir par créer pas mal de problèmes. Les anabolisants en petite quantité ça va, les androgènes sont beaucoup plus problématiques sur les effets secondaires, à ne surtout pas prendre par les femmes, je vais vous épargner les effets secondaires, lol !

        C’est sûr, trop de protéines n’est pas très bon. Par contre les 0.8 recommandés me semble limite. Je conseille plutôt 1.2 voir 1.5 à partir d’un certain âge, car l’assimilation diminue et la perte de tissu musculaire augmente.
        Et aussi dans ce total de protéines, nous comptons la végétale qui n’est pas géniale au niveau assimilation et au niveau du profil en acides aminés.
        Ce n’est pas parce que nous ingérons 50 g de protéines, qu’elles seront assimilées et que nous aurons notre compte en différents acides aminés. Il vaut mieux un petit peu plus que pas assez.

        • J’ai pas loin de 20 ans de fitness derrière moi et 10 ans de compète en athlétisme.

          Je me suis toujours intéressée à la nutrition sportive et les méthodes d’entrainement donc forcément je me suis renseignée sur le dopage et les stéroïdes sans en prendre je précise, Orné non plus il est natty aussi.

          Je pense qu’un homme si il répartit correctement ses apports en protéine sur la journée, peut aller jusqu’à 2.2 gr de protéine par kg de poids de corps. Et si les repas sont assez espacé, disons au moins 2h entre les repas, on visera 3 repas deux collations et un ou deux shake protéiné.

          En post entrainement un apport de sucre rapide genre dextrose ou mieux encore le Vitargo, pour renflouer le glycogène musculaire. Et des acides aminés, BCAA, glutamine (ça va bloqué l’acide lactique), citruline (avant et après). Ensuite dans la demi heure une heure on ingérera un vrai repas complet.

          L’idéal pour une bonne assimilation (pour un homme), est max 35 gr de protéine par repas.

          Sinon pour la question de l’usage de stéroïdes, je peux comprendre pour ceux qui font de la compète, par contre je comprends moins un mec qui n’en fait pas et veut faire 110 kg pour 1m 75 ?

          Akasha.

          • Félicitations ! Bravo à vous ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

            Oui, je n’ai pas précisé, pour la quantité de protéines, je parlais pour les personnes sans activité sportive. Sinon oui 2-2.5 g me semble bien.

            La protéine en poudre, je ne suis pas trop pour en prendre systématiquement. J’en prends en ce moment, car j’ai un travail physique et je pars tôt, je dois manger beaucoup et du coup sur la route, je bois un shaker avec des flocons d’avoine et de la prot en poudre, c’est bien pratique. Mais je préfère toujours un aliment complet. Dans l’ensemble, je prends peu de compléments, mais c’est vrai que c’est pas mal, et ça peut être pratique.

            Oui 110 kg pour 1m75, il faut ne pas tenir à sa santé, même pour de la compétition, je trouve que c’est de la connerie. Puis beaucoup font de la compét pour justifier leur prise de stéroides.

            Je n’ai pas encore essayé, mais je vais essayer ça un de ces jours, intelligemment en restant dans le raisonnable et pas longtemps. Mais c’est quelque chose que je souhaite expérimenter. Et je ne ferai pas de compétition pour justifier cette prise, je n’ai pas besoin de raison « valable », je m’en fous, j’ai envie d’en prendre, j’en prends et puis c’est tout, et je ne m’en cacherai pas, j’ai aucun problème avec ça.

            Bonne soirée ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • predateur

    ouais ça fait super branché , la salle de sport, la compétition , mais voilà le corps humain voir le squelette n est pas fait pour ça, quand on est jeune et que l on a de la chance, on peut se la péter ,genre akaska ……
    on doit bien être la seule espèce à courir pour rien sur des kms comme des cons pour faire chébran ….
    j ai couru comme les autres quand j étais à l école , même le plus souvent devant les autres pour la gloire …..cumulé ensuite avec un métier physique j ai cassé pas mal le physique ,les articulations entre autres ….
    quand j en parle lors des visites chez un ostéopathe ,qui est jeune et sportif ,il me tient les même propos ……en y ajoutant quelques remarques ,par exemple que bcp de gens qui font du jogging posent trés mal leurs pieds , que seul lavant du pied doit toucher le sol pendant la course ….et donc avec les années font bcp plus de mal que de bien à leur corps ….
    alors ok pour la pilule https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • Je suis d’accord, la compétition et le sport professionnel n’est pas bon pour la santé. Il faut être dans l’équilibre. Le sport, le renforcement musculaire, bien pratiqué, renforce le corps et le squelette.

      Le travail physique, par contre, ça oui, c’est mauvais pour la santé et ça abîme le corps à la longue.

      Mais sinon, vas-y prends tes pilules et on en reparle dans quelques années https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • CryptoKrom

    Ah mince, j’avais cru qu’enfin on avait inventé de quoi supprimer la mafia du foot et ainsi sauvegarder les paysans d’étre tabassé mortellement…. zut !