« Les aventures de Juncker. Épisode 2 : le canular téléphonique » L’édito de Charles SANNAT…

On pourrait en rire si ça n’était pas si pathétique pour le président de la commission européenne. Et c’est ce personnage qui prend des décisions, qui pèsent sur les peuples européens.. Son goût pour la Dive Bouteille (pas sûr que ce ne soit que du bon vin) lisez Rabelais, n’est plus un secret pour personne et toutes les excuses de ses collaborateurs, ne trompent personne.  Partagez !!  Volti

***************

Auteur Charles Sannat pour Insolentiae

Saison 1, épisode 2.

Haaaa… Après les aventures du Club des 5, ou encore celles de Fantômas, sans oublier surtout celles de Bécassine, parlons un peu de mon grand ami Jean-Claude Juncker.

Lui et moi avons un point commun, qui n’est pas, évidemment, notre vision de l’Europe. Non, nous aimons tous les deux le « ti-punch »… J’en ai bu un peu trop le week-end dernier, et j’ai toujours mal aux cheveux. Il faut dire qu’il faisait chaud et que nous sommes champions du monde.

Du coup, tout cela remonte le moral des Français (ce qui est bien) mais pas la cote de popularité de notre lumière jupitérienne du Palais (ce qui est bien aussi). Finalement, tout irait presque bien dans le meilleur des mondes, sans compter en plus les parties de rigolades grâce à notre Juncker et en l’absence de Canteloup !

Heureusement, les amis russes veillent au grain.

Des auteurs de canulars téléphoniques se sont fait passer pour le Premier ministre arménien Nikol Pachinian afin de discuter avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, de Donald Trump et de l’inviter à préparer des brochettes à Erevan.

Les célèbres auteurs de canulars téléphoniques russes Vovan et Lexus ont piégé le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Se faisant passer pour le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, les auteurs de la farce ont évoqué dans cette conversation la « pression » exercée par Washington sur l’Arménie.

En réponse, le responsable européen a déclaré : « Nous sommes contraints d’expliquer encore et encore à Monsieur Trump comment le monde fonctionne. » « Il voit mal ce qui se passe. Et il nous faut nous assurer qu’il commencera à mieux réaliser ce qui se passe en Arménie », a indiqué M. Juncker avant de souhaiter « bonne chance » à son interlocuteur.

L’imposteur a aussi profité de cette conversation pour inviter le président de la Commission européenne à Erevan où « l’on prépare un parfait barbecue arménien, des chachliks comme on l’appelle chez nous ».

Vovan et Lexus ont proposé à M. Juncker de faire les fameux chachliks sur une place d’Erevan et d’organiser « une sorte de manifestation ».

« Ça m’a l’air bien. Je viendrai l’année prochaine. Cette année, cela ne sera pas possible, mais pendant la prochaine, on trouvera de bonnes dates et une possibilité », a répondu M. Juncker avec enthousiasme.

Pour appeler Jean-Claude et lui proposer du bon vin !

Apparemment, il n’y a personne à la Commission européenne pour vérifier la provenance des appels téléphoniques, et je ne sais pas quel est le stagiaire d’été au standard de la Commission, mais il risque de ne pas faire carrière.

Si Jean-Claude Juncker en avait encore sans doute plein le dos de sa sciatique, il semblait en pleine possession de ses moyens, ce qui est rassurant.

Il n’en reste pas moins que je suis toujours surpris par l’amateurisme des mamamouchis en place. C’est un peu léger de décrocher son téléphone ainsi. On a évidemment des équipes pour valider la provenance des appels, voire même on « prend » des rendez-vous téléphoniques préalablement.

Salut Jean-Claude, c’est Charles d’Insolentiae.com, ça va mon pote ? On se claque une bise ma canaille ?

Ben oui, discuter avec J.-C. (pas le Christ hein), c’est aussi simple qu’un coup de fil. J.-C. est joignable au + 32 2 299 11 11, il faut faire le 00 car on appelle la Belgique. Là, vous tombez sur le stagiaire d’été. Vous demandez le patron et on vous le passe. Ça va être bien pratique pour se plaindre de l’Union européenne.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT pour Insolentiae

Voir aussi :

 

 

3 commentaires

  • GROS

    Comme déjà dit dans les news du jour, voilà ce que l’UE m’inspire :

    Puisque, dixit Juncker : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens ».
    => L’Empire, avec l’Euro comme arme de soumission.

  • Charles ! Voyons… nous ne sommes pas champions du Monde ! C’est cette bande de coureurs de ballon (ben oui, il y en a qui courent le jupon, eux c’est le ballon !), c’est cette bande-là qui est championne. Et encore, il paraît que c’était truqué… Improuvable, bien sûr.
    Vraiment pas de quoi se pinter pour ça. Surtout avec la chaleur ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    Pour l’anecdote, au moins voilà un ponte qui est joignable. On ne va quand même pas s’en plaindre. Reste à savoir si, en se présentant comme un simple pékin, le stagiaire de l’été aura laissé passer l’appel…

  • Et si ce n’était pas Junkie qui a répondu, mais un autre stagiaire qui se faisait passer pour Junkie ? Double canular ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

Laisser un commentaire