Des eaux en bouteilles radioactives…

Radio activité naturelle ou artificielle ?


Selon les analyses de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire menées sur 75 eaux de source et 67 eaux minérales, certaines bouteilles (dont des marques soi-disant adaptées aux bébés) dépasseraient les limites de la radioactivité.

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a voulu étudier la qualité des eaux en bouteilles produites en France. Sur les 75 eaux de source analysées, 14 dépassaient les 0,1 becquerel par litre, unité de mesure de la radioactivité. Et sur les 67 eaux minérales, 20 n’étaient pas non plus conformes à ce niveau. Parmi elles, 6 étaient au-dessus de la dose totale indicative de 0,1 millisievert par an (dose efficace résultant de l’ingestion de radionucléides présents dans l’eau durant une année de consommation). A noter que parmi les eaux testées non conformes, certaines affichent la mention « convient pour la préparation des aliments des nourrissons et la préparation des biberons« .

Les eaux en bouteilles qui s’affichent pour nourrissons mais ne leur conviennent pas :

-. Eau de source : Ondine plate,  source Saint-Benoît, produite en région Centre dans le Loiret

-. Eaux minérales : Chambon, produite en région Centre dans le Loiret et Ogeu source du Roy, produite en Aquitaine dans les Pyrénées-Atlantiques.

Les eaux minérales au-dessus de 0,1 mSv/an :

– Vichy Saint-Yorre, produite en Auvergne dans l’Allier
– L’Incomparable, produite en Rhône-Alpes en Ardèche
– Parot, produite en Rhône-Alpes dans la Loire
– Puits Saint-Georges, produite en Rhône-Alpes dans la Loire
– Châteldon, produite en Auvergne dans le Puy-de-Dôme
– Nessel, produite en Alsace dans le Haut-Rhin

Une eau de source atteint cette valeur de 0,1 mSv/an, sans toutefois la dépasser, il s’agit de la marque Cristaline source Saint-Martin, produite en Dordogne.

Malgré ces résultats, la Direction générale de la santé et l’Autorité de sûreté nucléaire se veulent rassurantes : « La qualité radiologique des eaux en bouteilles produites en France est globalement satisfaisante […]. L’exposition aux rayonnements ionisants résultant de la consommation de ces eaux est minime ».

Il n’y aurait donc pas de quoi s’inquiéter… Tout comme pour le nuage radioactif de l’incident de Tchernobyl qui s’était miraculeusement arrêté à la frontière (1).

Histoire du radium

Il comporte 88 protons et possède plusieurs isotopes dont le principal, le Radium-226, est un émetteur alpha et gamma de 1600 ans de période.

On trouve des traces de Radium-226 dans les minerais d’uranium, à raison d’un atome pour 3 millions. Il fait partie de la descendance radioactive de l’uranium-238 dont il est le cinquième descendant. Le Radium-226 se transforme, à son tour, en un gaz rare radioactif, le Radon-222 dont la période est de 3,8 jours.

…/…

L’une des premières utilisations du radium fut de rendre lumineux des chiffres sur les cadrans de pendules, réveils et boussoles. Le radium était utilisé à l’état de traces dans des peintures. En 1924, un dentiste new-yorkais, surpris de diagnostiquer des cancers de la mâchoire chez de nombreuses jeunes filles et femmes s’aperçut que ses patientes, dont le travail consistait à peindre des chiffres lumineux sur des cadrans, léchaient la pointe de leur pinceau. Mise au courant, Marie Curie comprit vite les relations de cause à effet, ce qui conduisit à l’abandon de cette pratique.

Le radium a connu un fort engouement après sa découverte au début du 20ème siècle par Marie Curie, en particulier après la mise en évidence de ses ‘vertus thérapeutiques’. Des crèmes rajeunissantes (Tho-Radia44) aux cigarettes, des sodas atomiques aux poudres de riz, dentifrices ou sels de bains, talc pour bébé, des fontaines à radium (le Revigator (en) pour boire de l’eau radioactive).

Le radium est utilisé un peu partout avant d’être interdit en 1937 pour les utilisations non médicales, plusieurs décès ayant été observés à l’institut du Radium de Londres consacré aux applications médicales.

Le radium est si cher qu’il est incorporé en quantité infime, comme le confirme le certificat d’analyse du Laboratoire de recherches scientifiques de Colombes en date du 18 juillet 1932 sur la crème Tho-Radia qui contient « 0,233 microgramme de bromure de radium (RaBr2, H20) [ce qui correspond à environ 4500 Bq] pour 100 grammes de crème ».

Le radium a été longtemps utilisé en radiothérapie. Il a été officiellement abandonné en 1976 pour raisons de radioprotection et remplacé par l’Iridium-192 et le Césium-137.

La médecine s’empara du radium et en fit un outil de la lutte contre le cancer. Vanté pour ses bienfaits, le radium devint source de jouvence pour le public et source de profits pour les industriels.

Il faudra du temps pour admettre le danger de ses rayonnements et interdire son usage.

Ah ! La Belle époque !

…/…

Lire l’article complet

Source Aphadolie

16 commentaires

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    ça fait des années que je dis que l’eau même en bouteille est insalubre…… entre les décharges enterrées , les déchet industriels déversé ou enterré dans la nature les particules des polluants qui finissent inexorablement par retomber et s’infiltrer dans le sol…. il n’y a pas besoin d’avoir bac +25 pour en conclure que l’eau n’est plus sources de vie.

  • Bientôt vous clignoterez dans le noir, on ne pourra plus dire que l’on ne vous avait pas vu.

    Cela pourra peut être donner des idées lumineuses a certains?

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    A l’eau, non mais à l’eau quoi !
    Pour ne pas s’empoisonner il faut boire de la gnôle. En plus ça conserve …

    M.G.

  • partisan

    Je suis un peu déçu qu´en france l´on ne trouve que très peu sur ce genre d´infos.
    En allemagne l´on trouvait déjà en 2012 des vidéos en masse sur cet uranium dans les bouteilles d´eau.
    Certains ici devraient connaitre cette vidéo, même si c´est l´eau du robinet empoisonnée d´après le titre. Notre eau quotidienne, en bouteille ou du robinet, est un discussion très vaste. Malheureusement, ce n´est que le début d´une des horreurs sur ?? que nous avons creer au fil des temps.
    https://www.youtube.com/watch?v=3A7NuGyzOOM

    Puis les marques d´eau en bouteilles qui possèdent le plus de polluants, ne devrait non plus être ignorer.
    https://www.sain-et-naturel.com/eau-en-bouteilles-qui-possedent-des-polluants.html

    Une question à se poser: quoi boire ?, de l´eau en bouteille ou de l´eau du robinet. Dans cette vidéo c´est l´eau du robinet qui est contaminer a l´uranium.
    https://www.youtube.com/watch?v=_LAwcpOCXVw

    La série de 3 vidéos sur l´eau en bouteille contaminée a l´uranium je ne met pas dans ce commentaire parceque l´on ne peut pas règer le soustitre en français

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Et l’eau de pluie ? N’est-elle pas finalement la moins polluée de toutes les eaux ? …

      M.G.

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        vu la pollution atmosphérique … pas sûr

      • partisan

        Que ce soit l´eau en bouteille, du robinet ou encore de pluie, est irrélévant. Malheureusement, nous ne sommes qu´au début de ces découvertes.
        Mais en sachant que certains chemtrails sont vraimment bourrer d´x composant merdiques, à voir même de l´uranium, on peut vraimment se demander s´il existe encore de l´eau propre.
        Heureusement quand-même, certaines sources sont encore propre.

        Regarde dans les commentaires de cette vidéos les composants qui peuvent se trouver dans les chemtrails.
        https://www.youtube.com/watch?v=fMytMfiDcVA

  • bob_tail

    Puisqu’on cite des marques, il me semble que l’eau de la meilleure qualité en France est la Plancoët, originaire de Bretagne, pourtant pas réputée pour la qualité générale de ses sols. Cette source appartient je crois à une famille qui depuis plusieurs générations investit les bénéfices pour racheter les terres au dessus et tout autour de sa source, afin d’y laisser mère Nature juste tranquille. De plus cette eau se trouve facilement en bouteille de verre, et je me fais toujours un grand plaisir d’en boire chaque fois que je suis de passage dans cette région. Je n’ai pas d’actions chez Plancoët (ni ailleurs) je précise, j’aime juste l’esprit et le résultat qui va avec.
    A propos des bouteilles en verre, dans un pays comme le Luxembourg c’est la norme, et le plastique l’exception. Comme quoi si on voulait…

    PS : je croyais mal en fait, Plancoët n’est pas (plus?) une source familiale, mais appartient à un grand groupe, et est même passé par les mains de Nestlé :-(
    N’empêche que 96 hectares autour de la source n’ont aucune exploitation agricole.

    • partisan

      Après avoir lu les premières phrases de ton commentaire, je me suis rappeler avoir vue un documentaire ou la situation était similaire (les ha non travaillé par l´agriculture, mais en état sauvage, ou des vergers non traités aux pesticides). S´il s´agissait de Plancoët, je ne le sais pas, mais c´est peut-être bien possible.
      L´histoire de cette eau de Plancoët on en trouve un peu sur ce site. C´est le groupe semo qui a la main dessus actuellement si l´on peut en croire le site
      https://www.lsa-conso.fr/eau-le-groupe-semo-met-la-main-sur-plancoet,158635

  • Mmmm… je sens que je vais devoir me mettre à la gnôle… Ca va être dur !!

    Il faut vraiment être attentif à tout et ces alertes sont là pour ça. Même si on ne peut pas tout éviter, on peut au moins orienter les choix en notre faveur. Pourtant, l’eau est polluée de partout, en France comme ailleurs, je crains que là encore ce soit trop tard. On mute ou on crève !

  • verisheep

    Il serait intéressant de savoir si l’eau est vraiment radioactive à la source ou… après traitement…

  • logic

    au dela du danger qui consiste a boire de l’eau qui a séjourné dans une bouteille en plastique, cette habitude de l’occidental consomme du pétrole tant pour sa constitution que pour sa fabrication, et tout ça pour chaque litre et demi d’eau!
    Sachant qu’il faut en boire une par jour, cela fait 365 par an et des milliers dans une vie!!
    Alors faites un geste pour votre santé et la planète, buvez de l’eau filtrée ! sans compter que c’est beaucoup, beaucoup, mais alors beaucouuuuuuup moins chère!

    http://lexpansion.lexpress.fr/entreprises/trop-polluantes-biocoop-cesse-de-vendre-les-bouteilles-d-eau-en-plastique_1892206.html
    … il était temps !!