Les 500 groupes américains les plus puissants hébergent plus de 2000 milliards de dollars dans des paradis fiscaux en 2014

Et quand-est-ce que ces entreprises malhonnêtes et dans l’irrégularité la plus totale vont se faire condamner? Car tous ces impôts qui ne sont pas payés, c’est de l’argent perdu pour les pays qui permettent de tels bénéfices, et au final, pour réparer la casse, qui paye? Nous, tout simplement!

Bien sûr, il y a bien des pays qui prétendent lutter contre la fraude, la France par exemple, qui lutte contre la fraude….des sans-dents et des petites entreprises, car pour le reste, c’est une autre histoire. Non seulement elle n’a pas fait grand chose de bien concret dans le scandale Luxleaks, mais ce n’est plus un secret, la justice à deux vitesses est effective suivant le fraudeur.

B1trVZRCcAAzI_Q

Les riches, qu’il s’agisse des entreprises ou des particuliers, bénéficient souvent d’un traitement qu’on n’ose dire « de faveur ». Les petites entreprises et les ménages modestes, eux, coupent moins souvent aux rigueurs de la loi. Dans leur fine enquête, les auteurs de l’Impunité fiscale ont épluché plusieurs centaines de cas soumis aux tribunaux, mais aussi remonté la machine à trier des fauteurs, qui fait en sorte que sur 16 000 fraudeurs délibérés aux impôts recensés chaque année un millier d’entre eux seulement se retrouvent devant le juge. Article en intégralité sur Marianne

Alors lutter contre ces grandes entreprises qui fraudent sans en être inquiétées… On ne s’attaque pas à l’Oncle Sam, jamais! Pourtant, il y aurait des fortunes à récupérer pour injecter dans l’économie du pays, au vu de son état, cela ne pourrait être que salvateur, du moins, temporairement…

Un rapport publié aux États-Unis explique que les 500 groupes américains les plus puissants hébergent plus de 2000 milliards de dollars dans des paradis fiscaux en 2014, deux fois plus qu’il y a six ans.

Il y a quelques années, le sénateur républicain John McCain n’avait pas hésité à parler d’Apple comme de «l’un des plus grands manipulateurs pour ne pas payer d’impôts.» Alors que le géant américain, plus grosse capitalisation mondiale, doit présenter ses résultats mardi soir, un rapport publié par l’organisation Citizens for Tax Justice révèle que, en 2014, la multinationale détenait une réserve de 181,1 milliards de dollars en dehors des États-Unis, notamment via trois filiales sitées dans des paradis fiscaux. Le groupe de Tim Cook devance General Electric (119 milliards) et Microsoft (108,3 milliards). Au total, selon le rapport, Apple a augmenté de 70 milliards de dollars sa réserve en un an, placée majoritairement en Irlande. Avec ces pratiques, le groupe a échappé à près de 60 milliards de dollars d’impôts et n’aurait payé que 2% d’impôts sur ses bénéfices.

Autre exemple marquant, celui de Microsoft qui possédait une dizaine de filiales dans des paradis fiscaux en 2007, rappelle ce rapport. Aujourd’hui, le groupe n’en annonce que cinq, mais a augmenté ses placements de 7,5 à 108,3 milliards de dollars. La société échappe désormais à 34,5 milliards de dollars d’impôts et n’en paie que 3% dans les paradis fiscaux. Une enquête du Wall Street Journal a montré que 90% de cet argent placé à l’étranger était réinvesti dans des actifs américains comme des bons du Trésor, ce qui permet à l’entreprise d’exploiter la stabilité financière américaine sans avoir à débourser le moindre centime en impôts.

Le constat global est encore plus significatif: entre 2008 et 2014, les 500 groupes américains les plus fortunés ont doublé leurs actifs dans les paradis fiscaux pour atteindre 2100 milliards de dollars au 31 décembre 2014, selon le rapport de Citizens for Tax Justice. Selon les estimations de l’organisation, 358 sociétés seraient concernées par ses pratiques, soit 72% des leaders du marché américain, dont 60% ont au minimum une filiale installée dans les Bermudes ou dans les Îles Caïmans.

Article en intégralité+infographies sur Le Figaro

 

3 commentaires

  • Le veilleur

    Comme le dit un ami, il n’y a pas de paradis fiscal, il n’y a que des enfers fiscaux.

    La France et l’Amérique sont des pays très gourmant en impôt contrairement à d’autre pays que l’on appelle paradis fiscaux. Bien sûr je n’excuse pas les milliardaires qui ont fait fortune dans nos pays, ils pourraient contribuer à aider leurs nations qui les a enrichi, mais je constate aussi que notre pays ou l’Amérique étouffent ces concitoyens sous les impôts et pour quel résultat au final ?

    Nous avons toujours plus de pauvre, de route cabossé, de logement sociaux en attente, de dette, de fonctionnaire qui nous ruine. Prendre aux grosses fortunes c’est bien mais il faudrait aussi que nos chers politiques revoient toutes les dépenses inutiles qui nous ruines, les gros salaires, les primes à rallonges, les avantages et retraites injustifiés de certains privilégiés qui ne pensent qu’à s’enrichir et sont protégés par des lois et afin de réorienter cet argent vers ce qui est vital à la nation.

    Bon je sais je m’illusionne, ils ne changeront rien à leur avantage, pas plus qu’ils mettront en justice les milliardaires Fraudeurs. L’affaire Cahuzac était une exception, et je ne pense pas que l’on verra un scandale de cette ampleur de sitôt.

  • Si on récupère l’intégralité de ces 2000 G$ c’est « salvateur » uniquement pour la dette publique de la France ou de l’Italie mais ça ne représente qu’environ 11% de la dette publique US (18.000G$ en 2015).

    le Titanic US « insubmersible » va couler de toute façon.

  • MiracleBoy

    bien sur qu’il va couler .. et c’est exactement ce qu’ils veulent !
    ils pourront alors annoncer que les états nations sont des incapables et prendre en main la planète sans lois ni justice ..
    les gens n’auront alors plus d’argent ni de nourriture et accepteront l’inacceptable .. A MOINS QUE