Attention, les risques de conflit Chine -USA augmentent !

A force de montrer leurs muscles, le risque d’une réponse est de plus en plus grand.

Obama : « Nous ne reculerons pas après la menace chinoise, nous enverrons des navires de guerre dans les îles contestées dans « quelques jours » !!!

La tension ne monte pas qu’au Moyen Orient, (ou en Ukraine) mais aussi et surtout dans le Pacifique et en mer de Chine, où les 2 superpuissances, Chine et Etats unis, sont dans un coude à coude qui pourrait vite dégénérer, quel que soit le théâtre d’opération, au niveau mondial (ça pourrait dégénérer en Syrie ou ailleurs).

Selon Sputnik,  Pékin exige des explications quant à L’envoi de navires US en mer de Chine

Auparavant, le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a envisagé l’envoi de navires militaires US dans une zone contestée de mer de Chine du Sud afin d’ »assurer la liberté de navigation ».

La Chine est profondément préoccupée par les déclarations américaines concernant l’envoi possible de navires de guerre à proximité des îles Spratleys, situées dans une zone contestée en mer de Chine du Sud, a déclaré le 13 mai la porte-parole officielle de la diplomatie chinoise Hua Chunying.

La diplomate, citée par Reuters, a appelé la partie américaine à fournir des éclaircissements concernant cette situation. Selon Hua Chunying, Pékin a toujours été favorable au principe de libre-navigation, ce qui ne signifie toutefois pas qu’un Etat étranger ait le droit de faire irruption dans les eaux territoriales ou l’espace aérien d’un autre pays.

Auparavant, le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a demandé à ses collaborateurs d’examiner toutes les options pour « assurer la liberté de navigation », notamment l’envoi de navires militaires dans une zone située à 22 km des Spratleys, la limite des eaux territoriales.

Le Wall Street Journal estime que si la Maison blanche donne son feu vert, cela constituera un nouveau signal exprimant l’hostilité de Washington face aux prétentions territoriales de la Chine sur l’archipel, situé dans une zone stratégique recelant de riches ressources. Selon le Los Angeles Times, les appels à des mesures musclées face à la Chine émanant des cercles militaires américains pourraient mener Washington et Pékin à la confrontation.

L’archipel de mer de Chine méridionale est revendiqué par six pays: le sultanat de Brunei, la Chine, la Malaisie, les Philippines, Taïwan et le Vietnam. Des images satellites montrent que la Chine a effectué depuis mars 2014 des travaux sur sept sites des Spratleys, où elle construit notamment une piste d’aérodrome.

Voici des précisions, par Zero Hedge :

Le vendredi, nous avons signalé la dernière provocation en ce qui est véritablement devenue une escalade très dangereuse, et largement inutile, concernant le « concours » entre Pékin et Washington quant à la réclamation ​​de la Chine de terres dans la mer de Chine du Sud.

Répondant aux suggestions que les États-Unis pourraient envoyer naviguer des navires de guerre autour des îles que Beijing a construit au sommet de récifs dans les îles Spratley, la Chine a remarqué qu’elle « ne permettrait jamais  à qui que  ce soit de violer les eaux territoriales et l’espace aérien Chinois dans les îles Spratley, au nom de la protection de la liberté de navigation et de survol. « Ce fut tout simplement une version formalisée de la formulation plus concise que celle que la marine de l’APL (armée populaire chinoise de libération) avait utilisé quand ils ont chargé les pilotes d’un avion espion américain quand il s’était aventuré trop près de Fiery Cross plus tôt cette année .

Si ce que la Chine a l’intention de faire avec les îles et plus n’est pas clair, par contre il est tout à fait clair qu’on devrait se faire du souci si Pékin veut construire des « châteaux de sable » au milieu de l’océan, mais là encore, pour les alliés régionaux de l’Amérique les efforts de réclamations de terres ressemblent beaucoup à une tentative de construire une série d’avant-postes militaires pour la création d’un territoire souverain, là où il n’y avait personne,  de ce fait ça redessinerait efficacement les frontières maritimes et ainsi, le grand frère à Washington est obligé d’intervenir afin de protéger les voies de navigation vitales.

Bien sûr, après avoir déjà dit que la marine prévoit de faire naviguer des navires dans les eaux autour des îles, les États-Unis ne peuvent se permettre de permettre à la Chine de dire « nous ne tolérerons pas que » prononcé pour dissuader le Pentagone parce que les conséquences à grande échelle seraient terribles à un moment où le monde doute déjà de la force et de la détermination de l’armée américaine.

Ainsi, les navires US iront en effet naviguer là bas.

Voici  le WSJ :

La détermination des États-Unis de contester la Chine avec des patrouilles près des îles construites par les Chinois dans la mer de Chine du Sud va tester la récente promesse de Xi Jinping que Pékin n’a pas l’intention de « militariser » les îles, une annonce qui  a pris les les responsables US par surprise.

Le dirigeant chinois avaient pris l’engagement lors d’une conférence médiatique avec le président Barack Obama à la Maison Blanche le mois dernier, mais comment la promesse aurait une incidence sur les activités de la Chine dans la zone contestée de la mer de Chine du Sud n’est pas clair.

Si l’objectif de M. Xi était de décourager les Etats-Unis d’envoyer des patrouilles à proximité des îles artificielles, elle ne semble pas avoir réussi. Après des mois de débat au sein du gouvernement des États-Unis, il y a maintenant un consensus que l’US Navy devrait envoyer des navires ou aéronefs dans les 12 miles nautiques des îles artificielles afin de contester les revendications territoriales de la Chine là-bas, selon des personnes familières avec les discussions internes.

 

Un responsable américain a confirmé dimanche que la décision avait été prise de mener de telles patrouilles, mais a dit qu’il était difficile de savoir quand cela pourrait se produire ou où exactement. « c’est juste une question de temps avant que ça ne se produise » a dit l’officiel. Un autre responsable américain a indiqué que l’opération pourrait venir dans quelques jours.

La question est maintenant de savoir si la Chine va répondre à ces opérations par revenir en arrière dans ses plans pour développer les îles ou rester loin de l’engagement de ne pas les militariser, dénonçant les patrouilles américaines comme une provocation.

Toute personne qui ne sait rien sur la façon dont la Chine préfère généralement répondre dans des situations comme celles-ci sait que Pékin nommera presque certainement toute présence navale américaine une « provocation » et ce sera tout à fait exact. Après tout, il y a quelque chose d’assez ironique à affirmer que la Chine est en train de militariser la mer de Chine du Sud, puis de décider que la meilleure façon de désamorcer la situation est d’envoyer des navires de guerre naviguer dans la région.

Voici le WSJ à nouveau :

La Flotte du Pacifique a été prête à mener l’opération  » liberté des opérations de navigation, » ou Fonops, autour des îles artificielles de la Chine des mois après que  le secrétaire américain à la Défense Ash Carter ait été chargé par la Chine d’élaborer des solutions plus tôt cette année. La décision de commencer les patrouilles semble avoir été retardée pour éviter de perturber le sommet, selon des personnes familières avec les discussions internes .

« Le Fonop donne à la Chine une occasion d’affirmer que ce sont les États-Unis le pays qui « militarise » la mer de Chine du Sud et, si la Chine le choisit, un tel Fonop fournit une justification pour la Chine de militariser, ou développer les terres  qu’elle occupe en outre, » dit Taylor Fravel, un expert sur ​​l’armée chinoise à l’Institut de Technologie du Massachusetts.

Donc, en réalité, la vraie question est la suivante : maintenant que la Russie est passée et qu’elle a récupéré efficacement le Moyen-Orient de l’influence américaine, et maintenant que la Chine est dans un processus de renforcement de ses efforts de construction des iles pour établir ce que nous avons appelé une sorte de Doctrine Monroe Chinoise, combien de temps cela va prendre avant que quelqu’un ne conteste effectivement l’armée américaine en abattant un avion dans le désert ou en tirant sur un navire dans les Spratleys juste pour tester la détermination de Washington ?

* * *

Enfin, là encore, comme un rappel, voici les images satellites qui montrent la mesure dans laquelle Pékin est « en train de changer le paysage », pour ainsi dire, dans la mer de Chine du Sud.

Voir les images

Source Résistance-Authentique via Réseau-International

Voir aussi:

La Russie teste d’autres nouvelles armes en Syrie

L’arme ultrasecrète qui permet à Poutine d’assoir sa suprématie dans la guerre radio électronique en Syrie ?

Note ♥♥: C’est effrayant! les moyens engagés sont incroyables, sur l’échiquier mondial, les forces en présence jouent un jeu, où l’électronique est omniprésente. Voir sans être vu….

29 commentaires

  • marco marco

    « la der des der »
    « plus jamais ça »

    ya pu!
    fini!
    oublié!

    on dira quoi apres celle là?

  • Bonjour les moutons. Ambiance « guerre froide », ça chauffe dans les cococotes à donner les chocottes. Ils la veulent, cette Troisième ! L’aurons-nous ?… Je le crains.
    Caillasse du jour : Herr Président Französisch Republik, François Hollande en visite à Saint-Nazaire

  • ROY

    Elle est belle la mondialisation made in USA, plus le temps passe et plus les pays se referment sur eux même.
    Les USA pendant un certain temps ont avancé les armes à la main avec des paroles de paix (des paroles qui en fait ne trompent personne aujourd’hui)…
    Nous en sommes là. Mais malgré tout ils continuent d’avancer, de créer des conflits de part le monde au nom des libertés quelquefois…de quelles libertés?
    De celle de s’approprier des territoires où il y a des richesses, ceci s’appelle du vol purement et simplement.
    Ou encore sous de faux prétextes se donner un droit d’ingérence (on a vu pour l’IRAK) dans des pays qui se voit attaquer du jour au lendemain, depuis nul est à l’abri et il est logique que les autres pays s’arment pour se défendre, ils ont créé un conflit en GEORGIE afin d’amener la RUSSIE à s’engager militairement, mais le pétard était mouillé…
    La Cia a donc misé sur l’UKRAINE (toujours avec les mêmes méthodes qui consistent à déstabiliser le gouvernement en place par des soulèvements (1), on voit aussi qu’en SYRIE ils ont du mal à faire tomber le « dictateur » (2) en place et maintenant que la RUSSIE avance militairement sur l’échiquier international, que la CHINE ne s »en laissera pas compter non plus, les USA n’ont plus qu’à se méfier grandement de la récolte à venir des graines empoisonnées qu’ils ont planté ici et là…
    Tiens en passant on a le VALLS qui a été en ARABIE SAOUDITE (pays des droits de l’HOMME – sur la femme…notamment – et pays qui a condamné à mort un jeune qui écrivait sur un blog ! (3)) une honte ! Et fréquenter des gens comme eux démontre que ce Premier-ministre n’a pas de fierté, et le pire c’est qu’il ose représenter la FRANCE.

    1) Plus j’y pense et plus je crois que la Cia est à l’origine de Mai 68, et que l’ancien Vert qui était des meneurs n’était autre qu »un agent de la Cia…il fallait renverser le Général DE GAULLE qui avait eu la volonté de virer les américains de FRANCE.Aujourd’hui nous avons un gouvernement de traitres (qu »ils soiebt étiquetés de droite ou de gauche) de traites aux intérêts de notre pays, il n’y a qu’à prendre un peu de recul pour voir comment les français et les françaises vivent de plus en plus mal, américanisés, exploités comme là bas (pouvoir d’achat malmené, remise en cause des reraites des acquis des droits du travail (tiens en passant, en suède ils ont mis en avant la semaine de 30 heures qui se solde par moins d’arrêts de travail et un meilleur partage du travail aussi).
    Il n’y a plus que de la musique de M….. venu des USA dans les magasins, on bouffe de plus en plus dans ce qu’ en français on appelle la « restauration rapide » avec des produits qui sont de plus en plus douteux pour la santé…
    Tout le mauvais vient d’Outre atlantique, tout ce qui faisaient nos richesses se meurent insidieusement (traditions culinaires, chansons française, culture et arts français etc etc)…

    2) Tous ces « dictateurs » qui étaient en IRAK, en LIBYE et ailleurs n’avaient pas réduit leurs pays comme ils le sont aujourd’hui, sous une emprise étrangère, des pressions policières et militaires, de la misère grandissante, et des ruines comme seul environnement dans certains territoires…les enfants eux par exemple en IRAK jouent avec des pièces de métal contaminés par l’Uranium 238 qui a une période de 4’469’000’000 années (source APRI), et qui selon les « spécialistes » n’est que faiblement radioactif, à ma connaissance bien des enfants sont atteints de cancers pour avoir été exposés à cette « faible radioactivité »…une cellule dont l’ADN est endommagé réplique cette dernière avec sa cassure chromosomique…n’est ce pas là la cause d’un cancer ? Et c’est sans compter toutes les saloperies que l’on respire et venant des différentes explosions qui perdurent en SYRIE et ailleurs, bien plus dangereuses que l’émanation des gaz des voitures (essence et diesel compris)…
    Les éco opportunistes devraient non seulement être des antiproductivistes (comme les écologistes l’étaient au départ) mais encore de vrais pacifistes, et plus encore dénoncer certaines vérités sur les pollutions, les vrais !
    (et non celles qui ont pour référence des « études américaines  » contestables )…
    3) Qu’a t’il ramené? Des marchés ? pour un pays qui ne paye pas ses dettes, c’est du vent !
    A t’il, le VALLS parlé pour que soit gracié l’internaute?
    A t’il, le VALLS demandé que les riches saoudiens payent les factures de soins qu’ils doivent à l’AP-HP (des millions d’euros)…?…
    Pourtant ce Monsieur quand il était au conseil de surveillance du CHSF (ce centre hospitalier d’EVRY qui était victime des fameux PPP) n’a t’il pas crié au « scandale d’Etat » devant les manipulations financières qui mettaient à genoux un établissement hospitalier « public »…que de millions ont profité à une filiale d’EIFFAGE…il y en a des scandales et le pire c’est qu’ils perdurent.

    • 1. sur 68, la CIA et DCB et le général … c’est une évidence …et un secret de polichinelle pour ceux informés (voir OAS, etc …)
      2. écolo (au sens noble du terme) ne veut pas forcement dire anti productiviste … mais « raisonné » me semble plus approprié …
      3. comme d’hab …malheureusement …

  • Thierry92 Thierry92

    Ne pouvant faire le poids avec la Russie, les usa espèrent faire baisser la garde a la Chine en oubliant le détail: les accords bilatéraux d’assistance et coopération militaire signés il y a quelques mois.

    Finalement ils feront comme avec la Syrie. Ils iront se faire rhabiller, les chinois ont de quoi se défendre et apparemment wash in thon ne le sait pas.

  • Thierry92 Thierry92

    Il faut remettre les pendules a l’heure.
    Le premier pays du monde a pratiquer le terrorisme est quand même le pays dit de la liberté. Les usa.

    L’aviation de transport des Etats-Unis a livré 50 tonnes d’armes et d’équipements qui seront transmis aux rebelles, cette soi-disant « opposition modérée » syrienne. Ce pas représente une tentative de trouver de nouveaux moyens de soutenir cette partie du conflit.
    http://fr.sputniknews.com/international/20151012/1018781703/etats-unis-fournissent-munition-opposition-moderee.html

  • Planete bleu Planete bleu

    Voici une vidéo pour intimidé les potentiels ennemi de la Chine

    L’industrie c’est fou : l’offensive de l’armée chinoise dans le Pacifique… en film d’animation

    http://www.usinenouvelle.com/article/l-industrie-c-est-fou-l-offensive-de-l-armee-chinoise-dans-le-pacifique-en-film-d-animation.N347965

    DES TROUPES CHINOISES EN SYRIE, S’IL LE FAUT

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article6367

  • Une confrontation U.S- Chine…ça occuperait nos soirées, on ferait des paris, on compterait les points.
    Blague à part, la Chine c’est quand même un gros morceau…les amerlopes oseraient’y s’y attaquer? Faudrait être suicidaire mais de la part des psychopathes rien ne m’étonne plus.
    Et puis il y a des signes révélateurs…attila, pardon attali reviens sans cesse sur la troisième guerre mondiale qui risque d’éclater à tout instant.
    Ce monsieur qui fréquente les puissants de ce monde semble bien renseigné sur ce qui nous attend.
    Donc tout est possible.
    les cons ça osent tout…c’est même à ça qu’on les reconnait.

  • planète bleu
     » Jacques Attali inquiet «des risques de troisième guerre mondiale»
    Inquiet, lui! Mais il ne demande pas mieux le salopard!
    Il l’a assez répété; tout ça c’est bon pour le GRAND ISRAEL!
    jerusalem deviendra la capitale du N.O.M. Point.

    • Planete bleu Planete bleu

      S’il y a une guerre mondiale (nucléaire), je ne sais pas si ce sera aussi bon que ça pour Israël ou pour qui que ce soit d’ailleurs. Ils auront les pays arabes sur le dos, de plus les USA auront autre chose à faire que de protéger Israël, a mon avis ils seront assez occuper par les Russes et les Chinois

  • engel

    Bon pour ceux qui découvrent l’eau chaude.

    Montez le son et bonne vidéo.
    « toute ressemblance avec.. et patati et patata… »

    http://www.courrierinternational.com/video/video-quand-la-chine-joue-la-guerre

    Alors sont-ils surpris par la tournure des événements les chinois?

  • Grognard

    Ce que les vidéos chinoises ne montrent pas et je doute que ce soit un hasard ou un oubli ce sont les destructions de satellites.
    Ce qui compliquerait sérieusement la tâche de l’US Navy.
    Aujourd’hui faire de la projection de force sans moyens électroniques ou avec des moyens amputés ; c’est suicidaire.

    Ne parlons pas des attaques contre le net US.
    Je serai très surpris si la Chine n’avait pas quelques cartes dans sa manche qu’elle se gardera bien de montrer.

    Les dirigeants US trop imbus d’eux même semblent oublier qu’un état né par la guerre et qui prospère par la guerre s’écroulera à sa première défaite.

    • engel

      La guerre des satellites est envisageable, mais pour le moins hasardeuse.
      Et vu que chacun compte sur les siens et que tous savent que la partie adverse à les moyens de les détruire…

      En plus, s’ajoute LE PROBLÈME N°1:
      La destruction mutuelle de plusieurs satellites risque de provoquer un effet boule de neige incontrôlable.
      Effet qui serait du aux millions de débris devenus mitraille. Cette mitraille en orbite détruirait une multitude de satellites de façon totalement aléatoire.
      Rendant cet espace (stratégique pour le développement humain), inexploitable de façon quasi définitif.
      …Mais vu la connerie humaine, tout est à craindre.

      Ceci dit, il n’aborde pas plus, la guerre informatique et sa petite sœur, la guerre des composantes vérolées.
      Dur de connaître tous les secrets d’une puce et parfois l’appât du gain rend con, même les plus paranos yankees.

  • hommesdupeuple

    La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même. (Sénèque)

    Les guerres, ce sont des gens qui ne se connaissent pas et qui s’entretuent parce que d’autres gens qui se connaissent très bien ne parviennent pas à se mettre d’accord. (Paul Valéry)