Terrorisme : les paiements en liquide de plus de 1.000 euros bientôt interdits

Le changement, c’est maintenant, et ce changement là, c’est la fin du paiement en liquide supérieur à 1000 euros, sans quoi, « Big Brother » interviendra! Officiellement, c’est pour lutter contre le terrorisme, ce qui n’enlève rien au fait que cela contribue également à la disparition progressive de l’utilisation de l’argent liquide pour finir par des transactions 100% électroniques, que du virtuel, et plus un centime en poche.

Il y a pire, un « outil français » va être également appelé à la rescousse pour renforcer la lutte, Tracfin, qui jusqu’à présent était utilisé pour lutter contre la fraude fiscale, pas celle des grandes fortunes ou des grandes entreprises impliquées dans l’affaire Luxleaks, non, la fraude des petits nationaux qui tentent plus ou moins de vivre avant tout dans cette arnaque géante qu’est le système actuel. Bien sur, tout cela est dit sans préciser que Tracfin, au final, c’est avant tout américain, pas aussi français que cela, et que c’est un outil qui a été utilisé par la NSA…

Mardi prochain entrent en vigueur de nouvelles mesures du ministre des Finances, Michel Sapin, L'EUROPE SE PRÉPARE À RECAPITALISER SES BANQUESpour lutter contre le financement du terrorisme. Vous ne pourrez plus payer en liquide au-delà de 1.000 euros -jusqu’à présent c’était 3000 euros. Pour les touristes étrangers, ce sera 10.000 euros au lieu de 15.000.

Défendu de payer plus de 1.000 euros en liquide à partir de mardi prochain. C’est la principale des mesures prises par le ministre des Finances, Michel Sapin, pour lutter le financement du terrorisme. Mais ce n’est pas tout. En janvier, seconde vague : vérification d’identité pour toutes opérations de change en liquide au-dessus de 1.000 euros.

Signalement aussi des retraits ou dépôts sur votre compte, c’est en liquide et au-delà de 10.000 euros sur un mois.

« Le crédit à la consommation, on a le crédit revolving qui peut très bien servir à ce type d’opérations« 

Avec de telles sommes, on est loin de Ben Laden et de ses réseaux financiers internationaux. Les attentats et tentatives d’attentats de ces derniers mois l’ont montré, on a désormais à faire à un terrorisme bon marché, autofinancé, avec les moyens du bord. Mohammed Merah ? C’était surtout des go-fast –le transport de drogue entre l’Espagne et la France. Les frères Kouachi ? Des petits trafics de contrefaçons. Leur complice Amedy Coulibaly ?

Un crédit à la consommation de 6.000 euros chez Cofidis. Pour Eric Vernier, professeur de finance et spécialiste du blanchiment, « on a le crédit à la consommation, on a le crédit revolving qui peut très bien servir à ce type d’opérations. Vous pouvez aller dans toutes les banques ouvrir assez facilement des lignes de 2.000-3.000 euros assez facilement. Vous multipliez par cinq ou six établissements et très vite vous avez 15.000 ou 20.000 euros. Et donc financer par exemple un départ vers la Syrie ou des achats d’armes en liquide dans certains quartiers de Marseille ou de Paris« .

Cartes bancaires prépayées anonymes

Alors l’éventail des méthodes est large, il y a aussi les fraudes à la carte bancaire ou aux assurances. Le crowdfounding même ! Ces plate-formes participatives sur Internet, où on peut collecter des fonds pour un projet personnel. Jean-Charles Birsard, du Centre d’Analyse du terrorisme : « On n’a pas décidé d’octroyer des moyens suffisant à la lutte contre le financement du terrorisme. On est en sous-effectifs. Les mesures annoncées portent très peu sur les moyens utilisés par les terroristes. Par exemple, envoyer de l’argent à travers des téléphones portables, à travers des cartes bancaires prépayées anonymes. On n’a pas aujourd’hui la capacité de modéliser ce financement« .

Article en entier sur Franceinfo.fr

Et soit dit en passant, si notre gouvernement déclare lutter contre la fraude (ouai, enfin bon…), ils ne luttent pas trop contre les « carrousels de TVA » qui font perdre 12 milliards d’euros/an à la France, dans l’indifférence totale…

C’est une information inaperçue publiée par le Canard Enchaîné ( 26/08/15) et d’autres médias: la France perd tous les ans 12,7 milliards d’euros à cause de l’arnaque dite des « carrousels de TVA » selon l’etude du cabinet Ernst & Young. Au niveau de l’Europe, la fraude à la TVA soustrait 193 milliards aux budgets publics. Cette arnaque consiste à créer une société éphémère censée acheter des biens dans un pays européeen et les revendre, par exemple, à une fausse société maltaise. Les escrocs demandent ensuite au fisc français le reversement de la TVA intra-communautaire qu’ils n’ont pas légalement à régler. Ils ferment finalement leurs fausses sociétés et disparaissent dans la nature. La Belgique à réduit par 10 le montant de la fraude au carrousel de Tva en l’espace de 10 ans grâce à une alliance entre le fisc et les douanes belges ainsi que l’utilisation d’un logiciel de détection des opérations litigieuses. Mais il y a encore plus simple. Les experts de la DGFIP soutiennent ainsi la proposition de la Commission européenne qui imposerait de payer la TVA lors de l’achat de marchandises et services, même en dehors de leurs frontières. le député Yan Galut (PS) a demandé à son groupe l’ouverture d’une commission d’enquête prioritaire, sans réponse deux mois plus tard. Difficile de croire que la traque médiatique des fraudeurs aux allocations chômage et au Rsa prend  le pas sur la lutte contre des énormes arnaques. C’est pourtant le cas comme je l’exprimais dans ce billet sur Mediapart: « En quoi la stigmatisation des pauvres est un calcul payant pour les politiques »

Source: Mediapart

10 commentaires

  • kalon kalon

    Bizarre !
    Une directive européenne relative à la lutte contre le blanchiment, s’arc-boutant sur des recommandations du Gafi (le groupe d’action financière, organisation intergouvernementale, qui est une émanation du G20), a été votée en Commission fin Février/début Mars 2015 ( a vérifier si elle a bien été votée ), et devrait être adoptée la semaine prochaine. Et elle prévoit un seuil de paiement autorisé à… 7.500 euros.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Dok

    Le terrorisme a bon dos ! En Belgique il y a un seuil de 3000€…. maintenant les gens qui ont envie de dépenser leur »caisse noire » le font ailleurs que dans le pays… les voisins que sont : les Pays-Bas, l’Allemagne, le Luxembourg ne sont pas regardant sur la provenance d’une grosse somme en liquide ! Une décision d’imbécile qui fait plus de tort que de bien au pays !

  • Dubitatif

    Ils veulent tellement nous protéger contre « le terrorisme »
    qu’ils mettent ce verbe dans des pubs avec 1 canard pour nettoyer W.C. slogan: « Protegez votre famille »

  • Maverick Maverick

    C’est sûr que le mec qui te vend une Kalashnikov 1500 Euros va aller te dénoncer si tu le paies en liquide … Et qu’il va les mettre dans sa déclaration d’impôts.

    mdr

  • « Ich bin ein Terrorist ! »
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • stereo

    Ca devrait être pratique pour celui qui paie plus de mille € d’impôt, en liquide il est de fait au maxime de sa transaction !

  • Philippe30

    JE vois bien les terroristes et autres trafiquants limiter leur échanges d’argent à 1.000 €

    C’est vraiment prendre les gens pour des cons et pourtant certains comprennent la mesure pour limiter les transactions illégales.

    La contrainte s’applique à qui ?
    A ces pauvres gens qui n’ont pas compris que le terrorisme et les trafiquants de drogue font partie intégrante des organisations destinées à les mettre sous servitude par la peur et l’addiction.

    Philippe