Chine: scènes de mini-apocalypse à Tianjin

En Chine, un entrepôt d’une société spécialisée dans le transport de produits dangereux a explosé, un simple fait divers qui a multiplié les victimes et les dégâts, une catastrophe laissant des images de mini-apocalypse dans la zone de l’explosion comme le témoignent les images.
6712475

Les images sont terribles, et le bilan s’alourdit de minute en minute. Une double explosion dans la ville portuaire chinoise de Tianjin, près de Pékin, a fait au moins 44 morts et plus de 500 blessés, mercredi soir. 20 Minutes fait le point sur le drame.

Quel est le bilan ?

Il y a au moins 44 morts et plus de 400 blessés, dont 31 grave, selon des médias chinois. Mais il est impossible de compter les nouveaux patients arrivant en grand nombre à l’hôpital, selon un employé qui se confie au journal Les Nouvelles de Pékin.

Que sait-on sur l’explosion ?

Il y en a en fait eu deux, vers 23h30 (18h30, heure de Paris), à quelques secondes d’intervalle. Selon les autorités de Tianjin, un incendie s’est déclaré vers 22h50 dans un entrepôt de Rui Hai Logistics, une entreprise créée en 2011 spécialisée dans le transport de produits dangereux. Selon des sismographes, l’énergie de la première explosion était équivalente à 3 tonnes de TNT, à 2,3 sur l’échelle de Richter. La seconde a été plus violente: 21 tonnes de TNT et 2,9 sur l’échelle de Richter. Le souffle a été ressenti à plus de 5 km de distance et la boule de feu visible depuis l’espace.

Comment s’organisent les secours

Des centaines de pompiers sont mobilisés. Selon CCTV, « des dizaines » de bâtiments voisins se sont effondrés et les habitants de la zone ont été évacués. Des produits chimiques continuent de brûler, et avec les vents qui soufflent, la catastrophe pourrait prendre de l’ampleur. Face à l’afflux de blessés, les hôpitaux ont lancé des appels au don du sang.

Source+vidéo et photos: 20minutes.fr

Mais une telle actualité est très loin d’être anodine, car ce qui est arrivé en Chine s’est déjà produit en France, entre autre avec l’usine AZF, et se produira de nouveau, les zones classées SEVESO étant nombreuses, et les risques étant là.

torquemada

12 commentaires

  • Tyr

    L’usine AZF, où quand Chirac (président) refusait d’entendre parler d’attentat.
    IL fut exaucé. Personne (sauf quelques chercheurs de vérité indépendants) ne parla de l’origine de cette explosion

    Parce qu’à côté de cette usine AZF se trouvait la SNPE, site sensible qui aurait pu être la cible privilégiée d’attaques (surtout au mois de septembre 2001)
    http://www.dreuz.info/2012/08/29/usine-azf-toulouse-attentat-ou-explosion/

    http://www.ladepeche.fr/article/2009/02/20/562254-explosion-d-azf-vos-temoignages.html
    Citation d’un des témoignages du site: « Nous sommes le 21 Septembre 2001, AZF explose.

    C’est une catastrophe pour les politiciens. Le premier tour des élections présidentielles aura lieu le 21 Avril 2002, soit 7 mois après. Nous sommes en plein lancement de la campagne pour obtenir les suffrages des français. Si le drame AZF est imputable à un attentat, c’est porte ouverte à l’EXTREME DROITE, ce qu’on redoute. Un contre-feu est immédiatement lancé. Le procureur de TOULOUSE, sans aucune connaissance d’un dossier non ébauché, affirme immédiatement : « à 90 (où même 99%) de chance, c’est un accident ». Son assertion, cousue de fil blanc, est mal ressentie par l’opinion. »

    http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/12/13/1838269_proces-azf-on-ne-parlera-pas-d-attentat.html

    Le 21 septembre 2001, le jour même de la catastrophe, dès sa descente d’avion à l’aéroport de Toulouse Blagnac, le président Chirac lance cette phrase lourde de sens : « Je ne veux pas entendre parler d’attentat ! »

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/04/17/01016-20090417ARTFIG00010-azf-il-y-a-eu-deux-explosions-le-21septembre-2001-.php

    • jeffsensei jeffsensei

      Je ne dis pas que ce que tu affirmes n’est pas possible (bien au contraire) mais ne penses-tu pas que l’attentat aurait été revendiqué par la suite?

      • Tyr

        La SNPE est protégée par le secret défense.
        DOnc s’il y a eu revendication, c’est couvert par le même secret. Surtout quand ordre présidentiel oblige, il ne devait pas s’agir d’un attentat.

        Et surtout voir la date, 10 jours après le 11 septembre 2001, quelle que soit la réalité derrière le 11/09 ça aurait pu inspirer des groupes pas gentils.

      • Maverick Maverick

        Tout Paris était au courant du fait que Mazarine Pingeot était la fille de Mitterrand, les journaux n’en ont jamais pipé mot de son vivant, par une « courtoisie » inhabituelle. Si l’Elysée peut obtenir la coopération de toutes les rédactions sur un sujet aussi mineur, le pourrait-elle si AZF avait été le fait d’un « loup solitaire » juste après le 11 Septembre ? Faut se remettre dans le contexte; admettre un attentat, même par un islamiste isolé auto-radicalisé sur le Minitel, c’était risquer de laisser déclencher une tempête politique, islamophobie, toussa-toussa … L’ « Intérêt supérieur de la Nation », la « Raison d’Etat », ça existe … Donc AZF ne pouvait pas être un attentat, sinon Le Pen n’aurait pas été seulement au second tour en 2002 … Pour le RPR et le PS, ça aurait été la fin des haricots.

      • Tyr

        Exact Maverick, à un détail près: Minute avait parlé de Mazarine de nombreuses années avant sa divulgation au public, avait dit le nom de la rue où elle habitait avec sa mère (et bloquée au public par deux policiers à chaque bout).

        Les médias aux ordres avaient alors parlé de « délires d’extrême droite ».

  • Trollzilla Trollzilla

    AZF : Conséquences d’essais militaire électromagnétiques ???
    http://homme-et-espace.over-blog.com/article-19174408.html
    (Merci Merlin &Volti)

    C’est quand même « bizarre » ces explosions en Chine et en Russie quasi au même moment…
    http://fr.sputniknews.com/russie/20150812/1017509494.html

    Autre info (fausse celle là…) Samy est très très colère car l’usine de scoubidoubiscuits va fermer ses portes sous peu et pour compenser il casse des briques sur sa tête…

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • gnafron

    que vient faire ici une image de la pollution lumineuse en France ?

  • Lilith Lilith

    chaque semaine il y a au moins un accident industriel en chine.mais il ne font pas tous la une des jounaux.

  • SURICATE

    Et l’explsion le même jour dans un site aussi dangereux à MOSCOU ? Personne n’en parle.

    L’OURS BRUN et LA CHINE ont du rester en « ligne » une bonne partie de la nuit.

    OBAMA ? Prends garde !

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Le problème des matières dangereuses, ne devrait pas s’arrêter qu’aux seules entreprises les produisant ou les stockant. On omet trop souvent leur transport, par camions ou encore par train, et avec ces derniers la liste des accidents est (très) longue. Los Alfaques me reste en mémoire, tout comme Seveso, ou encore Lac-Mégantic.
    Sans le négliger, mais en dehors de l’aspect humain et matériel, il est rarement pris en compte l’aspect environnemental et l’impact en temps, de telles catastrophes.