Grenoble, des agriculteurs en colère s’attaquent à un bâtiment admnistratif

De toute manière, seules les méthodes de voyous fonctionnent contre ces décisions politiques qui vont à l’encontre des intérêts de la nation et des français. Et concrètement, au vu de l’actualité réelle, cela n’est qu’un début…

55c231e9c4618823188b45adDes agriculteurs en colère emmurent la Direction départementale des territoires

Pour protester contre les nombreuses normes qu’on leur impose, des paysans grenoblois ont pris d’assaut, mercredi 5 août, la Direction départementale du territoire. Le matin même, ces derniers avaient mené une opération escargot sur l’autoroute 48.

Des parpaings montés en mur, une boîte aux lettres en flammes, une poignée d’agriculteurs de l’Isère ont déversé leur colère mercredi 5 août devant la Direction départementale des territoires. Accompagnés de leurs tracteurs, ces paysans avaient auparavant bloqué la circulation, lors d’une opération escargot menée sur l’A48.

Contrairement au mouvement du mois de juillet centré sur les prix d’achat trop bas pratiqués par la grande distribution, les agriculteurs grenoblois dénoncent eux «l’empilement des normes qui créent de lourdes charges sur leurs exploitations».

«La France est un pays plus que normé qui rajoute sans cesse des couches. Du coup, par rapport aux autres pays européens, on n’est pas compétitifs» s’alarme ainsi Françoise Soullier, la vice-présidente départemental des Jeunes Agriculteurs. Ces agriculteurs demandent notamment un assouplissement des «directives nitrates»-pour limiter la pollution des eaux- et qui imposent aux exploitants des investissements coûteux.

Source+vidéo: Russia Today

12 commentaires

  • Ventus

    « On récolte ce que l’on a semé », comme dit le proverbe ! C’est l’heure de la récolte. :D

  • Trollzilla Trollzilla

    Bah, moi j’dis que ceux qui ont monté le mur sont de biens meilleurs maçons que certains et que ceux-ci mérite d’être mis aux ministères adéquates vu comment ils manient la truelle…

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • engel

    Mais quelle honte.
    On veut empêcher les industriels de la terre de polluer….Mais quel scandale, non mais,… vive le nitrate!

    Certaines mauvaises langues pourraient dire qu’ils s’en foutent puisqu’ils payent l’eau à un très bas prix prix, exonérer de la taxe pollution! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    Sinon, il existe des gens biens et responsables, la preuve: http://www.confederationpaysanne.fr/mc_nos_positions.php?mc=14

  • rhubarbe

    Je comprends pas trop,ils aimeraient bien pouvoir polluer librement?;alors merci d’avance pour les nitrates,les phosphates,pesticides ,antibiotiques;cassez bien tout!la République Bananière fera quelque chose de vous!

    • .article35.

      Bonjour Rhubarbe
      Le monde agricole est surprenant de contradictions certaines fois .
      Voici une vidéo parlante à plus d’un titre :
      http://www.youtube.com/watch?v=AbUrDJP0AaY
      Pour ceux qui sont pressés, allez directement à la 37° minute .C’est touchant de naïveté , pour ne pas dire autre chose. Un producteur d’oignons déclare que son voisin et sa femme ne veulent pas de ses oignons et de leurs 15 couches de pesticides.
       » elle (sa femme) ne veut pas entendre parler de mes oignons » (sic).
       » Non, mais on en a au jardin…..des bios ».(re sic)
      Voilà donc un exploitant agricole qui est conscient du fait qu’il empoisonne sa production à grand coup de produits dangereux dont son voisin a fait les frais, mais bon…il continue . Rentabilité oblige, sans doute . Devant un tribunal du bon sens, le fait qu’il reconnaisse mettre en vente des produits toxiques pourrait passer pour un aveux de complicité d’empoisonnement.
      Et sa conscience dans tout ça ??????

  • samlours94

    Ayant vécu une décennie dans les cotes d’armor au milieu de ces gens là, j’ai compris que les agriculteurs d’aujourd’hui n’ont absolument plus rien à voir avec ceux d’antan. Quand ils devraient être les protecteurs des sols, les garants de nos campagnes, ils en sont devenus les fossoyeurs et pas pour survivre contrairement à ce qu’on essaie de nous faire croire! J’ai connu moi-même ces individus d’aujourd’hui qui, sans scrupule, déversaient des tonnes de saloperie dans les champs juste pour toucher la prime de la coop du coin. Ces mêmes gens qui étaient capables de laisser agoniser à l’écart une vache durant des jours entiers , le temps de lui magouiller une assurance, des salopards (ne mot n’est pas trop fort)pour beaucoup quasi incultes qui n’ont que fric,fric,fric à la bouche ! Tu leur parles bien-être animal, respect de la terre, produits sains et ils te regardent en ricanant comme si tu venais de mars.
    Bien sur, j’ai vu également des agriculteurs qui bossaient correctement sans pleurnicher, mais ceux là en effet sont de plus en plus rares! Le problème est complexe certes mais retirez na notion « cupidité » du contexte et vous verrez que les choses se présentent différemment.
    Je ne soutiens pas ce genre de personnes.

    • .Mario-Bros.

      Tout à fait d’accord avec toi samlours94 !

      j’ai du mal à pleurer pour eux moi aussi , je pleure plutôt pour les animaux qu’ils aiment soit disant ! non ils n’écoutent pas leurs souffrances ils écoutent comme tu dit les virement silencieux qui tombe tout les jours sur leurs compte en banque et comme je l’est déjà dit j’aimerais être pauvre comme eux à savoir des hectares de terre des maisons solide , un cadre de vie hors norme (venez voir nos citées) quelque piscine et les gros 4X4 bon ça je m’en fou . ils nous vendent plus que des aliments pourrie , pollue comme jamais . pardon pour les vrais paysans qui aiment leurs terres et leurs bêtes et qui refuse tout ces putains de produit qui sont en train de tout tuer … à eux je leur dit merci aux autres je leurs dit ma phrase fétiche : qu’ils aillent aux Diable …

    • engel

      Même expérience, même constat, je confirme.
      Il y a bien deux mondes.

      Schématiquement et de façon simpliste:
      – Les(prospères)industrielles de la terre(grosses exploitations) syndicalisés à la FNSEA, véritable fossoyeurs de nos campagnes.
      -Les petits exploitants syndicalisés à la confédération paysannes qui eux veulent faire une agriculture autrement, mais qui n’ont quasiment pas de poids politique.
      …dommage!

  • SURICATE

    A quand la révolte de tous les Paysans de FRANCE autour de l’ELYSEE, et celle utopique de tous les Français de France à leurs côtés ?

  • Ventus

    Suricate > Faut pas trop rêver, malheureusement le jour où ils décideront enfin de se bouger ce sera trop tard pour tout le monde.

  • rouletabille rouletabille

    ca veut dire QUOI ?
    Je cite

    « Ces agriculteurs demandent notamment un assouplissement des «directives nitrates»-pour limiter la pollution des eaux »

    Plus de nitrates si je comprends ..
    Ou Moins de nitrates car la ?
    Ils attendent les troubles pour s’enrichir au marché noir ?.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif