Grèce : Tsipras annonce un référendum pour le dimanche 5 juillet

Cela s’annonce très très mal pour la zone euro et l’escroquerie la monnaie unique.

grece faillite

De ce fait, je ne peux que mettre en avant l’excellent commentaire de BA laissé sur ce blog aujourd’hui-même:

Tsipras vient de rejeter les propositions de la troïka.
Conséquences :
– il n’y aura pas d’accord entre la troïka et la Grèce ;
– la Grèce sera incapable de rembourser le FMI le mardi 30 juin ;
– la Grèce sera en défaut de paiement vis-à-vis du FMI le 30 juin ;
– la troïka ne prêtera pas 7,2 milliards d’euros à la Grèce ;
– les conséquences de la faillite de la Grèce sont tellement gigantesques que Tsipras a besoin de montrer que c’est tout le peuple grec qui dit « non » aux propositions de la troïka ;
– Tsipras va demander par référendum au peuple si il dit « oui » ou « non » aux propositions de la troïka ;
– samedi 27 juin, le vice-premier ministre Yannis Dragassakis et le vice-ministre des Affaires étrangères Euclide Tsakalotos vont rencontrer le Président de la BCE Mario Draghi pour préparer le plan B ;


– dans les semaines qui viennent, le peuple grec va répondre « non », et l’Europe va devoir gérer la sortie de la Grèce de la zone euro ;
– les peuples européens vont maintenant devoir préparer l’après-euro ;
– en Europe, nous sommes en train de vivre les journées les plus importantes depuis l’effondrement de l’URSS.

Samedi 27 juin 2015 :

Grèce : Tsipras annonce un référendum pour le dimanche 5 juillet.

http://www.romandie.com/news/Grece–Tsipras-annonce-un-referendum-pour-le-dimanche-5-juillet/606633.rom

Seul l’avenir nous apportera des réponses, mais elles risquent de ne pas être des plus optimistes…

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a annoncé tard vendredi soir la tenue le 5 juillet prochain d’un référendum pour ou contre les propositions « en forme d’ultimatum » présentées dans la journée par les créanciers de la Grèce.

« Ces propositions violent clairement les règles européennes et les droits fondamentaux au travail, à l’égalité et à la dignité, montrant que l’objectif poursuivi par certains de nos partenaires et certaines ‘institutions’ n’était pas un accord viable pour toutes les parties, mais peut-être l’humiliation d’un peuple tout entier », a-t-il dit lors d’une courte allocution télévisée à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire.

Tsipras, de retour de Bruxelles où des négociations marathon avec ses partenaires européens et le Fonds monétaire international (FMI) n’ont pas permis de déboucher sur un accord « argent frais contre réformes », a indiqué qu’il demanderait une prolongation de quelques jours du plan de renflouement en cours, qui arrive en principe à échéance mardi prochain, 30 juin, le jour où la Grèce doit rembourser 1,6 milliard d’euros au FMI.

Porté au pouvoir après la victoire de son parti de gauche radicale Syriza aux élections législatives de janvier dernier sur la promesse d’en finir avec l’austérité, Tsipras a précisé qu’il avait prévenu François Hollande, Angela Merkel et Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne, de son projet de référendum.

Selon Gabriel Sakellaridis, le porte-parole du gouvernement grec, ce dernier aurait fait montre de « compréhension et de sensibilité » lors de sa conversation téléphonique avec Tsipras.

Le président de la BCE, dit-on dans l’entourage du Premier ministre, devrait rencontrer ce samedi le vice-Premier ministre grec Giannis Dragassakis, le ministre des Finances Yanis Varoufakis et le négociateur en chef Euclide Tsakalotos.

La proposition des « institutions » (Commission européenne, BCE et FMI), a fait valoir Tsipras, font peser un « fardeau insupportable » sur la nation grecque, qu’il appelle à apporter une « réponse solide » à cet « ultimatum ».

« Face à ce chantage visant à vous faire accepter un programme d’austérité humiliant, sans fin et sans perspective (…), je vous appelle à vous prononcer en souveraineté et avec fierté ainsi que l’exige l’Histoire fière des Grecs », a-t-il dit.

Article complet sur Capital.fr

47 commentaires

  • baron william baron william

    meme hors bert va devoir s y faire

    le peuple grec apprend le glissage de quenelles islandaisehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    a quand l eveil de la franconie

  • dominus deus sabaoth dominus deus sabaoth

    Ouuawwwwwww tsipras serait il meilleur qu on pouvait le penser réellement démocratique…. Beau glissage de quenelle ,car même s il ne savent pas rembourser qui l.a dans le c…. C’est pas la Grèce c’est cette Europe de me….

  • Blackice

    en tout cas, lui au moins il tient compte de l’avis du peuple sur son avenir. ce qui n’est pas le cas dans notre cher hexagone. et dans la plupart des états membres de l’UE en zone €uros.

    • Le veilleur

      Exact, les autres pays de la zone euros ont trop peur pour les uns et pour les autres ils sont trop achetés, mais ils devront bientôt se rendent à l’évidence qu’on ne peut plus continuer à nous soumettre et aller dans le mauvais sens où se sera la ruine au même titre que la Grèce.

    • Simsi

      Oui il tient compte de l’avis d’un peuple manipulé et préparé à l’avance à devoir dire ‘OUI’

  • nomdemon

    Serait-ce là, le début de la chute du capitalisme ? Pourquoi pas, on peut toujours rêver à un autre système plus juste.

  • Le veilleur

    « Ces propositions violent clairement les règles européennes et les droits fondamentaux au travail, à l’égalité et à la dignité ». C’est bien parlé, les Grecs ont raison de refuser l’aide de la troïka et de résister au chantage de la BCE et du FMI, il faut sortir de ce cercle vicieux sans fin et destructeur.

    C’est pas compliqué de voir que depuis la création de l’Europe mis en place par des groupes obscurs inconnu de tous et non élu par les peuples, tout est tombé en décrépitude. Si Syriza a été élu par le peuple Grec pour lutter contre l’austérité alors nous savons à l’avance que le « Non » l’emportera au référendum.

    Chaque pays doit retrouver son indépendance et sa souveraineté, nous pourrons nous en sortir qu’à cette condition, dors et déjà nous devrions nous aussi exiger des référendums pour reprendre notre destiné en main.

    Petit récapitulatif: A qui profite la dette ?

    http://www.youtube.com/watch?v=V28vk6DVE1k

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Attends, là plus part des Grecques flippent à l’idée de sortir de l’Europe, …depuis l’annonce du référendum ils se ruent sur les distribanques http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif, …donc m’étonnerait qu’au dernier moment, ils se chient dessus http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif et votent OUI quoi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      • xeos839

        Combien vont passer par le vote sur machine électronique (dont je n’est aucunement confiance )alors admettons que le résultat donne l’Europe gagnante ça ferais taire tout ceux qui avait dans l’idée de sortir de l’Europe alors que le contraire signifierais la fin! Ça met l’élite dans une positon telle( il n’aime pas les façon de faire clair et net il préfère les méthode qui noye le poisson )que j’en viens à me dire que ça sent le gaz!!!!

      • Lilith Lilith

        Xeros il ni a pas de vote électronique en Grèce.

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

       « nous savons à l’avance que le « non » l’emportera »

      Même si je souhaite que le peuple Grec s’éveille comme un seul Homme,
      aujourd’hui, je ne m’avancerai pas de la sorte quant à l’issue du vote.
      Les voies du seigneur sont peut-être impénétrables, mais pas celles du peuple !
      De plus, la vaseline est offerte par l’Europe avec le modèle de base,
      et les « esprits » étant si malléables qu’une seule goutte suffit !

      M.G.

      • Lilith Lilith

        exactement je m’avancerai pas dans cette direction non plus de 80% de la population veux rester dans l’Europe et garder l’euro comme monnaie.

        de plus je voudrais ajouter que si ils vont jusqu’au référendum ce qui n’est pas si sure, car cela signifierait le début de la fin de la zone euro et a terme le démentiellement de l’union européen. si vous avez des sous sortez les de la banque car les turbulence sont en vue! Sauf si le peuple vote oui! la semaine dernière une manifestation pro euro à rassembler 15.000 personnes sur la place syntagma le jour avant ils était 7000 pour une manif anti austérité.

        Tsipras joue son va tout il essaye de sauver sa peau ne vous leurrer pas!

  • Le Russe Le Russe

    Bel idée que ce référendum…
    Poutine le lui a t’il « suggéré » lors de leur dernière visite ?
    En tout cas c’est au beau coups, et avec un très bon timing… ça me rappel quelque chose…

    Une chose est évidente pour moi, c’est que dernière les facades politiques et économiques, la fraternité de culture orthodoxe est en train de jouer un rôle important, non seulement dans le rapprochement avec la Russie, mais aussi dans le rejet des « valeurs » de l’Occident.

    • Bien vu en effet, je n’avais pas fait le rapprochement !

    • Lilith Lilith

      il a juste repris l’idée de Papandreou qui a du démissionné mais qui a obtenu une marche arrière de l’Europe…………car contrairement à ce que beaucoup pense l’Europe joue également son avenir, sur un point géopolitique la faillite de Grèce risque d’entrainer les Balkans dans le chaos avec les conséquence que l’on connait.

      hier je lisais une prophétie pas que j’y crois a 100% mais il est troublant de constater que les évènements y soit si bien décrit.

  • mirzabad

    Hello le troupeau

    Extrait du dernier biellet de Benjamin Fulford,

    ici: http://stopmensonges.com/poursuites-contre-bush-rothschild-nouvelles-informations-la-grece-tous-les-signes-dacceleration-de-la-chute-de-la-cabale/

    le gouvernement grec sait que la banque centrale de l’UE, le FMI et leurs patrons de la Fed, ne vont pas pas tirer la «chasse» sur eux, mais au lieu de cela, ils vont essayer de gagner du temps, avec plusieurs astuces comptables.
    Voilà pourquoi le ministre de l’Économie de la Grèce, à Moscou la semaine dernière, a fait des prédictions confiantes, au sujet de la crise de la dette grecque, après une rencontre avec les responsables russes.

    http://tass.ru/en/world/802620

    Malgré tous les chiffres truqués et la fumée et les miroirs, qui sortent des gouvernements occidentaux, le système financier occidental (la Federal Reserve) est déjà en faillite.

  • sera

    J’espère que ce n’est pas un coup à l’écossaise…qu’on se serve d’un référendum au résultat « arrangé » pour mettre fin à la polémique ou aux contestations en se targuant d’un choix (officiel) du peuple !! :(

    • Maverick Maverick

      + 1 … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
      D’un autre côté, il paraît que chez Syriza, certains louchent du côté de l’Islande …

      • sera

        Ben…vu que l’Islande s’en est sortie grâce à un prêt de la Russie (octobre 2008, de mémoire)….peut-être que ….

        mais pour que l’histoire se répète et (re)fonctionne à la mode Islandaise, il faudra(it) que la Grèce ait sa monnaie propre et pas cette saleté d’€$ !

      • Norbert

        sera,

        L’Islande n’a jamais fait parti de l’UE et cela fait une enorme difference.
        IL faut comparer ce qui est comparable.

      • Lilith Lilith

        oui en plus le cas l’Islande n’est pas comparable de par sa démographie elle compte 320.000 habitant et son système politique également est très différent…….
        Avant la crise financière de 2008, l’Islande était au premier rang des pays les plus développés au monde selon l’indice de développement humain (IDH) de 2007 et 2008. Son économie est fondée sur un système d’économie mixte où les services, la finance, la pêche et les industries sont les principaux secteurs. Le pays est membre de l’ONU, du Conseil de l’Europe, de l’OTAN, de l’AELE, de l’OCDE et de l’EEE. L’Islande a déposé sa candidature à l’entrée dans l’Union européenne le 17 juillet 2009, mais celle-ci, gelée depuis le 13 juin 2013, est officiellement retirée le 12 mars 2015. https://fr.wikipedia.org/wiki/Islande

  • Norbert

    Le referendum Grec et Tsipras.

    Qu’en dire??/

    Pourquoi poser une telle question a la con???
    Vraiment,quel foutage de gueule.!!!!!
    Tsipras et l’UE prennent le peuple Grec pour des cons.
    Apres tout ils ont,peut-etre,raison…
    Et chez nous,qu’est qu’il en serait???

    On devine ,Un seul principe …gagner du temps pour encore mieux noyer le poisson et mettre le peuple Grec a genoux.

  • Pi÷2

    C’ est une super bonne nouvelle, l’ été va être chaud ! La suite ?

    Le résultat du référendum du 5 juillet sera probablement « NON ! » ; la Grèce ne remboursera plus ses dettes (peu ou prou) ; l’ Europe fasciste devra se débarrasser de ce fruit « pourri » (pour ne pas contaminer les autres) ; le gouvernement Grec rejoindra l’ économie productive des BRICS (pour le plus grand bien de son peuple) ; ce « miracle » économique contaminera les peuples de l’ « Europe » ; cette dernière finira rapidement en « quenelles » (populaires) et l’ euro « se tirera » avec cette réaction, en « chaîne ».

    Seule solution pour l’ empire des barjos: un coup d’ état en Grèce et la guerre pour les autres. Heureusement, comme dans les contes des bonnes fées, tout finira très bien. Bon, ben… Y’a plus qu’à construire le nouveau monde maintenant (ça nous rendra utile).

  • Planete bleu Planete bleu

    En voilà une bonne chose, quelque soit le résultat le peuple Grecque aura choisi

    • Norbert

      Planete bleue,

      OU vois tu un vrai choix dans la question posee??

      Dans l’UE et dans l’Euro il n’y a qu’un choix ,celui de l’illusion soigneusement entretenue……
      L’espoir c’est ce qui desarme les peuples,c’est un sentiment qui annule toute action veritable et amene le fatalisme.

      Mais,bon sang,ici,je m’apercois que la plupart vous n’avez encore rien compris des manipulations du systeme.

      Vous etes desesperant.

      Quand on est dans la merde ….comme la Grece.
      la question a poser n’est pas
      vous en voulez plus ou pas???….
      On sort.
      CQFD

      • Planete bleu Planete bleu

        Si j’ai très bien compris Norbert mais c’est pas aussi simple, il y a tellement d’avis et d’opinions différents chez les humains. Certain grecque veulent rester dans l’Europe, d’autre veule en sortir et ce référendum va permette de savoir ce que veulent la majorité des Grecques. Ce référendum est une manière indirecte de savoir si le peuple Grecque veut sortir de l’Europe ou y rester et en subir les conséquences. Quelques soit le choix sa va être dure pour eux

      • rouletabille rouletabille

        Salut PB
        Faut pas croire aux sondages SVP les sondages sont PAYES par ceux qui les organisent),si vous croyez aux sondages (genre La Grèce veut restée volée par l’Europe) c’est qu’il y a un problème..
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Planete bleu Planete bleu

        Bonjour Rouletabille,

        Un sondage c’est différent rouletabille, il prenne l’avis d’un échantillon de la popullation, pour ce faire une idée de ce qui va être choisie. Avec un référendum toute la population est consulté, nous en avons eu un en France mais c’est s….p de politique n’ont pas tenu compte de l’avis du peuple Français

        Référendum européen : dix ans après, les Français rediraient non

        http://www.lefigaro.fr/politique/2015/05/28/01002-20150528ARTFIG00353-referendum-europeen-dix-ans-apres-les-francais-rediraient-non.php

      • Lilith Lilith

        Merci Norbert j’ai comme toi l’impression que nombreux ici non rien compris a la manipulation politique cette arme aurait du être utilisée la semaine dernière et non 2 jours avant l’échéance.

        Avis au moutons vous n’avez même idée a quel point le peuple est dans la détresse physique et morale, la on veut leur faire porter le poids de la responsabilité du choix! et ensuite en fonction du choix on le lui reprochera! M Tsipras est sur la corde raide son gouvernement ne tiens qua un fil qui se brisera quel soit le choix du peuple!

        j’en veut a cette Europe qui se dit l’Europe des peuples qui dicte sa loi au mépris de la souffrance et de l’humiliation qu’elle inflige! mais n’oublier pas notre tour viendra et bien plus tôt qu’on imagine.

  • Balou

    Tsipras mène le jeu en Europe. Référendum annoncé en Grèce.

    Tsipras mène le jeu en Europe. Référendum annoncé en Grèce.
    654 vues 27 juin 2015 6 commentaires Union Européenne Avic
    Tsipras mène le jeu en Europe. Référendum annoncé en Grèce.

    En annonçant cette nuit un référendum pour le dimanche 5 juillet, Tsipras bouleverse les règles du jeu. Il impose ainsi à l’Europe un petit retour sur ses références politiques originelles, la vraie démocratie, et à Athènes, s’il vous plait.

    Voici le texte de son discours :

    “Nous avons livré un combat dans des conditions d’asphyxie financière inouïes pour aboutir à un accord viable qui mènerait à terme le mandat que nous avons reçu du peuple.

    Or on nous a demandé d’appliquer les politiques issues des mémorandums [de la Troïka] comme l’avaient fait nos prédécesseurs.

    Après cinq mois de négociations, nos partenaires en sont venus à nous poser un ultimatum, [Lire ici], ce qui contrevient aux principes de l’UE et sape la relance de la société et de l’économie grecque. Ces propositions violent absolument les acquis européens.

    Leur but est l’humiliation de tout un peuple, et elles manifestent avant tout l’obsession du FMI pour une politique d’extrême austérité. L’objectif aujourd’hui est de mettre fin à la crise grecque de la dette publique.

    Notre responsabilité dans l’affirmation de la démocratie et de la souveraineté nationale est historique en ce jour, et cette responsabilité nous oblige à répondre à l’ultimatum en nous fondant sur la volonté du peuple grec.

    J’ai proposé au conseil des ministres l’organisation d’un référendum, et cette proposition a été adoptée à l’unanimité.

    La question qui sera posée au référendum ce dimanche prochain sera de savoir si nous acceptons ou rejetons la proposition des institutions européennes. Je demanderai une prolongation du programme de quelques jours afin que le peuple grec prenne sa décision.

    Je vous invite à prendre cette décision souverainement et avec la fierté que nous enseigne l’histoire de la Grèce. La Grèce, qui a vu naître la démocratie, doit envoyer un message de démocratie retentissant. Je m’engage à en respecter le résultat quel qu’il soit.

    La Grèce est et restera une partie indissoluble de l’Europe. Mais une Europe sans démocratie est une Europe qui a perdu sa boussole. L’Europe est la maison commune de nos peuples, une maison qui n’a ni propriétaires ni locataires. La Grèce est une partie indissoluble de l’Europe, et je vous invite toutes et tous à prendre, dans un même élan national, les décisions qui concernent notre peuple.” (Traduction:Vassiliki Papadaki)

    http://www.les-crises.fr/tsipras-convoque-un-referendum-le-5-juillet-pour-rejeter-les-demandes-des-creanciers/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+les-crises-fr+%28Les-Crises.fr%29

    Suite : http://reseauinternational.net/tsipras-mene-le-jeu-en-europe-referendum-annonce-en-grece/

  • samlours94

    Mon pronostic : le oui l’emporte et l’entubage continue …
    Je pense que Tsipras et l’UE ont un numéro de clown; y’en a un qui épluche les oignons et l’autre qui pleure !
    Ne vous attendez pas à ce que la Grèce sorte de l’€, elle ne le fera pas.
    Si je me trompe, j’en serais le premier heureux …

    • baron william baron william

      t es genial

      soit la guillotine soit l esprit de defaite

      en meme tems ca se comprend

      mais un peu de foi tu diras de conviction

      quand meme mierde

      pour les petites fleurs

    • Norbert

      Bien d’accord avec toi,Samlours94.
      J’espere que le peuple Grec forcera Tsipras a sortir de cette prison qu’est l’UE.
      Ce jour la,je me rejouirai pour le peuple Grec.
      Toute autre proposition n’est que magouilles et amuse-gueules.

      Desole de le dire ,mais la plupart, ici ,ont oublie d’utiliser leurs neuronnes.

      A tous,ici,il est urgent que vous vous rapprochiez de l’UPR.
      C’est fatigant ,il parait ,mais cela oblige a reflechir

      En quelle langue faut il vous le dire?
      Il semblerait que vous ne compreniez pas le Grec et pas le Francais en restant dans vos illusions a 2 balles.

      Sachez que ,c’est ce qui est le plus difficile a apprendre qui est le plus interessant et le plus utile a connaitre.

  • Le Gaulois libre

    Tous ceux qui ont pris, avec une hautaine condescendance vaniteuse, Tsipras et Varoufaquis pour des petits pigeons dont ils n’allaient faire qu’une bouchée, doivent aujourd’hui sortir de leur incommensurable connerie congénitale, car ils vont avoir quelques plumes qui vont leur rester en travers de la gorge.

    Depuis ils ont fait preuve d’une grande et subtile intelligence, et d’un sens tactique à côté duquel celui des eurocrates corrompus fait figure de niaiserie infantile.

    Quel résultat peut-on attendre du référendum à venir ?

    Ceux qui pensent que la nomenklatura des privilégiés du système clientélistes – entretenue par les précédents dirigeants (droite-gauche) aussi honnêtes qu’un usurier de la maffia -, sont plus nombreux que la cohorte des crèves la faim et des sans-culottes que la troïka n’a eus de cesse de multiplier ces dernières années, soit fument un peu trop des feuilles de rhubarbe, soit sont cons à bouffer du foin.

    Lorsqu’une majorité d’une population n’a plus rien à perdre, et qu’on lui propose de choisir comme perspective réjouissante entre l’esclavage et le bordel généralisé, sans hésiter une seconde, à leur place, je trouverais plus d’espérance dans le bordel généralisé que dans l’esclavage assurer jusqu’à la retraite, et même après.

    Tsipras est un formidable stratège, dont l’Histoire retiendra l’habilité, la subtilité, le panache et l’équité.

    Autant de qualités qui font et feront défaut aux clowns fascistes eurocratiques qui pensent pouvoir mettre un terme à la démocratie dans le pays même qui l’a vu naître.

    Quelle incroyable prétention et inculture crasse.

  • Jujusmart

    Le topo du jour serait que l’UE ne veut pas prolonger au delà du 30 juin.
    Donc, le referendum est déjà biaisé !
    En plus l’opposition s’en mêle en Grèce contre ce referendum.
    Quels partis de merde ! Demander l’avis de ceux qui vont se faire tondre, non mais quoi encore ?
    http://fr.sputniknews.com/international/20150627/1016746829.html#comments

    • rouletabille rouletabille

      je te cite JUJU

      Le topo du jour serait que l’UE ne veut pas prolonger au delà du 30 juin.
      Donc, le referendum est déjà biaisé !

      HAHA
      VOTER SERT A RIEN ?,c’est cela votre message ?
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Jujusmart

        Coucou RTB,

        Non, pas de voter, de mettre en place le referendum
        Déjà, ils réussiraient la prouesse de le faire en 9 jours, et si on dit déjà que tout est fini, à quoi bon demander l’avis du peuple.
        En fait, personne ne veut entendre l’avis du peuple !

      • rouletabille rouletabille

        HAHA,en FRANCE OCCUPÉE tout est fini voulais tu dire..
        VIVE la GRECE,la FRANCE c’est foutus ,sont pas capable de respecter un référendum.

        C’est surtout pas une critique de ton com,ok.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • rouletabille rouletabille

    Bon OK,ASSELINEAU monte de + en + dans les nuages .
    Comme si se conformer aux dictats de ces crapules en VOTANT.
    Respect MR ASSELINEAU ne faites pas le jeu du vote démocratique SVP ,merci
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Simsi

    Et si le non l’emporte… mise en quarantaine de la Grèce et pays assiégé grâce au 40.000 hommes fraîchement enrôlés par l’Otan.

    Demande d’aide de la Grèce à la Russie pour se libérer du joug de l’oppresseur.

    Ou pas.

  • quantum latin

    Europe=lux en bourg=caîman oups!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif