Mais quel est réellement le combat de la CGT?

La CGT se targue d’être le principal syndicat de France, pourtant, les syndicats ne représentent que 8% de la population, au final, le premier syndicat du pays ne représente pas grand monde. Mais la question qui se pose réellement, c’est l’utilité de la CGT. Bien évidement, on ne peut remettre en cause  représentants et les militants qui sont convaincus du bienfondé du mouvement au niveau local, mais pour la « maison-mère », la firme CGT qui se veut contre-pouvoir, qu’en est-il? Est-ce autre chose qu’une histoire d’argent? Les convictions sont-elles toujours là? Car les scandales se multiplient, les rapports de la cours des comptes également, quand aux dépenses parfois colossales et insensées, elles sont parfois passées sous silence.

syndicate

Les bureaux locaux agissent, militent, se battent pour tenter d’éviter les plans sociaux ou la perte d’acquis, mais nous savons en connaissance de cause qu’en France, le marché du travail est condamné par le TAFTA et principalement l’accord TISA, que les plans sociaux sont de plus en plus nombreux, que le RSI met en danger l’ensemble des artisans, que la loi Macron n’est qu’une arnaque, et que les combats sont très nombreux. Il y aurait bien des moyens, en bloquant le pays sur plusieurs jours voir semaines, en dénonçant ouvertement les-dits problèmes, en éveillant les français et en leur expliquant ce que nous avons à affronter, et pourtant, la CGT ne bronche pas, appelle à militer contre le FN ou pour certains sujets très secondaires. Le siège est-il encore crédible? Surtout qu’il y a un sujet tabou en France, le financement des syndicats qui reste assez occulte (voir également ici).

Je pense personnellement à ce témoignage que j’ai pu entendre sur un militant cégétiste pour qui le mouvement était pratiquement une religion, persuadé que ses actions militantes pouvaient changer le monde, reste à avoir des preuves de la véracité des faits pour ne pas accuser à tort. Repéré, il fut récompensé en se voyant proposer un poste directement à Paris, dans la maison-mère. Le souci qu’il rencontra, c’est qu’il continua à militer et à agir comme il le faisait en province. Un soir, trois hommes sont allé le voir à domicile et lui ont expliqué qu’il devait se calmer, qu’au siège de la CGT, ce n’était plus sa province, qu’il devait faire profil bas sur certains sujets, et que soit il acceptait de prendre une enveloppe lorsqu’il devait détourner le regard, soit il était viré. Cet homme-là est maintenant à la retraite, profitant de ses placements permis grâce aux enveloppes.

Un reportage à voir absolument pour ceux qui n’auraient pas encore compris qu’il y a un gros souci avec la CGT en France…

L’argent des syndicats reste une question taboue en France. Pour autant, certaines affaires comme celle du comité d’entreprise de Disney, d’Air France, de la SNCF ou encoure de la RATP ont mis au jour le manque de contrôles ou des procédés complexes voire illicites de financement. La Cour des Comptes a notamment signalé des anomalies de facturation des garden party organisées par le CE de la RATP entre 2007 et 2010. La journaliste Lamia Belhacène a enquêté sur les finances de la CGT, le syndicat numéro un dans l’Hexagone.

Source: Programme.tv

17 commentaires

  • engel

    « Un bon arbre se juge aux fruits ».
    Et vu l’état actuel de la France, l’arbre syndicats est évidement complètement véreux.
    ..Et c’est pas vraiment nouveau!

    • voltigeur voltigeur

      Engel ton avis stp!! et aux autres aussi :)
      Paris Zone de Combat (PAZOC)
      http://fr.calameo.com/read/00432611299bf17ad924b

      • Ben, c’est pas vraiment évident de te répondre.

        Je suis pour la mise en oeuvre d’une Grève Générale.

        Mais je ne vois pas bien ce qu’ils veulent mettre en place après. (???).

        Quelles revendications concrètes mettent-ils en avant ?

        GREVE GENERALE : OUI !!!

        Mais POURQUOI ?????

      • engel

        Bonjour ma voltigeuse préférée.
        J’aime bien.
        C’est non conformiste et somme tout, assez réaliste.
        ..Et en plus, de bonnes analyses des domaines abordés.

        Pour le reste, il faut voir…

      • voltigeur voltigeur

        Je m’interroge, tout bloquer OK! et après?…

      • J’ai farfouillé dans leur site.

        Ils évoquent un Conseil National de Transition qui serait composé de citoyennes et citoyens de plus de 14 ans, volontaires pour participer à un Tirage au Sort…

        Tous les volontaires peuvent donc s’inscrire sur leur site…

        Ils doivent fournir plus de détails sur leur site à partir de la seconde quinzaine de juin…

        A suivre, donc…

        Pour l’instant, je trouve leurs propos un tant soit peu confus, et orientés.

        Cela va cependant dans le bon sens, même s’il n’évoque pas la Convocation d’une Assemblée Constituante issue d’un Tirage au Sort (uniquement la création de leur Conseil National de Transition)…

        Cela m’évoque tristement les Comités de Salut Public…

      • voltigeur voltigeur

        Un peu confus, il est assez difficile
        de faire admettre un changement, donc à suivre (comme tu dis :) )

      • engel

        Pour employer un terme à la con et à la mode: Paradigme.
        – Je dirai que tu commets cette erreur.
        On ne fais pas « admettre un changement ».
        Non, il s’impose de lui-même,… ou par des moyens non conventionnels*.

        *Doux euphémisme qui ne dit pas son nom.
        Aussi issu de cette novlangue politico douceâtre et nauséabond(ça aussi, c’est cucu-menteur-concon-novlangue…).

      • voltigeur voltigeur

        Méa culpa!! mauvais emploi du terme. :)

  • moi227

    oui .. c’est pas nouveau …
    https:// nono
    http://www.youtube.com/watch?v=bZTgf16Fxmw

  • Et oui, Camarades !

    Et il en est de même dans tous les syndicats.

    Voire même dans tous les partis politiques.

    Vous avez les braves militants de base, qui ont Foi dans « La Cause » !

    Et la structure hiérarchique des instances du Syndicat (ou du Parti), qui exploite leur dévouement, leur engagement, leur naïveté, leur disponibilité, etc…

    Toutes les structures pyramidales (hiérarchisées) procédent du même vice fondamental.

    Ayant été dans mes vies antérieures, militant politique et responsable syndical, j’ai eu de multiples occasions de voir à l’oeuvre le monstrueux décalage entre la base, et les instances dirigeantes et les permanents des structures.

    L’ensemble des syndicats participent du fonctionnement oligarchique actuellement au pouvoir.

    A l’opposé du discours officiel, règne en sous main, la collusion et la corruption.

    Il y a un monde entre le militant de base, passant ses soirées à aider des salariés pour monter leur dossier pour les prud’hommes, et le fumeur de cigare négociant des accords avec les représentants du Medef…

    « Choisis ton camp, Camarade ! » ….

  • samlours94

    Comment voulez vous qu’il en soit autrement dès l’instant où il y a tant d’argent en jeu?
    Là où le vrai danger réside, c’est quand de tels salopards syndicalistes ou pas concourent à décrédibiliser l’ensemble des gens qui se battent au quotidien auprès des salariés.
    Une fois qu’on aura fait la peau à la CGT, que restera t-il en France pour tenter de défendre les salariés dans les entreprises.
    Le problème, c’est le fric et uniquement ça ! Ceux qui ont la main sur le fric peuvent en profiter tant qu’ils n’ont aucun contre pouvoir … Et c’est valable à tous les niveaux de la société et pas qu’au sein d’un syndicat.
    Maintenant, la CGT en France reste le SEUL syndicat qui ici ou là se bouge encore le cul.
    Quand il n’y aura plus de syndicat ou alors des trucs comme la CFDT qui marche main dans la main avec les patrons, nous n’aurons plus que les yeux pour pleurer !

  • Pierre L

    La CGT organise des ballades pour ses sympathisants. Elle les fatigue en les promenant au son de slogans.

    Existe-t-il une organisation syndicale œuvrant pour ses syndiqués ? Selon François Asselineau, elles sont payées par un machin de l’UE dont je ne me souviens plus du nom.

    Cette branche est indispensable au Système et elle est apparemment très lucrative.

    • voltigeur voltigeur

      Les ouvriers de chez Otis en grève illimitée, pour
      protester contre la non revalorisation des salaires, alors que le
      groupe a fait des bénéfices records….

      « Les astreintes ne seront pas assurées ce week-end » par le personnel gréviste, « on ne sait pas quand prendra fin la grève », a précisé à l’AFP Franck Pfister, délégué central CFDT. Les agents d’Otis protestent contre l’absence d’augmentation collective, la « dégradation » des conditions de travail et un projet de plan social portant sur 170 suppressions de postes. En milieu de semaine, le PDG a promis que les négociations salariales pour 2016, qu’il propose d’avancer de quelques mois, déboucheraient sur une issue « obligatoirement positive », a détaillé Eric Basquez de la CGT.
      Mais ces « pseudo-propositions ne sont pas acceptables », car aucune donnée chiffrée n’a été avancée, tranche le délégué, évoquant un mouvement « toujours aussi soutenu aux quatre coins du pays ».
      Vendredi, la CFDT a relevé « 9.000 ascenseurs » en attente d’être réparés, constatant que ce chiffre augmentait « sans cesse », selon Franck Pfister
      http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/06/12/97002-20150612FILWWW00147-otis-la-greve-prolongee-pour-le-week-end.php

      La grève chez Otis affecte les immeubles avec des ascenseurs en panne
      Un tiers des salariés d’Otis, le fabriquant d’ascenseurs sont en grève depuis vendredi. Résultats les ascenseurs en panne se multiplient. A Paris, les habitants d’un immeuble de dix étages sont obligés de tout faire à pied.
      http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/la-greve-chez-otis-les-immeubles-avec-ascenseurs-en-panne-affectes-550864.html