Emmanuel Todd fait voler en éclats le vernis du charlisme [Politis]

On se doutait que le nouveau livre d’Emmanuel Todd, « Qui est Charlie ? », allait déclencher un tollé des Charlie ainsi questionnés. Eh bien, mission largement accomplie avant même l’arrivée de l’ouvrage dans les librairies : un carnage.

Non, ce n’est pas la photo de couverture de cet ouvrage (que je n’ai pas encore lu), ni celle d’Emmanuel Todd, qui illustreront cette chronique, mais celle d’un des plus zélés défenseurs du charlisme patenté par l’Élysée et Matignon : Patrick Cohen, animateur des matinales de France Inter, grimaçant face à son invité.

Car le plus intéressant, dans le séisme médiatique ainsi déclenché par l’historien-anthropologue-démographe-sociologue-essayiste avant même la sortie de son brûlot, est d’abord la réaction proprement hystérique de ceux dont l’auteur met au jour l’imposture.

« Je pose des questions », avança Patrick Cohen, sur la défensive, à l’issue de son émission du lundi 4 mai, alors qu’il était évident qu’il n’en avait posé aucune, même s’il s’efforçait de donner une forme vaguement interrogative à des charges agressives d’une grossièreté caricaturale consternante :

« Vous n’êtes pas loin d’expliquer au fond que Charlie a bien cherché ce qui lui est arrivé. »

Stigmatisant l’intolérance de ceux qui se posaient en hérauts de la tolérance et de la liberté d’expression, Emmanuel Todd eut beau jeu de rembarrer les petites piques approximatives de Patrick Cohen et de Thomas Legrand, ou encore les minauderies qui se voulaient assassines d’une Sophia Aram beaucoup plus méchamment revancharde que drôle.

Je sais que beaucoup de Je suis Charlie ? sincères vont être mortifiés, sinon scandalisés par les propos de Todd ou ceux de cette chronique. Et ils auront raison car leur sincérité à eux peut difficilement être remise en cause.

Mais pourtant tous les signes montraient à l’avance que la journée du 11 janvier allait être une supercherie dont ils seraient les victimes trop étourdiment consentantes : le sceau tapageur du gouvernement à la manifestation, les très louches invités officiels de l’Élysée…

Nous garder de nos propres démons

De fait, l’esprit du 11 janvier 2015 tourna salement vinaigre à peine les banderoles et les vertueux slogans remballés  : la multiplication des lois d’exception, le projet de loi sur le renseignement, les inculpations de gamins de 8 ans, les sanctions contre un prof de philo qui voulait faire réfléchir ses élèves, la stigmatisation de jupes trop longues par ci, de foulards impies (au sens de l’extrémisme athée et d’un christianisme historique mal digéré) par là…

Il faut avoir l’esprit bien crotté pour ne pas se rendre compte que notre société française est en train de basculer aujourd’hui dans un irrationnel aveugle fort dangereux. Et ce n’est pas en cédant à ces pulsions premières de colère et d’indignation, en sacrifiant à cet unanimisme de façade pour vertueux qu’il puisse paraître, qu’ils enraieront cette terrifiante descente aux enfers. En ces périodes bouleversées, mieux vaut tourner sept fois ses cellules grises dans sa tête avant que de céder à l’émotion irraisonnée.

Ce que met cruellement à nu Emmanuel Todd avec ses pieds dans le plat, c’est qu’il nous faut désormais nous garder au moins tout autant de nos propres démons que de ceux importés d’ailleurs (le terrorisme), nous méfier de toutes démonstrations précipitées de bonne conscience, surtout lorsqu’elles sont lourdement patronnées par les garde-chiourmes d’un vieux monde défait de plus en plus irrespirable.

source : Politis

 

14 commentaires

  • suzanna

    Ce monsieur brasse du vent, comme tous ses collègues, ils font semblant d’être à contre courant, mais c’est totalement faux, ils parlent d’islamophobie mais associe donc cela à l’antisémitisme, donc que l’antisémitisme vient forcément de musulmans frustrés car ne sachant pas se défendre autrement, c’est bien connu.

    Il sert le système, son livre aurait pu être préfacé par Valls, et c’est bien pour ça qu’il est invité pour faire sa promo.

    • domi

      tu écris:l’antisémitisme vient forcément de musulmans

      l’histoire ns a montré le contraire

    • whackangel

      « l’antisémitisme vient forcément de musulmans frustrés car ne sachant pas se défendre autrement, c’est bien connu » Il faut clairement n’avoir aucune connaissance de l’Histoire pour sortir une telle phrase sans trembler des genoux….

      C’est limite l’inverse…

      C’est parce que les Juifs ne savent pas se défendre autrement qu’ils crient à l’antisémitisme et au complotisme dès qu’on « ose » critiquer quelque chose. Attitude victimaire pathétique s’il en est.

      • firebird2

        Je pense que nous n’avez pas bien lu sa phare, elle fait dire à todd et collègues cette pharse, cela ne veut pas dire que suzanna elle même pense ça

  • Mehdi

    Bien dit. Si le Todd dénonçait vraiment le système, il ne passerait pas à France Inter.

  • baron william baron william

    le 2e lien video bogue

    il y a celui ci sur l echange todd marann

    http://nos-medias.fr/video/je-suis-charlie-emmanuel-todd-vs-patrick-cohen-et-sophia-aram

    les 2 journaleux et leur coupeur de parole professionnel possedent toute l incompetence et la servilite requises pour etre employes dans les merdia

    todd et il est connu pour ca est bien a l image de l incurie du monde universitaire contemporain de franconie qui deverse son fiel suffisant sur la plebe manipulee et meprisee

    il a pour lui d etre honnete intellectuellement voire sincere

    je m abstiens de developper des critiques de methode de psychosocioanalyse pour faire simple

    todd arrive au bon resultat avec une fausse equation

    il affirme a juste titre que la xenophobie augmente car cree de toute piece pour attiser la haine et la peur entre les differentes communautes religieuses ou strates sociales

    ce qui l amene a decouvir aux yeux de tous le dessus de l iceberg du probleme sur lequel il est assis

    reste le principal morceau si gros mais bien masque du travail d ingenieurerie psychosociale

    todd est un idiot utile qui se sauve lui et certains de ses coreligionnaires en resolvant un complexe profondemment enfoui d autophobie tres banal et dommageable de nos jours pour beaucoup

    souhaitons que sa catharsis fera des emules ce qui allegera l athmosphre generale actuelle d autant

    • baron william baron william

      petit exemple du concept foireux de hollandisme revolutionnaire dont todd est bien force d avouer la nullite en public

      a cote de la plaque neanmoins il fait son mea culpa et avancer le debat dans une atmosphere ou les journalistes plus competent que ceux de france inter le laisse s exprimer

      http://www.youtube.com/watch?v=1yHlsgY9jxQ

  • laspirateur

    Todd un nouveau Soral ultra light?

  • Grognard

    Je ne sais pas si E Todd a tord ou raison.
    Il utilise des outils d’analyse qui ne me sont pas familiers et des qualificatifs dont je ne connais pas le sens.

    Par contre ou j’ai envie de lui donner raison c’est lorsqu’il évoque cette bourgeoisie qui joue au billard avec des défavorisés.

    J’en ai côtoyé quelques uns de cette classe moyenne.
    Ce que l’on peut dire c’est que la machine a tartiner des grands principes et des discours normatifs est huilée à la perfection.

    Lorsqu’on les sort de leurs territoires intellectuels, géographiques, professionnels et qu’on les confronte a d’autres réalités que celles de leurs cocons ; alors là la surprise est au rendrez-vous.
    Sous le verni ce n’est pas joli joli.

    Un trotskyste dirait des alliés objectifs de l’impérialiste bourgeois voir des sociaux-traitres.
    Une bonne partie des auditeurs d’Inter.

    Et lorsque ces gens là vont commencer à avoir la trouille si ce n’est déjà fait.

    Parce que quand même la loi sur le renseignement dont on parle ailleurs, c’est bien parce qu’ils commencent à faire dans leurs frocs qu’elle est passée comme une lettre à la poste.

  • ticheval

    Contrairement à Todd je ne suis pas ravie du tout que les Kouachis aient étés abattus le plus vite possible.

    Tout le monde a le droit à un procès et aussi les pires des pires.
    De même j’aurais aimé que Bin Laden ait la possibité de s’exprimer devant un juge.

    La peine de mort sans procès c’est pas bon.

    • voltigeur voltigeur

      Tu as raison, ça ressemble à une exécution!

    • Trollzilla Trollzilla

      Idem.
      Malgré les crimes ignobles que Merah a commis, il eut été bon de l’entendre et de rendre justice après coup, mais ça sous Lord Darkozy…

      Après on peut toujours se rabattre sur le gus qui s’est fait (volontairement je ne sais pas, mais pour un contrôle de routine faut avouer que Pinot était extralucide… Je déconne.) serré à la gare Saint Charles de Marseille en descendant du bus de provenance bruxelloise avec la kalach qui dépassait du sac en mode « too big to jail ».

      Article intéressant à ce sujet avec plein de liens à explorer si des fois y chibre chez vous.
      http://www.panamza.com/060614-nemmouche-camera

      Todd? à sa place j’aurais dit que la radicalisation de ces jeunes profite au mieux à nos marionnettes dans leurs bonnes oeuvres envers et contre les cons citoyens, mais avec de tels propos il ne serait pas passé dans les merdias http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • rouletabille rouletabille

        Dac avec vous,j’ai tout écouté et franchement c’est pas pertinent.
        Ça finale je suis d’origine Juive par ma mère est assez patho quand il parle d’anti sémitisme associé à l’Arabophobie (oui,oui,Islamophobie haha,c’est un amalgame bien sur) ,c’est mon avis ,pas un jugement ok..
        S’il passe chez l’interrupteur professionnel c’est qu’il y a connivence..

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif