France: tout va bien, même la « Bourse de Paris » vire du monde en masse…

La Bourse de Paris qui ne l’est plus que de nom puisqu’elle est maintenant délocalisée au Royaume-Uni, vire du monde, 101 postes qui sautent!

Il n’y a pas que dans les usines que les salariés souffrent des logiques financières de leurs dirigeants… Une centaine de cours-de-bourse-_tableaupersonnes travaillant pour le groupe Euronext, Bourse de Paris, pourraient ainsi recevoir début juillet une lettre de licenciement. « Ces licenciements, qui représentent un tiers de nos effectifs parisiens sont des licenciements boursiers, qui visent à augmenter les dividendes de nos dirigeants », proteste l’intersyndicale CFDT-CGT-CFE/CGC, qui rappelle « les performances financières inégalées du groupe » en 2014 : un chiffre d’affaires en hausse de 18,6 %. Soit près de quatre fois l’objectif (qui était fixé à 5 %) et un résultat net en progression de 35 % ! Après cette année 2014 marquée par l’introduction en Bourse, l’année 2015 s’annonce tout aussi clémente : Euronext a publié un chiffre d’affaires en hausse de 9,6% au premier trimestre.

Pourquoi, dans un tel contexte, licencier une partie des salariés ? D’autant que la réduction des effectifs pourrait poser problème. « Cette décision est dangereuse pour la pérennité économique de l’entreprise, et pour l’écosystème du secteur financier du pays », jugent les syndicats, avant de détailler : « Avec un tiers des effectifs en moins, nous ne sommes plus à même de garantir l’absence de risques. » Les risques, dans le domaine boursier, ce sont les pannes, avec des interruptions longues du fonctionnement du marché (jusqu’à une heure). « Nous sommes de moins en moins nombreux, reprend l’intersyndicale. Les plus anciens sont remplacés par des plus jeunes, qui coûtent moins cher à la société mais que l’on n’a plus le temps et la disponibilité de former correctement.

Article complet sur Bastamag

15 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    A chaque X les éternels BLAFARDS de BFM,SE LA MARCHE (De La rate la marche) dessus et les autres ,même l’éternel SAPIR aux avants postes ,ces gens blatères sans fin.

    QUI IMPRIME n’importe quoi est bon pour les GOY.
    Comme si faire des commentaires a un impact sur ce qui est prévu hahahahah.
    M’en fou les gugus ,regarder ces pendentifs aux infos devraient vous éveiller quand meme?,NON?
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Balou

    Grande-Bretagne: la plus grande fuite des capitaux depuis 35 ans

    La livre sterling est menacée: les investisseurs étrangers quittent le pays et leurs collègues britanniques rachètent des actifs à l’étranger. D’après une société de conseil londonienne, cette situation résulte d’une série de facteurs, dont les sanctions infligées contre la Russie.

    La Grande-Bretagne subit une fuite sans précédent des capitaux, affirme la société de conseil Crossborder Capital.

    Suite : http://fr.sputniknews.com/economie/20150506/1015973724.html

  • lily

    La Bourse de Paris, devenue NYSE Euronext, est le marché officiel des actions en France. Il n’existe plus de bourse physique à Paris.
    Le CAC 40 est indexé par NYSE Euronext, qui appartient à la société NYSE.
    Le New York Stock Exchange (NYSE), principale plateforme d’échanges de la Bourse de New York,

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bourse_de_Paris

    • rouletabille rouletabille

      Vous croyez vraiment ce que racontent ces farfadets ?
      Mon courrier de ce matin m’informe que mes relevés de comptes se feront uniquement par INTERNET ,vous PIGEZ ????
      Vos illuminations sur une cotation hahah,comme l’autre jésuite Javo sur achetez de l’Or les Goy,hahaha.
      C’est pas la 1 ère X que je vous dis que ceux qui passent par BAF TV sont des larbins.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Mehdi

    Pauvres traders :'(

  • laspirateur

    Ah bein merde alors, on est vraiment ruiné alors? Non pas la France, je ne veux pas y croire!

    Tout le monde veut cacher son agonie et s’enferme à essayer de vouloir trouver des solutions. Vous finirez tous sur les genoux tant que révolution vous ne ferez!

  • Boazuk

    La bourse des pays Européens et des États-Unis d’Amérique est devenue instable principalement à cause de la Grèce ( soit disant ). http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • http://www.20minutes.fr/television/1597475-20150428-ali-baddou-moins-gens-connaissent-risques-moins-conscience-dangers
    Extrait :
    Ce qui est incroyable aussi, c’est que les traders eux-mêmes remettent en question ces nouvelles pratiques…

    Oui! Ces financiers les remettent en question et vous disent que ce système est devenu complètement fou et qu’il faut plus de régulation et plus de règles. Et on voit que les politiques ont le plus grand mal à réguler cette finance-là.
    Du coup c’est assez anxiogène, on se demande où cela va aller…

    C’est exactement la question que je me suis posée. De très nombreux interlocuteurs nous ont dit qu’il va y avoir un krach. Ils ne savent pas quand, mais c’est sûr que cela va arriver.
    On comprend que les machines et les ordinateurs prennent de plus en plus le contrôle. Ce futur vous fait peur?

    Non, pas du tout, je suis vraiment fasciné par le progrès technologique et je trouve que c’est génial. Mais ce qui est frappant c’est quand vous voyez toute l’énergie et l’argent qui sont investis, on se dit que tout cela pourrait être consacré de manière plus intelligente.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    L’économie mondiale est à l’image de la tempête qui souffle sur la France : http://liesidotorg.com/?p=386 http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Baltazar Baltazar

    La livre sterling est menacée: les investisseurs étrangers quittent le pays et leurs collègues britanniques rachètent des actifs à l’étranger. D’après une société de conseil londonienne, cette situation résulte d’une série de facteurs, dont les sanctions infligées contre la Russie.

    La Grande-Bretagne subit une fuite sans précédent des capitaux, affirme la société de conseil Crossborder Capital.
    sanctions
    Selon les experts de la société, ces 15 derniers mois, les investisseurs ont sorti du pays une somme impressionnante de 356 milliards de dollars. Une somme deux fois plus importante que celle qui a quitté la Russie: d’après la Banque centrale de ce pays, le reflux des capitaux s’est chiffré en 2014 à un peu plus de 150 milliards des dollars et ce, malgré les sanctions économiques décrétées contre Moscou.

    Selon certaines informations, il s’agit de la plus grande fuite des capitaux de Grande-Bretagne depuis 35 ans. Ce phénomène est fort inattendu pour un pays considéré comme très attrayant pour les investisseurs.

    Si cette tendance se poursuit, la stabilité de la livre sterling se trouvera menacée, estime le directeur général de Crossborder Capital.
    Trois causes sont à l’origine de cette situation, estime la société de conseil. Premièrement, ce sont les sanctions imposées contre la Russie: suite à ces mesures restrictives, les capitaux russes quittent le Royaume-Uni. Deuxièmement, c’est la situation d’incertitude qui règne à la veille des élections générales prévues le 7 mai en Grande-Bretagne. Enfin, troisièmement, le reflux des capitaux est stimulé dans une large mesure par les craintes engendrées par le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse qui a eu lieu l’année passée. Ces trois facteurs suscitent les plus vives inquiétudes au sujet de la monnaie britannique.

    http://fr.sputniknews.com/economie/20150506/1015973724.html