MALATHION Déclaré cancérogène probable par 17 scientifiques de11 pays ! (agence internationale de recherche sur le cancer)

Un appel à l’aide de nos amis de Guyane, très en colère de ne pas être entendus. Le titre étant très explicite, je censure le terme employé. Merci à abaris

A tous les corrompus, les menteurs, les incapables, les médiocres et les malhonnêtes qui décident pour nous et sans nous:

ALLEZ TOUS VOUS FAIRE ******** !

Voilà des mois que sur La Levéé Des Voiles on tente d’alerter sur la folie des décisions prises par des médiocres et qui concerne la pulvérisation de malathion sur les habitations et dans les rues de Guyane.
Le malathion vient d’être déclaré cancérogène probable par l’IARD. (agence internationale de recherche sur le cancer) et l’OMS. article concerné.
MALATHION 1

Je rappelle que:

    • Le malathion est un biocide neurotoxique de la famille des organophosphorés tel que le fumeux zyklon B de funeste mémoire. Utilisé depuis 1942 !
    • Il est reconnu GENOTOXIQUE dans la décision de rejet d’une demande de « sursis à exécution » introduite par le fabricant Cheminova et rejetée par le tribunal de première instance du 4 décembre 2007 de l’Union Européenne. (Référé – Directive 91/414/CEE, articles 27 et 28).
    • L’impureté pertinente appelée isomalathion, responsable de de la génotoxicité du malathion se développe si le malathion n’est pas transporté puis stocké au frais. (rapport ANSES p 15). Comment est transporté le malathion depuis le Danemark jusqu’en Guyane et comment est-il stocké en Guyane ? Y a t-il des prélèvements réguliers pour vérifier la teneur en isomalathion recommandée au maximum à 2 grammes/kilo selon l’OMS.
    • Quand il est mit en présence de chlore, le malathion se transforme cette fois en malaoxon reconnu 60 fois plus toxique que le malathion lui-même.. Outre l’effet démultiplié de ce poison au contact des eaux des piscines chlorées, il convient de savoir avec quelle eau les responsables de la démoustication au conseil général font leur mélange.
    • Car en effet, s’il est prouvé qu’ils utilisent l’eau du robinet, elle même traitée par le chlore, alors il sera établit une grave négligence pouvant entraîner d’importantes conséquences sanitaires sur le long terme. Expliquez nous donc avec quelle eau et dans quelle proportion vous décider de mélanger le malathion pure avant de le pulvériser sur les guyanais madame Chantilly (responsable de la démoustication au conseil général de Guyane) qui demande (par voix radiophonique à écouter ci-dessous) aux habitants d’ouvrir grandes leurs fenêtres et leurs portes aux passages des baygonneuses: acte criminel !
    • Malgré une demande de table ronde largement diffusée par le collectif « Stop au malathion en Guyane« , les différents acteurs, préfecture, ARS et le conseil général de Guyane n’ont pas souhaités donner suite à cette proposition citoyenne.
    • Le malathion est classé catégorie 2 (potentiel perturbateur endocrinien) pour l’homme et la faune sauvage dans le rapport d’étude de la DG ENV sur la mise à jour de la liste prioritaire des perturbateurs endocriniens à faible tonnage. (Petersen et al., 2007).
    • A écouter: Mme Chantilly et mr Meurin dans leurs œuvres.

      Extrait de l’ émission Point d’interrogation de radio Guyane 1ère du 4 décembre 2014. durée 8mn.

      chantillyMeurin1
      A 6mn 27s vous pouvez écouter mme la directrice de la démoustication au conseil général de Guyane expliquer aux guyanais qu’ils doivent ouvrir les portes et les fenêtres de leurs habitations au moment des pulvérisations de malathion ! Et ce en dépit des explications pourtant claires et réitérées 3 fois dans l’avis de l’ANSES du 18 mars 2014 p46, 57 et 59! Comment un tel appel radiophonique criminel peut rester impuni et non démenti par les services sanitaires de l’Agence Régional de Santé de Guyane.
      Au contraire mr Meunier, directeur de l’ARS Guyane du haut de sa suffisance insulte l’auditeur qui à fait remarquer à juste titre l’obligation de confinement ou d’évacuation (en cas d’impossibilité de confinement) des habitants de leur domicile pendant les pulvérisations du malathion. Par deux fois ce personnage traite l’auditeur de malhonnête ! ( 4mn 22s + 6mn 15s). Quel culot ! Il ne doute de rien ces intouchables médiocres.


    • Très rassurant en effet.

      A 12 secondes vous pouvez voir 3 agents du conseil général assis dans le pick-up qui est en train de pulvériser, sans aucune protection que ce soit ! Surement suite aux bons conseils de leur direction alors que le port des protections est également obligatoire à l’intérieur des véhicules.
      Et la suite est encore meilleure.
      -Le directeur de l’Agence Régionale de Santé déclare: »Sur les effets toxiques à long terme donc, il n’y a pas de réaction immédiate (?!?) mais on a très peu d’études au niveau internationale » (!!!)
      -La journaliste: « Donc on ne sait pas finalement. »
      Le directeur de l’ARS: « On… Les mesures de précaution sont prises même en absence de risque connu, ces mesures de précautions préviendront l’exposition à des risques. « (?!?!?!?!?!).
      Si quelqu’un connaît cette langue et peut traduire, merci.
      C’est au tour de la directrice de la démoustication et des actions sanitaires au conseil général d’entrer en scène. Attention, accrochez-vous.
      « En cas d’intoxication accidentelle, les effets sur la santé seront très légers, sous forme d’étourdissements, de nausées, éventuellement de tremblements mais des effets qui restent très transitoires et très passagers pour une intoxication accidentelle, j’entends » (!!!!!!!!!!!!).

      En résumé:

      Les mesures de précaution prévues pour la pulvérisation du malathion préviendront l’exposition à des risques inconnus puisqu’il n’y a pas d’étude connue sur ce sujet. Mais en cas d’intoxication accidentelle, la directrice de la démoustication et des actions sanitaires du conseil général équipée de sa boule de Crystal prévoit des symptômes légers (puisque inconnus eux aussi) et qui ne sont que transitoires (puisque les effets à long terme sont inconnus on vous dit).
      Eh bien je ne sais pas pour vous mais moi je me sens complètement rassuré. Comme disais Coluche, quand on en sait autant sur une information…
      Sérieusement, ces gens sont-ils seulement incompétents ou complètement dingue ? Quand on écoute des responsables en charge de la santé publique on est en droit d’entendre des propos cohérents, non ?

      QUE FAIRE MAINTENANT ?

      Et maintenant que l’IARD et l’OMS viennent de classer le malathion dans les produits « cancérogènes probables » ces messieurs dames vont encore usé de la communication puérile et calomnieuse ?! Dans « cancérogène probable » il y a probable; certes, mais il y a aussi « cancérogène  » bordel ! On s’en fout ? On continue le gazage de la population ?
      Malgré la mobilisation des guyanais, la création d’un collectif citoyens, la pétition en ligne qui récolte à ce jour plus de 2300 signatures pour l’arrêt de l’utilisation du poison malathion en Guyane et après le refus de répondre à une invitation lancée par le collectif « Stop au malathion en Guyane » le 12 février 2015 pour une table ronde sur le sujet avec tous les acteurs concernés: SILENCE ET MÉPRIS.
      Malgré nos demandes répétées pour obtenir une émission radiophonique ou télévisuelle d’au moins une heure afin de permettre à cette mobilisation citoyenne d’exprimer son questionnement: SILENCE RADIOS DES MÉDIAS LOCAUX. Mis à part il est vrai quelques secondes pour la mobilisation devant le conseil général (qui n’a d’ailleurs pas daigné nous recevoir). Honte également à ces mérdias aux ordres !

      Guyanaises, guyanais, prenez toutes les mesures que vous estimerez légitimes afin de vous protéger vous et votre famille ainsi que vos animaux domestiques et vos jardins et piscines !

      Le collectif « Stop au malathion en Guyane » s’est crée suite à une réunion d’information afin de porter la parole des guyanaises et guyanais soucieux de leur santé et de leur environnement. Il s’agissait également de cristalliser les colères afin de tenter d’agir dans le calme et dans la loi.
      Mais aujourd’hui, 7 mois après mon premier article lancer comme un cri d’alerte, forcé de constater que les responsables sanitaires et politiques ne pensent qu’à leur poste et leurs élections et se moquent bien de ceux qu’ils osent appeler « citoyens », en fait simples électeurs vaches à lait d’un système pourri et corrompu jusqu’à la moelle !
      Face à ce déni et ce mépris des décideurs: DÉFENDONS NOUS COMME NOUS LE POUVONS. Et répondons leur de la seule façon qu’il nous reste encore par un cri de colère que l’on ne peut plus retenir…

      ALLEZ TOUS VOUS FAIRE ********* !

      Aux actes citoyens !

    • Source et émissions radio à écouter sur LaLevéedesVoiles
    • lien direct vers la pétition
    • Lien article du figaro sur le malathion.
      Autres articles sur le malathion
      EN GUYANE LE GAZAGE DE LA POPULATION C’EST MAINTENANT

Note des ME: Bien que solidaires de l’action, l’article et les termes employés restent sous la responsabilité du site qui l’a diffusé.

 

23 commentaires

  • bobby3

    Est-ce que vous êtes obligés de propager des conneries sur le Zyklon B ???

    • voltigeur voltigeur

      On relaye, nous ne sommes pas les auteurs de
      l’article, en plus il y a une note à la fin, faut la lire ;)

    • abaris

      Salut l’ami.
      J’ai 5 mn pour répondre, je repasse ce soir.
      Ce n’est pas des conneries. Le malathion comme le zyklon B sont de la famille des organophosphorés donc neurotoxique pour l’homme au contraire d’autrs familles d’insecticide. Zyklon B 1917; malathion 1942.
      J’ai bossé le dossier depuis 8 mois, plusieurs dizaines d’heures de lecture, d’analyse et de publication. Le problème est sérieux et sévère. Il souhaite le réutiliser en métropole (dixit l’ars Guyane) suite à la recrudescence de chikungunya en métropole.
      Merci Benji et Voltigeur; vous êtes de vrais enragés.

      • bobby3

        Je ne parlais pas de chimie, domaine dans lequel je veux bien vous croire sur parole, n’ayant pas étudié le sujet, contrairement à l’aspect historique.

      • engel

        Faux archi faux,

        Le Zyklon est un poison qui agit sur le sang en empêchant le transport de l’oxygène.
        Lire et comprendre: http://fr.wikipedia.org/wiki/Zyklon_B

        Tandis qu’un organophosphoré est un neurotoxique. Il agit en perturbant la transmission des signaux électriques neuronales au niveau des synapses.

        Donc rien, absolument rien à voir!

  • engel

    Certes,
    Il est vrai que certains termes peuvent-être un peu vexant pour des traîtres, mais bon…

  • Bonjour les moutons. Ca ou autre chose on ne sait plus où donner du lainage pour arrêter la machine à fric infernale !
    Caillasse post-premier tour cirquélectoral : Louise Michel la farouche

  • Grand marabout Grand marabout

    on pourrait parler des pesticides sur les plantations de bananes
    les épandages aériens divers,ah oui de la vapeur d’eau
    c’est vrai

    la pollution de l’eau,chimiquement traités à être ENCORE
    potable
    demain,c’est mardi, le jour du soleil vert

    • engel

      Il me semble me rappeler que les traitements sur les bananeraies guadeloupéennes ont empoisonnées DEFINITIVEMENT les terres cultivées.
      Et la réponse gouvernementale fut d’interdire l’exploitation des dites terres.
      … Avec silence radio et ruine en prime!
      C’est bien ça?

      • Grand marabout Grand marabout

        + les cancers divers
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • verisheep

        Non, les terres pollués au chlordécone sont encore exploitées, ils ont juste changé le pesticide en 1993 pour d’autres à peu près aussi toxiques mais autorisés.

      • engel

        C’est pas ce que j’avais lu.
        Mais comme on écrit aussi beaucoup de connerie. Et qu’en plus, je n’ai aucune connaissance dans ce domaine. Ce n’est pas moi qui va te contredire.

  • laspirateur

    Les défenseurs de l’environnement les plus aguerris sont aujourd’hui résignés et n’espèrent plus sauver le monde de son écocide.

  • abaris

    VICTOIRE !!! VICTOIRE §§§
    Ce matin, le conseil général annonce l’arrêt des pulvérisations de malathion !!!
    ON A GAGNE !!
    MERCI LES MOUTONS ENRAGES
    Avec le collectif citoyen qui s’est crée on reste vigilant sur les alternatives à venir.
    Je vous tiendrais informé de la suite des évênements.
    L’action citoyenne PEUT PAYER !
    Mobilisez vous tous !
    Aux actes citoyens !
    Abaris pour LLDV.

  • Emy Emy

    oui lundi 23 mars 2015 reconnut cancérigène le malathion vient d’être interdit en Guyane

  • Ouf ! voilà au moins un danger d’écarter. Allez savoir par quoi ils vont remplacer ce produit.

    Le moustique tigre est bien présent ici (Sud Est). Il semble qu’il arrive aussi dans le Sud-Ouest, m’a-t-on dit. Alors on l’a échappée belle, pour le moment !

  • bobby3

    Il serait plus simple et moins cher d’aider un peu les population de chauve-souris à se développer. Un seul individu mange des milliers de moustiques chaque nuit.

    D’ailleurs j’aimerais bien connaître l’effet des ces pesticides sur les chauve-souris… Comme les produits anti-limaces qui s’avèrent mortels pour le hérisson, prédateur de la limace ! Du coup le produit devient indispensable quand on a commencé à l’utiliser !