Abattoir : «Les bêtes sont encore vivantes au moment où on les tronçonne»

Pour beaucoup d’entre-nous, si la viande est facilement accessible dans le commerce, nous ne nous posons pas la question de savoir quelle est l’origine de cette viande, quel est son parcours, et préférons souvent fermer les yeux sur un scandale de taille: la souffrance des animaux. Bien sur, le scandale avait fait quelques vagues de petite ampleur quand à l’abatage rituel quelle que soit la religion, ais même sans religion justifiant la cruauté, les animaux peuvent être confrontés au pire. Accrochez-vous, nous allons visiter le pire de notre alimentation: la viande!

Anne De Loisy a enquêté sur la viande, et plus particulièrement sur les abattoirs, si ce qu’il se passe dans les murs de ceux-ci était connu, le indexnombre de consommateurs s’effondrerait, impensable dans une société basée sur le profit, le silence est donc de mise, largement aidé par l’ignorance plus ou moins volontaire…

Manger de la viande : un risque ou un plaisir ? Une enquête approfondie sur un sujet encore largement tabou…

Depuis la crise de la vache folle, notre pays se targue d’avoir l’une des meilleures viandes au monde et d’être à la pointe de la sécurité alimentaire. Le message des industriels de la viande se veut clair et rassurant : « La viande est tracée et contrôlée de la fourche à la fourchette. » Les Français peuvent savourer en paix. Cela tombe bien, nous consommons en moyenne 84 kilos de viande par personne et
par an. L’envers du décor est beaucoup moins idyllique. Depuis quelques années, plusieurs rapports des inspecteurs vétérinaires européens, du ministère de l’Agriculture ou encore de la Cour des comptes tirent la sonnette d’alarme. Abattoirs non conformes, carcasses contaminées, prédominance de l’abattage halal et casher pour des raisons économiques, diminution du nombre d’inspections vétérinaires, absence de sanctions. Conséquences ? Des tromperies à répétition, des intoxications alimentaires et des maladies qui peuvent affecter gravement jeunes enfants et personnes âgées.
Bon appétit ! dresse un bilan sans concession et vous donne les clés pour mieux
choisir votre alimentation.

Source: Pressedelacite.com

Anne De Loisy fut il y a peu l’invité du journal de TV Liberté

:

Et c’est durant une interview disponible sur le journal Libération version abonnés qu’elle explique en détails l’horreur à laquelle elle a dû faire face, cette horreur dont les mangeurs de viandes (dont je faisait partie jusqu’à présent) sont complices:

Je ne me rendais pas compte à quel point l’industrialisation de la viande était en marche. A tous les niveaux. Les élevages de 40 000 volailles, de milliers de cochons, de centaines de bovins… On est loin des images de vaches dans les prés qu’on vend au consommateur. Mais le plus impressionnant, c’est l’industrialisation de l’abattage. Faire passer un animal de vie à trépas, c’est forcément un peu gore. Mais l’industrialisation de cette étape-là est extrêmement violente : les bêtes sont abattues à une telle cadence qu’elles sont encore vivantes au moment où on les tronçonne. En plus, ce sont des conditions extrêmement compliquées pour les ouvriers des abattoirs, qui travaillent dans le froid, le sang, les odeurs…

Source: Liberation.fr

Enfin, si malgré tout vous continuez à vouloir de la viande sans en connaître le parcours réel, 13 arguments vous sont proposés dans cette revue de presse du site France Inter:

Merci à Isis pour l’info.

26 commentaires

  • 108

    Bidoche, L’industrie de la viande menace le monde.
    http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=656

  • Michele

    C’est comme pour les humains en état de mort cérébrale, on les tronçonne vivants pour avoir les organes pour d’autres!!!
    La société n’a plus de respect pour rien, il n’y a que le fric qui compte

  • Pierre L

    Tout ça est tellement horrible, que le destin que forge l’humanité en agissant ainsi est à craindre.

    Les savants de Marseille racontent que les animaux ne souffrent pas… n’ont pas d’âme, de personnalité.

    Je pense le contraire. Les animaux, bien qu’indéfectiblement attachés à leur rôle naturel (contrairement à nous), au point qu’on leur attribut un instinct, développent vraiment une personnalité et des qualités que l’on n’attribue bêtement qu’à des humains.

    Si l’on s’intéresse à la chose, on remarquera que cet « instinct » est assez curieux et s’apparente plutôt à de l’intelligence.

    Cela est bien visible chez les animaux domestiques, en particulier les chats et les chiens, et même les animaux dits sauvages, comme par exemple cet hippopotame qui a ôté un jour une gazelle vivante de la gueule d’un crocodile.

    J’ai remarqué que l’un de mes chats, un gros matou, manifeste de la honte et va se cacher quand j’élève la voix pour qu’il arrête de hargnir contre l’un des autres chats.

    Pierre Kropotkine a écrit un livre, « L’entraide, un facteur d’évolution », dans lequel il recense une multitude de faits montrants qu’absolument tous les animaux (sauf peut-être les poux) pratiquent entre eux une entraide très active.

    C’est à croire qu’ils ont lu les Evangiles ou qu’ils veulent réfuter les thèses de Darwin.

    • Planete bleu Planete bleu

      Quand les savants dise que les animaux ne souffrent pas, n’ont pas d’âme ou de personnalité, c’est pour mieux les exploiter et faire des expériences horribles sur eux. Ils les traitent encore comme des machines, a mon avis c’est plus facile pour eux de les traiter comme cela pour pouvoir continuer leur sale travaille, il préfère ignorer ou nier la souffrance, la tristesse, la peur des animaux qu’ils maltraitent

      20 preuves que ces animaux ont un grand coeur et qu’ils n’hésitent pas à sauver d’autres espèces

      http://soocurious.com/fr/20-preuves-que-ces-animaux-ont-un-grand-coeur-et-quils-nhesitent-pas-a-sauver-dautres-especes/

      VIDEO. Un singe électrocuté sauvé par un autre singe dans une gare

      http://www.francetvinfo.fr/monde/asie/video-un-singe-electrocute-sauve-par-un-autre-singe-dans-une-gare_778451.html

      Les crocodiliens se révèlent être joueur

      http://www.gurumed.org/2015/02/14/les-crocodiliens-se-rvlent-tre-joueur/

    • Dubitatif

      Pierre L
      Entièrement d’accord avec toi !
      Les Animaux devraient être désignés par HUMAINS
      et les Humain par… ANIMAUX.

      Malheureusement, peu de gens sur Terre, sont actuellement conscients de ce que tu dis: que le règne animal n’est pas
      inférieur à nous, qu’il est TOUT AUSSI INTELLIGENT, (les preuves scientifiques, les tests, les observations sont nombreuses) le règne animal est TOUT AUSSI SENSIBLE que celui des Hommes.

      Quand on sait cela, on ne peut qu’être horrifié des TORTURES
      que nous infligeons au règne animal durant toute leur vie
      et durant leur MORT HORRIBLE !!!

      L’HOMME EST UN AIE-PHONE A QUI IL MANQUE TOUTES LES APPLICATIONS !!!!!!!!!!!!!!

      Les

      • Pierre L

        Le comportement humain incite à penser que les thèses de Zecharia Sitchin sont justes : L’Homme, bricolé par des extraterrestres, est un être anormal tombé bien bas.

        Je me souviens que dans « La 12ème planète », il écrivait en substance que les hominidés terrestres originels étaient des protecteurs de la faune. Ils délivraient les animaux pris aux pièges par les humains bricolés.

  • Stophe

    Si touts Êtres mangeant sa ressemblance devait Tuer sa bête qu’il ingurgite, il y en aurait bien moins…

  • rouletabille rouletabille

    me rappelle avoir lu que la peur extrême produit des substances délétères dans le sang et les tissus organiques,la consommation de cette nourriture sacrifiée sans respect n’est plus au service de l’élévation de cette substance,au contraire..
    Tuer sur commande dans les abattoirs ou par convictions à travers les guerres sponsorisées,ou est la différence ?
    Ca reste du business humain hahahahaah.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • 108

    Et dire que les beaux jours arrivent, avec leurs apéros et leurs … barbecues ^^

  • cielvoile

    Excellent film documentaire à découvrir : cowspiracy

    http://www.cielvoile.fr/2015/02/elevage-et-climat.html

  • rouletabille rouletabille

    Les gens qu’ont tuent sont vivants avant aussi.
     » «Les bêtes sont encore vivantes au moment où on les tronçonne» »
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Natacha Natacha

    N’est-ce pas s’infliger une souffrance supplémentaire que de manger des animaux tués dans de telles conditions ? :(

  • Un animal qui souffre, psychiquement et/ou physiquement, développe, comme les humains, des toxines. L’animal qui sent l’abattoir et la peur qui s’en dégage, en plus de sa propre peur, dégage ces toxines qui sont ensuite ingurgitées par les viandards.

    Je propose une semaine sans viande et même sans aucun produit animal. Déjà pour amener une prise de conscience de cette souffrance qui est inadmissible à notre époque, ensuite pour détoxiner (et détoxifier) ceux qui en mangent.
    Dates à choisir, mais tous ensembles.

    • Dubitatif

      EXCELLENTE INITIATIVE, BIQUETTE
      « une semaine sans viande », et tous en même temps !

      Benji ou Volti peuvent-ils donner le TOP départ ?

      Perso, je ne mange plus de viande depuis longtemps car ce
      n’est pas d’aujourd’hui que ce grave problème me perturbe.

      Cela fait longtemps des gens alertent sur ce qui se déroule dans les abattoirs. Je n’ose imaginer la peur ressentie par chacune de ses bêtes ayant vécu en amont une vie de torture quotidienne pour satisfaire le profit des Hommes.

      La majorité des Hommes n’ont ni le respect de la vie, ni de la beauté de tout se qu’enferme la Nature, de sa prodigalité et notamment, d’autres sources de protéines pour remplacer la viande !

      Les Hommes sont des AIE PHONE à qui il manque toutes les
      applications. je hais les AIE PHONE, je hais la plupart du genre humain (terme à la base inapproprié !)
      sans vouloir te choquer http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • voltigeur voltigeur

        Je suis toujours sidérée, qu’il faille un leader pour
        donner le départ d’une quelconque initiative.
        Ce qui sous-entend que si personne ne décide, personne ne fait!
        Je n’ai pas attendu le top, pour diffuser partout où je passe,
        pour ne rien acheter, venant de pays dont je réprouve la politique,
        pour refuser la viande abattue sans éthique, etc…
        C’est une question de conscience personnelle, pas un élan
        ponctuel qui ne mène à rien s’il n’est pas suivi.
        Chacun doit se sentir responsable envers lui même et la communauté,
        par ses actes journaliers.
        Les initiatives sont populaires sur l’instant, mais elles tombent
        facilement dans l’oubli.
        Les bonnes volontés ne manquent pas, ce sont les motivés qui manquent.
        Méditons là dessus..;)

  • rouletabille rouletabille

    Merci fliouguer..
    Tout ceux qui sont morts vivants ne sont pas répertories.

    C’est juste un détail de dire «  »Le premier cas de décès humain causé par l’ingestion de nourriture génétiquement modifiée » »
    Les pourritures génétiques tuent en silence sur des générations .
    Merci fliouguer
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Michele

    Bordel, c’est un HOAX cette histoire de décès humain par tomate OGM!!!!!
    Ça vient du site world news daily report!!!! site connu pour ses Hoax en tous genres
    Je vis près de l’Espagne et je suis en relations avec des espagnols et personne n’a jamais entendu parler de cette affaire là bas, alors croyez ce que vous voulez, mais ce n’est pas une info c’est de la daube de désinformation
    ET le pire c’est que tous les sites alternatifs reprennent ça en coeur sans vérifier l’info!!!
    Après on s’étonne que les gens nous prennent pour des rigolos et/ou de conspirationnistes ou que sais-je encore, et bien là je dis qu’ils ont raison!!!
    et en plus ça fait plus de bien que de tort à MonSatan

  • Dubitatif

    bonjour à tous
    au sujet de la mort par tomate « ogé M ée »

    je viens d’envoyer à Benji plusieurs lien dont 2 espagnols
    où le Dr qui a fait les analyses pour déterminer la mort exacte du jeune -homme, à fait une conférence de presse pour confirmer. Donc attendre les vérif.

    Je vous souhaite à tous, une excellente journée et
    n’oubliez pas… tous ensembles, nous avons le pouvoirhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • J773

    Je suis omnivore et mets visiblement les pieds en terrain végétarien/végétalien voire végan… Cependant mon avis vous rejoint sur un point : il faut éviter d’acheter la viande issue de l’industrie si on veut faire cesser ces tortures et ce massacre.

    Comme le dit Stophe, le monde serait plus « équilibré » si chacun assumait ses actes et mettait à mort l’animal qu’il veut manger.

    Avant les deux guerres, on mangeait sa propre production de lapins, de poulets, d’oeufs et autres, on avait quelques cochons avec lesquels on faisait du jambon et des charcuteries. On ne tuait pas un animal tous les jours, loin de là, on était pas non plus végétarien. On mangeait ce qu’on trouvait et notre alimentation était infiniment plus riche et variée, si besoin on hésitait pas à ajouter du pissenlit dans nos salades. Là est tout le problème d’aujourd’hui.

    On mange peu varié et le peu qu’on mange est néfaste. Merci à l’industrie qui a tout détruit et qui nous fourni de la m***e.

    Il y a l’industrie, mais la politique et l’état y sont aussi pour beaucoup.
    On a perdu beaucoup depuis que l’état a mis son nez dans l’agriculture, en crescendo depuis louis XIV, le précurseur dans le domaine qui a mis un point d’honneur à avoir ses propres légumes, différents et « mieux » que ceux que consommait le peuple. C’est aussi comme ça qu’on a eu l’apparition des premiers maraichers et de leurs jolis légumes aux variétés bien définies…
    Pour ceux qui veulent, voici un peu de lecture décrivant bien le début de l’essor de standardisation http://www.cuisinealafrancaise.com/fr/articles/21-au-xviie-siecle

    Regardez le désastre de nos races françaises aujourd’hui disparues :

    Pour les vaches http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_races_bovines_de_France
    Certaines races de vaches étaient à triple fonction : lait, travail, et viande. la fonction « Viande » c’est parce qu’on mangeait les bœufs de trait en fin de carrière, après les avoir engraissés quelques temps (pour les amateurs je vous laisse imaginer le caractère persillé que devait avoir la viande…).
    Beaucoup de races ont été fusionnées par lot de 3 ou 4, ou encore ont tout bonnement disparu car pas assez productives. D’autres ont été modifiées, comme la bleu de Gascogne à qui on a intégré un gène culard favorisant un fessier sur-développé et donc une difficulté à mettre bas http://fr.wikipedia.org/wiki/Culard

    Quant aux porcs, la moitié des races a disparu http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_races_porcines_de_France

    Alors peut être qu’au lieu de boycotter totalement la viande, on pourrait privilégier ceux qui se démènent pour maintenir les quelques races anciennes qui nous restent et qui sont en voie de disparition. Et peut être même acheter du vivant, pour une fois… histoire d’avoir, et là je rejoins Voltige, un comportement responsable et en adéquation avec les valeurs qu’on défend.