Les 8 propositions de Pierre Rabhi pour vivre en prenant soin de la vie

« La planète Terre est à ce jour la seule oasis de vie que nous Rabhi1connaissons au sein d’un immense désert sidéral. En prendre soin, respecter son intégrité physique et biologique, tirer parti de ses ressources avec modération, y instaurer la paix et la solidarité entre les humains, dans le respect de toute forme de vie, est le projet le plus réaliste, le plus magnifique qui soit. »

Les propositions qui suivent sont extraites de la Charte Internationale pour la Terre et l’Humanisme, écrite par Pierre Rabhi pour le mouvement Colibris, issue de son livre Vers la Sobriété Heureuse, paru en 2010 aux éditions Actes-Sud.

Plus que de simples idées, ces propositions réinventent un modèle de société pour proposer une alternative au monde d’aujourd’hui. Pour que le temps arrête de n’être que de l’argent, pour que le silence redevienne merveilleux, pour que la logique du profit sans limites cède face à celle du vivant, pour que les battements de nos coeurs ne sonnent pas comme des moteurs à explosion, et enfin pour vivre et prendre soin de la vie.

#1 : L’agroécologie, pour une agriculture biologique et éthique

De toutes les activités humaines, l’agriculture est la plus indispensable, car aucun être humain ne peut se passer de nourriture. L’agroécologie que nous préconisons comme éthique de vie et technique agricole permet aux populations de regagner leur autonomie, leur sécurité et leur salubrité alimentaires, tout en régénérant et préservant leurs patrimoines nourriciers.

#2 : Relocaliser l’économie pour lui redonner un sens

Produire et consommer localement s’impose comme une nécessité absolue pour la sécurité des populations à l’égard de leurs besoins élémentaires et légitimes. Sans se fermer aux échanges complémentaires, les territoires deviendraient alors des berceaux autonomes valorisant et soignant leurs ressources locales. Agriculture à taille humaine, artisanat, petits commerces, etc., devraient être réhabilités afin que le maximum de citoyens puissent redevenir acteurs de l’économie.

#3 : Le féminin au cœur du changement

La subordination du féminin à un monde masculin outrancier et violent demeure l’un des grands handicaps à l’évolution positive du genre humain. Les femmes sont plus enclines à protéger la vie qu’à la détruire. Il nous faut rendre hommage aux femmes, gardiennes de la vie, et écouter le féminin qui existe en chacun d’entre nous.

#4 : La sobriété heureuse contre le “toujours plus”

Face au « toujours plus » indéfini qui ruine la planète au profit d’une minorité, la sobriété est un choix conscient inspiré par la raison. Elle est un art et une éthique de vie, source de satisfaction et de bien-être profond. Elle représente un positionnement politique et un acte de résistance en faveur de la terre, du partage et de l’équité.

#5 : Une autre éducation pour apprendre en s’émerveillant

Nous souhaitons de toute notre raison et de tout notre cœur une éducation qui ne se fonde pas sur l’angoisse de l’échec mais sur l’enthousiasme d’apprendre. Qui abolisse le « chacun pour soi » pour exalter la puissance de la solidarité et de la complémentarité. Qui mette les talents de chacun au service de tous. Une éducation qui équilibre l’ouverture de l’esprit aux connaissances abstraites avec l’intelligence des mains et la créativité concrète. Qui relie l’enfant à la nature, à laquelle il doit et devra toujours sa survie, et qui l’éveille à la beauté, et à sa responsabilité à l’égard de la vie. Car tout cela est essentiel à l’élévation de sa conscience.

#6 : Incarner l’utopie

L’utopie n’est pas la chimère mais le « non-lieu » de tous les possibles. Face aux limites et aux impasses de notre modèle d’existence, elle est une pulsion de vie, capable de rendre possible ce que nous considérons comme impossible. C’est dans les utopies d’aujourd’hui que sont les solutions de demain. La première utopie est à incarner en nous-mêmes, car la mutation sociale ne se fera pas sans le changement des humains.

#7 : La terre et l’humanisme

Nous reconnaissons en la terre, bien commun de l’humanité, l’unique garante de notre vie et de notre survie. Nous nous engageons en conscience, sous l’inspiration d’un humanisme actif, à contribuer au respect de toute forme de vie et au bien-être et à l’accomplissement de tous les êtres humains. Enfin, nous considérons la beauté, la sobriété, l’équité, la gratitude, la compassion, la solidarité comme des valeurs indispensables à la construction d’un monde viable et vivable pour tous.

#8 : La logique du vivant comme base de raisonnement

Nous considérons que le modèle dominant actuel n’est pas aménageable et qu’un changement de paradigme est indispensable. Il est urgent de placer l’humain et la nature au cœur de nos préoccupations et de mettre tous nos moyens et compétences à leur service.

Source: Bioalaune.com

 

10 commentaires

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Pierre Rabhi, initiateur du mouvement colibris, un des pionniers de l’agriculture écologique,
    est pour moi l’un des hommes les plus sage qui soit aujourd’hui sur notre planète.
    Merci de nous rappeler par cet article qu’il existe encore un peu d’humanité, de générosité et de simplicité sur terre …

    Je me permet d’ajouter les liens suivants :

    colibris-lemouvement.org
    terre-humanisme.org

    M.G.

  • domi

    Quand on écoute Pierre Rabhi ,la société qu’il rêve est celle de petites communautés avec un homme nouveau ,tout ceux qui ont rêvé d’un homme nouveau ont fini par liquider tous ceux qui ne voulaient pas rentrer dans le nouveau moule.

    • ticheval

      domi pas de panique ! Ta remarque me fait sourire, regarde une vidéo de Rabhi et tu comprendras.

      Pas un homme nouveau, un homme vrai, dépoussiéré de tous les artifices qu’on lui impose (qu’il se laisse imposer).

      « Oh la la la vie en rose
      Le rose qu’on nous propose
      D’avoir les quantités d’choses
      Qui donnent envie d’autre chose
      Aïe, on nous fait croire
      Que le bonheur c’est d’avoir
      De l’avoir plein nos armoires
      Dérisions de nous dérisoires car
      Foule sentimentale
      On a soif d’idéal
      Attirée par les étoiles, les voiles
      Que des choses pas commerciales »
      Foule sentimentale, Alain Souchon, 1993

  • Balou

    Désignation d’une assemblée représentative du Mouvement pour la 6e République

    MR6 : Une nouvelle étape !

    Alors que le peuple Grec a fait entendre sa volonté dans les urnes, la Banque centrale européenne (BCE) met la pression sur le nouveau gouvernement. En France, le gouvernement a utilisé l’article 49-3 de la Constitution pour faire passer en force la loi Macron. Plus que jamais, la souveraineté populaire est l’enjeu central.

    Après tout juste cinq mois d’existence, le mouvement pour la 6e République commence la désignation de son assemblée représentative. C’est un grand pas vers l’auto-organisation du mouvement et de ses près de 80 000 signataires. Cette désignation se déroulera du 20 février au 18 mars.

    Entièrement paritaire, l’assemblée sera représentative des signataires d’un point de vue géographique. Et une fois de plus, le M6R innove en choisissant un mode de désignation inédit :
    – 50 seront tirés au sort parmi les près de 80 000 signataires. Chaque signataire peut donc potentiellement devenir membre de cette assemblée représentative ;
    – 50 seront choisis par les initiateurs du mouvement afin de garantir la continuité des travaux en cours ;
    – 108 membres seront élus par celles et ceux qui se sont inscrits sur « Nous le Peuple» ; chacun peut candidater pour peu qu’il s’enregistre sur la plateforme.

    Depuis son lancement, le site m6r.fr a reçu 560 000 visites de plus de 280 000 visiteurs uniques. En tout, ce sont 1,5 millions de pages qui ont été vues sur ce site, dont une bonne part sur le réseau citoyen. Lancée le 10 décembre 2014, « Nous le Peuple » accueille déjà près de 10 000 visiteurs qui ont échangé plus de 8 000 articles et commentaires et plus de 32 000 votes sur des thèmes aussi variés que le 49-3, la démocratie dans l’entreprise, la révocation des élus et bien d’autres encore. N’hésitez pas : rejoignez-nous sur « Nous Le Peuple » pour déposer vos candidatures, voter et participer aux débats.

    https://www.m6r.fr/2015/02/m6r-une-nouvelle-etape/