Victoire historique du parti de gauche radicale Syriza

Mise à jour: Article ajouté

L’histoire serait-elle en train de s’écrire? Car le pire a été annoncé en cas de victoire du parti Syriza, le pire prédit par les « bienveillants » de la finance qui ont saigné le pays. Les jours à venir risquent d’être décisifs, nous allons bien voir si la zone euro éclate réellement, et si la monnaie unique survit…

Syriza, le parti de gauche radicale anti-austérité, a emporté une très large victoire aux élections syrizalégislatives grecques dimanche, devançant de plus de huit points le parti de droite au pouvoir, selon le sondage sortie des urnes.

L’écart va ainsi de 8,5 à 16,5 points, bien au-delà des derniers sondages, pour ce scrutin crucial pour le pays et pour l’Europe. Syriza obtiendrait ainsi entre 146 et 158 sièges au Parlement, 151 marquant la majorité absolue.
« Cela semble être une victoire historique » et c’est « un message qui n’affecte pas seulement les Grecs mais qui résonne dans toute l’Europe et apporte un soulagement », a déclaré à la télévision Mega Panos Skourletis, le porte-parole de Syriza.Explosion de joie
La victoire a été saluée par une explosion de joie au kiosque de Syriza, en plein centre d’Athènes.
Le parti d’Alexis Tsipras obtiendrait entre 35,5% et 39,5%, tandis que Nouvelle Démocratie du Premier ministre Antonis Samaras est crédité de 23 à 27%.
Si les sondages se confirment, Alexis Tsipras, 40 ans, deviendra le plus jeune Premier ministre du pays depuis 150 ans.
Le coeur du programme de Syriza est de mettre « un terme à l’austérité » et de renégocier la dette immense du pays, à 175% du PIB.Source: 7sur7.be

Chaque piste, chaque réflexion pouvant aider à y voir plus clair, je vous propose cet article du site Les7duquebec.com qui nous a été soumis par Robert, que je remercie infiniment.

L’extrême «gauche» menace les ouvriers grecs !

Doit-on se réjouir, ou doit-on pleurer, du drame épique qui se complique dans la République hellénique ? Voici comment la gauche bourgeoise présente l’enjeu des élections « Dimanche 25 janvier, auront lieu les élections législatives grecques. Tous les partis sont présents, y compris ceux qui ont œuvré en faveur des politiques de destruction de l’État et de ses institutions. La commission européenne montre qu’elle suit de très près l’événement. Elle a même eu à intervenir pour mettre en garde la population : en cas de victoire de SYRIZA [Parti d’extrême gauche, paraît-il (sic)! NDLR], elle(…)  menace  de ne pas verser la 3e tranche d’aide, environ 110 milliards d’euros » (1).

Il faut toujours compter sur la gauche bourgeoise pour se gausser de ceux qui tentent de détruire l’État capitaliste, cet ultime rempart contre la colère ouvrière et, de tout temps, un marchepied pour les organisations fascistes, nationales-socialistes et corporatistes de tous vices. En réalité, ceux qui ont davantage collaboré à l’avancement  de la lutte des ouvriers grecs pour la défense de leur condition de vie et de travail et pour leur émancipation de classe, ce sont ceux qui volontairement ou involontairement ont œuvré à la destruction de l’État capitaliste grec et de ses institutions moribondes. Mais que la bourgeoisie se rassure, SYRIZA, le pseudo parti d’extrême gauche (sic), est l’a pour rétablir la situation, crédibiliser les institutions étatiques décriées par les ouvriers, et pour démontrer que sous la gouvernance  gauchiste les conditions économiques désastreuses peuvent encore empirées.

Ne vous fiez pas à ces menaces de la Commission européenne qui ne visent qu’à crédibiliser la fumisterie gauchiste SRYZAISTE. Assurément, si l’Europe des puissants applaudissait à l’élection de SYRIZA, tous les ouvriers du Pirée, les chômeurs, les fonctionnaires saqués, les miséreux, les affamés de Grèce se détourneraient prestement de ce nuage de narguilé patenté. L’opération d’intrusion internationale dans les élections grecques bidon ne vise qu’à s’assurer que le parti de la bourgeoisie paupérisée l’emportera ce dimanche de janvier.

Observons les faits. La Grèce est un pays impérialiste en faillite technique qui malgré tous les crédits arnaqués par la Banque Centrale européenne ne peut pas être remis sur pieds sans d’immenses sacrifices pour les ouvriers. Le très lucide The Wall Street Journalpubliait, le 20 janvier dernier, 12 chiffres qui illustrent la tragédie grecque, nous y reviendrons (2).

Mais le grand capital international s’inquiète de la montée de la colère ouvrière et de la résistance populaire dans plusieurs pays d’Europe, en Grèce, mais en Espagne, au Portugal, en Italie et en France aussi. Deux voies s’offrent aux capitalistes mondiaux pour contenir ces mouvements spontanés, désorganisés, désorientés et  virtuellement dangereux pour eux. Premièrement, la voie de l’État policier et de la répression armée par les organes de la milice nationale. Cette voie est utilisée dans le monde entier et la traque des assassins des journalistes parisiens à donner une idée du degré de préparation de la flicaille française dans ce domaine. Mais en Grèce, un problème se pose que nous signalions la semaine dernière (3). La police et la milice grecque ne semblent pas assurées étant donné que les sbires et les salariés de ces institutions bourgeoises sont paupérisés et risquent de ne pas déclencher les tirs croisés sur la foule déchaînée.

 

Deuxièmement, la voie de la supercherie

La gauche bourgeoise « surfe » donc sur ce mécontentement populaire contre les institutions de répression et se présente à l’alternance de la gouvernance. Le grand capital financier a donc imaginé une supercherie. Carte blanche et financement ont été donnés à la petite bourgeoisie grecque afin qu’elle s’unisse et qu’elle s’organise pour remporter l’élection et la mainmise sur l’État bourgeois dont on s’est assuré au préalable qu’il (SYRIZA) ne le détruira pas, et qu’il tentera de le faire fonctionner selon la légalité du droit bourgeois.

Un apologiste du parti gauchiste illustre parfaitement l’illusion affichée. Il écrit  « [voter extrême-gauche] pour montrer un exemple et essayer de se faire entendre par les autres peuples de l’Europe, dans un but de changer les politiques européennes. C’est sans doute la seule lueur d’espoir aux yeux d’une population catastrophée, lueur qui malheureusement ne donnera pas un changement immédiat des conditions de vie », évidemment et pour tout le temps pourrait-on dire (4).

Un leader de SYRIZA, ayant bien appris sa leçon, annone le refrain que voici : « La victoire décisive de SYRIZA aux élections grecques peut mettre un terme aux politiques des mémorandums et à la stratégie de l’austérité, et déclencher des évolutions progressistes dans l’ensemble de l’Europe. Le 25 janvier, la peur changera enfin de camp : elle sera dans le camp de l’adversaire, des néolibéraux fondamentalistes, qui ont transformé la Grèce et les autres pays dits PIIGS (Portugal, Irlande, Italie, Grèce et Espagne) en laboratoires d’une expérimentation absurde et barbare » (5).

 

Dimanche 25 janvier, la deuxième manche

Quelle sera la situation économique de la Grèce au lendemain de l’élection, lundi le 26 janvier ? The Wall Street Journal la présente honteusement : depuis 2008, l’économie grecque a chuté de 25 %; le chômage est à 25.8 % (1,2 million de chômeurs); Grèce = le 3e pays le plus pauvre d’Europe; 23 % de gens sont très pauvre;  70 milliards d’euros de mauvaises créances pour les banques; depuis 2008, les marchés boursiers ont chuté de 84 %; le quart des entreprises ont fermé; et la liste catastrophique s’allonge tristement (6).

La réponse des chefs syndicaux, des politiques révisionnistes, des gauchistes et des bobos paupérisés et radicalisés, à cette situation catastrophique est toujours la même. « Ce gouvernement de gauche aura comme priorités essentielles l’annulation des mémorandums de rigueur et leur remplacement par un plan de développement qui favorisera la restructuration productive. Il s’attaquera immédiatement aux problèmes urgents du chômage, du rétablissement des revenus de la classe ouvrière, des droits sociaux, de la protection législative du travail et de tous les droits démocratiques qui ont été abrogés les dernières années. Dans ce but, la renégociation des accords de prêt avec les créanciers afin d’annuler les clauses abusives, les clauses «coloniales» qui étranglent la population et d’effacer une grande partie de la dette publique, est nécessaire et primordiale. – le rétablissement du salaire minimum à 751 euros (celui-ci ayant été réduit à 586 par les lois mémorandaires) et du treizième mois pour les retraites inférieures à 700 euros ; – la suppression des mesures législatives qui ont permis les licenciements abusifs dans la fonction publique et la réembauche des victimes concernés » (7).

 

Il est d’ores et déjà facile de prévoir la troisième manche de cette apocalypse. La  gouvernance de la soi-disant «extrême gauche» plongera l’économie grecque encore plus profondément dans l’abîme. Les ouvriers et la population grecque, déjà  éprouvés, pourront constater de visu la détérioration catastrophique de leurs conditions de vie et de travail. Tous les ouvriers d’Europe auront sous les yeux le spectacle affligeant d’un peuple désespéré – paupérisé – sacrifié sous la haute autorité de ce que le patronat aura présenté frauduleusement comme l’avant-garde de l’extrême gauche en déroute (sic) – incapable de faire fonctionner l’économie capitaliste en crise systémique, mieux que les capitalistes n’y parviennent eux-mêmes.

 

La rupture nécessaire

La gauche ouvrière aura alors la responsabilité, ayant farouchement dénoncée ces billevesées politiques, ces manigances diplomatiques, ces mystifications économiques, ces mensonges électoralistes, de faire valoir à notre classe, que seul le renversement de l’état bourgeois, le renversement du système capitaliste peuvent apporter une solution définitive à ces alternances de crises, de dépressions, de pauvreté et de guerres pour l’éternité.

Source: Les 7 du Quebec

51 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    WAIT and see

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • robertespierre

      C’est tout vu,rouletabillehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      Bonsoir,mon ami

      Pourquoi les infos et les commentaires sur les Moutons Enragés
      sont suivis par tant d’Internautes

      Parce que CE SITE est

      LA PREMIERE UNIVERSITE

      INTERNET

      DEMOCRATIQUE
      accessible GRATUITEMENT à TOUS

      Chaque Internaute peut venir s’adresser à chacun de nous,

      proposer des idées

      poser des questions

      Sur l’Election Grecque
      n’oublions pas que l’UE vient d’engloutir
      1100 MILLIARDS sortis de nos poches
      et diluant l’Euro
      comme on « rallonge « du café en ajoutant de l’eau
      pensant faire changer d’avis les GRECS..
      C’est râté!
      Je serais surpris que ce tsunami passe comme une lettre à la poste
      car:
      QUE POSSEDENT LES GRECS après le passage de la TROÏKA

      Où la Troïka passe,le pays trépassehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

    • baron william baron william

      rtb aurait du mal a me contredire les grecs qui sont trop connus pour leur couardise s averent aussi des glisseurs de quenelles de premiere categorie

      les islandais prototypes des hommes nouveaux leurs ont ouvert la voie en mettant un socialo aussi felon que notre bon roi de grhollande gouda 1er a qui ils ont fini par donner conge lasses qu ils furent de ses promesses non tenues

      suite a ca ils ont instaurer sous une enieme pression de la rue une democratie directe par une assemblee constituante dont chaque membre fut designer par un tirage au sort parmi de simple citoyen

      resultats annulation de la dette escroquee par les banquiers dont les plus influents arnaqueurs sont actuellement sous les verrous

      le pays reprend la voie de la prosperite

      ca va encore plaire a nobert mais la ou les islandais ont pu tenir tete a la finance a moins d un millions d ames les grecs bien plus nombreux sauront probablemen faire autant pour nourir leur enfant et assurer leur avenir radieux

      je les felicite d avoir degage la vieille droite qui les vampirisait et les encourage de tout coeur

      je les incite aussi a surveiller de pres la bande de gaucho arrivistes qu il viennent d elire et a les bloquer a la premiere traitrise

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • Norbert

        Baron william,

        Piqure de rappel.

        L’islande ne fait pas parti de l’UE ni de l’Euro ni de l’OTAN et cela change tout.

        Sortons d’abord de ce piege a rats et apres ,on en reparlera.

        Malheureusement je crains que ce parti Syriza ne soit qu’une illusion.
        A moins qu’il demande a sortir de l’UE condition indispensable pour quitter l’Euro mais j’en doute.

        Avec ce parti d’illusionnistes a grands coups de promesses impossibles a tenir et canalisateurs des mecontents car promu beaucoup trop facilement ,permet a l’UE de gagner du temps.

        Quand les promesses ne s’appuient pas sur certains preambules incontournables,celles ci ne sont,en fait, que des slogans creux et charismatiques(comme diraient certains) et qui n’engagent que ceux qui les ecoutent.

      • voltigeur voltigeur

        Les promesses n’engagent que ceux qui y croient, pauvres Grecs :(
        Impossible de restructurer la dette grecque en possession de la BCE

  • Chapaate

    Un excellent début pour la suite qui peut s’annoncer de bonne augure.
    Je me permets de rappeler ceci:

    http://upr-asselineau.tumblr.com/post/68889840870/le-colloque-dathenes-sacheve-par-la-creation

  • Bonsoir les moutons. Pour ma part, je suis content, autant qu’on peut l’être quand on a un caillou dans la chaussure pour ne pas oublier le mal quand tout va « bien ». A mon avis, on va enfoncer Syriza à tout va, ne serait-ce que pour démoraliser l’électorat de Podemos en Espagne et, dans une moindre mesure, le Front de Gauche par chez nous, devançant l’adversaire de plusieurs coudées.
    Oui, je sais, je suis pessimiste et un brin complotiste, mais n’empêche que…

    • Nevenoe Nevenoe

      Le Front de Gauche est pro UE et mondialiste donc pas un danger.
      En plus il appelle à voter Hollande au second tour http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Pas facile, la vie d’artiste !

      • paprika

        Merci Nevenoe. Le Diazec est de gauche, il représente une minorité, ici.

      • Chapaate

        Ton parti favori, Aube dorée, s’est pris une tôle.
        Le Diazec est de gauche, mais c’est pour contrebalancer ton coté extreme droite qui ne s’assumes pas.
        Pour moi je suis un peu de nulle part, et surtout pas du coté nazillon.

      • Nevenoe Nevenoe

        Si j’assume très bien : je suis National Socialiste.
        Après extrême droite je ne vois pas pourquoi : le National Socialisme sur le plan économique n’a rien à voir avec le libéralisme économique, c’est une doctrine de gauche.

      • Thierry92 Thierry92

        Emma la luce. Tu ne changera donc jamais. Tu répond toujours a coté du sujet.

        Tu ne divulgue plus ton coté sioniste?

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Alors comme ça « les moutons enragés » serait le repère des fronts dorés ?
        Permettez-moi d’en douter. Au fil des posts je constate que le véritable enragé ne semble pas se préoccuper outre mesure des parties, hormis des siennes peut-être, mais quitte à le flatter un peu, visiblement son intelligence surplombe largement les différentes coteries en vogues.

      • Thierry92 Thierry92

        Il y en a deux ou trois égarés qui sont tolérés tant qu’ils restent polis et ne tiennent pas des propos outrageants.

        Ici tout le monde peut commenter dans le respect des autres.
        Mais cela n’engage que moi.

      • Nevenoe Nevenoe

        Tu es décidément trop bon …

        C’est donc toi qui distribues les autorisations de poster sur les ME ?

  • GROS

    Evidemment, l’euro va survivre.
    La décision de QE de la BCE permet de remettre en cause les paroles de Merkel concernant la sortie de la Grèce de l’Euro.

    Vous avez l’art de vous poser des questions dont les réponses relèvent de l’évidence.

  • Nevenoe Nevenoe

    André Bercoff ‏: Syriza est déjà en train de négocier avec Goldman Sachs.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • robertespierre

      Que veux-tu,Nevenoe
      Si Goldman a mis à sac la Grèce,et que ses « interlocuteurs ont pris le pied au cul
      il va quémander un « arrangement »
      auparavant il avait poussé à la roue pour garder les « anciens »,non!et c’est foutu!
      Leur patron s’est offert un hôtel particulier du 15ème à Aix,il n’est pas à la rue!
      C’est pas encore
      Goldman Sex….à poil!
      On va vite voir les Dieux Grecs à l’oeuvre http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      face aux D…Vieux financiers

      tous candidats au prix

      NOBELZHEIMER

  • PhildeFer

    Indubitablement, Syrizia a été élu avec l’aval du système… et certainement pas pour améliorer les choses à son détriment…
    Alors, une idée me vient: peut être sera ce l’alibi permettant à l’Allemagne de sortir de l’euro… Nous nous retrouverions alors « entre (canards boiteux) nous » dans la zone euro.. et Draghi pourrait « imprimer » à donf!.. seule solution pour faire durer encore un peu la « fiesta ».. ou ce qui en reste… Mais ce sera sans doute avec un € à +/- 70 cts de $ voire moins… donc bonjour l’inflation sur les produits de base même si nos « zélites » continueront à distiller des statistiques bidonnées donnant du 2% d’inflation…

    Maintenant, n’oubliez pas que Dieu pourrait venir interrompre la partie d’ici peu.. et n’est ce pas le meilleur espoir que nous puissions avoir?

    • Nevenoe Nevenoe

      Je pense que c’est pour canaliser la colère des Grecs et leur donner de l’espoir.

      Depuis que ce parti, venu d’on ne sais où, est monté en puissance les choses se sont calmées là bas côté manifestations grèves etc ….

      Aube Dorée faisait vraiment peur cas ennemi des Mondialistes et les Grecs étaient près à voter pour eux à plus de 20 % !!!!

      Du coup sur une histoire bidon ils ont mis tous les chefs en tôle et les médias ont fait monter Syriza qui est de gauche donc mondialiste.
      Pas forcément le partenaire idéal non plus je suppose mais à choisir avec Aube Dorée l’oligarchie n’a pas hésité.

      Je pense qu’ils vont obtenir quelques bouchées de pain pour donner le change mais rien ne changera beaucoup.

      • PhildeFer

        Bien d’accord avec ton analyse et sur le peu d’espoir à attendre de la part de syrizia pour nos pauvres grecs..

        Mais comme la BCE doit prendre le relais pour finir de tondre les classes moyennes de ce côté de l’Atlantique, peut être que Merkel sera autorisée à reprendre son Mark (de toute façon, « ils » la tiennent bien en main (un dossier sur ses amours saphiques qui peut ruiner sa carrière en un clin d’œil…) et l’affaiblissement de l’euro ne pourra que profiter au $ qui a bien du plomb dans l’aile ces temps-ci…et toutes ces liquidités distribuées aux banques leur permettront de finir de racheter tout ce qui a encore un peu de valeur avec cet argent de singe…

        « Ils » veulent nous mener vers Hunger Games ou Elysium… En auront ils le temps? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • paprika

        Nevenoe, je te suis complètement ! L’ Aube dorée se présentait, non ?

      • Nevenoe Nevenoe

        Oui mais avec leurs leaders en tôle et la répression qui a suivit et qui est toujours en cours ils n’ont pas eu le temps de se remettre malheureusement.

  • Quoi ? Qu’est-ce que je lis ?

    1 – la renégociation des accords de prêt avec les créanciers afin d’annuler les clauses abusives, les clauses «coloniales» qui étranglent la population et d’effacer une grande partie de la dette publique, est nécessaire et primordiale.

    Mais bien sûr : Les banquiers d’Europe vont leur en faire cadeau (surtout au vu de ce qu’il vient de se passer en Suisse) !!

    2 – le rétablissement du salaire minimum à 751 euros (celui-ci ayant été réduit à 586 par les lois mémorandaires) et du treizième mois pour les retraites inférieures à 700 euros ; – la suppression des mesures législatives qui ont permis les licenciements abusifs dans la fonction publique et la réembauche des victimes concernés » (7).

    A moins de baisser drastiquement les charges sociales …

    Y ont rien compris !!

    Je crois malheureusement dans « la troisième manche de cette apocalypse »
    D’autant plus que les autres pays ne vont pas les laisser tranquille …

    • Grand marabout Grand marabout

      vu les ardoises,c’est sur
      surtout les gros contributeurs
      le flan la cruche(merci balou)
      mais ça arrange la BCE,qui rincent toute sa poulaille-rie

  • paprika

    Mon chouchou, L’Aube Dorée ! Où est-elle ? Ces grecs sont fous.

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Comme le Tzatziki, c’est trop frais
    tellement de discutions d’arrière boutique
    dont nous n’avons pas encore le moindre écho
    il y a tellement de scénarios possibles à venir
    laissons le soufflé retomber un peu
    avant de décortiquer la chose
    Enfin c’est mon avis …

  • fliouguer

    « La Grèce va provoquer un séisme en Europe. C’est une bonne chose. Oui, Syriza : Tsipras va être élu et il aura la majorité pour gouverner.
    Le Réveil de la France est attendu.
    Les mensonges persistants ne seront plus écoutés et les Peuples devront apprendre à défendre leur intérêt : l’intérêt de tous. C’est par la voix de l’ensemble que la Vie Juste se fera : la Loi de Groupe.
    En attendant si rien n’est fait, c’est le cauchemar pour tous et pour longtemps.
    Attendez-vous au pire, à la guerre, à la faim, au froid. Nous entrons dans le temps de pénurie généralisée et en même temps dans l’affirmation du Nouveau.
    Plus vite vous l’engagez, moins vous souffrirez.
    Comment le monde peut-il être à ce point aveuglé ?
    Attendez-vous au pire, à de grands bouleversements, à la pénurie, à la lutte pour dégager la voie au Nouveau, à la Vie Juste.
    Parlons de la pollution.
    C’est un fait démontré : pour l’argent, on a condamné des milliers de vies, sciemment en France et dans le monde sans volonté de prendre les mesures nécessaires à la protection des populations.
    Le Règne de l’argent prend fin avec, à son actif, la destruction et la mort.
    Il n’est que temps que le monde Change. Ou la Terre n’aura plus l’espace vital pour les Générations futures. L’Europe est déjà condamnée dans sa grande majorité.
    Clefsdufutur – Le 25.01.2015 »
    http://www.clefsdufutur-france-afrique.fr/news/parlons-de-la-pollution-/

  • Emy Emy

    les grecs nous montrent la voie, aux autres peuples de suivre.

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Tu rigoles, tu rêves trop fort sur ce coup là l’Emy http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif; Syriza c’est juste un cache sexe, qui va juste continuer le travail de sape austéritaire, en fait ils vont juste servir à servir à bouffer quelques os empoisonnés aux sans dents http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif, du genre:
      _ Augmentation des Salaires (smic à 750€)
      _ Prime de noël (13e mois)
      _ Ticket repas aux plus pauvres
      _ Baisse d’impôts minimes

      …Le tout arraché contre l’abandon des autres promesses lors de négociations avec l’oligarchie ; les autres promesses qui elles seules pouvaient vraiment changer quelque chose :
      _ Arrêt du remboursement de la dette
      _ Renationalisation des banques
      _ Inversion des programmes de privatisations
      …Allez Hop aux oubliettes ; …Bref, une belle blague encore une fois, …quelle affaire ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      Et c’est même Euronews qui le dit !

  • dek

    Salut les amis,
    Les grecs vont vite déchanter dans quelques semaines. Les promesses ne sont pas des promesses en politique. Ils ont été élus pour faire baisser les tensions.
    Le pays sera toujours sous perfusion de la BCE et la corruption ne s’ arrêtera pas.
    Ces élections sont un mirroir aux alouettes.
    Nous avons eu le même scénario chez nous, au lendemain de la sortie de hollande. Les gents, dans la rue, étaient en pleur et de nouveau confiants.
    Voilà le résultat.
    ( je sais qu’ il est tard mais c’ est mon chat qui m’ a réveillé)

  • Nevenoe Nevenoe

    Ahahahahah ils se sont alliés avec Les Grecs indépendants, un parti qui est l’équivalent du FN http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    Qu’est ce qu’on rigole.
    Une pensée pour nos sois disant partis de gauche qui se paluchaient sur la victoire de Syriza