Novorussie SITREP: Opérations de combat intensives sur toute la ligne de front…

Ca se passe pas très loin de chez nous, dans cette Europe qui devait nous apporter la PAIX, la PROSPÉRITÉ, la FRATERNITÉ. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le plantage est à la mesure de ce que nous subissons, tant au niveau argent/travail qu’au niveau sécurité, quant à la fraternité, c’est un vœu pieu. La suite s’annonce très difficile, car la mise en garde de Moscou n’ est pas à prendre à la légère. Si vous aimez les moutons

Situation en Ukraine le 19 janvier 2015

La situation est grave aujourd’hui, et des combats intensifs, notamment avec des frappes d’artilleries, sont signalés partout en Novorussie. On peut lister notamment :

1) A l’aéroport de Donetsk, les ukrainiens ont attaqué avec une concentration importante de blindés et sous un barrage d’artillerie appuyé. Jusqu’à ce soir (temps local), tous les assauts successifs ont été repoussés, mais les informations disponibles indiquent une forte augmentation du nombre de tanks et de véhicules blindés autour de l’aéroport de Donetsk. Les novorussiens s’attendent à des attaques en provenance de Peski et Avdeevka.

2) L’artillerie ukrainienne a donné de la voix sur pratiquement l’ensemble du front. Les forces aériennes ukrainiennes ont également largué plusieurs bombes de 500 kg, depuis la haute altitude, sur la ville de Gorlovka.

3) Les unités novorussiennes répondent aux attaques, et les faubourgs de Mariupol ont été touchés par des tirs d’artillerie venant de Novorussie.

4) Le président du parlement novorussien, Oleg Tsarev, a déclaré que ses sources indiquent que le plan ukrainien présenté à Poroshenko incluait un large spectre de résultats attendus : le plus favorable étant de libérer totalement la Novorussie de tous les novorussiens, le résultat minimal étant de couper Donetsk de Lugansk et d’empêcher tout passage entre ces deux villes et la frontière Russe.

5) De nombreuses armes fabriquées aux USA ont été récupérées dans le nouveau terminal de l’aéroport de Donetsk [repris plus tôt par les novorussiens, NDT].

6) Certaines sources indiquent que les forces ukrainiennes tentent d’encercler Debaltsevo.

7) Dmitrii Peskov, le porte-parole de Poutine, a déclaré que le coté ukrainien avait rejeté toutes les offres russe sans présenter de contre-propositions. Il en a conclu que les ukrainiens ont choisi l’option de l’entrée en guerre.

8) carte de combat mise à jour (voir la carte au début)

9) Les ukrainiens accusent maintenant les novorussiens d’utiliser des super-armes à Peski. Non, pas des engins nucléaires (comme ceux utilisés au sud de Lugansk, d’après ce qu’avait prétendu le ministre de la défense ukrainen), mais des lance-missiles lourds de type Tos-1 Buratino. Les ukies parlent d’un bain de sang à Peski, ce qui, comme l’a indiqué J. Hawk, le traducteur de FortRuss, est sans doute un signe de panique.

10) Les derniers rapports semblent indiquer que les militaires novorusses ont investi la ville de Peski.

11) Le chef de la Direction Centrale du Renseignement des FAN (Forces Armées Novorussiennes), le général Petrov, a déclaré que les ukrainiens ont recommencé à utiliser des missiles balistiques, et que plusieurs missiles Tochka ont été tirés aujourd’hui.

12) Zakharchenko a déclaré ; « nous sommes maintenant engagés dans une grande opération de contre-attaque de Mariupol à Gorlovka. »

Evaluation :

Il semble certain que la junte Nazie a décidé de reprendre les opérations de combat. Qu’il s’agisse d’une attaque ou de l’attaque décisive reste à déterminer, mais le fait que des missiles balistiques et des bombardiers aient été utilisés semble indiquer que celle-ci est différente des précédentes d’un point de vue qualitatif. J’ai donc plutôt tendance à favoriser l’hypothèse qu’il s’agit de l’attaque décisive.

La situation autour de l’aéroport a entraîné de nombreux commentaires mal informés. Les points suivants doivent être clarifiés.

a) L’aéroport de Donestk n’a aucune valeur militaire, autre que celle d’être une position lourdement fortifiée aux alentours de la ville de Donetsk. L’intérêt principal de l’aéroport est symbolique, dans la mesure où il s’agit de la zone où les unités ukrainiennes qui sont de loin les meilleures et les plus endurcies ont été envoyées au combat.

b) Je suis à peu près sûr que lorsque le terminal a été gagné par les novorussiens (il s’agit d’un événement indiscutable car on a vu de très nombreuses vidéos), les généraux de la junte ont sauté sur leurs téléphones et ont commencé à hurler dedans pour obtenir une contre-attaque immédiate et massive. C’est ce qui arrive aujourd’hui. Suivant des sources novorussiennes, un total de six vagues d’assaut ont été repoussées et quinze chars d’assaut ukrainiens ont été utilisés lors de la tentative de reprise du nouveau terminal.

c) Il n’est guère surprenant que cet attaque ait échoué. Des objectifs lourdement fortifiés comme le nouveau terminal ne peuvent être pris par des tanks et des tirs d’artillerie, bien que ceux-ci puissent les endommager. De tels objectifs ne peuvent être pris que par des groupes d’assaut d’infanterie très bien entrainés et lourdement armés, avec la capacité et la volonté de combattre dans des conditions extrêmement difficiles et dangereuses. De tels groupes, souvent appellés groupes d’assaut sont composés de combattants expérimentés et comprennent des mitrailleurs, des sapeurs de combat du génie, des tireurs d’élites, des armes antichars, des mortiers, des lance-grenades, etc. Il ne s’agit pas d’unités que les ukrainiens peuvent aligner en grand nombre, et il ne s’agit pas d’unités qui peuvent être entraînées en quelques semaines ou quelques mois. C’est pourquoi les assauts ukrainiens sur l’aéroport ont échoués et vont sans doute continuer à échouer.

S’il s’agit réellement de l’assaut décisif des ukrainiens, il confirme totalement ce que chacun avait prédit : les ukrainiens comptent sur leur supériorité numérique en terme de tanks, de véhicules blindés, de pièces d’artilleries et de fantassins pour submerger les défenses novorussiennes. Il s’agit d’un stratégie perdante, car non seulement les unités novorussiennes, qui sont maintenant très expérimentés et endurcies, se comporteront infiniment mieux que les ukrainiens terrifiés et/ou embrigadés avec juste un mois ou deux d’entrainement derrière eux, mais parce que le bain de sang inévitable qui résultera de ce type d’attaque va rapidement briser le moral et la volonté du coté ukrainien.

Le point le plus important n’est pas de savoir si les ukrainiens vont perdre, mais si les novorussiens seront capables de gagner sans une intervention à ciel ouvert des russes pour leur venir en aide. Mon sentiment personnel est que oui, les novorussiens vont réussir à repousser l’assaut ukrainien, et que la Russie n’aura pas à intervenir de façon déclarée (d’après mes sources, le Voentorg [fourniture clandestine de matériel, NdT] est déjà en train de fonctionner à pleine capacité, voir le TOS-1 à Peski).

Je dois admettre que cela me rend nerveux de voir Zakharchenko, Givi et Motorola directement sur les lignes de front, littéralement à portée des fusils d’assaut ukrainiens. Je comprends pleinement pourquoi ils considèrent nécessaire d’agir ainsi, mais j’ai un nœud à l’estomac lorsque je les vois, tous ensembles, à quelques mètres les uns des autres. Si vous êtes religieux, s’il vous plait, priez pour ces hommes courageux.

The Saker

Traduit par Étienne relu par jj pour le Saker Francophone

Source Le Saker Francophone.net

Voir:

Ukraine: l’armée lance une attaque d’envergure à l’aéroport de Donetsk

Donetsk: les forces pro-Kiev intensifient les tirs d’artillerie

L’histoire des « hackers russes » effraie l’Angleterre

 

 

 

3 commentaires

  • Chapaate

    Il n’est plus a démontrer que le figaro est un affabulateur de première. Pour leur journaliste une attaque de front est une contre offensive. en effet, le Dombass dans sa totalité a agréssé la pauvre Ukraine en restant chez lui. C’est inadmissible pour les gentils nazis.

  • Berrurier

    Vivement que Poutine aille faire le ménage et mette une bonne pâté aux amerloques derrière tout cela !

  • criminalita

    Que c’est moche de tuer ses frères…et pour du fric que seuls les privilégiés verront