Pékin aurait installé un centre d’écoutes en banlieue parisienne

Et donc? Les chinois nous espionnent, la Russie probablement, c’est un problème, je l’accorde, mais ensuite? Voilà des années que les Etats-Unis espionnent tout le monde, jusqu’aux lignes privées de l’occupant de l’Élysée, d’Angela Merckel, de ministères, de députés européens, qu’ils espionnent nos transactions bancaires (avec Tracfin principalement), alors une telle révélation peut-elle réellement changer quelque chose?

Les grandes oreilles de Pekin en FranceLes « grandes oreilles » de Pékin en France – Bruno Coutier, source de l’image: Tempsreel.nouvelobs.com

L’Obs révèle l’existence d’un centre secret chinois d’écoutes satellitaires dans le Val de Marne. Il espionnerait une partie des communications entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient.

Que se cache-t-il derrière l’annexe de l’ambassade de Chine logée dans le Val de Marne ? Selon l’Obs, le numéro 148 de la rue du Lieutenant-Petit-Leroy à Chevilly-Larue ne servirait pas uniquement à héberger le personnel diplomatique mais également à nous espionner. En effet, selon l’hebdomadaire, le bâtiment abrite depuis trois ou quatre ans des antennes géantes destinées à surveiller les communications entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient. Un expert en interceptions satellitaires a expliqué à l’Obs que deux d’entre elles servent à les intercepter tandis que la troisième transmet les écoutes récoltées vers la Chine.

D’après l’Obs, ce centre dépend de l’équivalent chinois de la NSA américaine, l’APL-3

Article complet sur Les échos

3 commentaires

  • nesta

    Et alors je ne vois pas ou est le problème car la France n’est pas en reste à travers le monde… Tous les pays en font autant mais personne n’égale le cynisme des usa…

  • Thierry92 Thierry92

    En langage journalo-pourritique cela s’appelle une non information.
    Et un bourrage de mou en français.

  • L’espionage des dirigeants n’a rien de nouveau. Le téléphone de Merkel est espionné 5 pays.

    Ce qui est nouveau, c’est l’espionnage de masse des citoyens et la les méta-datas qui en sont déduites (qui sont de véritables empreintes digitales).
    Ce qui est nouveau, c’est la possibilité (encore à l’étude) de manipuler via la physique sociale, les opinions de pays tout entier.
    Ca c’est le vrai enjeu.

    Les révolutions colorées, outil des USA pour changer de dirigeant quand celui en place ne leur convient pas, vont devenir une vraie « science », avec monitoring temps réel. C’était déjà assez efficace sans ces nouveaux « joujous ».

    La plupart des gens sont totalement largués sur ces sujets et les mieux renseignés n’ont souvent qu’une vague idée des possibilités. C’est presque de la science fiction.
    Quand vous « voyez » (en vrai) ce qu’on peut faire, vous ne pouvez que frisonner.